Simone Renant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Simone Renant
Image dans Infobox.
Simone Renant et Jean Gabin au bal de la Voilette à la maison de la Pensée française en 1948.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
GarchesVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Georgette Simone Alexine Buigny
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Conjoint
Prononciation

Georgette Buigny, dite Simone Renant, est une actrice française, née le à Amiens et morte le à Garches.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Simone Renant entre en 1926 au conservatoire d'Amiens, dont elle sort deux ans plus tard avec un premier prix d'art dramatique. Elle vient alors à Paris et passe trois ans au conservatoire de la rue de Madrid, où elle obtient en 1932 un second prix.

Famille[modifier | modifier le code]

Elle a notamment été mariée au journaliste Charles Gombault (de son vrai nom Charles Weiskopf), qu'elle épouse en 1933. Après son divorce avec ce dernier, elle épouse en 1940 le réalisateur Christian-Jaque puis en 1975 le producteur Alexandre Mnouchkine.

Carrière artistique[modifier | modifier le code]

Elle débute à la scène avec André Luguet puis au théâtre du Vieux-Colombier dans des rôles classiques, puis au cinéma, en 1932, avec La Folle Nuit, puis Escale en 1935. Sur le tournage des Perles de la couronne de Sacha Guitry, elle rencontre Christian-Jaque qu'elle épouse en 1940. En 1943, elle est Marie-Ange (avec Jean Marais) dans Voyage sans espoir de Christian-Jaque. L'un de ses meilleurs rôles sera celui d'une photographe dans Quai des Orfèvres en 1947.

Après 1954, elle n'aura plus que des petits rôles, ou des participations, au cinéma, et elle se consacrera plus au théâtre et à la télévision.

Elle est membre du jury du festival de Cannes 1960. Elle se retirera du métier d'actrice, en 1982, avec une dernière participation à un téléfilm qui sera diffusé en 1983.

Elle est inhumée à Marly-le-Roi.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Propos recueillis par Paule Corday-Marguy, « Simone Renant, tendrement raisonnable », Mon film no 444, Paris, , p. 14
  • Yvan Foucart, Dictionnaire des comédiens disparus, éd. Yvan Foucart, 2007 (Nlle édition) ; 1re éd. 2000.
  • Olivier Barrot et Raymond Chirat, Noir et Blanc - 250 acteurs français du cinéma français 1930-1960, Paris, Flammarion, 2000, p. 480–483

Liens externes[modifier | modifier le code]