Richard Pryor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Richard Pryor
Description de cette image, également commentée ci-après
Richard Pryor, en 1986.
Nom de naissance Richard Franklin Lennox Thomas Pryor
Surnom Richard Pryor
Naissance
Peoria (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 65 ans)
Encino (États-Unis)
Profession Acteur, humoriste, scénariste, producteur, réalisateur
Films notables Faut s'faire la malle
Superman 3
Comment claquer un million de dollars par jour

Richard Pryor[1] est un acteur, humoriste, scénariste, producteur et réalisateur américain[2],[3], né le à Peoria (Illinois) et mort dans la nuit du 9 au à Encino (Los Angeles).

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa carrière de comique commence dès l'école secondaire par un marché passé avec l'un de ses professeurs : si Pryor accepte d'arrêter de plaisanter pendant le cours, l'enseignant le laisse faire son spectacle devant ses camarades une fois par semaine.

Devenu adulte, ses premiers sketchs sont politiquement corrects, on le compare élogieusement à Bill Cosby. Pryor, qui avait pourtant du succès, trouve cela frustrant. Il s'éloigne de la comédie pendant deux ans.

Son heure de gloire, Richard Pryor la connaît entre le milieu des années 1970 et le milieu des années 1980, travaillant notamment avec Mel Brooks et Gene Wilder. Dans les années 1980, devenu l'un des acteurs les mieux payés des États-Unis, il joue dans Toubib malgré lui, Pas nous, pas nous (See No Evil, Hear No Evil), Les Nuits de Harlem, ou encore le partenaire de Christopher Reeve dans Superman 3. De très graves problèmes de santé (dus à la sclérose en plaques dont il souffre à partir de 1986, et à sa dépendance à la drogue) freinent son accession au titre de plus grand comique afro-américain. Il est supplanté par Eddie Murphy, dont il avait été l'inspiration à ses débuts. Dans les années 1990, rattrapé par la maladie, il s'éloigne des écrans. Il tient encore quelques petits rôles au cinéma, notamment dans Lost Highway de David Lynch où il apparait cloué sur son fauteuil roulant.

Décès[modifier | modifier le code]

Le , à l’âge de 65 ans, Richard Pryor succombe à une attaque cardiaque à son domicile de la Vallée de San Fernando en Californie. Selon Flyn Pryor, son ex-épouse, la sclérose en plaques dont il souffrait aurait pu expliquer son recours à la drogue.

En 2004, la chaîne Comedy Central le classe comme meilleur comédien de stand up de l'Histoire[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant qu'acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

En tant que scénariste[modifier | modifier le code]

En tant que producteur[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Richard Pryor | Biography, Movies, & Facts », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  2. (en) « Richard Pryor | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le ).
  3. (en) « Richard Pryor (1940–2005) • BlackPast », sur BlackPast, (consulté le ).
  4. Comedy Central 100 Greatest Standups of all Time (archive.org/web)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :