Radio Contact

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Radio Contact
Description de l'image Radiocontact.gif.
Présentation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Siège social

RTL House

Avenue Jacques Georgin 2
1030 Schaerbeek
Belgique
Propriétaire Radio H
Slogan « Feel Good » (« Se sentir bien », Communauté française)
« Ostbelgien Now » (« La Belgique de l'est, maintenant », Eupen)
Langue Français
Allemand (Eupen)
Néerlandais (1980-2009)
Statut Radio privée nationale musicale
Site web www.radiocontact.be
www.radiocontactnow.be
Historique
Création
Diffusion hertzienne
AM Non Non
FM Oui Oui
RDS Oui Oui
DAB+ Oui Oui
Satellite Oui Oui
Diffusion câble et Internet
Câble Oui Oui
ADSL Oui Oui
Streaming Oui Oui
Podcasting Oui Oui

Radio Contact est une radio belge diffusant de la musique et des actualités dans la Communauté française et dans la Communauté germanophone (Eupen). Elle fut créée en 1980 et appartient désormais au holding Radio H, détenu principalement par le groupe RTL.

Le directeur général jusqu'en était Francis Lemaire, Eric Adelbrecht ayant pris sa succession. Depuis , Eric Adelbrecht était également le directeur général de l'ensemble des radios du groupe RTL en Belgique. En 2018, il a été remplacé par Erwin Lapraille, qui reprend la direction de l'ensemble de ces radios, dont Radio Contact.

Historique[modifier | modifier le code]

1980 à 2006[modifier | modifier le code]

Ses initiateurs étaient 4 : Francis Lemaire, ex-administrateur-délégué de Contact, Pierre Houtmans, Freddy Neyts (époux d'Annemie Neyts) et Chantal Lemaire (épouse de Francis Lemaire)

La première émission de musique de Contact remonte au . C'était une bande non-stop qui diffusait le type de musique que Radio Contact souhaitait programmer.

Un des premiers animateurs fut Ricky Fox qui animait plusieurs émissions sur la radio.

Le 1er mars de la même année, elle démarrait des émissions « Live » depuis un comble au dernier étage de l'un des grands buildings du boulevard Mettewie à Bruxelles, à un moment où la RTB et la BRT étaient dans une situation de monopole légal, alors que cependant de nombreuses radios associatives émettaient déjà sur la bande FM.

Radio Contact, qui désirait séduire les jeunes en passant de la musique commerciale largement anglophone (deux stations donnant plus de place à la chanson francophone ont cependant vu le jour, Radio Contact Plus et Radio Contact Gold, mais elles ont disparu), a fait l'objet de 17 saisies entre 1980 et 1987. Elle dut donc vivre dans la clandestinité à maintes reprises. Pour s'autofinancer, elle allait également s'attirer les foudres du service public puisqu'elle allait faire appel à la publicité commerciale dès 1982, ce qui, encore une fois était interdit. Qu'à cela ne tienne, le 1er juin, elle diffusait son premier spot. Elle devra attendre 1985 pour avoir l'autorisation légale de diffuser de la publicité.

En 1986, elle crée un réseau de 10 stations. En , elle reçoit la première licence d'autorisation de la communauté française[1]. En 1988, elle compte déjà un demi million d'auditeurs en Belgique[2]. Elle crée en 1990 une station à Bucarest en Roumanie. Un an plus tard, elle est sur le satellite partout en Europe. En 1993, Radio Contact crée une nouvelle station à Istanbul, en Turquie, et une station en Guadeloupe. En 1994, la Roumanie se voit dotée d'un réseau de 8 stations. En 1995, Radio Contact créait 7 stations en Pologne.

Depuis 2006[modifier | modifier le code]

En 2006, Radio Contact fait désormais partir du holding "Radio H" détenu par RTL Group, LEMAIRE ELECTRONICS et le Groupe Rossel[3],[4],[5].

En , Eric Adelbrecht devient directeur général de Radio Contact.

Le , Radio Contact arrive à RTL House.

