Un justicier dans la ville 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un justicier dans la ville 2
Titre original Death Wish 2
Réalisation Michael Winner
Scénario David Engelbach
Acteurs principaux
Sociétés de production Cannon Group
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre action
Durée 88 minutes
Sortie 1982

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un justicier dans la ville 2 (Death Wish 2) est un film policier américain réalisé par Michael Winner en 1982. Il fait suite à Un justicier dans la ville du même réalisateur, sorti en 1974.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Quatre ans après l'agression de son femme Joanna et de sa fille Carol, l'architecte Paul Kersey réside désormais à Los Angeles. Il y vit avec sa nouvelle compagne, la journaliste Geri. Carol, toujours traumatisée, ne prononce plus un mot depuis son agression, et est internée dans une clinique spécialisée.

Kersey a définitivement laissé de côté ses pulsions meurtrières, mais le jour où il se fait violemment agresser et voler son portefeuille par des voyous, le destin le rattrape de nouveau. La bande de voyous se rend à son domicile et viole la gouvernante de Kersey, et lorsque celui-ci rentre chez lui il se fait de nouveau agresser et sa fille enlevée. Après un second viol et lors de sa fuite, Carol met fin à ses jours. Fou de douleur et ayant en tête le visage de ses agresseurs, Kersey renoue avec son passé pour une soif de vengeance et une justice expéditive dans les rues sombres de Los Angeles...

Alerté de la mort de Carol et par des meurtres suspects de voyous dans les rues de Los Angeles, le policier Frank Ochoa, n'ayant pas perdu de vue Kersey, décide de le prendre de nouveau en chasse et d'en terminer une bonne fois pour toutes avec lui.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Peu satisfait par l'adaptation de son roman Death Wish dans Un justicier dans la ville (1974), Brian Garfield décide d'écrire lui-même la suite de son roman. Death Sentence est publié en 1975[2],[3].

L'idée de donner une suite au film de Michael Winner germe dans la tête de Menahem Golan et Yoram Globus, alors propriétaires de Cannon Group. Après quelques heurts avec Dino De Laurentiis, producteur du premier film, ils parviendront à un accord avec Brian Garfield. Pour écrire cette suite, les producteurs font appel à David Engelbach, pour imaginer une histoire inédite[3].

À l'origine, le producteur Menahem Golan devait réaliser le film. Charles Bronson n'accepta de reprendre le rôle de Paul Kersey qu'à condition que Michael Winner soit le réalisateur.

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Jill Ireland, qui interprète ici Geri, était la femme de Charles Bronson.

Tournage[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Death Wish II
The Original Soundtrack
Bande originale de Jimmy Page
Sortie 1982
1999, 2011 (rééditions)
Enregistré Sol Studios, Cookham
Durée 37:11
Genre musique de film
Format vinyle
CD (rééditions)
Critique

Albums de Jimmy Page

Bandes originales de Un justicier dans la ville

La musique du film est composée par Jimmy Page de Led Zeppelin. Ce choix correspond à une volonté du réalisateur, les producteurs Menahem Golan et Yoram Globus voulaient initialement Isaac Hayes[3].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Jimmy Page. 

Édition vinyle (1982)
Face 1
No Titre Durée
1. Who's to Blame 2:41
2. The Chase 5:48
3. City Sirens 2:01
4. Jam Sandwich 2:35
5. Carole's Theme 2:50
6. The Release 2:35
Face 2
No Titre Durée
1. Hotel Rats and Photostats 2:40
2. A Shadow in the City 4:01
3. Jill's Theme 4:00
4. Prelude 2:20
5. Big Band, Sax, and Violence 2:51
6. Hypnotizing Ways (Oh Mamma) 2:49

Box office[modifier | modifier le code]

Saga du justicier[modifier | modifier le code]

Incohérence[modifier | modifier le code]

Il y a une incohérence chronologique au niveau du récit. L'histoire est censée se dérouler 4 ans après les événements de New York, logiquement, les personnages devraient être en 1978, or nous sommes en 1982. Tout dans la description indique que nous sommes dans les années 1980 et non 70 : costumes, coiffures, véhicules, musique.

DVD[modifier | modifier le code]

Une édition française a vu le jour :

  • Le film est sorti en DVD Keep Case chez Fox Pathé Europa le au ratio 1.85:1 panoramique 16/9 avec audio Français et Anglais Dolby Surround. Des sous-titres Français, Anglais et Néerlandais sont présents. Il n'y a aucun supplément dans cette édition. Elle est Zonée 2 Pal [7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. (en) THE REINCARNATION OF A 'DEATH WISH' Trombetta, Jim. Los Angeles Times (1923-Current File) [Los Angeles, Calif] 13 July 1981: g1.
  3. a, b et c (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  4. (en) « Jimmy Page - Death Wish II », sur AllMusic (consulté le 4 décembre 2016)
  5. (en) Death Wish II - Box Office Mojo
  6. « Un justicier dans la ville 2 », sur JP's Box-office (consulté le 4 décembre 2016)
  7. [2]

Liens externes[modifier | modifier le code]