Élections municipales de 2014 à Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Élections municipales françaises de 2014.
Précédent 2008 Drapeau de Paris
Élections municipales de 2014
à Paris
Maire de Paris
23 mars et 30 mars 2014
Type d’élection  Élections municipales
Postes à élire  163 conseillers de Paris et
364 conseillers d'arrondissement
au Conseil de Paris et dans les
20 conseils d'arrondissement
Électorat et résultats
Population  2 249 975
Inscrits  1 237 938
Votants au 1er tour 696 587
  
56,26 % Red Arrow Down.svg 4,7 %
Votants au 2e tour 590 929
  
58,03 % Green Arrow Up.svg 3,1 %
Votes valables au 1er tour 679 744
Votes valables au 2e tour 569 632
Votes nuls au 1er tour 16 843
Votes nuls au 2e tour 21 297
Anne Hidalgo, février 2014.jpg
Anne HidalgoPS
Voix au 1er tour 233 808 Red Arrow Down.svg 18,7 %
Voix au 2e tour 301 716 Green Arrow Up.svg 29 %
  
34,40 %
  
52,97 %
Sièges obtenus 75 Red Arrow Down.svg 10
Maires 10
Nathalie Kosciusko-Morizet - Portrait 2012.jpg
Nathalie Kosciusko-MorizetUMP
Voix au 1er tour 242 282 Red Arrow Down.svg 5,3 %
Voix au 2e tour 249 024 Green Arrow Up.svg 2,8 %
  
35,64 %
  
43,72 %
Sièges obtenus 60 Red Arrow Down.svg 1
Maires 9
Silver - replace this image male.svg
Christophe NajdovskiEÉLV
Voix au 1er tour 60 234 Green Arrow Up.svg 28,5 %
Voix au 2e tour 3 925 Red Arrow Down.svg 93,5 %
  
8,86 %
  
0,69 %
Sièges obtenus 16 Green Arrow Up.svg 5
Maires 1
Wallerand de Saint-Just (B).jpg
Wallerand de Saint-JustFN
Voix au 1er tour 42 560 Green Arrow Up.svg 94 %
  
6,26 %
Sièges obtenus 0 Equal blue arrow.png 0
Danielle Simonnet.jpg
Danielle SimonnetParti de gauche
Voix au 1er tour 33 607
Voix au 2e tour 7 732 Red Arrow Down.svg 77 %
  
4,94 %
  
1,36 %
Sièges obtenus 1 Red Arrow Down.svg 1
Charles Beigbeder 3.jpg
Charles BeigbederParis libéré
Voix au 1er tour 22 010
Voix au 2e tour 2 948 Red Arrow Down.svg 86,6 %
  
3,24 %
  
0,52 %
Sièges obtenus 0 Red Arrow Down.svg 3
Silver - replace this image female.svg
Marina PodgornyLO
Voix au 1er tour 3 758 Red Arrow Down.svg 6,4 %
  
0,55 %
Sièges obtenus 0 Equal blue arrow.png 0
No flag.svg
Pénélope Duggan - Antoine Pelletier - Isabelle FoucherNPA
Voix au 1er tour 3 450 Red Arrow Down.svg 81,6 %
  
0,51 %
Sièges obtenus 0 Equal blue arrow.png 0
Appartenance politique des maires d'arrondissement élus en 2014.
Carte
Maire de Paris
Sortant
Élue
Candidats - Résultats

Les élections municipales de 2014 à Paris se sont déroulées les 23 et 30 mars 2014. L'élection du nouveau maire de Paris, Anne Hidalgo, est intervenue le samedi 5 avril 2014, lors de la première réunion du Conseil de Paris suivant le scrutin. Les conseils d'arrondissement ayant élu les maires des vingt arrondissements se sont tenus le 13 avril 2014.

Sommaire

Contexte[modifier | modifier le code]

Nature des sièges et mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Chaque liste présentée à l'élection comprend autant de candidats qu'il y a de sièges de conseillers (conseillers d'arrondissement et conseillers de Paris) à pourvoir dans l'arrondissement.

À Paris, les électeurs choisissent à la fois des conseillers de Paris (conseillers municipaux) et des conseillers d'arrondissement (conseillers de secteur)[1].

L'élection se déroule au suffrage universel direct avec scrutin proportionnel de liste[2] à deux tours, accordant une « prime majoritaire » à la liste arrivée en tête : la liste victorieuse (majorité absolue au premier tour, majorité absolue ou relative au second) se voit en premier lieu attribuer la moitié des sièges à pourvoir, éventuellement arrondi à l’entier supérieur lorsqu’il y a plus de quatre sièges à pourvoir et à l’entier inférieur dans le cas contraire[3],[4].

L'autre moitié des sièges est alors répartie à la proportionnelle entre l'ensemble des listes ayant obtenu un minimum de 5 % des suffrages exprimés (au premier ou au second tour, suivant le cas), y compris la liste arrivée en tête à laquelle a déjà été attribuée la moitié des sièges. Cette répartition des sièges résiduels est faite à la représentation proportionnelle, suivant la règle du quotient électoral et de la plus forte moyenne[3],[4],[5],[6],[7], selon la méthode de Jefferson.

Une fois leur siège obtenu, les conseillers de Paris (alias conseillers municipaux) élisent ensuite le maire de Paris et siègent au Conseil de Paris ainsi qu'au Conseil d'arrondissement.

Les conseillers d'arrondissement (alias conseillers de secteur) élus ne siègent qu'au Conseil d'arrondissement.

Ces élections municipales 2014 sont les dernières élections françaises pour lesquelles le vote blanc n'est pas reconnu :

« Les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal. Ils n’entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés, mais il en est fait spécialement mention dans les résultats des scrutins. Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc.»

— Dernières phrases du troisième alinéa de l’article L65 du Code électoral, qui entrera en application pour la première fois lors des élections européennes de 2014[8]

Mode d'attribution des sièges[modifier | modifier le code]

Les sièges de conseillers d'arrondissement/de secteur) et de conseillers de Paris (alias conseillers municipaux) dans un arrondissement sont attribués dès le premier tour si une liste a atteint la majorité absolue (plus de 50%) des suffrages exprimés dans cet arrondissement. C'est le cas, en 2014, dans quatre des vingt arrondissements de Paris : les 1er, 6e, 16e et 17e arrondissements.

Quand aucune liste n'a obtenu plus de 50 % des votes exprimés au premier tour, un second tour a lieu. Seize des vingt arrondissements de Paris ont connu un second tour : les 2e, 3e, 4e, 5e, 7e, 8e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 15e, 18e, 19e et 20e arrondissements.

Les mêmes règles d'attribution des sièges qu'au premier tour s'appliquent, à cela près que la majorité requise est seulement la majorité simple. Cette majorité simple ouvre droit à la même prime majoritaire de la moitié des sièges.

Répartition des sièges à attribuer par arrondissement[modifier | modifier le code]

La précédente répartition des 163 sièges du Conseil de Paris avait été déterminée lors du vote de la loi dite « PLM »[9] en 1982.

Un projet de loi, adopté définitivement le 17 avril 2013 par le Parlement français[10], prévoyait de modifier cette répartition, enlevant un siège aux 7e, 16e et 17e arrondissements pour en rajouter un dans les 10e, 19e et 20e arrondissements[11].

Ce nouveau tableau de répartition fut censuré par le Conseil constitutionnel le 16 mai 2013, estimant que les électeurs des arrondissements centraux étaient sur-représentés au Conseil de Paris, imposant donc une nouvelle disposition législative[12].

En juillet 2013, cette nouvelle répartition est adoptée[13] (cf. tableau ci-après). Elle conserve le même nombre total de sièges, répartis différemment.

Évolution de la répartition des sièges de conseillers municipaux (= de Paris) et de conseillers d'arrondissement (= de secteur) à Paris
Arrondissement 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e Total
Résultats cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra cf. infra
Conseillers de Paris
de 1983 à 2014
3 3 3 3 4 3 5 3 4 6 11 10 13 10 17 13 13 14 12 13 163
Conseillers de Paris
depuis 2014
1 2 3 2 4 3 4 3 4 7 11 10 13 10 18 13 12 15 14 14 163
Conseillers d'arrondissement
avant 2014
10 10 10 10 10 10 10 10 10 12 22 20 26 20 34 26 26 28 24 26 354
Conseillers d'arrondissement
depuis 2014
10 10 10 10 10 10 10 10 10 14 22 20 26 20 36 26 24 30 28 28 364
     diminution du nombre de conseillers —      augmentation du nombre de conseillers

Sortants et élus[modifier | modifier le code]

Maires sortants et maires élus[modifier | modifier le code]

Secteur Résultats Population
2011[14]
Maire sortant Parti Maire élu Parti
Paris cf. infra 2 243 833 Delanoë, Bertrand Bertrand Delanoë PS Hidalgo, Anne Anne Hidalgo PS
1er arrdt cf. infra 17 443 Legaret, Jean-François Jean-François Legaret UMP Legaret, Jean-François Jean-François Legaret UMP
2e arrdt cf. infra 22 927 Boutault, Jacques Jacques Boutault EELV Boutault, Jacques Jacques Boutault EELV
3e arrdt cf. infra 36 120 Aidenbaum, Pierre Pierre Aidenbaum PS Aidenbaum, Pierre Pierre Aidenbaum PS
4e arrdt cf. infra 27 887 Girard, Christophe Christophe Girard PS Girard, Christophe Christophe Girard PS
5e arrdt cf. infra 60 800 Tiberi, Jean Jean Tiberi UMP Berthout, Florence Florence Berthout UMP
6e arrdt cf. infra 43 880 Lecoq, Jean-Pierre Jean-Pierre Lecoq UMP Lecoq, Jean-Pierre Jean-Pierre Lecoq UMP
7e arrdt cf. infra 57 786 Dati, Rachida Rachida Dati UMP Dati, Rachida Rachida Dati UMP
8e arrdt cf. infra 40 589 Lebel, François François Lebel DVD D'Hauteserre, Jeanne Jeanne D'Hauteserre UMP
9e arrdt cf. infra 60 120 Bravo, Jacques Jacques Bravo PS Bürkli, Delphine Delphine Bürkli UMP
10e arrdt cf. infra 94 027 Féraud, Rémi Rémi Féraud PS Féraud, Rémi Rémi Féraud PS
11e arrdt cf. infra 154 647 Bloche, Patrick Patrick Bloche PS Vauglin, François François Vauglin PS
12e arrdt cf. infra 144 402 Blumenthal, Michèle Michèle Blumenthal PS Baratti-Elbaz, Catherine Catherine Baratti-Elbaz PS
13e arrdt cf. infra 183 260 Coumet, Jérôme Jérôme Coumet PS Coumet, Jérôme Jérôme Coumet PS
14e arrdt cf. infra 140 317 Cherki, Pascal Pascal Cherki PS Petit, Carine Carine Petit PS
15e arrdt cf. infra 238 395 Goujon, Philippe Philippe Goujon UMP Goujon, Philippe Philippe Goujon UMP
16e arrdt cf. infra 169 942 Goasguen, Claude Claude Goasguen UMP Goasguen, Claude Claude Goasguen UMP
17e arrdt cf. infra 170 174 Kuster, Brigitte Brigitte Kuster UMP Kuster, Brigitte Brigitte Kuster UMP
18e arrdt cf. infra 203 127 Vaillant, Daniel Daniel Vaillant PS Lejoindre, Éric Éric Lejoindre PS
19e arrdt cf. infra 186 090 Dagnaud, François François Dagnaud PS Dagnaud, François François Dagnaud PS
20e arrdt cf. infra 198 042 Calandra, Frédérique Frédérique Calandra PS Calandra, Frédérique Frédérique Calandra PS

Conseil de Paris sortant et élu[modifier | modifier le code]

Les alliances politiques ont varié entre les élections 2008 et celles de 2014 ; les comparaisons ne peuvent donc être faites directement dans un même tableau.