Le , Radio Contact lance "Radio Contact Vision" diffusé sur la télévision numérique. Le programme est identique à celui de Radio Contact[6].

En , Stéphane Gilbert remplace Jean-Marc Dorangeon à la direction des programmes[7].

En , après 12 ans à la tête de Radio Contact, Eric Adelbrecht est remplacé par Erwin Laparaille qui devient le nouveau directeur général de Radio Contact. [8]

Radio Contact néerlandophone (Flandre)[modifier | modifier le code]

1980 à 2009[modifier | modifier le code]

Radio Contact était conçue de Radio Relax dans les ombres de l’Atomium à Bruxelles. Radio Relax était fondée par entre autres Francis Lemaire, Johan Henneman et Ward Demand comme premiers animateurs. Ils avaient fait le pas depuis Radio Relax qui avait cessé ces émissions début 1980, juste quelque mois après sa création. Wiet van Bever venait renforcer l’équipe come troisième membre. Quand Luc De Groot (LDG pour les animateurs et auditeurs francophones), Danny De Bruyn (qui deviendrait plus tard le directeur de Radio Contact Flandre) renforçaient l’équipe et plus tard encore Ben Van Praag, Ton Schipper et Tom Peeters, le style changeait. Un fossé naissait entre les animateurs néerlandophones (Ward De Man, Rita van Neygen, Guy van Hengel) et les garçons plutôt orientés vers les radios offshores. Rudi Van Vlaanderen faisait le pas depuis Radio Huguette et Ward Deman (responsable de la programmation) et Johan Henneman partaient.

Le 1 octobre 1980, Radio Contact souffrait d’une première confiscation. Ce n’était que le début d’une série de 17 confiscations jusqu’à 1987. Les premières émissions de Radio Contact étaient alternativement en français et en néerlandais (70% - 30 %). En septembre 1981, toute l’équipe néerlandophone décidait de s’arrêter à cause de mécontentement avec le peu d’heures vis-à-vis les heures francophones. Ils décidaient de fonder une nouvelle station radio (Radio Seven). En novembre 1981, la direction de Radio Contact admettait son erreur. Radio Contact (francophone) pouvait garder sa fréquence (103.1 FM) en leur homologue néerlandophone pouvait faire service de la fréquence 104 FM. Les responsables de la programmation) étaient des revenues : Danny De Bruyn et Ton Schipper. Le reste de l’équipe était formé par Serge Van Gisteren, Wiet Van Bever, Kaz Robijn, Ad Van Zeyl, Eric Hofman, Luc Van Kapellen, Will Van Vliet, Jan De Ruyter en Filip Vandenbergh.

Le 1 juin 1982 à 6h30, le premier bulletin était émis par Radio Contact. La station était aussi la première station qui commençait avec des pubs. Malgré une grande popularité en Flandre, Radio Contact néerlandophone n’est jamais été tolérée de même façon que son homologue francophone. Ceci à cause d’une grande différence de politique envers les radios privées où libres entre les deux communautés.

Parce qu’une radio nationale était interdite en Flandre, Radio Contact était obligée de réaliser la couverture nationale par des radios locales. En 1986, Radio Contact créait un groupe de franchisées. Radio Annick (Anvers), Radio Free (Gand), Radio WLS (Courtrai) et Radio Borinage (Mons) étaient les premiers membres. A la hauteur, le réseau consistait de 50 fréquences. Dans un premier temps, les stations émettaient leurs propres programmes, plus tard, celles-ci étaient remplacées au compte-gouttes par des programmes nationaux depuis Bruxelles. Radio Contact était très active en soutenant des évènements divers comme des concerts et manifestations sportives. En 1991, les réseaux deviennent illégaux en Flandre à cause du décret Van Rompuy. Malgré des protestations et une émission marathon, la situation ne pouvait pas être changée. Seulement la station bruxelloise pouvait encore porter le nom Contact. On contournait ces restrictions en achetant de l’espace publicitaire auprès les radios locales qui restaient indépendantes.

