Jean-Luc Hennig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Luc Hennig
Image dans Infobox.
Jean-Luc Hennig le .
Fonction
Rédacteur en chef
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Jean-Luc Hennig est un journaliste et écrivain français, né le à La Charité-sur-Loire[1]. D'une famille de tailleurs originaire des environs de Dresde (Saxe), venue s'installer en France à la fin du 19e siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé de grammaire (1969). Jean-Luc Hennig est professeur à l'université Gizeh du Caire de 1970 à 1972. Exerce aussi dans divers lycées français, dont le lycée Georges Clemenceau à Nantes[2].

Il est ensuite journaliste à Libération de 1974 à 1981, et crèe notamment le supplément hebdomadaire Sandwich[3]. Dans les années 1980, Jean-Luc Hennig est par ailleurs rédacteur en chef à Rolling Stone France et collaborateur occasionnel de nombreux journaux et revues, parmi lesquels Le Fou parle (de Jacques Vallet), La Tribune de Genève, Gai Pied Hebdo, Recherches (de Felix Guattari), Art Press, L'Infini (de Philippe Sollers), etc.[4].

Selon Pierre Verdrager, Jean-Luc Hennig aurait cherché dans plusieurs articles à légitimer la pédophilie au cours des années 1970-1980. Pour appuyer son propos, Verdrager met notamment en avant le fait que, dans une chronique publiée dans Libération sur les relations entre majeurs et mineurs, Hennig a qualifié les pédophiles pervers d'« images d'Épinal »[5],[6]. Ses écrits sur la sexualité adolescente lui seront reprochés (notamment après l'affaire Gabriel Matzneff)[7], ainsi que sa signature d'une pétition, en compagnie de nombreuses figures de l'époque, critiquant la répression des rapports entre majeurs et mineurs[8].

En 2006, lorsque ses articles de presse sont rééditées en volume (Sperme noir, éd Fayard), Jean-Luc Hennig précise dans une préface qu'il défend simplement le « principe (...) qu'un garçon ou une fille pubère doit pouvoir aimer qui bon lui semble sans encourir (ou faire encourir) les foudres de la justice temporelle »[4].

Jean-Luc Hennig est aussi animateur radio, sur Fréquence Gaie, et Europe 1, où il anime notamment en 1982 avec Guy Hocquenghem, lui aussi journaliste à Libération, l'émission Il suffit de le dire et à la Radio suisse romande, à Genève, où il crée l'émission Ligne de cœur[9],[10] Il est également chroniqueur dans l'émission Panorama de Jacques Duchâteau, sur France Culture.

Écrivain, il publie une trentaine d'ouvrages, principalement des essais sur la nuit, le sexe et la mort, traduits dans une quinzaine de pays (dont le Japon, les États-Unis et la Chine). Son premier livre, en 1977, Les juges Kaki, avec Mireille Debard, est préfacé par Michel Foucault et illustré par Cabu[11],[12] Principalement axée sur l'imaginaire érotique, son œuvre littéraire se décline sous différentes formes : enquêtes de nuit, articles de presse + pamphlets, romans burlesques, biographies, gay studies, essais littéraires ou intimes. Jean-Luc Hennig est par ailleurs proche de Grisélidis Réal. Les lettres qu'elle lui adresse sont publiées aux éditions Verticales en 2006[4]. Il lui consacre également un ouvrage, Grisélidis courtisane (Albin Michel, 1981 ; Verticales, 2011 ; Semiotext(e), Los Angeles, 2009)[13].

En 1996, Jean-Luc Hennig est accusé de plagiat, de brefs passages de son Horoscope cruel étant issus d'un livre de Jacques A. Bertrand[14],[15]. En réponse à ces accusations, Jean-Luc Hennig publie en 1997, chez Gallimard, Apologie du plagiat.

Jean-Luc Hennig est enfin éditeur. Il a dirigé la collection « Illustrations » chez Albin Michel et édité entre autres Marguerite Duras (Outside), Hervé Guibert (Suzanne et Louise), Hans Eppendorfer (L'homme de cuir), Mireille Debard (L'enfant au tribunal), Guy Hocquenghem (Race d'Ep ! - Le Gay voyage) et Pierre Assouline (Les nouveaux convertis)[16].

