McDonnell Douglas MD-11

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
McDonnell Douglas MD-11
McDonnell Douglas MD-11 de Varig.
McDonnell Douglas MD-11 de Varig.

Rôle Avion de ligne
Constructeur Drapeau : États-Unis McDonnell Douglas
Équipage 1 pilote, 1 copilote
Premier vol 10 janvier 1990
Mise en service 7 décembre 1990
Premier client Finnair
Production 200
Dérivé de DC-10
Dimensions
Longueur 61,2 m
Envergure 51,66 m
Hauteur 17,6 m
Aire alaire 338,9 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 130,165 t
Max. au décollage 285,99 t
Passagers 285 à 410
Motorisation
Moteurs 3 General Electric CF6-80C2 ou Pratt & Whitney PW4460 ou PW4462
Performances
Vitesse maximale 954 km/h (Mach 0,87)
Autonomie MD-11ER avec 285 passagers : 13 270 km
Altitude de croisière 11 000 m
Plafond 13 000 m

Le McDonnell Douglas MD-11 est un avion de ligne fabriqué par le constructeur aéronautique McDonnell Douglas. C'est une version allongée du DC-10 avec des winglets en bout d'aile et un cockpit à l'avionique moderne (glass cockpit).

Historique[modifier | modifier le code]

Le MD-11 a été lancé le 30 décembre 1986 avec des commandes fermes pour 52 avions et 40 options d'achat provenant de douze clients : Alitalia, British Caledonian Airways, Federal Express, Finnair, Korean Air, Swissair, Thai International, VARIG, et Scandinavian Airlines - tous utilisateurs du DC-10 ; ainsi que la compagnie Dragonair et les sociétés de locations Guinness Peat Aviation et Mitsui. L'assemblage du premier exemplaire a commencé le 9 mars 1988 et le vol inaugural a eu lieu le 10 janvier 1990. Certifié le 8 novembre et la première livraison eut lieu le 29 novembre de la même année à Finnair pour une mise en service le 7 décembre 1990.

Après avoir racheté Mc Donnell Douglas en 1997, Boeing annonça la fin de la production du MD-11 en juin 1998. Il fut d'ailleurs dit que retirer le MD-11 du marché pour vendre plus de Boeing 777 était l'une des motivations de ce rachat. Au total 200 exemplaires ont été produits jusqu'en 2000. Les deux derniers appareils construits sont sortis des chaines d'assemblage de Long Beach en juin et septembre 2000 et ont été livrés à Lufthansa Cargo en février et janvier 2001 respectivement. La plupart des MD-11 sont désormais convertis pour être utilisés dans le transport de fret. Dans cette version, le MD-11 est capable de transporter jusqu'à près de 92 tonnes de marchandises sur 7 310 kilomètres. Il offre un volume de chargement de 447 m³ en cabine principale et 194 m³ en soute.

Les avions civils de la famille MD-11 furent produits à Long Beach en Californie par McDonnell Douglas — par la division Douglas Products de Boeing Commercial Airplanes. Il est le seul avion de ligne triréacteur à large cabine qui dispose d'un système automatique avancé qui réduit de façon certaine le travail des pilotes.

Boeing, pour remplacer les MD-11 en fin de vie lance lance le B777-200LRF (Long Range Freight) qui permet d'avoir un rayon d'action supérieur à 9 000 km et qui a été commandé par Federal Express à 15 exemplaires plus 15 options. Cette version fret est dérivée du B777-200LR.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Planche architecturale du MD11

Le MD-11 existe en cinq versions différentes : passagers (131) ; CF - convertible passagers/fret (6) ; C - combi passagers et fret (5) ; ER - version passagers à rayon d'action accru (5) et F - fret (53).

Les capacités en sièges vont de 285 passagers dans un aménagement à trois classes jusqu'à 410 dans une classe économique unique.

Le rayon d'action du MD-11 de base, opérant au poids maximum au décollage de 273,29 tonnes est d'environ 7 630 milles marins (12 270 km) avec 285 passagers et leurs bagages. La version ER, avec un réservoir supplémentaire de kérosène et soulevant 285,99 tonnes a une portée d'environ 13 270 km. Il peut monter jusqu'à une altitude de 13 100 m.

Il peut atteindre une vitesse maximale de 954 km/h (Mach 0,87). Il a une vitesse de décollage de 340 km/h et une vitesse d'atterrissage de 274 km/h.