Conseil de Paris sortant Conseil de Paris élu en 2014
Secteur (*) PS/PRG EELV PC/PG UMP UDI Non inscrits Ss-Totaux PS/PC EELV PC UMP UDI
/MoDem
Non inscrits Ss-Totaux
1er 1 - - 2 - - 3 - - - 1 - - 1
2e 2 1 - - - - 3 1 1 - - - - 2
3e 3 - - - - - 3 2 - - 1 - - 3
4e 2 - - 1 - - 3 2 - - - - - 2
5e 1 - - 2 1 - 4 1 - - 3 - - 4
6e 1 - - 1 1 - 3 - - - 2 1 - 3
7e - - - 4 1 - 5 - - - 3 1 - 4
8e - - - 3 - - 3 - - - 3 - - 3
9e 3 - - 1 - - 4 1 - - 3 - - 4
10e 3 1 1 - 1 - 6 4 1 1 1 - - 7
11e 8 - 1 1 - 1 11 6 2 1 - 2 - 11
12e 5 1 2 1 1 - 10 5 1 2 1 1 - 10
13e 9 1 1 1 1 - 13 7 2 2 1 1 - 13
14e 6 1 1 1 - 1 10 6 1 1 1 1 - 10
15e 4 - - 11 2 - 17 3 - - 12 3 - 18
16e 1 - - 10 2 - 13 1 - - 9 3 - 13
17e 3 - - 9 1 - 13 2 - - 8 2 - 12
18e 9 2 1 2 - - 14 7 3 2 2 1 - 15
19e 9 - 1 2 - - 12 7 3 2 2 - - 14
20e 7 4 2 - - - 13 7 2 2 2 - 1 14
Ss-totaux 77 11 10 52 11 2 163 62 16 13 55 16 1 163
Répartition Majorité (98) Opposition (63) Non inscrits (2) Total (163) Majorité (91) Opposition (71) Non inscrits (1) Total (163)
(*) A Paris, les secteurs correspondent aux arrondissements (loi PLM).

Candidats et résultats[modifier | modifier le code]

Candidats à la mairie de Paris[modifier | modifier le code]

Europe Écologie Les Verts (EELV)[modifier | modifier le code]

Une primaire interne aux militants parisiens départage les huit candidats le 8 juin 2013[15],[16].

Résultat du 2e tour de la Primaire EELV[17]
Candidat
Voix %
Christophe Najdovski 307 51,86
Jacques Boutault 273 46,11
Votants
Blancs et nuls 2,03
Exprimés

Candidat désigné par la primaire

  • Christophe Najdovski, maire-adjoint de Paris chargé de la petite enfance[18].

Autres candidats à la primaire

  • Jacques Boutault (53 ans), maire du 2e arrondissement de Paris et conseiller fédéral d'EELV[19], déclare le 14 mars 2013 qu'il est candidat[20].
  • Bernard Jomier, maire-adjoint du 19e arrondissement chargé de l'environnement et du développement durable.
  • Francine Bavay, conseillère régionale d'Île-de-France, élue des Hauts-de-Seine.
  • Florence Pélissier-Combescure, co-secrétaire du groupe local du 14e arrondissement.
  • Pierre Lucot, secrétaire général du courant Utopia, conseiller fédéral d'EELV.
  • Thierry Schaffauser, acteur pornographique et syndicaliste pro-sexe, écrivain.
  • Stefan de Vries, militant.

Pas candidat

  • Yves Contassot, conseiller de Paris, se déclare candidat et commence sa campagne[21]. Il est cependant battu lors de la primaire interne à son courant et laisse la place à Christophe Najdovski.
  • Cécile Duflot (39 ans), élue députée de Paris en juin 2012, est évoquée comme candidate même si sa fonction de ministre du Logement pourrait l'en empêcher[22]. Ses proches plaident pour une primaire en septembre, lui laissant le temps de préparer sa campagne en restant ministre mais les militants votent pour une primaire avant l'été, rendant sa candidature impossible. Néanmoins, plusieurs candidats aux primaires indiquent que, s'ils sont élus et que Cécile Duflot souhaite être candidate, ils lui laisseront la place malgré le vote des militants. Seul Jacques Boutault s'y oppose formellement. Elle-même n'écarte pas l'idée, donnant rendez-vous à l'automne pour voir ce qu'il en sera[23]. Finalement, elle annonce le 19 juin 2013 qu'elle ne sera pas candidate comme tête de liste, laissant ouverte la possibilité de figurer à une place non-éligible[24].

Front national (FN)[modifier | modifier le code]

Candidat déclaré

Wallerand de Saint-Just est le candidat du Front national ; il est vice-président du FN depuis 2009, avocat au barreau de Paris, secrétaire départemental du FN depuis le 10 octobre 2012, date à laquelle il a annoncé sa candidature dans la capitale[25].

Wallerand de Saint-Just a été officiellement investi par le FN en mars 2013[26].

En septembre 2013, le candidat forme son équipe composée de Bernadette de La Bourdonnaye, tête de liste dans le 7e arrondissement qui est nommée directrice de campagne. Deux porte-paroles sont également désignés : Gaëtan Dussausaye, responsable du FNJ à Paris et tête de liste dans le 11e arrondissement ainsi que Charlotte Soula, directrice de cabinet de Marine Le Pen[27].

Le candidat axe sa campagne autour des thèmes de la fiscalité - qu'il propose de réduire de 20 % en 5 ans - de la spéculation immobilière, de la démocratie directe, de la sécurité et de la circulation[28].

Florian Philippot, autre vice-président du FN, annonce son implication dans la campagne parisienne[27].

Le FN voit dans la campagne de Paris "un enjeu national" et ambitionne d'obtenir un groupe au Conseil de Paris avec au moins cinq conseillers[29], voire de remporter la mairie de Paris.

En décembre, le candidat reçoit le renfort de deux proches de Marine Le Pen : Paul-Marie Coûteaux et Philippe Martel[30].

Mouvement démocrate (MoDem)[modifier | modifier le code]

Candidate déclarée

  • Marielle de Sarnez (60 ans), ancienne conseillère de Paris, députée européenne et vice-présidente du Mouvement démocrate. Interrogé sur les municipales dans la capitale, François Bayrou a indiqué le 16 février 2013 qu'une équipe allait se mettre en place autour de Marielle de Sarnez, avec une approche non partisane[31]. Elle déclare le 21 mars 2013 qu'elle est candidate à la mairie de Paris[32]. Le 5 décembre 2013, elle rejoint les listes d'union UMP-UDI-MoDem, menées par Nathalie Kosciusko-Morizet.

Paris libéré[modifier | modifier le code]

Candidat déclaré

  • Charles Beigbeder (50 ans), homme d'affaires et candidat UMP aux législatives dans le 12e arrondissement en 2012 entre en dissidence le 20 décembre 2013 (après un désaccord sur sa présence sur la liste du 8e arrondissement) en lançant une liste concurrente de celle de Nathalie Kosciusko-Morizet[33]. Cela lui vaut d'être exclu de l'UMP. Il fonde alors le mouvement « Paris libéré » et présente vingt listes pour les municipales à Paris[34].

Parti communiste français (PCF)[modifier | modifier le code]

Les militants PCF de Paris ont été consultés sur la stratégie à adopter aux élections municipales ; entre les deux propositions (rejoindre le PS dès le premier tour, ou partir avec le Parti de Gauche), ils ont préféré à 57 % la proposition soutenue par la direction du PCF, à savoir s'allier au PS dès le premier tour. Le résultat du vote est mal accueilli au Parti de gauche.

Parti de gauche (PG)[modifier | modifier le code]

Danielle Simonnet, le 5 mai 2013.

Candidate déclarée

  • La conseillère de Paris Danielle Simonnet a été désignée chef de file par le Parti de gauche, qui appelle à constituer des listes du Front de gauche autonomes du PS à Paris[35]. Une partie du Front de gauche, dont le PCF, s'est allié dès le premier tour aux listes du PS, tandis que d'autres partagent la position du PG[36].

Parti socialiste (PS)[modifier | modifier le code]

Le maire socialiste sortant, Bertrand Delanoë, ne se représente pas[37].

Anne Hidalgo (55 ans), première adjointe au maire de Paris et conseillère régionale d'Île-de-France, annonce le 4 octobre 2012 qu'elle est « candidate pour être la prochaine maire de Paris »[38]. Le 22 mai 2013, elle est officiellement investie par le vote des adhérents de la fédération de Paris du PS en qualité de tête de liste pour mener la campagne des élections municipales 2014.

Résultat de la désignation de la tête de liste PS[39]
Candidat
Voix %
Anne Hidalgo 2 670 100,00
Votants 2 715 100,00
Blancs et nuls 45 1,66
Exprimés 2 670 98,34

Nommé le 28 août 2013, le porte-parole de sa campagne est Pascal Cherki, secondé de deux porte-parole adjoints : Bruno Julliard et Rémi Féraud (également codirecteur de campagne)[40]. D'autres porte-parole sont nommés fin octobre, portant leur nombre à six : Ian Brossat (après l'accord PCF-PS), Colombe Brossal, Seybah Dagoma et Myriam El Khomri.