Sa notice biographique paraît en 2004 dans le Dictionnaire des écrivains contemporains de langue française, sous la direction de Jérôme Garcin, aux éditions Mille et une nuits[17].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Aux éditions Fayard[modifier | modifier le code]

  • Beauté de la poussière, 2001. (2e éd, Pocket-Agora, 2018)[18].
  • Martial, biographie, 2003. Prix de l'Essai Rhône-Alpes.[19]
  • Mes rendez-vous, 2005, coll. Pauvert[20].
  • Cap Fréhel, roman, 2005 (1re éd. 1989, Prix Roman & Cinéma)[21].
  • Mon beau légionnaire, roman, 2006 (1re éd. 1991)[22].
  • Sperme noir, 2006, coll. Pauvert[23].
  • Dassoucy & les garçons, biographie, 2011[24].

Aux éditions Gallimard[modifier | modifier le code]

  • Bi, de la bisexualité masculine, coll. L'Infini, 1996[25].
  • Apologie du plagiat, coll. L'Infini, 1997.
  • Femme en fourreau, coll. L'Infini, 2000, Grand prix du Livre de mode[26].
  • Morgue, éd. Verticales/Gallimard, 2007 (1re éd. 1979)[27].
  • Grisélidis courtisane, éd. Verticales/Gallimard, 2011, 220 p. (1re éd. 1981, (ISBN 978-2-0701-3540-0))[28].
  • Voyou, suivi de Conversation au Palais-Royal, par Mona Thomas, coll. L'Infini. 2012[29].
  • De l'extrême amitié, Montaigne & La Boétie, coll. L'Infini. 2015[30].

Aux éditions Zulma[modifier | modifier le code]

  • Brève histoire des fesses, 2009 (1re éd. 1995, 2e éd. 2003) (éd Pocket, 1996)[31].
  • L'Horoscope cruel, 1996[32].
  • Les péchés capitaux de Furetière, 1997[33].
  • Érotique du vin, 2003 (1re éd. 1999)[34].
  • Le Topinambour & autres merveilles, 2000[35].
  • Petit inventaire excentrique du Z, 2004[36].

Aux éditions Albin Michel[modifier | modifier le code]

  • Les garçons de passe, 1978[37].
  • Le Voyeur, 1981[38].
  • Les Français de la honte, avec Guy Hocquenghem, 1983[39].
  • Obsessions, 1985[40].
  • Lettre ouverte aux Suisses, si bons, si gros, si tristes, 1991[41].
  • Dictionnaire littéraire & érotique des fruits & légumes, 1994. (2e éd, Pocket-Agora, 2016)[42]
  • Bestiaire érotique, 1998[43].

Chez d'autres éditeurs[modifier | modifier le code]

  • Mireille Debard et Jean-Luc Hennig (préf. Michel Foucault, ill. Cabu), Les Juges kakis, Paris, Éditions Alain Moreau, Voir et modifier les données sur Wikidata
  • Une soirée avec Nan Goldin, Galerie Yvon Lambert, Paris, 1995.
  • La Ménagerie luxurieuse, Musée d'Art Moderne de la ville de Paris, 1997.
  • Ernest Pignon-Ernest, Galerie Guy Bärtschi, Genève, 1997.
  • Un amour ottoman, Le Cherche Midi éditeur, 2012, coll. Styles.[44]
  • Espadons, mignons & autres monstres. Vocabulaire de l'homosexualité masculine sous l'Ancien régime, Le Cherche Midi éditeur, 2014, coll. Styles.[45]

Articles de revue[modifier | modifier le code]