Trois moteurs, General Electric CF6-80C2, Pratt & Whitney 4460 ou 4462, étaient disponibles pour le MD-11. Le MD-11 mesure 61,2 m de long (c'est-à-dire 5,66 m de plus que le précédent DC-10 triréacteur et transporte environ 50 passagers de plus).

Les compagnies aériennes et le MD-11[modifier | modifier le code]

MD-11F de la Aeroflot-Cargo

Entre 1990 et 2001, des MD-11 ont été livrés par McDonnell Douglas/Boeing aux clients suivant: Alitalia ; American Airlines ; China Airlines ; China Eastern Airlines ; CityBird ; Continental Airlines ; Delta Air Lines ; EVA Air ; FedEx ; Finnair ; Garuda Indonesia ; Japan Airlines ; KLM Royal Dutch Airlines ; Korean Air ; LTU ; Lufthansa Cargo ; Martinair ; Saudi Arabian Airlines ; Gouvernement d'Arabie Saoudite ; Swissair ; Thai Airways International ; Varig ; VASP et World Airways.

En janvier 2007, Finnair, KLM Royal Dutch Airlines, le gouvernement d'Arabie Saoudite, TAM Linhas Aéreas, Varig et World Airways possèdent des MD-11 en version passagers tandis que des MD-11F (fret pour cargo) sont utilisés par Alitalia, China Cargo Airlines, EVA Air Cargo, FedEx, Gemini Air Cargo, Lufthansa Cargo, Martinair, Saudi Arabian Airlines, Transmile Air Service, United Parcel Service, Varig et World Airways.

American Airlines et Delta Air Lines ont utilisé leurs MD-11 pour les vols intercontinentaux vers l'Asie, l'Europe et l'Amérique du Sud durant les années quatre-vingt-dix, et jusqu'en janvier 2004 pour Delta. Ces compagnies ont depuis vendu leur flotte à FedEx et United Parcel Service.

Swiss International Air Lines a retiré ses MD-11, vieux de 13 ans. Elle les a remplacé par des A340 d'Airbus. Le dernier vol d'un MD-11 aux couleurs de Swiss a eu lieu le 31 octobre 2004 avec un vol Chicago - Zurich. Ces MD-11 ont été vendus à Air Namibia, FedEx, Martinair ou encore Varig.

TAM a rendu son dernier MD-11 le 13 décembre 2008 sur le vol JJ 8097 CDG-GIG, effectué par le PT-MSJ. Le PT-MSH a quitté TAM en novembre 2008 et est chez FedEx immatriculé N573FE. Le PT-MSI a quitté TAM en septembre 2008 et est chez Ethiopian Airlines immatriculé ET-AML. Le PT-MSJ a quitté TAM en décembre 2008 et est chez FedEx immatriculé N572FE.

KLM utilise actuellement encore 4 MD-11 sur la liaison Amsterdam-Salt Lake City. Ceux-ci doivent être retirés du service en Octobre 2014[1].

Accidents[modifier | modifier le code]

Le vol 111 de Swissair qui s'est écrasé le 2 septembre 1998 était un MD-11. Il s'agissait du HB-IWF baptisé « Vaud ». Il reliait New York à Genève. L'accident s'est produit au large d'Halifax, Canada, à cause d'un feu survenu dans le cockpit. Il n'y aura aucun survivant parmi les 229 personnes à bord. L'avion a été pulvérisé lors du contact avec l'océan.

Le vol FedEx Express Flight 80 s'est écrasé à l'aéroport international de Narita, Japon, le 23 mars 2009 alors qu'il atterrissait dans des conditions délicates à cause du vent. L'avion a heurté violemment la piste puis a rebondi, entraînant un impact entre l'aile gauche et le sol. Un feu s'est alors déclenché et l'avion s'est retourné à cause du choc. L'avion s'est alors arrêté juste avant la fin de la piste. 2 membres de l'équipage furent tués[2],[3].

Un MD-11F (fret) de la compagnie Avient Aviation, immatriculé Z-BAV, s'est écrasé pendant son décollage de l'Aéroport international de Shanghai-Pudong le 28 novembre 2009 à 8h16 heure locale. 3 des 7 membres d'équipage ont péri dans l'accident[4],[5].

Un MD-11F (fret) de la Lufthansa s'est écrasé à l'atterrissage à Ryad, capitale de l'Arabie saoudite, sans faire de victime, le mardi 27 juillet 2010[6],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]