Piercarlo Ghinzani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Piercarlo Ghinzani

Date de naissance 16 janvier 1952
Lieu de naissance Riviera d'Adda, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Années d'activité 1981 - 1989
Qualité Pilote automobile
Équipe Osella, Toleman, Ligier, Zakspeed
Nombre de courses 111

Piercarlo Ghinzani (né le 16 janvier 1952 à Riviera d'Adda, dans la province de Bergame, Lombardie, Italie) est un ancien pilote automobile italien. Il a notamment participé à 111 Grands Prix de Formule 1 entre 1981 et 1989.

Biographie[modifier | modifier le code]

Piercarlo Ghinzani sur Osella FA1F en 1984 à Dallas

Révélé par son titre de champion d'Europe de Formule 3 en 1977, Ghinzani accède à la Formule 1 en 1981, au sein de la modeste écurie italienne Osella avec laquelle il restera jusqu'en 1986, exception faite d'un passage chez Toleman lors de la deuxième moitié de saison 1985. Compte tenu de la faiblesse de sa monture, Ghinzani ne parvient que très rarement à s'extirper du fond de grille et à franchir la ligne d'arrivée en position utile.

Ghinzani est victime d'un grave accident lors du warm-up du GP d'Afrique du Sud 1984 où, sortie violemment de la piste, sa voiture s'embrase tandis qu'un commissaire de piste l'extrait du brasier.

Au GP de Dallas 1984, il met à profit l'hécatombe des favoris pour terminer en cinquième position et décrocher ce qui restera comme les deux seuls points de sa carrière en Formule 1.

En 1987, à la faveur d'un accord avec Alfa Romeo (motoriste d'Osella de 1983 à 1985), il rejoint l'écurie française Ligier avec des ambitions à la hausse. Mais la brutale séparation entre Alfa et Ligier quelques semaines avant le début de la saison (Alfa qui venait d'être racheté par Fiat, par ailleurs propriétaire de la Scuderia Ferrari, prétexta des déclarations maladroites dans la presse de René Arnoux, l'autre pilote Ligier, pour dénoncer le contrat et quitter la F1) plonge les Bleus dans la crise, et Ghinzani se retrouve embarqué dans une nouvelle saison de galère. Après un passage chez les Allemands de Zakspeed en 1988, Ghinzani retrouve Osella en 1989 avec un bilan catastrophique de 13 non-préqualifications en 16 courses, ce qui l'incite, à 37 ans, à mettre un terme à sa carrière.

Aujourd'hui propriétaire d'une écurie de Formule 3 qui dispute le championnat Euroseries, Ghinzani dirige également l'équipe italienne de A1 Grand Prix.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1981 Osella Squadra Corse FA1B Cosworth V8 Michelin 1 0 n.c.
1983 Osella Squadra Corse FA1D
FA1E
Cosworth V8
Alfa Romeo V12
Michelin 7 0 n.c.
1984 Osella Squadra Corse FA1F Alfa Romeo V8 turbo Pirelli 14 2 19e
1985 Toleman Group Motorsport TG185 Hart 4 en ligne turbo Pirelli 14 0 n.c.
1986 Osella Squadra Corse FA1G
FA1H
Alfa Romeo V8 turbo Pirelli 15 0 n.c.
1987 Ligier Loto JS29B
JS29C
Megatron 4 en ligne turbo Goodyear 14 0 n.c.
1988 West Zakspeed Racing 881 Zakspeed 4 en ligne turbo Goodyear 8 0 n.c.
1989 Osella Squadra Corse FA1M Cosworth V8 Pirelli 3 0 n.c.