  • L'Animal, 13, hiver 2002, "Extase de la poussière"
  • L'Argilète, 3, 2011, "Le plagiat et les lauriers".
  • Autrement, 22, nov. 1979, "Le poisson bleu"
  • Le Fou parle, 6, mai 1978, "Homo militaris" (avec Mireille Debard)
  • Le Fou parle, 7, juillet-août 1978, "Les garçons de la bande"
  • Le Fou parle, 10, juin-juillet 1979, "L'homme aux chiens"
  • Le Fou parle, 11, décembre 1979, "Grisélidis, le carnet noir"
  • Le Fou parle, 14, octobre 1980, "L'actrice d'en face"
  • Le Fou parle, 18, septembre 1981, "Le carnet à Georgina"
  • Le Fou parle, 19, décembre 1981, "Elisabeth ou l'homme-mère"
  • Le Fou parle, 20, avril-mai 1982, "L'onaniste"
  • Le Fou parle, 21-22, octobre 1982, "L'amour fondamental"
  • Le Fou parle, 23, février-mars 1983, "L'incendiaire"
  • Le Fou parle, 24, mai-juin 1983, "Obsessions"
  • Le Fou parle, 25, septembre 1983, "Brumes et signaux de pluie"
  • Le Fou parle, 26, décembre 1983, "L'homme étendu"
  • Le Fou parle, 27, mars 1984, "Histoire de la femme qui se tue"
  • Le Fou parle, 28, juin 1984, "J'ai un rat"
  • L'Infini, 59, automne 1997, "La maman et le pédophile"
  • L'Infini, 81, hiver 2002, "Retour à Montréal"
  • L'Infini, 105, hiver 2008, "Stratégie du voyeur"
  • L'Infini, 118, printemps 2012, "Autoportrait de l'auteur en voyou"
  • L'Infini, 125, hiver 2013, "Deux lettres"
  • L'Infini, 127, été 2014, "Cinq expérimentations"
  • L'Infini, 130, hiver 2015, "De l'extrême amitié"
  • Minuit, 41, nov. 1980, "La vengeance"
  • Le Monde de l'art, 2, hiver 2011, "Le couteau dans le dos"
  • NRF, 613, juin 2015, Dassoucy corps burlesque"
  • Quel corps ?, 47-49, avril 1995, "Bi"
  • Recherches, 37, avril 1979, "Le nouveau couple zig-zag"
  • Tel quel, 87, printemps 1981, "Le martyre de Sébastien"
  • Les Temps modernes, 340, nov.1974, "Coup d'état à Nantua"

Archives[modifier | modifier le code]