Ce n’était qu’en 1995 que le nom Radio Contact pouvait être utilisé de nouveau en toute la Flandre. En 1998, un second réseau était lancé: FamilyRadio. En 2000, Radio Contact (néerlandophone) avait une part de marché de 8% et posait avec ces 734.000 auditeurs la quatrième place en Flandre après Radio 2 (35,2%), Donna (20,9%) en Radio 1 (9,1%). Suivi par Studio Brussel (7%) en TOPradio (3,4%). En 2000 non seulement la cessation de FamilyRadio était annoncée mais aussi l’envie de fonder une radio commerciale nationale. La station a essayé d’obtenir une licence avec le projet Contact 2. Une ambiguïté administrative (Vloro NV, qui était candidate pour cette licence n’avait pas d’expérience en media selon l’administration) faisait en sorte que 4FM et Q-Music avaient des meilleurs scores et que Radio Contact restait dans le froid. Une bataille juridique suivait parce que selon Radio Contact, l’action de ‘Think Media’, qui était le propriétaire (50%) de 4FM, connaissait une hausse spectaculaire de 20% sur la bourse, un jour avant l’attribution des licences. Ainsi, selon le communiqué de presse, il y avait des indices que ‘Think Media’ faisait de délits d'initié. En 2001, le réseau échoué FamilyRadio était remplacé par Contact 2.

Par l’arrivée de Q-Music et la concurrence de Radio Donna (VRT), Radio Contact perdait son audience. Des expérimentations programmatiques se suivaient depuis 2003 mais elles ne pouvaient plus remédier à cette situation. Le 12 décembre 2008, la cessation de Radio Contact en Flandre était annoncée. Pendant un an (jusqu’à décembre 2009) des bons vieux classiques étaient émis sur les fréquences du réseau sous le nom Contact+. Le 2 décembre 2009, toutes les fréquences de Radio Contact Flandre étaient reprises par le réseau ClubFM.

Identité de la station[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

À sa création en 1980, Radio Contact était symbolisé par une mouette. Mais un an plus tard, elle estime qu'il faut choisir un autre symbole trouvant sa mouette triste et peu adaptée à ses activités radiophoniques. À la suite d'un brainstorming, Radio Contact élit le dauphin comme symbole en 1981. Le dessin est une création du plasticien belge Thierry Bournonville, professeur du cours de couleurs à l'Académie des Beaux-Arts de Namur[réf. nécessaire]. Ce choix du dauphin tient à deux raisons principales. D'une part, le dauphin s'avère être un animal sympathique et il est considéré comme l'un des meilleurs amis de l'homme. D'autre part, il émet des ondes, ce qui convient parfaitement bien pour représenter une société radiophonique.

En , Michel, l'animateur bénévole quitte les ondes pour devenir G.O. au Club Med. Son technicien, Ricky, le remplace au pied levé. C'est ainsi que Ricky Fox, l'animateur-phare de l'époque est arrivé à l'antenne. Et cela a été le début de 9 années de Ricky Fox sur Radio Contact.

Slogans[modifier | modifier le code]

  • « Radio Contact, c'est super ! » (années 1990)
  • « Et vous oubliez tout le reste » (début des années 2000)
  • « Power of Music » (de novembre 2004 à décembre 2006)
  • « Feel Good » (depuis décembre 2006)

Équipes[modifier | modifier le code]

Les responsables actuels[modifier | modifier le code]

  • Directeur général : Erwin Lapraille (depuis ) [9]
  • Directeur des Programmes : Stéphane Gilbert (depuis ) [10]
  • Directeur d'Antenne : Olivier Arnould (depuis )
  • Directeur de la programmation : Michel Tournay (depuis 2006)
  • Rédacteur en chef : Nathanaël Pauly (depuis )

Les anciens responsables[modifier | modifier le code]

  • Directeur général : Eric Adelbrecht (2006-2018)[11]
  • Directeur des Programmes : Jean-Marc Dorangeon (2014-2016)
  • Rédacteur en chef : Didier Defawe (de à ) [12]

Animateurs[modifier | modifier le code]

