« Il » est revenu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

« Il » est revenu
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du téléfilm
Type de série Série télévisée
Titre original It
Autres titres
francophones
Ça (Drapeau : Québec Québec)
Genre Fantastique
Epouvante-horreur
Drame
Production Allen S. Epstein
Jim Green
Mark Bacino
Acteurs principaux Annette O'Toole
Tim Curry
Dennis Christopher
Musique Richard Bellis
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine ABC
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 2
Durée 94 minutes (Partie 1) / 93 minutes (Partie 2)
Diff. originale

« Il » est revenu ou ÇA : Il est revenu au Québec (Stephen King's It), est une mini-série américaine réalisée par Tommy Lee Wallace, diffusée les et sur ABC. En France, les deux parties ont été diffusées le sur M6. Il s'agit d'une adaptation du roman Ça de Stephen King[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Première partie : 1960[modifier | modifier le code]

En 1990, dans la petite ville de Derry, dans le Maine, la tranquillité de ses habitants est perturbée par une série de disparitions et de meurtres atroces : une petite fille, Laurie Ann Winterbarger, est sauvagement assassinée dans la cour-arrière de sa maison. Le bibliothécaire, Mike Hanlon, entend parler du drame et se rend sur les lieux. Lorsqu'il découvre une photo d'un garçon, Georgie, près des lieux du crime, il comprend que « Ça », une créature maléfique vivant dans les égouts et prenant la forme qui lui plait, notamment celle d'un clown nommé Grippe-Sou (Pennywise dans la version originale) en attirant les enfants avec des ballons de couleur, est de retour et est derrière la tragédie.

Trente ans auparavant, le jeune Georgie Denbrough, âgé de six ans, joue avec un bateau en papier et le fait naviguer dans le caniveau, mais le bateau tombe dans les égouts. Le garçonnet rencontre Grippe-Sou, qui se trouve dans les égouts et tente amicalement, en apparence, de convaincre Georgie de le suivre, avant de montrer sa véritable nature en l'attrapant par le bras et en le tuant. Bill, le frère aîné de Georgie, est submergé par la culpabilité. Lorsqu'une photographie de Georgie prend vie, il prend peur, provoquant une aggravation de son bégaiement. Bill devient alors le leader d'un groupe d'adolescents, club nommé le « Club des Paumés » (ou « les Sept Veinards »), groupe où les enfants ont tous plus ou moins rencontré Grippe-Sou : Ben Hanscom, récemment installé à Derry et orphelin de père, est un garçon en surpoids, mais est déterminé et ingénieux, le fragile et timide Eddie Kaspbrak, qui est asthmatique. Ben est terrorisé par les visions de son père, tué durant la Guerre de Corée, qui tente de l'attirer dans les égouts, tandis qu'Eddie est harcelé par Grippe-Sou, en raison de son caractère chétif. Les trois garçons sont rejoints par Beverly Marsh, la seule fille du groupe. Garçon manqué vivant avec un père violent, elle est attaquée par « Ça » lorsqu'il déverse du sang dans sa salle de bains, Richie Tozier (le comique de la bande et cinéphile), qui n'a pas peur d'affronter Henry Bowers, la brute de l'école, est agressé par le monstre en se faisant passer pour un loup-garou et Stanley Uris (observateur d'oiseaux et scout d'origine juive), l'a aperçu sous forme de momie dans une maison abandonnée. Mike est le dernier à débarquer dans la bande : récemment installé et scolarisé à Derry, il est dans le collimateur de Bowers parce qu'il est noir. Il découvre « Ça » lorsque son livre de photographies prend vie sous les yeux de ses autres amis, notamment une où l'on aperçoit Grippe-Sou, qui les menace.