Outre de nombreuses correspondances (notamment avec Jean-Pierre Verheggen, Jean-Yves Mock, Bayon, Pierre Guyotat, Roland Jaccard, Marguerite Duras, Gabrielle Wittkop, Yvon Lambert, Pierre Présumey, Dominique Noguez, Patrick Gourvennec, Mélanie Gleize, Philippe Vasset, Jacques Henric, Mona Thomas, Yves Pagès, etc.), ses archives disposent d'enregistrements sonores (Grisélidis Réal, Marguerite Duras, Roland Barthes, Catherine Robbe-Grillet, Guy Hocquenghem), d'un texte manuscrit de Roland Barthes sur Emile Benveniste et d'une nouvelle manuscrite de Copi ("Les vieux travelos"), de dessins originaux (Alexandre Fassianos, Ernest Pignon-Ernest, Michel Butor, Michel Nedjar, etc.), ainsi que de ses dessins de mode.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roger, Eugène., La Charité-sur-Loire : une ville dans l'histoire., [Roger], (ISBN 2-9527665-0-9 et 978-2-9527665-0-0, OCLC 219570681, lire en ligne)
  2. Jean Guiffan, Joël Barreau, Jean-Louis Liters, Nantes. Le lycée Clémenceau (2008) - Patricia Allan, "Du surréalisme au Situationnisme", Place publique, 9, mai-juin 2008 - Jean-Marc Théolleyre, "Un sorcier chez des enfants sages", Le Monde, 14 avril 1974 - Franz Rutten, " "Hennig suspendu", supp.14 de l'Ecole Emancipée, mai 1974 - Jean-Luc Hennig, "Les bergamotes de Nancy" , Libération, janvier 1975 et "Le corps interdit", Le Doctrinal de sapience, 2, printemps 1976.
  3. Benoît Sabatier, "Sandwich", Technikart, Septembre 2002 - Philippe Artières, Miettes (2016).
  4. a b et c Mathieu Lindon, « Hennig soit qui mal y pense », sur Libération (consulté le )
  5. Robin Andraca, « Matzneff : les signataires d'une pétition pro-pédophilie de 1977 ont-ils émis des regrets ? », sur Libération (consulté le )
  6. « Face "au cas Matzneff", Joffrin explique la position de "Libé" sur la pédophilie dans les années 70 », sur Le HuffPost, (consulté le )
  7. « Les années 1970-1980, âge d’or de l’apologie de la pédophilie en France », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Jean-Luc Henning, « Les relations adultes-mineurs », Libération, 24 mars 1977, cité dans Pierre Verdrager, L'Enfant interdit : Comment la pédophilie est devenue scandaleuse, Armand Colin, 2013, p. 40.
  9. Antoine Idier, Les vies de Guy Hocquenghem, Fayard, , 324p
  10. Voir aussi : Masques, 14, été 1982 - L'Hebdo (Suisse), 31 mai 1990 et 20 décembre 1990 - L'Illustré (Suisse), 19 décembre 1990 et 27 février 1991.
  11. « Là - Observatoire des armements », sur obsarm.org (consulté le )
  12. Voir aussi : Michel Foucault, "Les juges kaki", Le Monde, 1er-2 décembre 1977, repris dans Dits et écrits, t. 3, p.138-140 - Libération, 12 novembre 1977 - Le Monde, 10 janvier 1978 - Jean-Pierre Michel, "L'Infâme", Libération, 3 janvier 1978.
  13. Pascale Nivelle, « Poétesse, peintre, prostituée… A la redécouverte de Grisélidis Réal », sur lemonde.fr, (consulté le ). Voir également l'interview de Jean-Luc Hennig par Vincent Roy dans Le Monde des livres (4 novembre 2011) et son article "Grisélidis forever" dans Libération (16 octobre 2011), repris dans Voyou (2012)
  14. Olivier Le Naire, « Au plaisir du plagiaire », L'Express,‎ (lire en ligne)
  15. Jacques Drillon, "Le bal des plagiaires", Le Nouvel Observateur, novembre 1997 - Jacques Herric, Art press, février 1998 - Philippe Cusin, "Faut-il condamner tous les plagiaires ?", Le Figaro littéraire, 30 octobre 1997 - Corina Mersch, "Les voleurs de mots", Tageblatt (Belgique), 19 décembre 1997 - Jacqueline Baron, Le Nouveau Quotidien (Suisse), 23 octobre 1997.
  16. Voir Marguerite Duras, Œuvres complètes, éd. Pléiade (2014), t. 3, p1744 Sq.
  17. Sur sa biographie, voir aussi : Bayon, En attendant VXZ 375 (1979) - Arnaud Baumann, Carnet d'adresses (1984) - Nadine Vasseur, Le Poids et la voix (1996) - Sophie Calle, Les dormeurs (2000) - Sophie Bassouls, Ecrivains (2001) - Qui est vivant ? (Verticales, 2007) - Alain Dugrand, Libération, un moment d'ivresse (2013) - Mona Thomas, Léman (2013).
  18. André Rollin, "Un beau grain de plume", La canard enchaîné, 5 décembre 2001 - Josée Blanchette, "Brasser de la poussière pour chasser l'oubli", Le Devoir (Montréal), 13 Septembre 2002 - Mona Thomas, La Lettre de la librairie, juin 2002 - Colette Fellous, Carnets nomades, France Culture, 2002.
