Jean Serge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Serge
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Serge MessbergVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Jean SergeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Enfants

Jean Serge, nom d'artiste de Serge Messberg, est un metteur en scène de théâtre, homme de radio et scénariste français, né en 1916 au Mesnil-Esnard, mort le à Paris.

Parcours[modifier | modifier le code]

Jean Serge et son épouse Jacqueline Morane débutent avec les « Galas dramatiques » en Nord-Isére en novembre 1942, ils se produisent à Vienne, Bourgoin, La Tour-du-Pin, avec Louis Arbessier, Loleh Bellon, Guy Piérauld et Armand Tavares. Ils se produisent ainsi jusqu'à la Libération[1].

En mai 1945, Jean Serge, jeune metteur en scène, prend la direction d'une salle de théâtre, boulevard de la Chapelle, à Paris, à laquelle il donne le nom de « Théâtre des Carrefours », devenu depuis le Théâtre des Bouffes du Nord. Il y monte notamment Les Bouches inutiles, l'unique pièce de théâtre écrite par Simone de Beauvoir. Faute de rentabilité, il en abandonne la direction dès septembre 1946[2].

En juillet 1954, il est le régisseur général, et la « cheville ouvrière », du Jules César de Shakespeare, que Jean Renoir, dont il est un proche, met en scène dans les arènes d'Arles. Dans les années qui suivent, il collabore à plusieurs films de Renoir, et se remet très activement à la mise en scène théâtrale.

En 1956, avec Jacqueline Morane, il crée à Barentin le Festival national Corneille, consacré aux œuvres de Pierre Corneille et Thomas Corneille.

En juillet 1956, il crée la pièce Cromwell de Victor Hugo, réputée injouable.

En 1959, il est chargé de la direction artistique de la compagnie Ludmilla Tcherina[3].

De 1968 à 1986, il dirige la branche Promotion et spectacles d'Europe 1.

Jean Serge fut un proche notamment de Barbara, de Jacques Brel, de Georges Brassens et de nombreuses autres personnalités du spectacle, qu'il évoque dans son livre de souvenirs, Le temps n'est plus de la bohème, paru en 1992.

Son fils aîné, Francis Morane (1940-2002) a été un metteur en scène de grands spectacles en salles et en plein-air, également réalisateur de cinéma et de télévision.

Son second fils, Ivan Morane (1956 -) est comédien et metteur en scène de théâtre et d'opéra ; il a créé en 1982 sa propre compagnie théâtrale, la Compagnie Ivan Morane.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Dramaturge[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Elena et les Hommes, récit inspiré du film de Jean Renoir, Paris, Gallimard, 1956
  • Le temps n'est plus de la bohème, avec Jean-François Colosimo, Paris, Stock, 1992 (ISBN 2234023815)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sources Le Moniteur de Bourgoin et La Dépêche dauphinoise
  2. BouffesduNord.com
  3. Célia Bertin, Jean Renoir, Perrin, 1986 ; éditions du Rocher, Monaco, 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]