Sur ses listes figurent plusieurs personnalités d'ouvertures issues d'autres partis ou de la société civile, comme l'ancienne ministre ex-UMP Dominique Versini, le conseiller de Paris ex-MoDeM Jean-François Martins, l'universitaire Marie-Christine Lemardeley ou encore l'actrice Firmine Richard.

Union des démocrates et indépendants (UDI)[modifier | modifier le code]

Candidat désigné

Christian Saint-Étienne (61 ans), économiste universitaire, analyste et homme politique français. Il est conseiller de Paris et conseiller d'arrondissement pour le 5e arrondissement depuis le 16 mars 2008[41]. Il est investi par le comité exécutif du parti Union des Démocrates et Indépendants le 16 juillet 2013[42] après une recommandation à l'unanimité des conseillers de la Fédération de Paris[43]. Dans la foulée de sa nomination, Alternative libérale affiche son soutien à Christian Saint-Étienne[44]. Le 5 décembre 2013, il rejoint les listes d'union UMP-UDI-MoDem, menées par Nathalie Kosciusko-Morizet ; il sera chargé du dossier du Grand Paris[45].

Candidate possible

  • Rama Yade, conseillère municipale de Colombes et conseillère régionale d'Île-de-France, annonce le 8 mars 2013 qu'elle réfléchit à une candidature à Paris. Cependant, étant enceinte à cette période elle ne souhaite pas faire campagne si tôt et déclare donner sa décision en septembre[46].

Pas candidat

  • Jean-Louis Borloo (63 ans), conseiller municipal de Valenciennes et député de la vingt et unième circonscription du Nord, pourrait être le candidat de son parti à la mairie de Paris. Il pourrait aussi être le candidat d'un rassemblement UMP-UDI[47]. Après de nombreuses annonces contradictoires, il renonce finalement à se présenter[48].
  • Chantal Jouanno (45 ans), sénatrice de Paris et conseillère régionale d'Île-de-France, qui était candidate à des primaires ouverte à droite[49], a finalement déclaré qu'elle renonçait à se présenter aux municipales de Paris[50].

Union pour un mouvement populaire (UMP)[modifier | modifier le code]

Organisation d'une primaire Le bureau de la fédération UMP décide, le 8 février 2013, d’organiser une primaire par vote électronique. Les candidats doivent se déclarer avant la fin février et se faire parrainer par 10 élus parisiens de trois arrondissements et 300 électeurs de cinq arrondissements. La primaire est ouverte à tous les Parisiens inscrits sur les listes électorales. Le vote pour le premier tour se tient du 31 mai au 3 juin. À l'issue du premier tour de la primaire Nathalie Kosciusko-Morizet est la candidate officielle du parti.

Résultats de la primaire UMP
Candidat
Voix %
Nathalie Kosciusko-Morizet 11 675 58,35
Jean-François Legaret 4 095 20,46
Pierre-Yves Bournazel 2 165 10,82
Franck Margain 2 075 10,37
Votants 20 074 86,10
Blancs et nuls 64 0,32
Exprimés 20 010 99,68

Nommés le 27 août 2013, les quatre porte-parole de la campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet sont Pierre-Yves Bournazel, Vincent Roger, Valérie Montandon et Agnès Evren. Sa campagne se concentre autour de la critique de la réforme des rythmes scolaires, de la création d'une police municipale et de l'extension des zones d'ouverture au travail nocturne et au travail dominical. Elle propose également la construction d'une nouvelle cité universitaire, la couverture d'une partie du périphérique, la réhabilitation de stations de métro « fantômes » et la création d'une rocade cycliste sur le tracé de la Petite ceinture.

Le 5 décembre 2013, elle noue un accord avec l'UDI et le MoDem en vue de la constitution de listes d'union ; 30 % des places éligibles seront réservées à ces deux partis (environ vingt sièges si Anne Hidalgo l'emporte, plus si Nathalie Kosciusko-Morizet devient maire de Paris). Par ailleurs, Christian Saint-Étienne (UDI) devient tête de liste du 11e arrondissement et Fadila Mehal (MoDem), du 13e arrondissement, avant d'être écartée le 26 décembre suivant au profit d'Edith Gallois (UDI) et de figurer à la place de no 2, dans le 18e[51].

Sur ses listes figurent plusieurs personnalités d'ouvertures issues d'autres partis ou de la société civile, comme l'ancienne secrétaire générale du PRG Élisabeth Boyer, l'ancien secrétaire national des Verts Yann Wehrling, l'ancien président du CNC Éric Garandeau ou encore le comédien Benoît Solès.

Candidats et résultats par mairie d'arrondissement[modifier | modifier le code]

À Paris, l'élection municipale ne se fait pas au niveau de la ville, mais des secteurs électoraux, correspondant chacun à un arrondissement[9].

Depuis juillet 2013, une nouvelle répartition des sièges des conseillers de Paris est en vigueur[13] (cf. supra).

L'arrêté préfectoral numéro 2014/066-00007 « fixant la clôture du dépôt des déclarations de candidatures à l'occasion des élections municipales des 23 et 30 mars 2014 à Paris » a été signé par le préfet de la région Île-de-France, préfet de Paris, Jean Daubigny, le 7 mars 2014 ; cet arrêté est consultable notamment sur le site internet de la préfecture de la région Île-de-France, préfecture de Paris[52]; il permet notamment de prendre connaissance des noms de tous les candidats, au-delà des seules têtes de liste mentionnées dans les tableaux de résultats ci-dessous.

L'ensemble des informations concernant les listes et les candidats pour cette élection municipale 2014 à Paris, comme pour l'ensemble des communes de France, est publié sur un site officiel du ministère de l'Intérieur[53].

1er arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Jean-François Legaret (UMP)

10 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

1 siège à pourvoir au Conseil de Paris

7 listes de 11 candidats chacune

Une liste ayant atteint la majorité absolue dès le premier tour, les sièges ont été pourvus à l'issue de ce premier tour[5].

Résultats[54] de l'élection municipale du 1er arrondissement de Paris
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Étiquette de liste Premier tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Jean-François Legaret* UMP-UDI-MoDem 3 144 51,72
8
1
100% premier avec Jean-François Legaret
Loïg Raoul PS-PCF-PRG 1 663 27,36
2
Anne HIDALGO Paris qui ose
Élisabeth Bourguinat EÉLV 659 10,84
Liste citoyenne d'ouverture
Olivier Rauch FN-RBM 306 5,03
Paris capitale de la France avec Wallerand de Saint-Just
Dominique Magniette Parti de Gauche 154 2,53
Front de Gauche - A Paris, Place au Peuple !
Laurent Guignon Écologiste 123 2,02
Les écologistes - Mouvement écologiste indépendant
Marielle Saulnier LO 30 0,49
Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des Travailleurs
Inscrits 10 425 100,00
Abstentions 4 211 40,39
Votants 6 214 59,61
Blancs et nuls 135 2,17
Exprimés 6 079 97,83
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

2e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Jacques Boutault (EELV)

10 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

 2 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

 8 listes de 12 candidats chacune

Résultats[55] de l'élection municipale du 2e arrondissement de Paris
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Étiquette de liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Jacques Boutault* EÉLV 2 260 32,96 3 965 58,24
8
2
Vivre le 2e arrondissement. Respirer, rassembler, innover[Note 1]
Véronique Levieux PS-PCF-PRG 1 565 22,82
Anne Hidalgo Paris qui ose[Note 1]
Christophe Lekieffre UMP-UDI-MoDem 1 663 24,25 2 843 41,76
2
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Hélène Delsol DVD 755 11,01
Renouvellement et Ancrage local avec Hélène Delsol
Pascal Berland FN-RBM 272 3,97
Paris Capitale de la France avec Wallerand de Saint-Just
Danièle Obono Parti de Gauche 192 2,80
Front de Gauche - A Paris, place au peuple !
Emmanuel Sala Paris libéré 129 1,88
Paris Libéré avec Charles Beigbeder
Jean-Pierre Dalmas LO 21 0,31
Lutte Ouvrière faire entendre le camp des travailleurs
Inscrits 12 216 100,00 12 217 100,00
Abstentions 5 231 42,82 5 182 42,42
Votants 6 985 57,18 7 035 57,58
Blancs et nuls 128 1,83 227 3,23
Exprimés 6 857 98,17 6 808 96,77
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

3e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Pierre Aidenbaum (PS)

10 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

 3 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

 8 listes de 13 candidats chacune

Résultats[56] de l'élection municipale du 3e arrondissement de Paris
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Pierre Aidenbaum* PS-PCF-PRG 5 493 47,29 7 012 60,44
8
2
Anne Hidalgo Paris qui ose 3ème[Note 1]
Laurence Hugues EÉLV 1 252 10,78
de l'air dans le 3e, la liste de l'écologie citoyenne et solidaire[Note 1]
Marie-Laure Harel UMP-UDI-MoDem 3 379 29,09 4 589 39,55
2
1
Liste d'Union MODEM-UDI-UMP avec Nathalie Koscuisko-Morizet
Bruno Clavet FN-RBM 580 4,99
Paris capitale de la France, avec Wallerand de Saint Just
Hugues Reiner Parti de Gauche 464 3,99
Front de Gauche à Paris - Place au peuple
Jacky Majda Paris libéré 279 2,40
Paris libéré
Isabelle Foucher NPA 110 0,95
Paris Anticapitaliste
Jean-Pierre Luciano LO 58 0,50
Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs
Inscrits 20 356 100,00 20 357 100,00
Abstentions 8 451 41,52 8 354 41,04
Votants 11 905 58,48 12 003 58,96
Blancs et nuls 290 2,44 402 3,35
Exprimés 11 615 97,56 11 601 96,65
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

4e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Christophe Girard (PS)

10 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

 2 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

 7 listes de 12 candidats chacune

Résultats[57] de l'élection municipale du 4e arrondissement de Paris
Listes classées en fonction du résultat
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Christophe Girard* PS-PCF-PRG 3 684 37,40 5 253 50,26
8
2
Anne Hidalgo Paris qui ose
Vincent Roger UMP-UDI-MoDem 3 725 37,82 5 198 49,73
2
Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Corine Faugeron EÉLV 916 9,30
Vivre mieux à Paris avec Christophe Najdovski
Anne Lebreton DVD 577 5,86
Une liste citoyenne pour le 4ème
Élie Hatem FN-RBM 512 5,20
Paris capitale de la France, avec Wallerand de Saint Just
David Fremiot Parti de Gauche 376 3,82
Front de Gauche - A Paris, Place au Peuple !
Olivia Lewi LO 60 0,61
Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs
Inscrits 17 271 100,00 17 276 100,00
Abstentions 7 188 41,62 6 490 37,57
Votants 10 083 58,38 10 786 62,43
Blancs et nuls 233 2,31 335 3,11
Exprimés 9 850 97,69 10 451 96,89
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