  19. Maurice Sartre, "Verdeurs romaines", Le Monde des livres, 27 juin 2003 et 2 juillet 2004 - Michel Crépu, La Revue des deux mondes, mai 2003, repris dans Lecture (2009) - Bulletin critique du livre en français, 660, juin 2004 - Vincent Roy, poésie 1, juin 2004 - Mona Thomas, "Un écrivain du trouble", Livre et lire, mai 2003 et "Jean-Luc Hennig, un aimable hérétique", Livre et lire, juin 2004 - Baptiste Liger, "Martial et les garçons", Têtu, juin 2003.
  20. Hugo Marsan, Le monde des livres, 25 février 2005.
  21. Jacquelines Baron, "Drôle de cap", 24 Heures (Suisse), 11-12 février 1989 - Lionel Povert, "Mots de passe", Gai pied hebdo, 2 février 1989 - Jean-François Josselin, "Garçons en fleur et dames fanées", Le Nouvel observateur - Daniel Martin, "Au bonheur des dames", Centre-France La Montagne, 12 février 1989.
  22. Pierre Drachline, "Les veuves indignes de Jean-Luc Hennig", Le Monde des Livres, 30 août 1991 - Hugo Marsan, "Et il le quitta comme un nuage s'en va", Gai Pied Hebdo, 19 septembre 1991 - Dolorès Somma, "Chronique d'un rêve d'amour", La Dernière Heure (Belgique), 18 octobre 1991.
  23. Mathieu Lindon, "Hennig soit qui mal y pense", Libération, 30 mars 2006.
  24. Jean-Claude Perrier, "L'extravagant monsieur d'Assoucy", Livres Hebdo, 4 février 2011 - Jean-Louis Jeannelle, Le Monde des Livres, 1er avril 2011 - Anne-Laurence Gollion, "Dassoucy, le burlesque et la tristesse", Nonfiction.fr - Jean-Luc Hennig, "Dassoucy corps burlesque", NRF, 613, juin 2015 - Jean-Pierre Cavaillé, "Diffamation imprimée et renommée d'auteur", Communications, 93, 2013.
  25. Hugo Marsan, "Les hommes préfèrent les ombres", ex æquo, novembre 1996 - André Depraz, "Une approche de la bisexualité", Le Dauphiné libéré, 2 décembre 1996 - Carole Vantroys, "Les nomades du désir", Lire, novembre 1996 - Catherine Deschamps, Le miroir bisexuel (2002) - Michel Dorais, Revue sexologique, vol 4, 2 (Montréal), automne 1996 - Laure Adler, Cercle de minuit, France 2, janvier 1997.
  26. Laurence Liban, "Enigmatique Hennig", L'Express, 30 novembre 2000 - Didier Jacob, "Défilé de robes", Le Nouvel observateur, 16 novembre 2000 - Virginie Mouzat, "Eve totem", Le Figaro, 7 décembre 2000 - Josyane Savigneau "Le charme des choses envolées", Le Monde des Livres, 22 décembre 2000 - Jean Rouzaud, Nova, décembre 2000 - Patrice Dansereau, "Irrésistible fourreau, Elle Québec, février 2003.
  27. Jacques Teboul, "Le cadavre et ses usages", La Quinzaine littéraire, décembre 1979 - Bernard Comment, Les Inrockuptibles, 20 mars 2007 - Hervé Guibert, "La mort toute crue", Le Monde, 27 novembre 1979, repris dans Articles intrépides (20018) - Catherine Clément, "Les travailleurs de la nuit", Le Matin, 21 novembre 1979 - Kamill Major, Haute-tension Danger de mort (1984) - Mona Thomas, La Bibliothèque du docteur Lise (2011) - Jacques Henric, "Pour une écriture hyperréaliste", Art press, mai 1980 - ¨Phillipe Ariès, "Petite et grande passe", Libération, 13 décembre 1979 - Patrice Delbourg, "Les mystères de la chambre froide", Les Nouvelles littéraires, 1979 - Alain de Pénanster, "Le rire de la Camarde", L'Express, 17 novembre 1979.
  28. Catherine Clément, "L'amour en face", Le Matin, 18 novembre 1981 - Brigitte Kantor, "Dix-sept clients, le jour de la fête nationale suisse", Le Matin, 15 septembre 1981 - Salomé Kiner, nabbû, novembre 2011 - Revue suisse Ecriture, 47, printemps 1996 - Revue suisse Quarto, 50, printemps 2022, Sylvie Jaussi, "Vous êtes présent sans l'être".
  29. Jacques Henric, "Duras, Hennig, bonne pioche", Art Press, mars 2013 - Le blog de Bernard Morlino, 5 novembre 2012.
  30. Mélanie Gleize, "La renaissance intime de Montaigne", La Nouvelle Quinzaine Littéraire, 1er avril 2016 - Patrick Grainville, "Mon ami, mon frère", Le Figaro Littéraire, 23 avril 2015.
  31. Michael Thompson-Noel, "The bottom line", Financial Times, 23 décembre 1995 - Leading from behind", The Independant, 31 décembre 1995 - Fiona Pitt-Kethley, "Posterior analytics", The Times, 23 novembre 1995 - David Profumo, "Fundamentally important", Daily Telegraph, 23 décembre 1995 - Newsweek, 17 avril 1995 - The Face, 1er janvier 1996.
