Pascal Cherki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cherki.
Pascal Cherki
Fonctions
Député de la 11e circonscription de Paris
En fonction depuis le 20 juin 2012
Élection 17 juin 2012
Législature XIVe (Cinquième République)
Groupe politique Socialiste, radical et citoyen
Maire du 14e arrondissement de Paris
7 mars 200913 avril 2014
Prédécesseur Pierre Castagnou
Successeur Carine Petit
Biographie
Date de naissance 1er septembre 1966 (48 ans)
Lieu de naissance Paris
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste

Pascal Cherki, né le 1er septembre 1966 à Paris, est un homme politique français, membre du Parti socialiste[1]. Député de Paris élu en juin 2012, maire du 14e arrondissement de la capitale française de 2009 à 2014, il a été précédemment adjoint au maire de Paris, chargé des sports (2001-2008) puis de l'éducation (2008-2009). Il est également membre du Bureau national du Parti socialiste[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à la Clinique des Bluets (« Hôpital des métallurgistes Pierre Rouquès », clinique des métallos de la CGT) dans une famille juive d'origine algéroise, aisée et républicaine[3], Pascal Cherki s'oriente vers des études de droit à l’université avant d’intégrer l’école d’avocats de Paris. Il adhère au Parti socialiste dès le début des années 1980, puis participe à la création de la section UNEF-ID du campus de Sceaux (Paris 11). Il entre au bureau national de l’UNEF-ID en 1988 et sera élu CNESER de 1989 à 1991.

Il est longtemps proche de Julien Dray et de SOS Racisme, dont il est secrétaire général de décembre 1992 à juillet 1993, et dont il sera l'avocat. Au départ membre dirigeant de la Gauche socialiste, courant de gauche du PS, après l'implosion de ce courant en 2002, il suit Jean-Luc Mélenchon et Henri Emmanuelli au sein de Nouveau Monde. Au congrès du Mans, il rejoint avec Henri Emmanuelli le Nouveau Parti socialiste de Benoît Hamon, dont il devient l'un des membres dirigeants en prenant en charge la coordination du courant. Il rentre au Bureau National en 2008.

Au congrès de Reims, Pascal Cherki est l'un des principaux signataires, avec Henri Emmanuelli et Benoît Hamon, de la motion « Un Monde d'Avance ».

Pascal Cherki est avocat de profession. Il a exercé de 1995 à 2001. Il plaida notamment pour SOS Racisme dans des procès contre le négationnisme.

Pascal Cherki devient maire du 14e arrondissement de Paris suite à la mort du maire en exercice Pierre Castagnou. Il est élu député lors des élections législatives de 2012.

Il est nommé le 28 août 2013 porte-parole de la campagne d'Anne Hidalgo, candidate à la mairie de Paris à l'élection municipale de 2014, et est secondé de deux porte-parole adjoints : Bruno Julliard et Rémi Féraud (également codirecteur de campagne)[4]. Comme Daniel Vaillant dans le 18e arrondissement, et malgré les consignes d'Anne Hidalgo qui ne souhaite pas que les têtes de listes parisiennes cumulent un mandat de député et de maire, Pascal Cherki décide initialement de passer outre et de se représenter à l'élection municipale ; le 26 août, il choisit finalement de se conformer à la règle prescrite par la candidate PS[5]. En octobre, la liste des porte-parole adjoints est complétée par Ian Brossat, Colombe Brossel, Seybah Dagoma et Myriam El Khomri.

Le 15 octobre 2013, il s'abstient lors du vote de la réforme des retraites présentée par le gouvernement Ayrault, se déclarant avec plusieurs autres élus de l'aile gauche du parti « très réservés sur l'allongement de la durée de cotisation »[6].

Activité parlementaire[modifier | modifier le code]

Pascal Cherki est membre de la commission des Finances [1].

Mandats électifs[modifier | modifier le code]

  • Du 18/06/1995 au 18/03/2001 : conseiller du 14e arrondissement
  • Du 18/03/2001 au 16/03/2008 : adjoint au maire de Paris chargé des sports, conseiller du 14e arrondissement
  • Du 16/03/2008 au 06/03/2009 : adjoint au maire de Paris chargé de l'éducation, conseiller du 14e arrondissement
  • Du 07/03/2009 au - : maire du 14e arrondissement de Paris (succédant[7] à Pierre Castagnou mort le 24 février 2009)
  • Du 17/06/2012 au - : député de la 11e circonscription de Paris (14e : quartiers Pernety, Montparnasse, Petit-Montrouge, Montsouris - 6e : quartier Notre-Dame-des-Champs)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sa fiche sur le site de l'Assemblée Nationale
  2. Site de la mairie du 14ème arrondissement de Paris
  3. Témoignage de Pascal Cherki, recueilli les 19 février, 16 mars et 15 avril 2004 par Lucie Bargel et Jean-Philippe Legois, Conservatoire des mémoires étudiantes
  4. Elsa Fouillac, « Municipales à Paris : Pascal Cherki sera porte-parole d’Anne Hidalgo », in leparisien.fr, 28 août 2013.
  5. « Paris: Cherki aurait renoncé à la tête de liste dans le XIVe », in liberation.fr, 26 août 2013.
  6. Sophie Huet, « La gauche vote sans enthousiasme la réforme des retraites », in Le Figaro, mercredi 16 octobre 2013, page 4.
  7. Élu par le conseil d'arrondissement avec 24 voix sur 30, Marie-Claire Carrère-Gée (UMP) était l'autre candidat

Liens externes[modifier | modifier le code]