5e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Jean Tiberi (UMP)

10 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

4 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

Résultats[58] de l'élection municipale du 5e arrondissement de Paris
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Florence Berthout UMP-UDI-MoDem 6 336 28,49 11 720 51,29
8
3
Une énergie nouvelle pour le Ve
Dominique Tiberi DVD 4 322 19,43
Ensemble pour le 5ème
Marie-Christine Lemardeley PS-PCF-PRG 7 550 33,94 11 127 48,70
2
1
Anne Hidalgo Paris qui ose[Note 1]
Laurent Audouin EÉLV 1 985 8,92
Vivre Mieux à Paris avec Christophe Najdovski[Note 1]
Martine Masson-Chrétien Parti de Gauche 976 4,39
Front de Gauche - à Paris, place au peuple !
Lucia Laporte FN-RBM 805 3,62
Paris capitale de la France, avec Wallerand de Saint Just
Gabrielle Frija LO 142 0,64
Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs
Blandine Rossand AR 127 0,57
Alliance royale, Coeur de Paris
Inscrits 35 399 100,00 35 403 100,00
Abstentions 12 680 35,82 11 851 33,47
Votants 22 719 64,18 23 552 66,53
Blancs et nuls 476 2,10 705 2,99
Exprimés 22 243 97,90 22 847 97,01
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

6e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Jean-Pierre Lecoq (UMP)

10 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

3 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

Une liste ayant atteint la majorité absolue dès le premier tour, les sièges ont été pourvus à l'issue de ce premier tour[5].

Résultats[59] de l'élection municipale du 6e arrondissement de Paris[60]
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Liste Premier tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Jean-Pierre Lecoq* UMP 7 766 52,62
9
3
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Romain Lévy[Note 2] PS-PRG 3 855 26,12
1
Anne Hidalgo Paris qui ose
Emmanuel Pierrat[Note 3] EELV 982 6,65
Oh ! Les beaux jours, avec Christophe Najdovski
Paul-Marie Coûteaux[30] FN-RBM 708 4,80
Paris capitale de la France avec Wallerand de Saint Just
Geneviève Bertrand diss. UDI 537 3,64
Pour le 6ème avant tout
Dominique Baud Paris libéré 496 3,36
L'Alternative à Droite pour regagner Paris avec Charles Beigbeder
Anaïs Goudmand PG 349 2,36
Front de Gauche - A Paris, place au peuple !
Patrick Planque LO 66 0,45
Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des Travailleurs
Inscrits 25 602 100,00
Abstentions 10 548 41,20
Votants 15 054 58,80
Blancs et nuls 295 1,96
Exprimés 14 759 98,04
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

7e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Rachida Dati (UMP)

10 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

4 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

Résultats[61] de l'élection municipale du 7e arrondissement de Paris[62]
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Rachida Dati* UMP 7 345 41,01 9 785 55,46
8
4
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Christian Le Roux[Note 4],[63] diss. UMP 3 190 17,81 4 287 24,30
1
J'aime le 7e
Capucine Edou PS-PRG 3 031 16,92 3 569 20,23
1
Anne Hidalgo Paris qui ose
Michel Dumont[Note 5],[64] diss. UMP 1 348 7,52
Agir pour le 7e
Bernadette de La Bourdonnaye[27] FN-RBM 1 066 5,95
Paris capitale de la France, avec Wallerand de Saint Just
Dalila Hamidi-Mahé[65] DVD 651 3,63
Paris s'éveille
Bernard Bourdeix EELV 546 3,04
Vivre Mieux à Paris avec Christophe Najdovski
Emmanuel de Mandat-Grancey Paris libéré 535 2,98
Paris Libéré avec Charles Beigbeder
Bruno Percebois Parti de Gauche 198 1,10
Front de Gauche - à Paris, place au peuple !
Inscrits 31 321 100,00 31 316 100,00
Abstentions 13 126 41,91 13 305 42,49
Votants 18 195 58,09 18 011 57,51
Blancs et nuls 285 1,57 370 2,05
Exprimés 17 910 98,43 17 641 97,95
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

8e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : François Lebel (DVD)

10 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

 3 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

 8 listes de 13 candidats chacune

Résultats[66] de l'élection municipale du 8e arrondissement de Paris[67]
Listes classées en fonction du résultat
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Jeanne d'Hauteserre[68] UMP 5 884 46,61 6 875 56,44
8
3
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Charles Beigbeder[69] Paris libéré 2 432 19,26 2 948 24,20
1
Libérez le 8ème !
Corine Barlis PS-PRG 1 944 15,40 2 358 19,35
1
Anne Hidalgo Paris Qui Ose
Didier Decelle[Note 6],[70] diss. UMP 652 5,16
Rendre la vie à la ville dans le 8ème
Jean Mairey FN-RBM 602 4,76
Paris capitale de la France avec Wallerand de Saint Just
Line Stambouli[71] SE 488 3,86
Union Parisienne
Claire Carré EELV 442 3,50
Vivre mieux à Paris avec Christophe Najdovski
Patrick Comoy Parti de Gauche 178 1,41
Front de Gauche - A Paris, Place au peuple !
Inscrits 23 038 100,00 23 033 100,00
Abstentions 10 191 44,24 10 555 45,83
Votants 12 847 55,76 12 478 54,17
Blancs et nuls 225 1,75 297 2,38
Exprimés 12 622 98,25 12 181 97,62
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

9e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Jacques Bravo (PS) qui ne se représente pas.

10 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

 4 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

 7 listes de 14 candidats chacune

Résultats de l'élection municipale du 9e arrondissement de Paris[72]
Listes classées en fonction du résultat
Numéro et tête de liste Étiquette Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Delphine Bürkli[Note 7] UMP 8 181 39,42 11 077 50,36
8
3
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Pauline Véron[Note 8] PS-PRG 8 125 39,15 10 918 49,63
2
1
Anne Hidalgo Paris Qui Ose
Jonathan Sorel EELV 1 663 8,01
Vivre mieux à Paris avec Christophe Najdovski
Annie Thierry FN-RBM 1 010 4,86
Paris capitale de la France avec Wallerand de Saint Just
Sandra Fellous Paris libéré 880 4,24
Paris Libéré avec Charles Beigbeder
Benoît Schneckenburger PG 772 3,72
Front de Gauche - A Paris, Place au peuple !
Charline Joliveau LO 120 0,57
Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des Travailleurs
Inscrits 35 854 100,00 35 838 100,00
Abstentions 14 651 40,86 13 271 37,03
Votants 21 203 59,14 22 567 62,97
Blancs et nuls 452 2,13 572 2,53
Exprimés 20 751 97,87 21 995 97,47
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

10e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Rémi Féraud (PS)

14 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

7 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

Résultats[73] de l'élection municipale du 10e arrondissement de Paris
Listes classées en fonction du résultat
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Rémi Féraud* PS-PRG 11 973 44,36 17 898 66,04
12
6
Anne Hidalgo Paris qui ose[Note 1]
Anne Souyris EELV 3 102 11,49
Vivre Mieux à Paris[Note 1]
Déborah Pawlik UMP-UDI-MoDem 5 798 21,48 9 203 33,95
2
1
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Guillaume Etievant Parti de Gauche 1 730 6,41
Front de Gauche - A Paris, place au peuple !
Luc Le Garsmeur FN-RBM 1 460 5,41
Paris capitale de la France, avec Wallerand de Saint Just
Serge Federbusch[Note 9] Paris libéré 1 308 4,85
Le 10ème peut changer !
Antoine Bevort Parti Pirate 903 3,35
Les pirates du dixième arrondissement de Paris
Gaspard Delanoë PFT 256 0,95
Un autre Delanoë est possible
Didier Tanguy LO 164 0,61
Lutte ouvrière faire entendre le camp des travailleurs
Inscrits 50 450 100,00 50 448 100,00
Abstentions 22 737 45,07 22 175 43,96
Votants 27 713 54,93 28 273 56,04
Blancs et nuls 720 2,60 1 172 4,15
Exprimés 26 993 97,40 27 101 95,85
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

11e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Patrick Bloche (PS)

22 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

11 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

 8 listes de 33 candidats chacune

Résultats de l'élection municipale du 11e arrondissement de Paris[74]
Listes classées en fonction du résultat
Numéro et tête de liste Étiquette de liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
François Vauglin[Note 10] *[Note 11] PS-PRG 20 524 44,75 29 915 64,37
18
9
Anne Hidalgo Paris qui ose[Note 1]
Joëlle Morel EELV 5 301 11,55
Vivre mieux à Paris avec Christophe Najdovski[Note 1]
Christian Saint-Étienne[Note 10] UDI 12 304 26,82 16 554 35,62
4
2
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Hélène Franco Parti de Gauche 2 879 6,27
Front de Gauche - A Paris, place au peuple !
Gaëtan Dussausaye FN-RBM 2 512 5,47
Paris capitale de la France, avec Wallerand de Saint Just
Jean-Marie Barrault[Note 12],[76] MRC 1 442 3,14
Rassemblement républicain pour le 11ème[Note 13]
Stéphane Rey NPA 608 1,32
Paris anticapitaliste
Anne Ducamp LO 291 0,63
Lutte ouvrière faire entendre le camp des travailleurs
Inscrits 83 155 100,00 83 091 100,00
Abstentions 36 018 43,31 34 702 41,76
Votants 47 137 56,69 48 389 58,24
Blancs et nuls 1 276 1,53 1 920 2,31
Exprimés 45 861 55,15 46 469 55,93
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

12e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Michèle Blumenthal (PS)

