Sady Rebbot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rebbot.
Sady Rebbot
Description de l'image Image manquante.jpg.
Naissance
Casablanca, Maroc
Nationalité Drapeau de la France française
Décès (à 59 ans)
Paris, France
Profession Acteur
Séries notables Papa Poule

Sady Rebbot est un acteur français, né le à Casablanca (Maroc) et mort le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un employé maritime, il monte une troupe de comédiens amateurs dans son lycée de Casablanca et joue Noces de sang de Federico García Lorca.

Voulant devenir comédien, il monte à Paris, sans argent, en août 1954 et dort sous le Pont Neuf avant de trouver une chambre à la Cité universitaire de Paris. Il s'inscrit aux cours de Solange Sicard où il reste un an demi, tout en étant veilleur de nuit à l'hôtel Magellan.

Il est vite embauché par Marc-Gilbert Sauvajon pour une pièce de théâtre qu'il joue pendant deux ans : « Le Cœur Ébloui » avec Simone Renant et Lucien Baroux, mais, après cette pièce, ne trouve pas de nouveau rôle, ce qui l'oblige pendant trois ans à enchaîner les petits boulots : vendeur, plieur de journaux, parolier de chansons, assistant du fakir Yvon Yva.

Il arrive enfin à trouver quelques petits rôles au théâtre et se fait remarquer en 1960 au Théâtre Charles de Rochefort en étant l'interprète de « Sammy » de Ken Hughes où pendant cent vingt minutes, seul sur scène, il joue le rôle d'une jeune voyou qui doit se battre avec son téléphone dans une chambre d'hôtel pour réunir une grosse somme d'argent qu'on exige de lui sous les pires menaces, remplaçant au pied levé Jean-Marc Tennberg, malade[1]. Y assiste notamment Jean-Luc Godard qui vient le féliciter dans sa loge et l'embauchera un an plus tard pour son film Vivre sa vie.

Puis, après avoir enchaîné les rôles au cinéma et à la télévision, il obtient une grande notoriété dans l'univers du doublage, devenant plus particulièrement la deuxième plus grande voix française d'acteurs noirs des années 1970 et 80 (derrière Med Hondo). Il reste, encore aujourd'hui, les voix de l'Amiral Kirk dans les films Star Trek et de Ricardo Tubbs dans la série Deux flics à Miami.

En 1980, il connaît une grande popularité sur le petit écran grâce à son rôle de Bernard Chalette dans la série Papa Poule d'après Daniel Goldenberg.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Sady Rebbot a été marié deux fois et a trois enfants : Jérôme Rebbot (né en 1963), comédien - il a joué le rôle de Simon dans Papa Poule - également spécialisé dans le doublage, et des jumeaux, Guillaume et Mélanie (nés en 1981). Il est l'oncle de Philippe Rebbot, acteur, réalisateur et scénariste.

Il succombe à un cancer à Paris, à l'âge de 59 ans. Il est enterré à Thiais.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries d'animation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Télé 7 Jours n°67, semaine du 1er au 7 juillet 1961, page 22, article de Jean-François Chabrun : "C'est en tapant sur le ventre d'une fakir que Sady Rebbot a compris Calderon"
  2. Doublé seulement en 1987.
  3. Doublé seulement en 1970.
  4. Doublé en 1974.
  5. Doublé seulement en 1983.

Liens externes[modifier | modifier le code]