Bretagne 5

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bretagne 5

Présentation
Pays Drapeau de la France France
Siège social La Chaumière - 22120 Pommeret
Propriétaire Littoral Média
Slogan « Écoutez la Bretagne »
Langue Français
Breton
Statut Station privé à caractère régional
Site web http://www.bretagne5.fr
Différents noms Littoral AM (2001-2011)
Bretagne 5 (depuis 2011)
Historique
Création
Diffusion hertzienne
GO  Non
AM  Oui (ondes moyennes)
FM  Non
RDS  Non
DAB+  Non (par contre DRM)
Satellite  Non
Diffusion câble et Internet
Câble  Non
Streaming  Oui
Podcasting  Oui

Bretagne 5 est une radio privée française généraliste implantée en Bretagne. Elle est la dernière radio française à émettre en Moyenne Fréquence depuis l'arrêt de France Info et France Bleu sous ce format le 1ᵉʳ janvier 2016.

Historique[modifier | modifier le code]

Créée le 18 octobre 2001 par Stéphane Hamon et Frédéric Guyon sous le nom de Littoral AM. Elle dispose d'un émetteur neuf, équipé pour la technologie DRM (Digital Radio Mondiale) implanté à Saint-Gouéno dans les Côtes-d'Armor. C'est ainsi l'une des stations pionnières de la radio numérique en France[réf. nécessaire].

En 2015[1],[2], Bretagne 5, obtient une autorisation du CSA de diffuser en ondes moyenne, après plusieurs demandes étalées sur quinze ans[3].

Depuis 2016, Bretagne 5 est la dernière station radiophonique à diffuser la météo marine (bulletin large et cotês)[1], à la suite de l'arrêt de celles de France Inter[4], France Info[5] et France Bleu[5].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

Bretagne 5 émet en Modulation d'amplitude sur 1593 kHz[6] à partir de l'émetteur de Saint-Gouéno (Côtes-d'Armor), qui dispose d'une puissance de 10 kW et fonctionne 24 heures sur 24. Les programmes de Bretagne 5 peuvent donc être suivis dans un rayon de 100 km, et la nuit jusqu’à 500 km[réf. nécessaire].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Bretagne 5. Le coup de gueule de la radio », sur Le Telegramme, (consulté le )
  2. « Bretagne 5 remontée contre le ministère de la Culture », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  3. « Radio. La longue attente de Bretagne 5 », sur Le Telegramme, (consulté le )
  4. « Abandonnée par France Inter, la météo marine débarque sur Bretagne 5 », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  5. a et b « Radio. La longue attente de Bretagne 5 », sur Le Telegramme, (consulté le )
  6. « Bretagne 5. Diffusion de la météo marine », sur Le Telegramme, (consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]