Chacun d'entre eux fait face à ses propres peurs ainsi qu'au harcèlement d'Henry Bowers et décide d'affronter « Ça » afin de venger la mort de Georgie et les autres enfants tués par le monstre. Ils raisonnent que Grippe-Sou se nourrit de l'imagination de ses victimes et qu'il peut également être vulnérable aux faiblesses des formes qu'il revêt. Le groupe se rend dans les égouts, suivi de près par Henry et deux de ses amis, Victor et Belch, qui veulent se venger d'eux après une altercation. Le « Club des Paumés » entre dans la salle principale des égouts et remarque que Stan est manquant, ce dernier s'est fait attraper par Henry et Belch. Victor, chargé de créer une embuscade au reste du groupe, est tué par « Ça ». Au moment où Henry s'apprête à tuer Stan, une mystérieuse lumière blanche apparaît à travers un tuyau d'égout, qui emporte Belch, avant de revenir. Stan parvient à fuir, tandis que le regard d'Henry se fixe sur la lumière, qui s'avère être « Ça » qui l'épargne mais blanchit ses cheveux. Stan parvient à retrouver ses amis et leur dit que les « Lueurs Mortes » sont bien pires que Grippe-Sou et le « Club des Paumés » décide de ne pas regarder la lumière. Toutefois, Grippe-Sou attrape Stan, mais Eddie parvient à le blesser avec son inhalateur tandis que Beverly tire sur la tête de Grippe-Sou avec un lance-pierres et une boucle d'oreilles en argent massif en le blessant, dégageant la lumière. Mais le clown parvient à disparaître dans un drain. Sortis des égouts, les « Paumés » font la promesse de revenir un jour si le monstre est encore vivant. Henry, quant à lui, est arrêté et placé en hôpital psychiatrique après avoir avoué les meurtres des enfants.

Seconde partie : 1990[modifier | modifier le code]

En 1990, seul membre du « Club des Paumés » à être resté à Derry et dont les souvenirs sont encore intacts, Mike décide de contacter les autres, qui ont fait leur vie chacun de leur côté : Bill est devenu un auteur de romans d'horreurs à succès installé en Angleterre auprès de son épouse Audra, Ben, qui a perdu du poids, est devenu architecte à New York, Beverly est créatrice de mode vivant une relation avec un homme présentant des similitudes avec son père abusif, Richie est un comique à succès, Eddie possède un service de limousine, tandis que Stan est courtier immobilier. Les cinq personnes sont traumatisées par l'éveil de souvenirs des événements. Alors qu'ils ont tous accepté de revenir comme promis, Stan préfère se suicider dans sa salle de bains, en inscrivant « ÇA » sur le mur, incapable de faire face à sa peur.

Le « Club des Paumés » se retrouve à Derry, mais Grippe-Sou tente de les convaincre de fuir. Ils se retrouvent dans un restaurant chinois, gâché par « Ça » qui tente de les attaquer. Incapable de les tuer car son influence envers les adultes est limitée, Grippe-Sou prend la forme de Belch et rend visite à Henry à l'asile afin de le faire évader pour les tuer. Après une autre attaque de « Ça » à la bibliothèque, le « Club des Paumés », qui a appris la mort de Stan, se rend à l'hôtel, où Mike est grièvement blessé au couteau par Henry, qui est tué peu après au cours de la lutte par Eddie et Ben. L'agression de Mike, qui a survécu à ses blessures, force Bill et les autres à affronter à nouveau la créature. Parallèlement, Audra suit Bill à Derry mais tombe sous l'influence du monstre grâce à ses « Lueurs Mortes » et devient catatonique. Les cinq membres restants du « Club des Paumés » retournent dans les égouts et trouvent un chemin dans une grotte où ils découvrent la véritable forme de la créature ressemblant à une araignée géante qui dégage une lumière blanche qui hypnotise Bill, Ben et Richie. Eddie tente à nouveau de le blesser avec son inhalateur, mais est mortellement blessé. Beverly l'attaque avec le lance-pierres et les boucles d'oreilles récupérées par Mike dix ans auparavant et le blesse mortellement, libérant ses amis de l'emprise de « Ça ». Bill, Beverly, Ben et Richie démembrent le monstre agonisant et sortent des égouts avec les corps d'Eddie et Audra, toujours catatonique.

