Atanase Périfan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Atanase Périfan
Atanase Périfan en avril 2014.
Atanase Périfan en avril 2014.
Fonctions
Conseiller de Paris
En fonction depuis le
Élection 30 mars 2014
Biographie
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Paris 16e arrondissement
Nationalité Française

Atanase Périfan, né le à Paris est un dirigeant d'associations et conseiller municipal à Paris après avoir conduit une liste UMP-MoDem.

Il est le créateur de la Fête des voisins ainsi que de l'association Voisins solidaires. Il préside la Fédération européenne des solidarités de proximité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Atanase Périfan est né le 19 août 1964 à Paris, dans le 16e arrondissement de Jean Périfan, ingénieur du génie civil, et de Georgette Baca[1].

D'origine macédonienne et opposant de Ceaucescu, son père a fui la Roumanie la veille de son exécution, en 1948.

Chrétien orthodoxe, il épouse Florence Plouchart, traductrice, le 22 juin 1992. De ce mariage sont nés quatre enfants[1],[2],[3],[4].

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études au lycée Carnot à Paris, Atanase Périfan poursuit ses études à l'université Pierre-et-Marie-Curie puis à l'Institut supérieur d'études appliquées (Isea) au sein de l'EDC Paris Business School et à l'université de sciences et technologies de Lille. Il est titulaire d'un DESS de marketing directe et commerce électronique, ainsi que d'un diplôme de marketing direct et approfondi (DMDA)[1].

Activité associative[modifier | modifier le code]

En 1990, Atanase Périfan crée avec trois amis une première association, "Paris d'Amis" qui avait pour slogan "Pas de quartier pour l'indifférence".

Fête des voisins[modifier | modifier le code]

Atanase Périfan crée la Fête des voisins. Il en a l'idée lorsqu'il découvre en février 1997 une femme âgée morte depuis quatre mois dans son appartement. En 1999, il lance dans son quartier du 17e arrondissement « Immeubles en Fête - la Fête des Voisins ». En 2000, l'évènement est organisé à l'échelle nationale, dans plus de trente communes françaises[4].

En 2003, il l'étend à l'Europe avec la « Journée européenne des voisins » et en 2007 sur le reste de la planète. En 2013, plus de 7,5 millions de personnes y ont participé en France avec 1 012 mairies et bailleurs sociaux partenaires. Elle est aujourd'hui célébrée par plus de 20 millions de participants dans 36 pays du monde[5]. En 2015, elle a lieu le vendredi 29 mai.

Au niveau européen, Atanase Périfan préside la Fédération européenne des solidarités de proximité[6].

« Voisins Solidaires - les bons côtés d'être à côté »[modifier | modifier le code]

Le programme Voisins solidaires est lancé en 2007 en collaboration avec Vincent Cayol. Il vise à développer les solidarités de proximité en complément des solidarités institutionnelles et familiales[7]. Dans une société où se développent le repli sur soi et la défiance, Atanase Périfan souhaite mobiliser les gisements de générosité qui sont en chacun de nous pour construire une ville plus humaine et plus solidaire. Il précise « dans nos grandes villes, il existe une vraie difficulté voire une souffrance relationnelle. Il est indispensable de rendre les Français plus solidaires entre eux ». Sont par exemple créés « L'été des voisins » et « Génération voisins » en partenariat avec AG2R ou « Voisins à bord » en partenariat avec la SNCF.

Activité politique[modifier | modifier le code]

Encarté au RPR de 1981 à 2000[8], il est repéré par Bernard Pons et figure en première place non-éligible sur la liste du 17e arrondissement lors des élections municipales de 1989. À la suite au grand chelem de Jacques Chirac, il est élu conseiller municipal, poste qu'il conserve jusqu'en 2014. Nathalie Kosciusko-Morizet le choisit comme candidat non encarté[9], chef de file UMP-MoDem dans le 20e arrondissement en vue des élections municipales de 2014 à Paris[10].

À cette occasion, il lance le « Pacte solidaire pour Paris » autour de dix propositions simples pour mobiliser les Parisiens[11].

La liste qu'il conduit, recueillant 17,50 % des suffrages exprimés au premier tour et 31,26 % au second tour, obtient donc deux élus parmi les quatorze postes de conseillers municipaux à pourvoir, et quatre élus parmi les vingt-huit postes de conseillers de secteur à pourvoir. Tête de liste, Atanase Périfan est ainsi élu conseiller municipal[12].

En 2011, il est chargé par Roselyne Bachelot, alors ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale, de rédiger un rapport sur les "Solidarités de Voisinage et Fragilités Sociales".

Ouvrage[modifier | modifier le code]

En mai 2005, il publie Pas de quartier pour l'indifférence : pour en finir avec la France dépressive, aux éditions de la Table Ronde (ISBN 2-71032-778-3).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Who's Who in France, édition 2013, p. 1727.
  2. Zineb Dryef, « Pour réconcilier les cathos avec « la sorcière » NKM, voici Atanase Périfan », sur le site Rue89,‎ (consulté le 6 mai 2015).
  3. Rafaële Rivais, « Rencontre avec Atanase Périfan », sur le site du quotidien Le Monde,‎ (consulté le 6 mai 2015).
  4. a et b Anne-Claire Genthialon, « Atanase Périfan, passe à ton voisin, zin… », sur le site du quotidien Libération,‎ (consulté le 6 mai 2015).
  5. « Edito », sur le site de la Journée européenne des voisins (consulté le 6 mai 2015).
  6. « Atanase Périfan », sur le site economiematin.fr (consulté le 6 mai 2015).
  7. « page d'accueil », sur le site de Voisins solidaires (consulté le 6 mai 2015).
  8. Rafaële Rivais, « Rencontre avec Atanase Périfan », sur le site du quotidien Le Monde,‎ (consulté le 25 mai 2015).
  9. Charlotte Marchalant, « Paris: Atanase Périfan, un chevalier UMP dans le XXe arrondissement », sur le site du magazine L'Express,‎ (consulté le 6 mai 2015).
  10. « Accueil Municipales 2014 > PARIS (75) > Paris > Listes de Paris 20eme Secteur > Liste LISTE D'UNION UMP-MODEM - Candidatures par commune - PARIS (75) - Paris 20eme Secteur Liste LISTE D'UNION UMP-MODEM avec NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET », sur le site du ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mai 2015).
  11. « Atanase Perifan : "rendre les Parisiens plus solidaires entre eux" », sur le site du quotidien Direct Matin,‎ (consulté le 6 mai 2015).
  12. « Accueil Municipales 2014 > PARIS (75) > Paris > Résultats reçus 2d tour - Résultats définitifs * PARIS (75) - Paris 20eme secteur », sur le site du ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mai 2015).