Benetton B189

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Benetton B189
Benetton B189B

Présentation
Équipe Drapeau : Royaume-Uni Benetton Formula Ltd
Constructeur Benetton Formula
Année du modèle 1989-1990
Concepteurs Rory Byrne
Spécifications techniques
Nom du moteur Ford-Cosworth HBA4
Cylindrée 3 494 cm³
650 ch à 13 000 tr/min
Configuration V8 à 75°
Boîte de vitesses Benetton longitudinale
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Système de freinage Freins à disque carbone
Dimensions et Poids Empattement : 2690 mm
Voie avant : 1816 mm
Voie arrière : 1622 mm
Carburant Mobil
Pneumatiques Goodyear
Partenaires Autopolis, Sanyo, Riello
Histoire en compétition
Pilotes 1989
19. Drapeau de l'Italie Alessandro Nannini
20. Drapeau de l'Italie Emanuele Pirro
1990
19. Drapeau de l'Italie Alessandro Nannini
20. Drapeau du Brésil Nelson Piquet
Début Grand Prix de France 1989
Courses Victoires Pole Meilleur tour
12
(10+2)
1
(1+0)
0 0
Championnat constructeur 1989
4e avec 39 points
1990
3e avec 71 points

Chronologie des modèles (1989-1990)

La Benetton B189 est une monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie italienne Benetton Formula dans le cadre de la deuxième moitié du championnat du monde de Formule 1 1989. Elle est pilotée par les Italiens Alessandro Nannini et Emanuele Pirro, qui fait ses débuts dans la discipline en remplacement de Johnny Herbert, en convalescence. Prévue pour être engagée dès le début de saison, la B189 n'apparaît en course que lors du Grand Prix de France, septième manche de la saison, notamment en raison des problèmes de développement du moteur Ford-Cosworth HBA4.

Au Castellet, Nannini, seul pilote de la B189, abandonne sur un problème de suspension lorsque son coéquipier, toujours sur la Benetton B188, termine neuvième[1]. En Grande-Bretagne, Nannini termine troisième avec deux tours d'avance sur son coéquipier, qui se classe onzième[2].

Au Grand Prix suivant, Pirro obtient son châssis B189B, mais ses performances en course ne s'améliorent pas pour autant au fil de la saison : alors que Nannini signe deux podiums et une victoire, lors du Grand Prix du Japon, il ne marque des points qu'en Australie, dernière manche de la saison[3],[4].

À la fin de la saison, Benetton Formula termine quatrième du championnat des constructeurs avec 39 points. Alessandro Nannini termine sixième du championnat des pilotes avec 32 points alors qu'Emanuele Pirro est vingt-troisième avec deux points[5].

En attendant que la Benetton B190 soit prête, l'écurie engage une version B de la B189 lors des deux premières manches du championnat du monde de Formule 1 1990. La B189B, mise aux normes de la réglementation technique en vigueur lors de cette saison, se distingue par une nouvelle boîte de vitesses transversale. Emanuele Pirro, parti à la Scuderia Italia, est remplacé par le Brésilien Nelson Piquet.

Lors des séances de qualifications Grand Prix des États-Unis, Nannini réalise le vingt-troisième temps mais à la suite de l'exclusion du pilote Ligier Philippe Alliot, le pilote italien prend le départ de la course en partant de la vingt-deuxième place. En course, Nannini termine onzième à deux tours de son coéquipier qui, élancé de la sixième place, finit quatrième[6],[7].

Lors du Grand Prix suivant disputé au Brésil, Nelson Piquet et Alessandro Nannini se qualifient respectivement en treizième et quinzième positions. Tandis que, malgré une course difficile, le Brésilien marque le point de la sixième place, son coéquipier est relégué dans le fond de peloton dès le premier tour. L'Italien parvient à remonter dans le classement et termine dixième, malgré une crevaison[8],[9].

La B189B est remplacée par la Benetton B190 dès le Grand Prix de Saint-Marin, troisième manche de la saison.

Résultats détaillés en championnat du monde[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Benetton B189 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points inscrits Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1989 Drapeau : Italie Benetton Formula Ltd Ford-Cosworth HBA4 V8 Goodyear BRÉ SMR MON MEX CAN DET FRA GBR ALL HON BEL ITA POR ESP JPN AUS 39* 4e
Drapeau : Italie Alessandro Nannini Abd 3e Abd Abd 5e Abd 4e Abd 1re 2e
Drapeau : Italie Emanuele Pirro Abd 8e 10e Abd Abd Abd Abd 5e
1990 Drapeau : Italie Benetton Formula Ltd Ford-Cosworth HBA4 V8 Goodyear USA BRÉ SMR MON CAN MEX FRA GBR ALL HON BEL ITA POR ESP JAP AUS 71* 3e
Drapeau : Italie Alessandro Nannini 11e 10e
Drapeau : Brésil Nelson Piquet 4e 6e

Légende : ici
* 13 points marqués avec la Benetton B188
* 68 points marqués avec la Benetton B190

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement du Grand Prix de France 1989 », sur statsf1.com (consulté le 29 juin 2013)
  2. « Classement du Grand Prix de Grande-Bretagne 1989 », sur statsf1.com (consulté le 29 juin 2013)
  3. « Classement du Grand Prix du Japon 1989 », sur statsf1.com (consulté le 29 juin 2013)
  4. « Classement du Grand Prix d'Australie 1989 », sur statsf1.com (consulté le 29 juin 2013)
  5. « Classements généraux de la saison 1989 de Formule 1 », sur statsf1.com (consulté le 29 juin 2013)
  6. « Qualifications du Grand Prix des États-Unis 1990 », sur statsf1.com (consulté le 29 juin 2013)
  7. « Classement du Grand Prix des États-Unis 1990 », sur statsf1.com (consulté le 29 juin 2013)
  8. « Qualifications du Grand Prix du Brésil 1990 », sur statsf1.com (consulté le 29 juin 2013)
  9. « Classement du Grand Prix du Brésil 1990 », sur statsf1.com (consulté le 29 juin 2013)