  • « Le S » (depuis )
  • Geoffroy Delorme (depuis )
  • Daddy K (depuis )
  • Olivier Arnould (depuis )
  • David Antoine (depuis )
  • Christopher Calice (depuis )
  • Maria Del Rio (depuis )
  • Gaetan Bartosz (depuis )[13]
  • Lucile Rochelet (depuis )
  • Aurelie Sautois (depuis )
  • Gary Moonen (depuis )
  • Justin Douilliez (depuis )
  • Mademoiselle Luna (depuis )
  • Thibaut Fassuleto (Depuis . Auparavant, journaliste depuis 2006)
  • Valentino Palumbo (depuis )
  • Kevin (depuis )
  • Luca (depuis )
  • Sophie Pendeville (depuis ) [14]

Anciens animateurs[modifier | modifier le code]

  • Étienne Lemarque (de 1987 à )
  • Mike (de à )
  • Olivier Duroy (de à aout 2010) [15]
  • Julie Taton (de à aout 2010) [16]
  • Nicolas Delieux (de à )
  • Patoche - Patrick Vermeylen (de 2000 à ) [17]
  • Pascal Degrez (depuis 2007 à 2014, ensuite producteur du Good Morning de 2014 à 2018)
  • Nathan Soret (de à )[18]
  • Pablo Andres (de à )[19],[20]
  • Quentin Descotte
  • Rosario (de à )
  • Clémence Kreit (de à )
  • José Castellano (de à )

Journalistes[modifier | modifier le code]

Programmation[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Radio Contact propose surtout des émissions musicales, en semaine deux émissions sortent du lot : Le Good Morning (créé en 2005), c'est la matinale de la radio. Maria Del Rio fête ses 10 années d'animation en 2019, l'émission est basée sur un duo d'animateurs avec des séquences mettant en avant les auditeurs (séquence anniversaire, les jeux du jour, le sujet du jour, etc.). Le Good Morning accueille également de nombreux chroniqueurs, dont Pablo Andres de 2013 à 2018. L'autre émission est Le 16/20 avec David Antoine et son équipe, l'animateur reprend la tranche de fin de journée en 2010 suite au départ d'Olivier Duroy. Il sera ensuite rejoint par Thibaut, Lucile, Nathan et ensuite Christopher. L'émission se veut être "la mise à jour de la journée" l'équipe revient sur les sujets décalés, tendances et autre qui ont fait parlés d'eux durant la journée.

Émissions thématiques actuelles[modifier | modifier le code]

  • Contact Urban avec Daddy K et Le S (depuis 2003) : émission diffusant toute la musique hip-hop et R'n'B.
  • Le Good Morning (depuis ) : la matinale.
    • Mike et Olivier Duroy (2005-2006) [21]
    • Olivier Duroy (2005-2007)
    • Julie Taton (2006-2009)[22]
    • Pascal Degrez (2007-2014) ensuite producteur (2014-2018) [23]
    • Maria Del Rio (depuis 2009)[24], Aurelie (2012-2018), Gary (depuis 2012), Olivier (depuis 2014) [25] et Valentino (depuis 2018) [26].
  • Le 16/20 avec David Antoine (depuis , Lucile et Thibaut depuis , Christopher depuis ,(Nathan de 2014 à 2017)[18] : l'émission de fin de journée.
  • In The Mix avec Mademoiselle Luna (depuis ) : émission de musiques dance.
  • L'Utratop 50 Singles avec Valentino (depuis ) : le classement des 50 meilleures ventes de singles en Belgique.
  • Le Good Morning Week-end (depuis ) : Kevin Berben (depuis 2018), Clémence Kreit (2018), Aurélie (2019), Sophie Pendeville (depuis 2019) : la matinale du week-end.
  • Le Mix Du Patron Avec Luca (depuis ) : le patron de Radio Contact mixe durant une heure.
  • Good Times Avec Luca : mixe des hits des années 80 et 90.

Diffusion en modulation de fréquence[modifier | modifier le code]

Radio Contact diffuse à ce moment ses programmes pour les Communauté française et Communauté germanophone de Belgique, en utilisant, selon les zones géographiques, une modulation de fréquence adaptée. Les émissions pour la Communauté flamande se sont arrêtées en décembre 2009.

Audience.[modifier | modifier le code]

C'est la première radio musicale du pays, rassemblant quotidiennement plus d'un million d'auditeurs.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. VLAN N°1803 du 1er mars 2000 (PAGE 12) "Radio Contact: On a toujours vingt ans!"
  2. Supplément du dimanche hebdo N°18 du 1 au 8 avril 1995 "Radio Contact : Une histoire d'amour entre le public et la doyenne des radios libres"
  3. Jean-François Lauwens, « <cci : p xmlns : cci="urn : schemas-ccieurope.com" xmlns : xsi="http : //www.w3.org/2001/XMLSchema-instance" xmlns : ccix= », sur lesoir.be, (consulté le 17 août 2020).
  4. Jean-François Lauwens, « <cci : p xmlns : cci="urn : schemas-ccieurope.com" xmlns : xsi="http : //www.w3.org/2001/XMLSchema-instance" xmlns : ccix= », sur lesoir.be, (consulté le 17 août 2020).
  5. « SOCIETE DE TELEVISION LOCALE », sur CSA Belgique (consulté le 17 août 2020).
  6. http://www.cinetelerevue.be/fr/radio-contact-vision-est-a-present-une-chaine-de-tv.html?cmp_id=7&news_id=12316
  7. http://www.bruzz.be/fr/node/127661
  8. Jean-François Munster, « RTL: les changements à la tête du groupe officialisés », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2020).
  9. « Erwin Lapraille officiellement nommé à la direction des radios de RTL : il remplace Eric Adelbrecht », sur sudinfo.be, (consulté le 17 août 2020).
  10. LeVif, « Le groupe RTL réorganise son pôle radio », sur levif.be, (consulté le 17 août 2020).
  11. « Eric Adelbrecht quitte la direction des radios de RTL Belgium », sur Télépro, (consulté le 17 août 2020).
  12. Le Soir, « Didier Defawe devient rédacteur en chef adjoint chez LN24 », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2020).
  13. « Le dauphin bleu remet le Contact », La Dernière Heure/Les Sports,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2020).
  14. https://www.cinetelerevue.be/actus/1-sophie-pendeville-arrive-sur-radio-contact-maria-del-rio
  15. https://www.cinetelerevue.be/actus/olivier-duroy-quitte-radio-contact
  16. « Julie Taton sur Radio Contact », La Dernière Heure/Les Sports,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2020).
  17. Géry Brusselmans, « Patoche, viré de Contact », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2020).
  18. a et b « Exclusif: Nathan Soret quitte le 16/20 sur Radio Contact », La Dernière Heure/Les Sports,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2020).
  19. « Pablo Andres: "J’ai une douce folie en moi" », La Dernière Heure/Les Sports,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2020).
  20. « Les adieux émouvants de Pablo Andres, alias l’agent Verhaegen, à Radio Contact et aux auditeurs (vidéo) », sur lesoir.be, Soirmag, (consulté le 17 août 2020).
  21. « Good Morning Mike! sur Radio Contact », La Dernière Heure/Les Sports,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2020).
  22. https://references.lesoir.be/article/la-carrière-de-julie-taton-en-8-dates/
  23. « "On veut être une radio moderne" », La Dernière Heure/Les Sports,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2020).
  24. « Maria Del Rio remplace Julie Taton au "Good Morning" », sur 7sur7.be, (consulté le 17 août 2020).
  25. LG, « <cci : p xmlns : cci="urn : schemas-ccieurope.com" xmlns : xsi="http : //www.w3.org/2001/XMLSchema-instance" xmlns : ccix= », sur sudinfo.be, (consulté le 17 août 2020).
  26. E.D., « <cci : p xmlns : cci="urn : schemas-ccieurope.com" xmlns : xsi="http : //www.w3.org/2001/XMLSchema-instance" xmlns : ccix= », sur lameuse.be, Édition digitale de Liège, (consulté le 17 août 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]