20 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

10 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

Résultats de l'élection municipale du 12e arrondissement de Paris
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Catherine Baratti-Elbaz[Note 14] PS-PRG 18 585 37,39 27 577 53,04
15
8
Anne Hidalgo Paris qui ose[Note 1]
Christophe Najdovski[Note 15] EELV 5 001 10,06
Vivre Mieux A Paris[Note 1]
Valérie Montandon[Note 7] UMP 16 569 33,34 24 415 46,95
5
2
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Christian Vauge FN-RBM 3 362 6,76
Paris capitale de la France, avec Wallerand de Saint Just
Benoît Pernin[77] Nous Citoyens 2 794 5,62
Union pour agir
Alexis Corbière[Note 16] Parti de Gauche 2 678 5,38
Front de Gauche - A Paris, place au peuple !
Yves Roux NPA 430 0,86
Paris anticapitaliste
Georges Millot LO 276 0,55
Lutte ouvrière faire entendre le camp des travailleurs
Inscrits 86 758 100,00 86 786 100,00
Abstentions 35 800 41,26 32 895 37,90
Votants 50 958 58,74 53 891 62,10
Blancs et nuls 1 263 1,46 1 899 2,19
Exprimés 49 695 57,28 51 992 59,91
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

13e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Jérôme Coumet (PS)

26 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

13 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

Résultats de l'élection municipale du 13e arrondissement de Paris
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Jérôme Coumet* PS-PCF-PRG 25 193 44,46 35 859 62,42
21
11
Anne Hidalgo Paris qui ose[Note 1]
Yves Contassot[Note 10] EELV 5 567 9,82
Vivre mieux à Paris[Note 1]
Édith Gallois[Note 7],[78] UDI-UMP-MoDem 14 157 24,98 21 588 37,57
5
2
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Marie-Amélie Dutheil de La Rochère FN-RBM 4 229 7,46
Paris Capitale de la France avec Wallerand de Saint-Just
Jean-Claude Coqueret Parti de Gauche 3 326 5,87
Front de Gauche - A Paris, place au peuple !
Benoît Meyruey Très Unis 1 416 2,50
Liste locale, citoyenne et indépendante du 13e
Aurane Reihanian Paris libéré 984 1,74
Paris Libéré avec Charles Beigbeder
Guillaume Biojout NPA 756 1,33
Paris Anticapitaliste
Éric Martin[79],[76] MRC-MUP 600 1,06
L'alternative républicaine, à gauche
Claudette Balleydier LO 442 0,78
Lutte Ouvrière faire entendre le camp des travailleurs
Inscrits 104 700 100,00 104 742 100,00
Abstentions 46 303 44,22 44 584 42,57
Votants 58 397 55,78 60 158 57,43
Blancs et nuls 1 727 1,65 2 711 2,59
Exprimés 56 670 54,13 57 447 54,85
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

14e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Pascal Cherki (PS)

20 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

10 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

Résultats de l'élection municipale du 14e arrondissement de Paris
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Carine Petit[Note 17]* PS-PRG 17 990 37,89 26 575 53,08
15
8
Anne Hidalgo Paris qui ose[Note 1]
Célia Blauel[Note 18] EELV 4 168 8,77
Vivre mieux dans le 14e, avec Christophe Najdovski[Note 1]
Nathalie Kosciusko-Morizet[Note 19] UMP 15 717 33,10 23 482 46,91
5
2
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Tiphaine Leost FN-RBM 2 727 5,74
Paris Capitale de la France avec Wallerand de Saint-Just
Marie-Claire Carrère-Gée[Note 7] Paris libéré 2 726 5,74
100% 14e
Leila Chaibi Parti de Gauche-MRC 2 489 5,24
Front de Gauche - A Paris, Place au peuple !
Nicolas Mansier SE 1 346 2,83
Ensemble pour le 14ème
Laurent Vinciguerra LO 314 0,66
Lutte Ouvrière Faire entendre le camp des travailleurs
Inscrits 79 703 100,00 80 042 100,00
Abstentions 31 160 39,10 28 271 35,32
Votants 48 543 60,90 51 771 64,68
Blancs et nuls 1 066 1,34 1 714 2,14
Exprimés 47 477 59,57 50 057 62,54
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

15e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Philippe Goujon (UMP)

36 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

18 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

Résultats de l'élection municipale du 15e arrondissement de Paris
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Philippe Goujon* UMP 38 943 48,56 51 154 63,37
30
15
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Anne Hidalgo[Note 20] PS-PRG 23 336 29,10 29 563 36,62
6
3
Anne Hidalgo Paris qui ose
Wallerand de Saint-Just[80] FN-RBM 5 060 6,30
Paris capitale de la France, avec Wallerand de Saint Just
Géraldine Poirault-Gauvin[Note 21] Paris libéré 3 728 4,64
Paris libéré avec Charles Beigbeder
Jean-Luc Dumesnil[Note 22] EELV 3 582 4,46
Vivre mieux à Paris avec Christophe Najdovski
Bertrand Vialle Nous Citoyens 2 187 2,72
Paris 15, c'est nous !
Françoise Giboteau Parti de Gauche 2 150 2,68
Front de Gauche - A Paris, place au peuple !
Julien Rippert[81] SE 1 205 1,50
Notre 15e
Inscrits 135 311 100,00 135 317 100,00
Abstentions 53 405 39,47 52 109 38,51
Votants 81 906 60,53 83 208 61,49
Blancs et nuls 1 715 1,27 2 491 1,84
Exprimés 80 191 59,26 80 717 59,65
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

16e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Claude Goasguen (UMP)

26 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

13 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

Une liste ayant atteint la majorité absolue dès le premier tour, les sièges ont été pourvus à l'issue de ce premier tour[5].

Résultats de l'élection municipale du 16e arrondissement de Paris
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Liste Premier tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Claude Goasguen* UMP 30 100 63,04
23
12
Liste d'union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Thomas Lauret[Note 23] PS-PRG 6 197 12,98
2
1
Anne Hidalgo Paris qui ose
David Alphand[Note 10] Paris libéré 4 445 9,31
1
Ensemble choisissons le 16ème
Gérard David FN-RBM 2 865 6,00
Paris capitale de la France avec Wallerand de Saint Just
Valérie Sachs[Note 7],[77] SE 2 534 5,30
Nous Citoyens
Pascale Ourbih EELV 1 103 2,31
Vivre mieux à Paris avec Christophe Najdovski
Lucas Gomez Parti de Gauche 497 1,04
Front de Gauche - A Paris, place au peuple !
Inscrits 91 489 100,00
Abstentions 42 925 46,92
Votants 48 564 53,08
Blancs et nuls 823 0,90
Exprimés 47 741 52,18
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

17e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Brigitte Kuster (UMP)

24 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

12 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

Une liste ayant atteint la majorité absolue dès le premier tour, les sièges ont été pourvus à l'issue de ce premier tour[5].

Résultats de l'élection municipale du 17e arrondissement de Paris
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Liste Premier tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Brigitte Kuster* UMP 26 836 53,53
20
10
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Annick Lepetit[Note 24] PS-PRG 12 727 25,38
3
2
Anne HIDALGO Paris qui ose
Pauline Delpech[82] EELV 3 302 6,58
1
Vivre Mieux à Paris avec Christophe Najdovski
Patrick Auzou[83] FN-RBM 3 234 6,45
Paris capitale de la France, avec Wallerand de Saint Just
Thomas Rebaud[84] Paris libéré 2 221 4,43
Pour un 17ème actif avec Charles Beigbeder
Xavier Duchaussoy Front de Gauche - PG 1 544 3,08
Front de Gauche - A Paris, place au peuple !
Annick Marty LO 264 0,52
Lutte ouvrière faire entendre le camp des travailleurs
Inscrits 92 518 100,00
Abstentions 41 201 44,53
Votants 51 317 55,47
Blancs et nuls 1 189 1,29
Exprimés 50 128 54,18
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

18e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Daniel Vaillant (PS)

30 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

15 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

Résultats de l'élection municipale du 18e arrondissement de Paris
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Éric Lejoindre[Note 25] PS-PRG 20 338 39,85 32 387 62,42
24
12
Anne Hidalgo Paris qui ose[Note 1]
Pascal Julien[Note 26] EELV 6 457 12,65
Vivre mieux à Paris avec Christophe Najdovski[Note 1]
Pierre-Yves Bournazel[Note 10] UMP 12 879 25,23 19 494 37,57
6
3
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Danièle Atala PG 3 668 7,18
Front de Gauche - A Paris, place au peuple !
Philippe Martel FN-RBM 3 460 6,78
Paris capitale de la France, avec Wallerand de Saint Just
Roxane Decorte diss. UMP 1 850 3,62
le 18ème au coeur
Claude Sauton SE 947 1,85
Pari citoyen pour Paris 18
David Pierre-Bloch SE 842 1,65
Le 18ème Evidemment
Danièle Hanryon LO 588 1,15
Lutte ouvrière faire entendre le camp des travailleurs
Inscrits 99 747 100,00 99 739 100,00
Abstentions 47 223 47,34 45 562 45,68
Votants 52 524 52,66 54 177 54,32
Blancs et nuls 1 495 1,50 2 296 2,30
Exprimés 51 029 51,16 51 881 52,02
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

19e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : François Dagnaud (PS)

28 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

14 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

 8 listes de 42 candidats chacune

Résultats de l'élection municipale du 19e arrondissement de Paris[85]
Listes classées en fonction du résultat
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
François Dagnaud* PS-PCF-PRG-GE 19 533 42,18 30 542 64,45
23
12
Anne Hidalgo Paris qui ose[Note 1]
Bernard Jomier[Note 27] EELV 5 956 12,86
Vivre mieux à Paris avec Christophe Najdovski[Note 1]
Jean-Jacques Giannesini[Note 10] UMP-UDI-MODEM 11 932 25,76 16 845 35,54
5
2
Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Michel Bulté[Note 28],[86] FN-RBM 3 678 7,94
Paris capitale de la France, avec Wallerand de Saint Just
Ingrid Hayes Parti de Gauche 3 295 7,11
Front de Gauche - A Paris, Place au Peuple !
Wafa Guiga NPA 797 1,72
Paris Anticapitaliste
Soulé Diawara Paris libéré 630 1,36
Paris libéré 19ème
Marina Podgorny LO  486 1,04
Lutte Ouvrière Faire entendre le camp des travailleurs
Inscrits 95 244 100,00 95 298 100,00
Abstentions 47 590 49,97 45 885 48,15
Votants 47 654 50,03 45 885 51,85
Blancs et nuls 1 347 2,83 2 026 4,10
Exprimés 46 307 97,17 47 387 95,90
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu : François Dagnaud

20e arrondissement de Paris[modifier | modifier le code]

Maire sortant : Frédérique Calandra (PS)

