Phare FM

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Phare FM
Description de l'image Phare FM Logo.png.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Suisse Suisse
Siège social 6, rue de Belfort - BP 2035 - 68058 Mulhouse Cedex
Slogan « La radio autrement »
Langue Français
Statut Radio associative de catégorie A
Site web www.pharefm.com
Différents noms Radio Phare
Historique
Création 1989
Diffusion hertzienne
AM Non Non
FM Oui Oui fréquences FM
DAB+ Oui Oui
Satellite Non Non
Diffusion câble et Internet
ADSL Oui Oui
Streaming Oui Oui
Podcasting Oui Oui

Phare FM est un réseau franco-belgo-suisse de radios associatives chrétiennes évangéliques. Le programme national est produit par Phare FM Mulhouse et est offert aux sept autres stations de radio de Phare FM.

Historique[modifier | modifier le code]

Phare FM a été fondée en 1989 à Mulhouse sous le nom de Radio Phare par Bruno Léonardi [1],[2]. C'est en 2001 que le format musical est décidé. Son antenne est entrecoupée de courtes rubriques de la vie courante et d'autres spirituelles. Le réseau prend forme en 2006 et se concrétise en janvier 2007 avec l'arrivée de Phare FM Portes du Dauphiné et Phare FM Grenoble[2],[3]. En juin 2007, Phare FM Montauban est née. En septembre 2007, c'est le tour de Phare FM Haute-Normandie, puis en janvier 2008, celui de Phare FM Cornouaille.

En , pour la 1re fois sur la bande FM, Phare FM sort de son cadre national pour émettre en Belgique francophone dans la région de Mons[4]. En 2012, elle arrive sur la radio numérique à Paris[5].

En 2012, la station diffusant Phare FM Cornouaille souhaite prendre son indépendance et quitte le réseau. Elle deviendra Radio Harmonie Cornouaille[6],[7].

En décembre 2015, pour la 1re fois, Phare FM diffuse en numérique en Suisse sous le nom Phare FM Romandie dans la région de Lausanne[8] puis à Bâle et dans le Valais central.

En juin 2017, Phare FM diffuse dans le Tessin sous le nom de Faro FM.[9]

Diffusion[modifier | modifier le code]

Liste des fréquences (FM)[modifier | modifier le code]

En France :

  • Phare FM Mulhouse : 95.3 (anciennement Radio Phare) : depuis 2006
  • Phare FM Lyon Dauphiné : 107.0 (anciennement Radio Colombe) : depuis janvier 2007
  • Phare FM Grenoble : 96.6 (anciennement Radio Certitude) : depuis janvier 2007
  • Phare FM Montauban : 92.0 (anciennement Radio Espoir 82) : depuis juin 2007
  • Phare FM Haute-Normandie : 94.9 (anciennement Radio Fraternité) : depuis septembre 2007
  • Phare FM Haguenau : 92.5 (anciennement Radio Eval) : depuis octobre 2011

En Belgique :

  • Phare FM Mons : 89.3 (anciennement Impact FM) : depuis juillet 2008

En Suisse :

Diffusion à Paris par la RNT[modifier | modifier le code]

Webradios Phare FM[modifier | modifier le code]

En 2008, Phare FM a lancé sa première Webradio thématique, Phare FM Live, une webradio louange avec ambiance concert. En mai 2009, Phare FM lance une nouvelle webradio plus jeune, Phare FM Hits.

UCB France[modifier | modifier le code]

Phare FM et ses webradios Phare FM Live et Phare FM Hits sont membres d'UCB France (association loi de 1901). UCB France est elle membre de UCB International.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Phare FM, Phare FM : la radio autrement, pharefm.com, France, consulté le 11 février 2019
  2. a et b Simon Haberkorn, « Le Phare de la bande FM] », sur mplusinfo.fr, .
  3. Jacques Savoye, Phare FM : la radio autrement, Journal lessor38.fr, France, 20 novembre 2014
  4. TéléMB, « Phare FM - Du rock, de la pop et du gospel version chrétienne ! », sur telemb.be,
  5. « Première radio évangélique à Paris », sur christianismeaujourdhui.info,
  6. A propos de Phare FM sur pharefm.com (consulté le 14 septembre 2018).
  7. Site web de Radio Harmonie Cornouaille (consulté le 14 septembre 2018).
  8. « Médias : une radio chrétienne pour les Suisses », sur evangeliques.info,
  9. « Médias: Phare FM désormais au Tessin - L'Info Évangélique », sur www.evangeliques.info (consulté le 3 juillet 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]