Poète

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la poésie
Cet article est une ébauche concernant la poésie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Poète en détresse (William Hogarth, 1736).

Le poète (ancienne orthographe : poëte) ou la poétesse[1],[2] est celui ou celle qui dit ou écrit de la poésie. C'est donc celui ou celle qui possède l'art de combiner les mots, les sonorités, les rythmes pour évoquer des images, suggérer des sensations, des émotions. Homère, Sophocle, Pindare furent des poètes, chacun dans leur genre : poésie épique, poésie dramatique, poésie lyrique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Martin Balmont, Dictionnaire des poètes latins antiques, Besançon, Presses du Centre Unesco de Besançon, 2000, 308 p. (ISBN 2-912295-26-2)
  • Marc-Aimé Guérin et Réginald Hamel (dir.), Dictionnaire Guérin des poètes d'ici : de 1606 à nos jours, Montréal, Guérin, 2005 (2e éd. rev. corr. et augm.), 1359 p. (ISBN 2-7601-6746-1)
  • Serge Martin (dir.), La Poésie à plusieurs voix : rencontres avec trente poètes d'aujourd'hui : une anthologie, Paris, Association française des enseignants de français, 2010, 240 p. (ISBN 978-2-200-24626-6)
  • Georges Pompidou, Anthologie de la poésie française, Paris, Hachette, 1961 ; rééd. Le Livre de poche.
  • Jean Rousselot, Dictionnaire de la poésie française contemporaine, Paris, Hachette, 1968.
  • Jacques Charpentreau et Georges Jean, Dictionnaire des poètes et de la poésie, Paris, Folio junior/Gallimard, 1983.
  • Robert Sabatier, Histoire de la poésie française (9 volumes), Paris, Albin Michel.
  • Pierre Seghers, Le livre d'or de la poésie française des origines à 1940, Marabout.
  • Pierre Seghers, Le livre d'or de la poésie française contemporaine, 2 volumes, Marabout.
  • Pierre Seghers, Poètes maudits d'aujourd'hui (1946-1970), Paris, éd. Seghers, 1972.
  • Bernard Delvaille, La Nouvelle Poésie française (Anthologie), Paris, éd. Seghers, 1974.
  • Édition de Michel Décaudin, Anthologie de la poésie française du XXe siècle, de Paul Claudel à René Char, Paris, Poésie/Gallimard, 1983.
  • Michel Décaudin, Les Poètes fantaisistes, éd. Seghers.
  • Marcel Raymond, De Baudelaire au Surréalisme, Éd. José Corti.
  • Georges-Emmanuel Clancier, Panorama de la poésie française (2 volumes), Éd. Seghers.
  • Jean Bouhier, Les poètes de l'école de Rochefort, Anthologie, Éd. Seghers.
  • Jacques Béal, Les Poètes de la Grande Guerre, Le Cherche Midi, 1992.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « POÉTESSE n. f. XVe siècle, poëtisse ; XVIe siècle, poëtesse, puis poétesse. Dérivé de poète. Femme poète. Sapho est une poétesse illustre. Anna de Noailles [née princesse Bibesco Bassaraba de Brancovan (Paris : 1876-1933)] récusait le terme de « poétesse », qu'elle jugeait condescendant. » — tiré du Dictionnaire de l'Académie française (consultation en ligne), neuvième édition (actuelle, depuis 1936).
  2. On entend ou lit parfois la poète. Le Trésor de la langue française. fait cette précision : « Rare. [Avec un déterm. au fém.] Synon. poétesse. Le style à moi, qui m'est naturel, c'est le style dithyrambique et enflé. Je suis un des gueulards au désert de la vie. Adieu, ma poète chérie (Flaub.,Corresp., 1853, p.224). Vu aussi à la Bibliothèque une Anglaise à laquelle Trebutien m'a présenté, une poëte, − une MmeCarey, je crois (Barb. d'Aurev.,Memor. 3, 1856, p.31). »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]