28 sièges à pourvoir au conseil d'arrondissement

14 sièges à pourvoir au Conseil de Paris

Résultats[87] de l'élection municipale du 20e arrondissement de Paris[88]
Listes classées en fonction du résultat
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges[Attribution 1]
Voix % Voix % Conseil
de secteur
Conseil
municipal
Frédérique Calandra PS-PRG 20 502 37,29 31 163 55,07
22
11
Anne Hidalgo - Paris qui ose[Note 1]
Antoinette Guhl EELV 5 990 10,89
Vivre mieux à Paris avec Christophe Najdovski[Note 1]
Atanase Périfan[Note 29] UMP 9 624 17,50 17 690 31,26
4
2
Liste d'Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet
Danielle Simonnet[Note 7] Parti de Gauche 5 692 10,35 7 732 13,66
2
1
Front De Gauche - A Paris, place au peuple !
Michel Charzat[Note 30],[89] La Fabrique du 20e-MRC 4 350 7,91
La Fabrique Du 20ème, liste de la Gauche, de l'Écologie et des Citoyens Engagés
Jean-Louis Chabaillé[90] FN-RBM 4 112 7,48
Paris capitale de la France avec Wallerand de Saint Just
Raoul Delamare[91] UDI 1 843 3,35
Le 20ème républicain et citoyen
Ariane Cerutti Paris libéré 1 217 2,21
Paris Libéré - 100% 20ème - Droite Sarkozyste
Penelope Duggan NPA 749 1,36
Paris Anticapitaliste
Naomi Sadeng[Note 31],[92] DVG 451 0,82
Mobilisation Citoyenne
Laurence Boulinier LO 436 0,79
Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs
Inscrits 107 381 100,00 107 377 100,00
Abstentions 50 712 47,23 48 632 45,29
Votants 56 669 52,77 58 745 54,71
Blancs et nuls 1 703 1,59 2 160 2,01
Exprimés 54 966 51,19 56 585 52,70
* Liste du maire sortant

Maire d'arrondissement élu :

Candidats et résultats généraux pour la mairie de Paris[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Le 23 mars sur l'ensemble des arrondissements, les listes d'union de la droite UMP-UDI-MoDem soutenant la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet à la mairie de Paris devancent d'une courte tête les listes de gauche «Paris qui ose» défendant Anne Hidalgo pour la succession du maire sortant Bertrand Delanoë, déjouant la plupart des pronostics et démontrant une certaine revitalisation de la droite parisienne, qui profite de son union au premier tour (son score est semblable au total UMP et MoDem de 2008) et de la baisse des listes socialistes. Néanmoins, le rapport de force global reste favorable à la gauche en son ensemble, laquelle est aussi particulièrement dominante dans les arrondissements stratégiques. L'affaiblissement relatif de la gauche à Paris, malgré une dynamique de campagne et un rapport de force en sa faveur, illustre la tendance nationale au fort recul du PS et de ses alliés dans un contexte de grande impopularité du Président de la République et du Gouvernement.

Les listes d'union UMP-UDI-MoDem sont les seules à remporter des arrondissements en un unique tour : les 1er, 6e, 16e et 17e accordent une majorité absolue aux listes conduites par Jean-François Legaret, Jean-Pierre Lecoq, Claude Goasguen et Brigitte Kuster, tandis que Philippe Goujon frôle l'élection au premier tour dans le 15e face à la liste menée par Anne Hidalgo elle-même. Contrairement à 2008, aucune liste de gauche ne fait de même. Toutefois dans les deux arrondissements clefs nécessaire à la droite pour reprendre la capitale, le 12e et le 14e - dans lequel se présente Nathalie Kosciusko-Morizet - les listes «Paris qui ose» sont nettement en tête. Les listes de Nathalie Kosciusko-Morizet et d'Anne Hidalgo sont les seules en mesure de se maintenir dans tous les seize arrondissements restant à pourvoir pour le 30 mars, et ainsi de récolter une majorité absolue sièges au Conseil de Paris à l'issue du second tour.

Les écologistes de Christophe Najdovski arrivent en troisième position dans la ville et améliorent sensiblement leurs résultats de 2008 : Europe Écologie Les Verts progresse de plus de deux points par rapport aux Verts six ans auparavant en récoltant 8,86% des suffrages exprimés. Le seul maire écologiste sortant, Jacques Boutault arrive nettement en tête dans le 2e arrondissement contrairement à l'élection précédente. Les listes écologistes atteignent ou se rapprochent des 10% dans la plupart des arrondissements (principalement à gauche) et peuvent ainsi se maintenir dans huit d'entre eux, détenus par la gauche, qui ne leur permettraient néanmoins pas, même dans le cas théorique d'une victoire totale dans ces huit secteurs, d'obtenir une majorité absolue au Conseil de Paris. Ils peuvent fusionner partout excepté dans les 7e, 8e et 15e arrondissements. Les négociations s'ouvrent au soir du premier tour avec le Parti socialiste, ouvrant la voie à une éventuelle fusion avec les listes socialistes et à un désistement de Christophe Najdovski en faveur d'Anne Hidalgo pour la mairie de Paris.

Tous les autres candidats à la mairie de Paris se retrouvent exclus de cet enjeu-là. Le Front national fait une certaine poussée puisqu'il double son score avec Wallerand de Saint-Just par rapport aux très mauvais résultats de 2008, et arrive cette fois en quatrième position sur l'ensemble des suffrages. Il dépasse ainsi les 5% sur la ville et dans quatorze arrondissements sur vingt. Toutefois il reste nettement plus faible à Paris qu'ailleurs en France et sa performance dans la capitale est décevante à l'égard de sa forte poussée à l'occasion des élections municipales de 2014. Il ne peut par ailleurs se maintenir nulle part et ne compte pas faire de fusions qui lui permettraient d'obtenir des élus.

Le résultat est décevant pour les listes du Parti de gauche et de ses alliés qui, en quatrième position et avec un peu moins de 5% des voix tous arrondissements confondus, profitent moins que les écologistes de la perte de popularité à gauche du PS, tout en drainant néanmoins les suffrages de l'extrême-gauche - cette dernière obtenant un score beaucoup plus résiduel qu'en 2008. Seule sa cheffe de file parisienne Danielle Simonnet dépasse les 10%, dans le 20e arrondissement. Les autres listes soutenant sa candidature dépassent les 5% dans sept autres arrondissements, rendant possible une alliance à gauche avec les socialistes et écologistes.

Les listes «Paris libéré» fédérées par Charles Beigbeder en dissidence des listes d'union de la droite dans quinze arrondissements obtiennent des résultats médiocres, à la seule exception de leur meneur lui-même dans le 8e arrondissement où il est en mesure de se maintenir ou de fusionner avec l'UMP. Ailleurs, ses listes ne dépassent jamais les 5% à l'exception du 14e arrondissement, rendant possible de rejoindre la liste de Nathalie Kosciusko-Morizet, et dans le 16e, pourvu au premier tour, permettant d'obtenir un élu d'arrondissement. D'autres dissidents à droite font de meilleurs résultats, dans les 2e, 7e et 5e arrondissements où Helène Delsol, Christian Le Roux et Dominique Tiberi sont en mesure de se maintenir.

Entre-deux tours[modifier | modifier le code]

Après la signature d'un accord programmatique entre le Parti socialiste et Europe Écologie Les Verts le lundi 24 mars, les listes socialistes et écologistes sont fusionnées et portent les couleurs de la candidature d'Anne Hidalgo dans les seize arrondissements restant en jeu, conduites par les têtes de listes socialistes du premier tour, excepté dans le 2e arrondissement, où le maire écologiste sortant Jacques Boutault conduit le rassemblement de la gauche et des écologistes.

En revanche, il n'est pas trouvé de terrain d'entente avec Danielle Simonnet qui ne souhaitait qu'un accord technique de fusions tandis que les équipes d'Anne Hidalgo ne voulaient de fusion qu'en cas d'accord programmatique de majorité. Danielle Simonnet se maintien ainsi dans le 20e arrondissement et ses listes ne fusionnent nulle part. Le maintien de la candidature de Danielle Simonnet est également la conséquence d'une rencontre tendue entre Alexis Corbière, Paul Vannier, Sylvie Aebisher, Pierre Yves Legras, Pierre-François Grond, Roland Mérieux du parti de gauche d'un côté, et de Ian Brossat et Igor Zamichei du PCF Paris et de Rémi Féraud et Mao Peninou du PS, de l'autre côté, qui s'est déroulée le lundi 24 mars entre 2h30 et 4h00 du matin, au siège de la Fédération socialiste du PS, pour discuter de l'entre deux-tours[93],[94].

Nathalie Kosciusko-Morizet obtient le désistement d'Hélène Delsol dans le 2e arrondissement et le ralliement des dissidents UMP Dominique Tibéri dans le 5e et Marie-Claire Carrère-Gée (candidate sous les couleurs de «Paris libéré» au premier tour et pouvant fusionner mais non se maintenir) dans le 14e. En revanche, le leader de «Paris libéré» se maintient dans le 8e après fusion avec une autre liste divers droite, de même que Christian Le Roux dans le 7e, tandis que la dissidente malheureuse dans le 18e Roxane Decorte annonce voter pour la liste socialiste au second tour.

Tous les seize arrondissements de second tour voient donc se présenter une liste d'union de la droite soutenant Nathalie Kosciusko-Morizet et une liste d'union de la gauche et des écologistes soutenant Anne Hidalgo, instaurant donc désormais un duel entre les deux candidates à la mairie de Paris, qui débattent à la télévision le mercredi 26 mars entre les deux tours. Ce duel est transformé en triangulaire dans les 7e et 8e arrondissements par la présence d'une seconde liste de droite et dans le 20e arrondissement par la présence de la liste du Parti de gauche.

Second tour[modifier | modifier le code]

Au second tour des élections municipales, les listes de gauche soutenant Anne Hidalgo l'emportent avec 54,7 % des voix contre 45,3 % pour celles de droite. Néanmoins, quatre arrondissements ont été remportés par la droite dès le premier tour, ce qui rend l'analyse des résultats ambigüe à l'échelle de Paris. Certains médias[95], relayés par la droite[96], ont donc avancé que la gauche n'aurait pas été majoritaire au cours de cette élection. Ils se fondent pour cela sur un calcul cumulant les deux tours, qui fait lui-même l'objet d'une contestation[97].