Mike, en convalescence à l'hôpital, marque ses propres souvenirs évanescents du passé dans des carnets. Chacun des membres du Club est retourné à sa vie respective : Richie tourne un film avec un partenaire ressemblant à Eddie, Ben et Beverly, qui sont tombés amoureux lors de leurs retrouvailles, se sont mis en couple et attendent un enfant. Audra, toujours catatonique de sa rencontre, est consolée par Bill qui se bat pour la faire revenir à elle à bord de Silver, la vieille bicyclette de Bill, comme il avait fait pour Stan lors de sa rencontre avec « Ça ». Alors que le couple est sur la route à vélo, Audra revient à elle, à la plus grande joie de Bill, qui s'arrête pour l'embrasser.

Sur le fondu au noir, le rire de Grippe-Sou le clown se fait entendre et est suivi par le générique de fin.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original : Stephen King's It
  • Titre français : « Il » est revenu / Ça de Stephen King (lors de sa diffusion à la télévision)
  • Titre québécois : Ça
  • Réalisation : Tommy Lee Wallace
  • Scénario : Lawrence D. Cohen et Tommy Lee Wallace, d'après le roman Ça de Stephen King
  • Musique : Richard Bellis
  • Direction artistique : Eric Fraser
  • Décors : Douglas Higgins et Sandy Arthur
  • Costumes : Monique Prudhomme
  • Photographie : Richard Leiterman
  • Son : Richard Patton, Clancy T. Troutman
  • Montage : David Blangsted et Robert F. Shugrue
  • Producteurs délégués : Allen S. Epstein et Jim Green
Producteur superviseur : Matthew O'Connor
Producteur associé : Mark Bacino

Distribution[modifier | modifier le code]

Cosplay du personnage de Ça.

Légende : premier doublage de 1993 et deuxième doublage de 2003

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[7] et Allodoublage[8]

Accueil[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, « Il » est revenu est diffusé sur la chaîne ABC comme un téléfilm en deux parties le 18 et le [9],[10]. La première partie a été vue par 17,5 millions de téléspectateurs (soit 18,5 % de part d'audiences)[9], tandis que la seconde partie a été vu par 19,2 millions de téléspectateurs (soit 20,6 % de part d'audiences)[10].

Analyse[modifier | modifier le code]

La première partie raconte la rencontre des personnages, la seconde, la période actuelle. La mini-série diffère du livre:

