Pauline Delpech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delpech.
Pauline Delpech au festival de Cannes 2008.

Pauline Delpech, de son vrai nom Pauline Bidegaray, née le 20 août 1981 (33 ans), est une femme de lettres, comédienne et femme politique française. Elle est la belle-fille de Michel Delpech dont elle a pris le nom.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pauline Delpech a dû lutter contre l'anorexie ; dans Voici[1], elle a raconté son expérience douloureuse et comment, à l'hôpital psychiatrique, elle a subi des « électrochocs qui ont fait disparaître une partie de sa mémoire ».

Comme romancière, elle a créé le personnage du commissaire André-Georges Barnabé, le héros central et tourmenté de ses trois premiers romans[1].

Dans les médias[modifier | modifier le code]

Pauline Delpech participe régulièrement au jeu Mot de passe diffusé par France 2 et présenté par Patrick Sabatier.

Depuis janvier 2013, elle présente l'émission Parlons campagne sur Campagnes.

Engagements sociétaux[modifier | modifier le code]

En 2012, Pauline Delpech pose seins nus en tant que marraine de la campagne pour le dépistage contre le cancer du sein organisée à l'occasion d'Octobre rose, par l'association « Le cancer du sein, parlons-en ! »[2],[3]. Elle réitère en 2014.

En 2012, elle participe à l'album caritatif Je reprends ma route en faveur de l'association Les voix de l'enfant[4].

En 2014, elle participe de nouveau à une campagne afin de sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein. Photographiée pour la campagne de la 21e édition de l' « Octobre Rose », l'écrivaine française pose de nouveau seins nus. Pauline Delpech regarde l'objectif de la caméra en adressant un message ferme. « Faites comme moi. Le dépistage sauve des vies », peut-on lire sur l'affiche.

Engagement politique[modifier | modifier le code]

En octobre 2013, Pauline Delpech se lance en politique avec Europe Écologie Les Verts, annonçant qu'elle conduira la liste du parti dans le 17e arrondissement de Paris pour les élections municipales de 2014 en tant que personnalité d'ouverture[5]. Le 23 mars 2014, sa liste obtient 6,59 % des suffrages exprimés et elle devient la première élue du parti écologiste au soir du premier tour (la candidate UMP Brigitte Kuster l'emportant dès le premier tour). Elle siège en tant que conseillère du 17e arrondissement.

Elle est à l'origine d'un groupe de travail contre le tabagisme qui souhaite durcir le projet de loi en préparation sur le sujet (par des rencontres avec des députés), notamment contre les multinationales du secteur[3] par l'initiation de la première class action sur l'entente illicite des prix du tabac, par une contribution de 500 millions d'euros sur les gains de l'optimisation fiscale mise en œuvre par les cigarettiers et par l'obligation de contribuer à l'élimination des mégots.

Comédienne[modifier | modifier le code]

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Téléfilms et séries[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Dans ses projets[Quand ?], un rôle dans le prochain film[Lequel ?] de Patrick Levy : Les Saisonniers.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Sous la neige noire, éd. Michel Lafon, janvier 2007, (ISBN 978-2-2531-2294-4). Un polar sanglant se déroulant en 1933-1934 dans un village des Alpes.
  • Et je brûlerai ton cœur de pierre, éd. Michel Lafon, février 2008, (ISBN 978-2-7499-0797-0). La suite des aventures du commissaire Barnabé au cœur des années 1930. Un polar haletant, sombre, sur les pas d'un tueur fou en quête de rédemption.
  • Le Sang des tourterelles (Dans les Brumes du Nord), éd. Michel Lafon, juin 2009 (ISBN 978-2749910123).
  • Souvenance, éd. Michel Lafon, mars 2013 qui sera adapté au cinéma par Julie Lipinsky pour Dakor films.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]