Élection du maire de Paris et de 21 adjoints[modifier | modifier le code]

Le maire de Paris, Anne Hidalgo, a été élue le samedi 5 avril 2014 par les 163 conseillers de Paris (avec 91 voix pour, et 72 blanc). Le maire a ensuite proposé une liste de 21 adjoints[98], au lieu de 36 dans la mandature précédente[99]. Elle a également désigné cinq conseillers délégués[100] qui ont été élus à la majorité des votants (160 votants ; 88 pour, 72 blancs/nuls).

Adjoints élus[100], [101]
Nom Parti Élu dans le Fonction
Bruno Julliard PS 13e arr 1er adjoint au maire de Paris, Culture, Patrimoine, Métiers d'Art, Relation avec les arrondissements, la Nuit
Julien Bargeton PS 20e arr Finances, Sociétés d'Économie Mixte, Marchés Publics, Concessions
Célia Blauel EELV 14e arr Environnement, Développement durable, Eau
Hélène Bidard PCF 11e arr Égalité Femme-Homme, Lutte contre les discriminations, Droits de l'Homme
Ian Brossat PCF 18e arr Logement, Hébergement d'urgence
Colombe Brossel PS 19e arr Espace vert, Nature, Préservation de la biodiversité, Affaires funéraires
Alexandra Cordebard PS 10e arr Affaires scolaires, Réussite Éducative, Rythmes Éducatifs
Myriam El Khomri PS 18e arr Sécurité, Prévention, Politique de la Ville, Intégration
Emmanuel Grégoire PS 12e arr Ressources humaines, Services publics, Modernisation de l'administration
Antoinette Guhl EELV 20e arr Économie Sociale et Solidaire, Innovation sociale, Économie circulaire
Bernard Jomier EELV 19e arr Santé, Handicap
Patrick Klugman PS 17e arr Relations Internationale, Francophonie
Marie-Christine Lemardeley PS d'ouverture 5e arr Université, Vie étudiante, Recherche
Jean-François Martins PS d'ouverture 11e arr Sport, Tourisme
Jean-Louis Missika PS d'ouverture 12e arr Urbanisme, Architecture, Projet du Grand Paris, Développement Économique, Attractivité
Christophe Najdovski EELV 12e arr Transport, Voirie, Déplacement, Espace public
Mao Peninou PS 19e arr Propreté, Assainissement, Organisation et fonctionnement du Conseil de Paris
Olivia Polski PS 14e arr Commerce, Artisanat
Pauline Véron PS 9e arr Démocratie locale, Participation citoyenne, Vie associative, Jeunesse et Emploi
Dominique Versini PS d'ouverture 15e arr Solidarité, Famille, Petite Enfance, Protection de l'Enfance, Lutte contre les exclusions, Personnes âgées
Catherine Vieu-Charier PCF 12e arr Mémoire, Anciens combattants, Correspondante Défense
Désignation de conseillers délégués

Cinq conseillers délégués ont également été désignés[100] : Laurence Goldgrab (PRG), Frédéric Hocquard (PS), Jacques Baudrier (PCF), Nawel Oumer (PS) et Hermano Sanchez (PS).

Sondages[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

De août 2012 à août 2013[modifier | modifier le code]

Source Date de réalisation Panel
Pourcentage selon les têtes de liste retenues
PS UMP EELV FDG UDI MoDem FN
Hidalgo NKM Fillon Dati Najdovski Duflot Brossat Yade Jouanno Borloo De Sarnez De Saint-Just
Ifop
28 au 30 août 2012
800
36
33
9
8
7
7
39
26
9
8
9
9
37
9
8
29
8
9
Ifop
17 au 18 janvier 2013
806
38
28
9
7
6
6
6
38
28
9
7
5.5
6.5
6
39
21
8.5
7
10
7
7.5
BVA
26 au 28 février 2013
807
34
33
8
8
5
7
5
36
21
9
7
9
11
7
Ifop
5 au 7 juin 2013
1006
37
35
6
6
5
6
5
CSA
29 juin au 2 juillet 2013
801
36
32
5
9
6
5
7
Ifop
27 au 29 août 2013
881
36,5
35
5
6
3
6,5
8

De décembre 2013 à mars 2014[modifier | modifier le code]

Source Date de réalisation Panel
Liste conduite par
PS - PCF - PRG - GE UMP - UDI - MoDem FN EELV PG Autres listes
Hidalgo NKM De Saint-Just Najdovski Simonnet
Ifop
13 au 17 décembre 2013
920
39%
38%
9%
6.5%
5%
2.5%
Ifop
2 au 4 janvier 2014
931
39.5%
38.5%
9%
6%
5%
2%
CSA
3 au 7 janvier 2014
810
38%
39%
8%
7%
5%
3%
Ifop
23 au 27 janvier 2014
1089
39.5%
36.5%
8%
5.5%
6%
4.5%
BVA
14 au 19 mars 2014
1002
37%
35%
8%
7%
6%
7%

Second tour[modifier | modifier le code]

Anne Hidalgo face à François Fillon ou Rachida Dati[modifier | modifier le code]

Source Date de réalisation Panel
Pourcentage selon les têtes de liste retenues
PS UMP
Anne Hidalgo, février 2014.jpg
Anne Hidalgo
UMP regional elections Paris 2010-01-21 n13.jpg
François Fillon
Rachida dati.jpg
Rachida Dati
Ifop
28 au 30 août 2012
800
54 %
46 %
Ifop
17 au 18 janvier 2013
806
56 %
44 %
61 %
39 %
OpinionWay
13 au 15 février 2013
1000
54 %
46 %
62 %
38 %
BVA
26 au 28 février 2013
807
58 %
42 %

Anne Hidalgo face à Nathalie Kosciusko-Morizet[modifier | modifier le code]

Source Date de réalisation Panel
Pourcentage selon la tête de liste
Anne Hidalgo, février 2014.jpg Nathalie Kosciusko-Morizet - Portrait 2012.jpg
Anne
Hidalgo
Nathalie
Kosciusko-Morizet
Ifop
17 au 18 janvier 2013
806
56 %
44 %
OpinionWay
13 au 15 février 2013
1000
55 %
45 %
BVA
26 au 28 février 2013
807
51 %
49 %
Ifop
5 au 7 juin 2013
1006
54 %
46 %
CSA
29 juin au 2 juillet 2013
801
53 %
47 %
Ifop
27 au 29 août 2013
881
52.5 %
47.5 %
Ifop
13 au 17 décembre 2013
920
52.5 %
47.5 %
Ifop
2 au 4 janvier 2014
931
52.5 %
47.5 %
CSA
3 au 7 janvier 2014
810
51.5 %
48.5 %
Ifop
23 au 27 janvier 2014
1089
54 %
46 %
Ifop
18 au 20 mars 2014
899
52 %
48 %
BVA
14 au 19 mars 2014
1002
53 %
47 %

L'Ifop précise que dans l'ouest parisien (7e, 15e, 16e, 17e), le FN enregistre des intentions de vote supérieures à 10 %[102]. Si de tels chiffres se traduisaient dans les urnes, il y aurait, selon l'institut de sondages, des triangulaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes expliquant l'attribution des sièges[modifier | modifier le code]

La règle d'attribution des sièges en fonction des voix obtenues est explicitée dans la circulaire du Ministère de l'Intérieur référencée NOR INTA1228228C.

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s et t Pour les 1er, 6e, 16e et 17e arrondissements de Paris, l'attribution des sièges s'est faite dès le premier tour, l'une des listes ayant obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés. Pour les seize autres arrondissements, l'attribution des sièges s'est faite au second tour. Dans les deux cas, la règle d'attribution des sièges, décrite dans la circulaire mentionnée ci-dessus, se décline de la façon suivante :

Autres notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u et v Au second tour, la liste de fusion des candidatures de premier tour parrainées par Anne Hidalgo (étiquette PS-PCF-PRG-GE) et Christophe Najdovski (étiquette EELV), porte le nouveau nom officiel de « Anne Hidalgo Paris qui ose, Rassemblement de la Gauche et des Écologistes ».
  2. Conseiller sortant de Paris, maire-adjoint de Paris chargé de la protection de l'enfance
  3. Conseiller sortant du 6e arrondissement
  4. ancien maire-adjoint du 7e arrondissement
  5. ancien maire du 7e arrondissement
  6. Premier adjoint sortant au maire du 8e arrondissement chargé de la vie locale et des associations
  7. a, b, c, d, e et f Conseillère de Paris sortante
  8. Conseillère de Paris sortante, maire-adjointe de Paris chargée de l'économie sociale et solidaire
  9. Conseiller sortant du 10e arrondissement
  10. a, b, c, d, e et f Conseiller de Paris sortant
  11. Patrick Bloche, candidat en troisième position sur la liste[75]
  12. Maire-adjoint sortant du 11e arrondissement chargé du sport
  13. avec le soutien de Georges SARRE et des forces vives de l'arrondissement
  14. Maire-adjointe sortante du 12e arrondissement chargée de la voirie et des déplacements
  15. Conseiller de Paris sortant, maire-adjoint de Paris chargé de la petite enfance
  16. Conseiller de Paris sortant, premier adjoint à la maire du 12e arrondissement chargé de la vie associative, des sports, de la jeunesse et de la citoyenneté
  17. Maire-adjointe sortante du 14e arrondissement chargée de la politique de la ville et des quartiers
  18. Conseillère sortante du 14e arrondissement
  19. Députée de l'Essonne
  20. Première adjointe au maire de Paris sortante chargée de l'urbanisme et de l'architecture, conseillère régionale d'Île-de-France
  21. Conseillère de Paris sortante, conseillère régionale d'Île-de-France
  22. Maire-adjoint sortant du 13e arrondissement chargé des questions relatives à l'environnement et au développement durable
  23. Conseiller sortant du 16e arrondissement
  24. Conseillère de Paris sortante, députée de Paris
  25. Premier adjoint au maire sortant du 18e arrondissement chargé des affaires générales de la gestion locale, des relations avec les communes limitrophes et du sport
  26. Maire-adjoint sortant du 18e arrondissement chargé des espaces verts et de l'environnement
  27. Maire-adjoint sortant du 19e arrondissement chargé de l'environnement et du développement durable
  28. Ancien maire du 19e arrondissement
  29. Maire-adjoint sortant du 17e arrondissement chargé de la solidarité, de la famille et de la proximité
  30. Ancien maire du 20e arrondissement
  31. Conseillère sortante du 20e arrondissement

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les élections sur paris.fr
  2. Art. L. 260 du Code électoral
  3. a et b paris.fr Comment sont élus vos Conseillers ?
  4. a et b Circulaire NOR INTA1228228C du Ministère de l'Intérieur datée du 12 décembre 2013
  5. a, b, c, d et e Art. L. 262 du code électoral
  6. elunet.org Mode de calcul de l'attribution des sièges après les élections municipales.
  7. pourchaquedunois.fr Le scrutin proportionnel.
  8. Dernières phrases du troisième alinéa de l’article L65 du Code électoral, qui entrera en application pour la première fois lors des élections européennes de 2014 sur Légifrance
  9. a et b Loi no 82-1170 du 31 décembre 1982 portant modification de certaines dispositions du code électoral relatives à l'élection des membres du conseil de Paris et des conseils municipaux de Lyon et de Marseille, Légifrance.
  10. Dossiers législatifs - Projet de loi relatif à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des délégués communautaires, et modifiant le calendrier électoral.
  11. « Polémique sur la répartition des conseillers de Paris », Le Figaro, 25 février 2013.
  12. « Municipales 2014 : comment le Conseil constitutionnel est en train de changer les règles du jeu pour le centre de Paris », atlantico.fr, 25 mai 2013.
  13. a et b LOI no 2013-713 du 5 août 2013 fixant le nombre et la répartition des sièges de conseiller de Paris, Légifrance, consulté le 9 août 2013.
  14. Populations légales millésimées 2011 entrées en vigueur le 1er janvier 2014.
  15. Les écologistes parisiens cherchent un chef de file, Le Figaro, 21 janvier 2013.
  16. Paris : les écologistes désignent leur chef de file aux municipales, Le Figaro, 7 juin 2013.
  17. Municipales à Paris : Christophe Najdovski tête de liste d'EELV
  18. Les militants écolos choisissent Christophe Najdovski pour Paris en 2014, Le Monde, 8 juin 2013.
  19. Jacques Boutault : "Si les adhérents me font confiance, c’est avec détermination que je les représenterai"
  20. Municipales : Boutault veut être candidat, Le Figaro, 14 mars 2013.
  21. Portrait dans Libération.
  22. Municipales à Paris: Cécile Duflot «n'exclut rien» Le Figaro.fr, 17 février 2013
  23. [AFP] Municipales à Paris : Duflot va bientôt répondre sur sa candidature.
  24. Flash actu sur le site du Figaro.
  25. AFP, « Municipales à Paris: Wallerand de Saint-Just très probable candidat du FN », sur www.20minutes.fr, 20 minutes,‎ 12 octobre 2012 (consulté le 19 décembre 2012)
  26. Alexandre Allard, « Wallerand de Saint-Just à la conquête de la mairie de Paris », L'Union,‎ 6 mars 2013 (lire en ligne)
  27. a, b et c Le FN constitue son équipe
  28. Wallerand de Saint-Just, un épouvantail dans la campagne
  29. Le FN va faire de la campagne de Paris un "enjeu national"
  30. a et b Deux proches de Marine Le Pen candidats du FN à Paris
  31. Paris mérite "d'autres choix" qu'UMP/PS, Le Figaro, 17 février 2013.
  32. Municipales à Paris : Sarnez candidate, Le Figaro, 21 mars 2013.
  33. http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/municipales-a-paris-charles-beigbeder-constitue-une-liste-dissidente_1309331.html
  34. AFP, « Municipales 2014 : Charles Beigbeder présente 20 listes à Paris », sur Les Échos.fr,‎ 30 janvier 2014 (consulté le 2 février 2014).
  35. Sophie de Ravinel, « Le Parti de gauche monte sa liste contre Hidalgo », Le Figaro,‎ 5 juin 2013 (lire en ligne)
  36. « Paris 2014 : Danielle Simonnet "regrette" l'alliance du PCF avec le PS  », Libération, 21 octobre 2013
  37. Bertrand Delanoë ne sera pas candidat à sa succession à Paris, Le Point, 25 septembre 2011.
  38. Anne Hidalgo : «Je suis candidate pour être la prochaine maire de Paris»
  39. Municipales 2014 : Investiture Anne Hidalgo
  40. Elsa Fouillac, « Municipales à Paris : Pascal Cherki sera porte-parole d’Anne Hidalgo », in leparisien.fr, 28 août 2013.
  41. la-croix.com Le centre cherche sa place à Paris.
  42. lemonde.fr Christian Saint-Étienne designé candidat de l'UDI à Paris.
  43. liberation.fr Christian Saint-Étienne sera la tête de liste UDI aux municipales à Paris.
  44. alternative-liberale.fr Alternative Libérale salue la nomination de Christian-Saint-Étienne comme tête de liste UDI à Paris.
  45. Sophie de Ravinel, « À Paris, les centristes célèbrent leurs noces avec l'UMP », in Le Figaro, vendredi 6 décembre 2013, page 5.
  46. Rama Yade possible tête de liste UDI pour les municipales à Paris
  47. Borloo serait « au bord » d'une candidature à Paris, Le Figaro, 12 octobre 2012.
  48. Jean-Louis Borloo ne sera pas candidat à la mairie de Paris
  49. Mairie de Paris 2014 : Chantal Jouanno candidate à des primaires "ouvertes" à droite
  50. Chantal Jouanno : « Je ne suis pas candidate à la mairie de Paris, ni aux municipales à Paris »
  51. « Municipales à Paris : pas d'accord UMP-centre dans le 20e », Le Nouvel Observateur,‎ 1er janvier 2014
  52. « Elections municipales 2014 à Paris », sur ile-de-france.gouv.fr Arrêté préfectoral numéro 2014/066-00007 (consulté le 22 mars 2014)
  53. elections.interieur.gouv.fr Élections municipales et communautaires 2014
  54. Paris 1er arrondissement, ministère de l'intérieur, consulté le 23 mars 2014
  55. Paris 2e arrondissement, ministère de l'intérieur, consulté le 23 mars 2014
  56. Paris 3e arrondissement, ministère de l'intérieur, consulté le 23 mars 2014
  57. Paris 4e arrondissement, ministère de l'intérieur, consulté le 24 mars 2014
  58. Paris 5e arrondissement, ministère de l'intérieur, consulté le 24 mars 2014
  59. Résultat de l'élection Paris 6e arrondissement, ministère de l'intérieur, consulté le 24 mars 2014
  60. elections.interieur.gouv.fr Élections municipales et communautaires 2014 : PARIS (75) - Paris 6e secteur.
  61. Paris 7e arrondissement, ministère de l'intérieur, consulté le 24 mars 2014
  62. elections.interieur.gouv.fr Élections municipales et communautaires 2014 : PARIS (75) - Paris 7e secteur.
  63. Paris VII : un ex-adjoint du VIIe candidat, Le Figaro, 29 janvier 2013.
  64. Le Monde, 22 mai 2013
  65. Le Parisien, 22 février 2014
  66. Paris 8e arrondissement, ministère de l'intérieur, consulté le 24 mars 2014
  67. elections.interieur.gouv.fr Élections municipales et communautaires 2014 : PARIS (75) - Paris 8e secteur.
  68. Tout savoir sur le 8e : guerres d'ego, dissidences et burn out à l'UMP
  69. Charles Beigbeder, candidat dans le huitième arrondissement
  70. Municipales 2014: La carte des dissidences UMP à Paris
  71. Line Stambouli favorable aux maisons closes, le Parisien, 4 février 2014
  72. elections.interieur.gouv.fr Élections municipales et communautaires 2014 : PARIS (75) - Paris 9e secteur.
  73. Paris 10e arrondissement, ministère de l'intérieur, consulté le 23 mars 2014
  74. elections.interieur.gouv.fr Élections municipales et communautaires 2014 : PARIS (75) - Paris 6e secteur.
  75. elections.interieur.gouv.fr Élections municipales et communautaires 2014 : PARIS (75) - Paris 11e secteur - Liste « Anne HIDALGO Paris qui ose ».
  76. a et b Les chevènementistes se lancent dans la bataille
  77. a et b Municipales à Paris : des listes «Nous citoyens» dans cinq arrondissements
  78. Municipales à Paris : Borloo décroche une seconde tête de liste UDI
  79. [1]
  80. Paris : Wallerand de Saint-Just (FN) candidat face à Hidalgo dans le 15e
  81. Julien Rippert, 6e candidat déclaré aux municipales 2014 dans le 15e à Paris !
  82. Municipales à Paris : les écologistes valident têtes de liste et programme
  83. Municipales à Paris : un ancien de X Factor parmi les têtes de liste FN
  84. 17e : Des jeunes UMP lancent une liste dissidente face à Kuster et Debré
  85. Résultats définitifs - PARIS (75) - Paris 19e secteur, site du ministère de l'intérieur, consulté le 6 avril 2014
  86. Municipales 2014 - Paris : un ancien adjoint de Tiberi tête de liste FN dans le 19e arrondissement
  87. Paris 20e arrondissement, ministère de l'intérieur, consulté le 24 mars 2014
  88. Élections municipales et communautaires 2014 : PARIS (75) - Paris 20e secteur
  89. Municipales 2014 : Michel Charzat repart en campagne dans le 20e
  90. Le Front national ne veut pas de noms étrangers sur les centres culturels parisiens
  91. A Paris l'alliance UMP-centre est en marche... sauf dans le 20e arrondissement
  92. Municipales 2014 : Naomi Sadeng, ex-PS, lance une nouvelle candidature
  93. Paris : le huis clos nocturne qui déchire le Front de gauche, 25 mars 2014 Le Journal du dimanche
  94. Le PS entre caporalisme, arrogance et… local à balai, 25 mars 2014 blog de Alexis Corbière
  95. « La gauche est-elle toujours majoritaire en voix à Paris? », sur slate.fr (consulté le 18 mai 2014)
  96. « Le Conseil de Paris élit Anne Hidalgo, première passe d'armes avec NKM », sur leparisien.fr (consulté le 18 mai 2014)
  97. « Paris : les calculs partiaux de NKM  », sur lejdd.fr (consulté le 18 mai 2014)
  98. « « Revivez l'élection d'Anne Hidalgo » », sur paris.fr (consulté le 5 avril 2014).
  99. « Anne Hidalgo officiellement élue maire de Paris », sur lemonde.fr (consulté le 5 avril 2014)
  100. a, b et c « La liste des 21 adjoints d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris », sur lefigaro.fr (consulté le 5 avril 2014).
  101. Le maire et ses adjoints, site de la mairie de Paris, consulté le 6 avril 2014
  102. Municipales : la poussée du FN à Paris

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bertrand Gréco et Gaspard Dhellemmes, L'histoire secrète d'une élection capitale, éditions du Moment, avril 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :