Le Justicier de New York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Justicier de New York
Titre original Death Wish 3
Réalisation Michael Winner
Scénario Don Jakoby
Acteurs principaux
Sociétés de production Cannon Group
Golan-Globus Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre action
Durée 92 minutes
Sortie 1985

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Justicier de New York (Death Wish 3) est un film américain réalisé par Michael Winner, sorti en 1985.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dix ans après les événements du premier opus et quelques années après ceux du second, Paul Kersey a définitivement laissé tomber les armes. L'un de ses amis, Charley, rencontré pendant la guerre de Corée, lui propose de se rendre chez lui à New York. Une fois sur place Paul découvre avec horreur le corps de Charley gisant sur le sol, fraîchement agressé par une bande de voyous dans son appartement. Alertée, la police se rend dans l'appartement et arrête Paul. Au commissariat, la présence de Kersey ne passe pas inaperçue aux yeux du commissaire qui le reconnaît immédiatement : celui-ci connaît son passé et ses méfaits en tant que justicier 10 ans auparavant dans les rues de New York. Kersey se voit alors proposer un marché : en échange de sa libération, il devra nettoyer les rues d'un quartier abritant une bande de voyous ultraviolente terrorisant le voisinage.

Paul accepte et reprend les armes une nouvelle fois dans une véritable guérilla qui l'oppose à des voyous beaucoup plus dangereux que ceux qu'il a jadis combattus ...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Coproducteur : Michael Winner
Drapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :
  • Film interdit aux moins de 16 ans lors de sa sortie en France

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Après le deuxième film, Cannon Group veut continuer de surfer sur le succès de la franchise[1].

Michael Winner réalise ce troisième film, après avoir mis en scènes les deux précédents volets. Initiée en 1972 avec Les Collines de la terreur et poursuivie avec Le Flingueur ou Le Cercle noir, Le Justicier de New York est sa sixième et dernière collaboration avec Charles Bronson.

Alors que le titre original du second film était Death Wish II, Cannon Group a préféré nommé ce film Death Wish 3, après avoir commandé une étude montrant que beaucoup d'Américains ne comprenaient pas les chiffres romains[1].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu à Londres (St Thomas' Hospital, Brixton) et New York (Brooklyn, Manhattan, ...)[2].

Bande originale[modifier | modifier le code]

La musique est signée Jimmy Page et Mike Moran. La plupart des morceaux de Jimmy Page sont en réalité des compositions issues de Un justicier dans la ville 2.

Box office[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le pistolet utilisé par Bronson est un Wildey calibre .475 Wildey Magnum (12 mm). Conçu au départ pour la chasse. Lors de la sortie du film le fabricant était proche de la fermeture. Mais l'engouement créé par le film a sauvé Wildey de la faillite. À chaque rediffusion aux États-Unis, la firme observe une explosion de ses ventes.
  • Un jeu vidéo basé sur le film est sorti sur ZX Spectrum en 1987.

Saga du justicier[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Une édition française a vu le jour chez un seul et unique éditeur :

  • Le film est sorti en DVD Keep Case le chez Fox Pathé Europa au ratio 1.85:1 panoramique 16/9 avec audio Français, Anglais, Allemand et Espagnol 2.0 Mono Stéréo. Les sous-titres présents sont en Anglais, Français, Allemands, Espagnols, Néerlandais, Suédois, Finlandais, Norvégiens, Danois et Grecques. Pas de suppléments inclus. Il s'agit d'un disque Zoné 2 Pal [5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Paul Talbot, Bronsonýs Loose!: The Making of the Death Wish Films, iUniverse, (ISBN 978-0-595-82352-9, lire en ligne), p. 71
  2. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  3. (en) Death Wish 3 - Box Office Mojo
  4. « Le Justicier de New York », sur JP box-office.com (consulté le 5 décembre 2016)
  5. [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]