  • Le premier meurtre n'est pas celui d'un homosexuel, comme dans le livre, mais d'une petite fille ;
  • Dans la mini-série la bande se nomme Le Club des Paumés, dans le livre, Le Club des Ratés ;
  • La mini-série escamote la violence des meurtres, les connotations et les relations sexuelles entre les enfants ;
  • Dans le livre, la rencontre de « Ça », se déroule durant les grandes vacances, dans la mini-série, durant la période scolaire.
  • Dans la mini-série, « Ça » n'est pas une femelle, et ses oeufs pondus que Ben se charge de détruire ne sont pas mentionnés ;
  • Patrick Hockstetter, M. Bowers, Mme Marsh, M. Hanlon ne sont ni montrés ni mentionnés dans la mini-série ;
  • Dans le livre, Henry Bowers grave un H sur l'abdomen de Ben à l'aide d'un couteau de chasse. Dans la mini-série, Ben s'enfuit avant ;
  • Le 29 Neibolt Street, où les enfants rencontrent « Ça », n'existe plus dans la mini-série. Dans le livre, Eddie rencontre « Ça » sous la forme d'un lépreux à cette adresse, et non pas en clown dans les douches. De même, Bill et Richie y rencontrent « Ça » sous forme de loup-garou dans la maison, et non pas Richie seul dans le sous-sol de l'école ;
  • Dans le livre, la bande des Ratés trouve « Ça », Dans la mini-série, Beverly blesse le Clown (originellement, à Neibolt Street) ;
  • Dans la mini-série, Tom Rogan, compagnon de Bev, est plus alterné. À un moment donné, il sort une ceinture dans le but de battre Bev mais n'a pas le temps de s'en servir ;
  • Dans la mini-série, le repas chinois se déroule le soir. Dans le livre, à midi ;
  • Dans le livre, Eddie adulte est marié à Myra, une femme qui le couve. Dans la mini-série, Eddie vit toujours avec sa mère et n'a jamais eu la moindre relation sexuelle ;
  • Dans la mini-série, Richie adulte rencontre le Clown dans la bibliothèque de Derry, alors que c'est Ben adulte qui le rencontre dans le livre. Richie se fait attaquer par « Ça » sous la forme d'une statue de six mètres de haut, représentant Paul Bunyan ;
  • Dans le livre, Eddie adulte rencontre « Ça » sous la forme de trois fantômes d'enfants : l'un étant Belch Huggins . Dans la mini-série, Eddie rencontre son ancien pharmacien ;
  • Dans la mini-série, Mike subot l'attaque de « Ça » d'un oiseau géant dans les anciennes aciéries « Kitchener », décrit comme une attaque de corbeau qu'à subi Mike étant bébé.
  • Dans le livre, Ben habite Hemingford Home, dans le Nebraska, comme il l'affirme à l'assistante-bibliothécaire, alors que dans la mini-série, il vit à New York ;
  • Dans la mini-série, Bev adulte sonne chez son père et tombe en fait sur Mme Kersh, réalisant sur le moment que Bev a mal lu le nom sur la plaque de la sonnerie. Après quelques réactions douteuses, la vieille dame devient défraîchie et prend la voix d'Alvin Marsch. Dans le livre, cette scène révèle en plus que tout le mobilier de l'appartement devient en sucre et en chocolat, faisant ainsi référence à Hansel et Gretel. En effet, Bev affirme que quand elle était petite, elle avait peur de la sorcière mangeuse d'enfants dans l'histoire ;
  • À l'origine, Stan enfant rencontre « Ça » dans un château d'eau, et non dans une maison, comme il est question dans la mini-série. Ce changement est sûrement dû à un problème logistique. Dans cette même scène, il rencontre « Ça » sous les traits d'une momie alors que dans le livre, c'est Ben ;
  • Dans le livre, il n'est pas mentionné que le père de Ben est mort durant la Guerre du Viêt-Nam ;
  • L'histoire se passe en 1990, alors qu'elle se déroule en 1985 dans le livre. Ce changement a été effectué pour coller à la diffusion de la mini-série ;
  • Dans le livre, le cycle de sommeil de « Ça » dure 26 ou 27 ans. Il dure 30 ans dans la mini-série ;
  • Dans le livre, on découvre au moment des affrontements entre les enfants et « Ça » qu'il existe une puissance supérieure à ce dernier, puissance qui a réuni les enfants et provoque, une fois « Ça » détruit, une force d'oubli des uns et des autres, qui va jusqu'à la disparition des noms dans les agendas. Cependant, la mini-série montre tout de même certains signes de cette puissance supérieure, notamment dans la scène où les protagonistes sont réunis à la bibliothèque et contrent les effets d'une attaque de « Ça » en se tenant par la main.

Malgré de nombreux changements, cette mini-série a été considérée par le public comme une assez bonne adaptation du livre.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Entre 1991 et 2006, « Il » est revenu a été sélectionné 5 fois dans diverses catégories et a remporté 3 récompenses.[11]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Primetime Emmy Awards 1991 : Primetime Emmy de la réalisation exceptionnelle en composition musicale d'une mini-série pour Richard Bellis
  • American Cinema Editors 1991 : Eddie Award du meilleur épisode édité d'une mini-série télévisée pour Robert F. Shugrue et David Blangsted
  • Online Film & Television Association 2006 : OFTA Film Hall of Fame pour les programmes de télévision

