Sud Radio (Belgique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sud Radio Belgique
Sud Radio Hainaut

Présentation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Siège social Rue de la Chaussée 42
B-7000 Mons
Propriétaire régie montoise de publicité (RPM SA)[1]
Slogan Le Réseau du Hainaut
Langue Français
Statut Musicale nationale
Site web www.sudradio.net
Historique
Création Juin 1999
Diffusion hertzienne
AM  Non
FM  Oui
RDS  Oui : SUDRADIO
DAB+  Oui
Satellite  Non
Diffusion câble et Internet
Câble  Non
ADSL  Non
Streaming  Oui
Podcasting  Oui

Sud Radio est une station de radio privée, essentiellement musicale, qui détient, depuis 2008, une autorisation officielle d'émettre sur le réseau FM de la province de Hainaut, en belgique. En 2019, elle a obtenu, du Conseil supérieur de l'audiovisuel belge, l'élargissement à l'ensemble du territoire national de la diffusion de ses programmes via le réseau numérique national.

Présentation[modifier | modifier le code]

Sud Radio est une station de radio privée, installée à Mons, en Belgique[2],[1]. Elle est active sur le réseau FM, sans autorisation officielle, depuis au moins 2001[3]. Une autorisation de diffuser ses programmes sur la bande FM de la province de Hainaut lui est attribuée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel belge (CSA), en juillet 2008[1],[4]. Début 2018, Sud Radio intègre la régie publicitaire d'une filiale radio de RTL Group, ce qui lui permet d'attirer des annonceurs nationaux[5]. En 2019, le CSA lui accorde l'autorisation d'étendre sa zone d'émission radiophonique à tout le territoire belge via le réseau numérique national. Le renouvellement, pour neuf ans, de l'autorisation officielle permet à la radio hennuyère de maintenir son activité sur la bande FM, dans le Hainaut et la Communauté française de Belgique. Ainsi Sud Radio Hainaut, diffusée sur la FM, se double de Sud Radio Belgique, présente sur le réseau numérique[6],[2],[7].

L'entreprise Sud Radio[modifier | modifier le code]

Sud Radio est édtidée par la société anonyme Régie montoise de Publicité (RMP SA)[1],[4]. Le capital de la régie publicitaire montoise est intégralement détenu par la famille Delvallée[8],[4]. En 2007, RMP SA réalise un résultat d'exploitation de 22 100 euros pour un chiffre d'affaires (CA) de 147 700 euros[9]. Il se monte, en 2009, à 6 125 euros pour un CA de 876 394 euros[10] Cinq ans plus tard, le CA de RMP SA dépasse le million d'euros (1 007 514) et l'entreprise de Mons enregistre bénéfice de 46 193 euros[10].

Durant les années 2010, l'activité salariée de Sud Radio Hainaut représente entre 16 et 17 ETP + 1,1 % de parts de marché[4],[10].

Programmes radiophoniques[modifier | modifier le code]

À l'origine, Sud Radio est une radio de proximité, à l'auditoire provincial et dont la programmation est principalement musicale[2],[4]. En 2009, ses programmes comprennent 86 % de musique, 7,5 % de publicité et 4 % d'informations essentiellement locales, générales, culturelles et sportives[11]. Six ans plus tard, la programmation de Sud Radio reste inchangée, avec 85 % de musique, 7,5 % de publicité et 4,7 % d'information[12].

Sud Radio est un partenaire régulier des festivités de la Ducasse de Mons. Elle propose, en particulier, un concert en ouverture de la fête traditionnelle annuelle montoise. Dans les années 2010, des dizaines de milliers de personnes sont se rassemblées, sur la Grand Place de Mons, pour écouter des artistes tels que Léa Paci, Alice on the Roof, Gérald de Palmas, le groupe français Arcadian ou encore la formation musicale belge Puggy[13],[14].

Diffusion[modifier | modifier le code]

Sud Radio dispose, depuis sa légalisation par le CSA en 2008, de quinze fréquences. Elle diffuse ses programmes, en modulation de fréquence, notamment à Mons, La Louvière, Mouscron, Enghien, Tournai et Charleroi[9],[5],[4]. Par le biais de son site web www.sudradio.net, elle retranmet ses émissions sur internet[4]. À partir d'octobre 2019, sa couverture s'étend à l'ensemble de la Belgique, après l'acquisiton d'une autorisation officielle d'émettre sur le réseau numérique national[2],[7],[15].

Audience[modifier | modifier le code]

De 2005 à 2015, Sud Radio représente entre 0,7 et 1,5 % de part de marché, à l'échelle nationale, loin derrière Bel RTL (14-17 %), VivaCité (13,4-14,6 %), Radio Contact (14,8-16,6 %) et NRJ (4,6-7,6 %)[16],[1],[17],[18]. Sur la saison novembre 2018/février 2019, le Centre d'information sur les médias crédite Sud Radio d'une part de marché de 0,23 %, derrière Maximum FM (0,53 %) qui couvre la province de Liège[19].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Conseil supérieur de l'audiovisuel, « Sud Radio », sur www.csa.be, (consulté le ).
  2. a b c et d « Sud Radio émettra en dehors du Hainaut », sur Lavenir.net, L'Avenir, (consulté le ).
  3. Conseil supérieur de l'audiovisuel, « Sud Radio - diffusion sans autorisation », sur www.csa.be, (consulté le ).
  4. a b c d e f et g Conseil supérieur de l'audiovisuel, « Bilan radio » [PDF], sur www.csa.be, (consulté le ), p. 8, 11, 28, 54 et 58.
  5. a et b « Avec Sud Radio et Antipode, la Régie IP renforce sa couverture régionale en radio », RTL Belgium, (consulté le ).
  6. Jean-François Munster, « DAB +: le coût de la radio numérique fait grincer des dents », article réservé aux abonnés, Le Soir, (consulté le ).
  7. a et b Brulhatour, « Belgique : Sud Radio en FM et en DAB+ », sur La Lettre Pro de la Radio & des Médias, (consulté le ).
  8. Conseil supérieur de l'audiovisuel, « RMP SA », sur www.csa.be, (consulté le ).
  9. a et b Philippe Caufriez et Evelyne Lentzen, « Trente ans de radio en Communauté française », Courrier hebdomadaire du CRISP, vol. 28, nos 2033-2034,‎ , p. 76, 82 et 93-97 (DOI 10.3917/cris.2033.0660, lire en ligne, consulté le ).
  10. a b et c Conseil supérieur de l'audiovisuel, « Synthèse des travaux du Collège suite au contrôle du respect des obligations et engagements des éditeurs de services de radiodiffusion sonores privés pour l’exercice 2015 » [PDF], sur www.csa.be, (consulté le ), p. 7-8.
  11. Conseil supérieur de l'audiovisuel, « Radio publique FM et radio privée en réseau FM », sur www.csa.be, (consulté le ).
  12. Conseil supérieur de l'audiovisuel, « Radio publique FM et radio privée en réseau FM », sur www.csa.be, (consulté le ).
  13. Brulhatour, « Belgique : Sud Radio dévoile l’affiche de "Doudou en Fête 2019" », sur La Lettre Pro de la Radio & des Médias, (consulté le ).
  14. « Tous au mégaconcert « Sud Radio »! », sur Lavenir.net, L'Avenir, (consulté le ).
  15. https://www.lalettre.pro/Sud-Radio-Belgique-diffuse-desormais-en-DAB_a20829.html
  16. Conseil supérieur de l'audiovisuel, « Radio : Audience et parts de marché », sur www.csa.be, (consulté le ).
  17. « Bel RTL la plus écoutée, Radio Contact chute », sur Lavenir.net, L'Avenir, (consulté le ).
  18. « Chiffres d’audience : VivaCité retrouve la première place », sur Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, lavenir.net, (consulté le ).
  19. « Nostalgie confirme sa première place dans le paysage francophone », sur Lavenir.net, L'Avenir, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]