  32. Serge Sanchez, "Férocités astrologiques", Le Magazine Littéraire, sd. - Josée Blanchette, Le Devoir (Montréal), 26 janvier 2001 - Elle, octobre 1996.
  33. Danièle Gay, "Redécouvrir Furetière, entre raison et religion, humeurs et passion", Le Quotidien jurassien, 25 juillet 1998.
  34. Eric Sabourin, "Onirisme de source antique", Le Devoir (Montréal).
  35. Guillaume Crouzet, "Le topinambour", Le Monde, 18 octobre 2000 - Danièle Gay, "Erotique et mémoire du végétal : Jean-Luc Hennig invente l'échologie", Le Quotidien jurassien, 28 octobre 2000 - Caroline Montpetit, "Jardins odorants et bouquets de mots", Le Devoir (Montréal), 23-24 décembre 2000 - Josée Blanchette, "Solo de mots pour haute-contre et soprano", Le Devoir (Montréal), 29 décembre 2000.
  36. Bulletin critique du livre en français, 659, mai 2004 - Bernard Quiriny, Chronic' art, février-mars 2004 - Luc Hernandez, "zéro héros", Livre et lire, mars 2004 - Olivier Barrot, Un livre un jour, France 3, avril 2004.
  37. Annette Lévy-Williard, "Les hommes putains", Libération, 7 décembre 1978 - Le Matin, 17 novembre 1978 - Jean-Luc Hennig, "Thierry, 21 ans, gigolo à l'opéra", Le Matin, 16 septembre 1981 et "Le Putain", Art Press, mai 1982.
  38. Catherine Clément, Le Matin, 28 avril 1981 - Bayon, "Le voyeur et le mauvais œil", Libération, 2 juillet 1981 - Gilles Anquetil, "Voyons voir", Les Nouvelles Littéraires, 1981.
  39. Pierre Bourgeade, "Hennig et Hocquenghem, les nouveaux sorciers", Le Matin, 3 mai 1983 - Claire Gallois, "Le cadavre dans le placard", Le Figaro, 19 avril 1983 - Hugo Marsan, "L'horreur ordinaire", Gai Pied Hebdo, 9 avril 1983.
  40. John Taylor, "A catalogue of passions", The Body politic (New York), juillet 1986 - Roland Jaccard, "Les passions impures de Jean-Luc Hennig", Le Monde des Livres, 8 mars 1985 - Mathieu Lindon, "Les traîtrises de Jean-Luc Hennig", Libération, 8 avril 1985 - Jean-François Josselin, "Le mauvais genre", Le Nouvel observateur, 15 mars 1985 - Hugo Marsan, "L'amour parfait", Gai Pied Hebdo, n°160 - Michel Vignard, Que fabriquent donc les hommes ensemble ? (2013).
  41. Roland Jaccard, "Asthénie au pays des Helvètes", Le Monde des Livres, 10 mai 1991 - Michel Noverraz, "La Suisse au vitriol", Le Matin (Suisse), 19 février 1991 - Patrick Gourvennec, "Une saison en enfer", Gai Pied Hebdo, 28 mars 1991 - Aude Yang, Libération, 17 mai 1991 - Jean-Louis Ezine, "De l'inconvénient d'être suisse", Le Nouvel Observateur, 23 mai 1991 - Philippe Villard, "Jean-Luc Hennig, l'écrivain suisside", Le Messager, 19 avril 1991 - Diane Gilliard, "Le Parisien qui crache sur la Suisse", L'Illustré (Suisse), 27 février 1991.
  42. Le goût des fruits (Mercure de France, 2021) - Dominique Durand, "Les épinards de Freud", Le Canard enchaîné, 2 novembre 1994 - Jean-François Josselin, "Des vertes et des pas mûres", Le Nouvel Observateur, 4 janvier 1995 - Jean-Paul Géné, "Réquisitoire contre la Mata-Hari du tubercule", Libération, 25 novembre 1994 - Jérôme Garcin, "Ces meilleurs écrivains dans leurs drôles de bouquins", L’Événement du jeudi, 20 octobre 1994 - Robert Netz, "Fruits coquins au fond du panier", 24 Heures (Suisse), 22 octobre 1994 - Laurence Liban, "Le sexe des légumes", Lire, décembre 2000 - Laurence Fritsch, "La vie érotique des fruits et légumes", France-Soir, 29 octobre 1994 - Jean-Claude Ribaud, "Rabelais, naturellement", Le Monde, 29 octobre 1994 - Bernard Pivot, Bouillon de culture, France 2, décembre 1994.
  43. Caroline Montpetit, "Scènes d'amour", Le Devoir (Montréal), 18 décembre 1998.
  44. Jean-Claude Perrier, Livres-Hebdo, 26 octobre 2012 - Maxime Bey-Rozet, Transfuge, novembre 2012
  45. Jean Birnbaum, "Le sexe et le texte", Le Monde des Livres, 14 janvier 2014 - "Le thésaurus de Sodome", Livres-Hebdo, 6 décembre 2013 - Bernard Quiriny, chronicart.com,, 17 février 2014 - Quentin Girard, "Mignon, allons voir en Culonie...", Libération, 29 janvier 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]