WWE Breaking Point

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Breaking Point.
Breaking Point 2009
Description de l'image logo Breaking Point 2009 .png.
Main event The Undertaker contre CM Punk
Slogan Eidos Interactive
Thème musical Still Unbroken
Informations
Fédération World Wrestling Entertainment
Division(s) Raw, SmackDown et ECW
Date 13 septembre 2009
Spectateurs 12 000 personnes
Lieu Centre Bell
Ville Montréal, Québec
Critique CANOE - SLAM! Sports Stars10060.svg

Chronologie des événements

Chronologie des Breaking Point

Breaking Point était un Pay-Per-View de catch de la fédération World Wrestling Entertainment. Il fut l'unique ppv de l'histoire de la WWE à porter ce nom, succédant à Unforgiven et étant remplacé dès l'année suivante par Night of Champions qui a été décalé à septembre.

Il s'est déroulé le 13 septembre 2009 au Centre Bell à Montréal à Québec (Canada)[1], et proposait comme matchs principaux des matchs de soumissions.

Le spectacle était une Supercard, avec plus d'un Main Event. La notion de l'événement était que chaque main-event de l'événement était d'être contestée en vertu des règles de soumission. Les principaux main-event de la soirée, mentionnons CM Punk bat The Undertaker dans un match de soumission pour conserver le World Heavyweight Championship, John Cena bat Randy Orton dans un "I Quit" match et remporte le WWE Championship, et The Legacy (Cody Rhodes et Ted DiBiase) battant D-Generation X (Triple H et Shawn Michaels) dans un Falls Count Anywhere.

Des autres matchs ont été présentés dans le PPV comme le match pour le Unified WWE Tag Team Champions, Chris Jericho et Big Show contre MVP et Mark Henry, Kofi Kingston défend le United States Championship contre The Miz, Kane fait face à The Great Khali dans un Singapour Cane match et Christian contre William Regal pour le Championnat ECW. L'événement a eu 169.000 achète, en baisse de Unforgiven 2008 qui avait 211.000 achats.

Contexte[modifier | modifier le code]

Les Pay-Per-View de la World Wrestling Entertainment sont généralement constitués de matchs justifiés par des rivalités ou qualifications survenues dans les différents shows de la WWE : RAW, Smackdown, ECW et Superstars. Les évènements cités ci-dessous se déroulent entre SummerSlam 2009 et Breaking Point 2009.

CM Punk affronte l'Undertaker pour le titre poids-lourd.

Le main-event de RAW a été annoncée la nuit suivante celle de SummerSlam; un match revanche à Breaking Point, Randy Orton défend le WWE Championship contre John Cena. Pendant le match, Orton s'est intentionnellement disqualifié, compté en dehors du ring, et effectué le tombé sur Cena avec effet de pied sur les cordes avant de retenir le championnat. Le président de la WWE, Vince McMahon, a proclamé que, à la suite des actions de Orton en conservant le titre, Cena devait recevoir une revanche, et si quelqu'un venait à interférer pour le nom d'Orton, suite à l'interférence de Brett DiBiase lors de leur match précédent, il perdrait le championnat. Dans l'esprit du concept de présentation de l'émission, le titre a été défendue dans un "I Quit" match, un type de match qui ne peut être gagné en provoquant l'adversaire à dire "I Quit".

Après avoir remporté le Championnat du Monde des Poids Lourds à SummerSlam, CM Punk a défendu le titre lors de l'épisode suivant de SmackDown contre Jeff Hardy. Il a été annoncé que le gagnant du match défendrait son titre contre The Undertaker à Breaking Point dans un match qui ne peut être gagné qu'en faisant soumettre l'adversaire.


Chris Jericho et Big Show ont défendu le Unified WWE Tag Team Championship contre MVP et Mark Henry. L'hôte du RAW du 24 août, Floyd Mayweather, Jr., qui avait eu un match avec The Big Show à WrestleMania XXIV l'année précédente. En raison de l'animosité persistante, Mayweather a annoncé que Alvin Burke, Jr (MVP) et Mark Henry recevraient un match contre le Big Show et son équipier, Chris Jericho, pour le Unified WWE Tag Team Championship à Breaking Point, à condition qu'ils les battent dans la soirée; MVP et Henry ont gagné leur chance après que Mayweather a donné à MVP un coups de poing pendant que l'arbitre était distrait, pour assommer, Jericho.

Le 27 juillet, afin de déterminer ceux qui voudraient défier Randy Orton pour le Championnat de la WWE à SummerSlam, Triple H avait vaincu son adversaire, Cody Rhodes, dans le temps imparti de 6m49 fixé par le concurrent d'avant, Mark Henry, mais n'a pas réussi à le faire; cela a été suivi par Rhodes qui a agressé son adversaire inapte avec l'aide de son affiliation à la Legacy, Ted DiBiase. Cela a conduit à Triple H demander l'aide à Shawn Michaels pour réformer la D-Generation X (DX), pour faire face à ses adversaires à SummerSlam dans un effort de gagner. Après les multiples agressions , il a été annoncé sur WWE.com que les deux équipes vont se confrontés à Breaking Point dans un Falls Count Anywhere, qui peut être gagné partout dans l'arène.