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Primetime Emmy Awards 1991 : montage exceptionnel pour une mini-série - Production d'une seule caméra pour Robert F. Shugrue et David Blangsted
  • Young Artist Awards 1991 : meilleur jeune acteur dans un téléfilm, un pilote ou un spécial pour Brandon Crane

Autour de la mini-série[modifier | modifier le code]

  • Le tournage s'est déroulé à Anmore, Chicago, New Westminster, New York et Vancouver.
  • Il s'agit du premier rôle à l'écran de l'actrice canadienne Chelan Simmons, revue plus tard dans L'Île des insectes mutants (2004) ou Destination finale 3 (2006).
  • Pour le personnage de Grippe-sou, le clown maléfique du téléfilm (et du roman), Stephen King s'est sans doute inspiré de John Wayne Gacy Jr. Tueur en série américain, on l'avait surnommé le clown tueur en raison de ses activités bénévoles à l'hôpital de son comté, où il se déguisait en clown. Il fut déclaré coupable du viol et du meurtre de 33 jeunes hommes et fut exécuté en 1994.

Editions en vidéo[modifier | modifier le code]

  • VHS : sortie en France en 1992 sur une bande de 3 heures
  • DVD : sortie en France chez Warner Home Vidéo le avec un nouveau doublage, il n'y a que les comédiens Jacques Ciron, Jean-François Vlérick, Hervé Rey et Céline Monsarrat qui ont refait la version française, les autres acteurs n'ont pas la même voix que sur le doublage VHS (en raison notamment du décès de Sady Rebbot en 1994). Denis Boileau, lui, change de rôle pour ce redoublage. Le DVD est recto/verso : 1re partie face A, et 2e partie face B et au format 1.85:1 panoramique 16/9[12].
  • Blu-Ray : sortie en France le en Édition limitée Steelbook avec le redoublage de 2003 et ressortie en France le avec un nouveau visuel, mais toujours avec le redoublage de 2003. Le format vidéo des Blu-ray est le format original de la VHS du téléfilm, le 4/3.

Autre adaptation[modifier | modifier le code]

Une adaptation cinématographique, en préparation entre 2011 et 2015, devait être réalisée par Cary Joji Fukunaga. Cependant, début 2015, Fukunaga préfère jeter l'éponge après des restrictions budgétaires[13]. Le projet est finalement repris par Andrés Muschietti et Ça sort en 2017, suivi d'un Chapitre 2 deux ans plus tard[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Classification notée sur le verso de la jaquette du DVD Zone 2.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche sur le site Allociné.
  2. a et b (en) Société de Production / Sociétés de distribution sur l’Internet Movie Database (consulté le 28 juin 2020).
  3. « Casting du film Ça - Il est revenu », sur Allociné (consulté le 28 juin 2020).
  4. (en) « Il » est revenu sur l’Internet Movie Database (consulté le 28 juin 2020).
  5. (en) « Il » est revenu sur l’Internet Movie Database (consulté le 28 juin 2020).
  6. (en) Parents Guide sur l’Internet Movie Database (consulté le 28 juin 2020).
  7. « Fiche du doublage français du téléfilm », sur RS Doublage.
  8. « Fiche du doublage français du téléfilm », sur AlloDoublage (consulté le 19 mars 2015).
  9. a et b Deborah Hastings, « TV movies score big in Nielsen ratings », The Times-News,‎ , p. 12 (lire en ligne, consulté le 3 juillet 2010).
  10. a et b Deborah Hastings, « ABC posts first ratings win of the season », The Times-News,‎ , p. 10 (lire en ligne, consulté le 3 juillet 2010).
  11. (en) Distinctions sur l’Internet Movie Database (consulté le 28 juin 2020).
  12. [1]
  13. « Le projet de remake de Ça a du plomb dans l'aile ! », sur Le Nouveau Cinéphile.
  14. Remi Lou, « Ça 2 : chapitre 2 - L'angoisse, c'est Ça », sur le Journal du Geek, (consulté le 3 octobre 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]