Depuis The Bash 2009, Kane et The Great Khali sont en conflit constant, à tour de rôle interférant dans les matchs de l'un et de l'autre, attaquant l'autre, ou, dans le cas de Kane, évitant Khali. Pour obtenir l'attention de Khali , Kane a enlevé le traducteur et frère de son adversaire, Ranjin Singh, avant leur match à SummerSlam, qui a été remporté par Kane. Khali a continué a attaqué Kane après SummerSlam, conduisant à l'annonce d'un match entre les deux avec utilisation légale d'une Singapour Cane.

Les scénarios ici présentés sont la version des faits telle qu'elle est présentée lors des émissions télévisées. Ils respectent donc le Kayfabe de la WWE.

Randy Orton contre John Cena pour le championnat de la WWE[modifier | modifier le code]

Le lendemain de SummerSlam à Raw, Vince McMahon annonce que John Cena pourra devenir Champion de la WWE à Breaking Point dans un "I Quit" Match.

Chris Jericho et Big Show contre MVP et Mark Henry[modifier | modifier le code]

Lors du Raw du 24 août 2009, MVP et Mark Henry défont le Big Show et Chris Jericho et obtiennent un match pour le Championnat unifié par équipe à Breaking Point. À noter que le général manager avait donné son collier à MVP qui a frappé Y2J.

CM Punk contre The Undertaker[modifier | modifier le code]

Lors de SummerSlam 2009, CM Punk remporta le World Heavyweight Championship mais fut ensuite attaqué par l'Undertaker qui fait son retour. Lors de Smackdown du 28 août le vainqueur du match Jeff Hardy contre CM Punk affrontera Undertaker à Breaking Point dans un match de soumission, tandis que le perdant est licencié de la WWE ; et c'est CM Punk qui remporte le match.

DX contre Legacy[modifier | modifier le code]

Après avoir perdu face à DX à SummerSlam 2009, Cody Rhodes et Ted DiBiase Jr., les deux membres de la Legacy, obtiennent un match revanche à Breaking Point dans le tout premier Tornado Tag Submission Count Anywhere Match de l'histoire.

The Great Khali contre Kane[modifier | modifier le code]

À la suite de la défaite du Great Khali face à Kane à SummerSlam 2009, la WWE annonça un match revanche. Le match sera un Singapour Cane Match.

Christian contre William Regal[modifier | modifier le code]

À SummerSlam, Regal perd le match pour la ceinture en huit secondes. À l'ECW, Regal demanda un match de revanche car il jugea n'était pas prêt à Summerslam (il retirait son manteau lorsque Christian l'a attaqué). Après une altercation verbale avec le champion, Tiffany dit qu'un match entre les deux catcheurs aura lieu plus tard dans la soirée, avec comme enjeu suivant : si Regal gagne, il obtient un match de revanche pour le ECW Championship. Regal gagna ce match, avec l'aide de Jackson et de Kozlov, et apprit que sa revanche aurait lieu à Breaking Point.

Kofi Kingston contre The Miz pour le United States Championship[modifier | modifier le code]

Après que le match Morrison/Ziggler eut été enlevé de la carte, il a été remplacé par un match opposant Kofi Kingston au Miz pour le Championnat des États-Unis.

Tableau des résultats[modifier | modifier le code]

Liste de toutes les rencontres programmées lors de ce pay-per-view.
# Match Stipulation Durée
1 Chris Jericho et Big Show (c) battent Mark Henry et M.V.P Tag Team Match pour le WWE Unified Tag Team Championship 12:13
2 Kofi Kingston (c) bat The Miz Match Simple pour le WWE United States Championship. 11:56
3 Cody Rhodes et Ted DiBiase Jr battent Triple H et Shawn Michaels Submission Count Anywhere match 21:40
4 Kane bat The Great Khali Singapore Cane match 5:50
5 Christian (c) bat William Regal Match Simple pour le ECW Championship 10:15
6 John Cena bat Randy Orton (c) I Quit Match pour le WWE Championship 19:46
7 CM Punk (c) bat The Undertaker Submission Match pour le World Heavyweight Championship 8:52
(c) désigne le(s) champion(s) défendant son titre dans le match.

Annexe[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

L'événement a reçu des critiques généralement mixtes.

The Sun, dans un avis globalement positif, a salué la performance de Randy Orton dans le match pour le titre de la WWE et le match en général. Cependant le journal, ainsi que de nombreuses critiques et les fans, ont sévèrement critiqués le match du championnat du monde poids-lourd, en particulier l'arrivée du screwjob. Dans l'ensemble de l'événement a obtenu une note de 8 sur 10.

Brian Elliott, qui écrit pour Slam! Wrestling a donné le cas où un avis généralement négative. Il a accordé à l'équipe de communication une note de 7 sur 10, sa cote la plus élevée pour la nuit, alors que le match Kane/Khali a obtenu un score très négatif de 1 sur 10, note la plus basse de l'événement.

Le match entre Orton et Cena a été jugé très bon de la part des critiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) WWE Breaking Point 2009 sur le site de la WWE