58 minutes pour vivre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
58 minutes pour vivre
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.

Titre original Die Hard 2
Réalisation Renny Harlin
Scénario Steven E. de Souza
Doug Richardson
Musique Michael Kamen
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Silver Pictures
Gordon Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre action
Durée 123 minutes
Sortie 1990

Série Die Hard

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

58 minutes pour vivre (Die Hard 2, parfois sous-titré Die Harder[N 1]) est un film d'action américain réalisé par Renny Harlin et sorti en 1990.

C'est le deuxième opus de la série Die Hard entamée deux ans plus tôt avec Piège de cristal (Die Hard).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Washington, D.C., 1990. Deux ans après les événements du Nakatomi Plaza[N 2], John McClane a quitté New York et est désormais un officier de la police de Los Angeles. Il attend sa femme Holly à l'aéroport international de Washington-Dulles. John ignore que c'est ici même que va se poser l'avion de Ramon Esperanza, un général et ex-dirigeant du Val Verde[N 3] qui doit être traduit devant la justice américaine pour trafic de stupéfiants. Au sol, un groupe de mercenaires, dirigé par le colonel William Stuart, fait chanter les autorités en coupant les communications entre la tour de contrôle et les appareils en vol afin de faire évader Esperanza.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : version française (VF) sur Doublage Séries Database[2]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Tout comme le premier film, 58 minutes pour vivre est également une adaptation libre d'un roman, 58 Minutes (en) de Walter Wager publié en 1987. Ce roman n'a initialement rien à voir avec le précédent et est retravaillé pour coller au personnage de John McClane (dans le roman le personnage principal, Frank Malone, attend sa fille qui revient de Californie)[3]. Par ailleurs, l'un des scénaristes, Steven E. de Souza, admettra plus tard en interview que les méchants du films s'inspirent de plusieurs personnalités d'Amérique centrale et de l'affaire Iran-Contra[4],[3]. Le personnage du général est également basé sur Manuel Noriega[5].

John McTiernan, réalisateur du premier film, devait initialement en réaliser la suite, mais en a été empêché par ses engagements sur À la poursuite d'Octobre rouge (1990). C'est alors le réalisateur d'origine finlandaise Renny Harlin qui est choisi, certains producteurs de la Fox ayant été impressionnés par les rushes des Aventures de Ford Fairlane, pas encore sorti à l'époque[3]. Il avait déjà failli collaborer avec la Fox pour Alien 3, qu'il a finalement refusé[6]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage se déroule du au [5]. Il a lieu notamment dans le terminal international Tom Bradley de l'aéroport international de Los Angeles (alors que l'action se déroule dans l'aéroport international de Washington-Dulles). Certains plans d'aéroport, intérieurs et extérieurs, sont réalisés dans l'ancien Aéroport international Stapleton de Denver dans le Colorado. D'autres villes du Colorado sont utilisées (Breckenridge). Lors du tournage dans l'État du Colorado, l'équipe est confrontée à un cruel manque de neige. Une énorme quantité de neige artificielle sera alors utilisée, notamment pour la scène de poursuite en motoneige[5].

Les scènes de l'église enneigée sont tournées à Highland Lake, près de Mead dans le Colorado[3]. Les scènes à l'intérieur de l'avion sont tournées dans les Universal Studios d'Universal City[3].

Le tournage a également lieu dans le Michigan (notamment la péninsule supérieure du Michigan, Alpena et son aéroport, Sault Sainte-Marie, Kincheloe Air Force Base) et en Californie (Granada Hills, San Francisco, Santa Rosa, col de Tehachapi)[7].

Musique[modifier | modifier le code]

Original Motion Picture Soundtrack
Die Hard 2
Die Harder

Bande originale de Michael Kamen
Sortie 1990
Enregistré 20th Century Fox Studios
Genre musique de film
Producteur Christopher S. Brooks, Michael Kamen, Stephen P. McLaughlin
Label Varèse Sarabande

Bandes originales Die Hard

Michael Kamen, déjà compositeur du premier film, reprend du service pour Die Hard 2. Il reprend quelques thèmes du premier opus, notamment dans les séquences d'action. De plus, il adapte Finlandia de Jean Sibelius, comme il l'avait fait avec la Symphonie no 9 de Beethoven dans Piège de cristal.

Le générique de fin est le standard Let It Snow! Let It Snow! Let It Snow! interprété par Vaughn Monroe, comme pour le premier opus.

Liste des titres
No TitreAuteurInterprètes Durée
1. Colonel StuartMichael Kamen 1:28
2. Baggage HandlingMichael Kamen 3:45
3. General EsperanzaMichael Kamen 2:11
4. The Annex SkywalkMichael Kamen
5. The ChurchMichael Kamen 1:12
6. The DollMichael Kamen 3:48
7. The RunwayMichael Kamen 3:55
8. In the PlaneMichael Kamen 1:37
9. IcicleMichael Kamen 2:53
10. SnowmobilesMichael Kamen 2:40
11. The TerminalMichael Kamen 6:08
12. FinlandiaJean Sibelius 7:29
13. Let It Snow! Let It Snow! Let It Snow!Sammy Cahn, Jule StyneVaughn Monroe

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

58 minutes pour vivre
Score cumulé
SiteNote
Metacritic67/100[8]
Rotten Tomatoes68 %[9]
Allociné2.6 étoiles sur 5[10]
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Le film reçoit des critiques plutôt partagées. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 68% d'opinions favorables pour 63 critiques et une note moyenne de 6,1510[9]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 67100 pour 17 critiques[8].

En France, le site Allociné propose une note moyenne de 2,65 à partir de l'interprétation de critiques provenant de 5 titres de presse[10].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis[1] 117 540 947 $ 10
Drapeau de la France France[11] 995 836 entrées - -

Monde Total mondial 240 247 433 $ - -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Références à d'autres œuvres[modifier | modifier le code]

Références dans d'autres œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le titre original du film à l'écran est Die Hard 2, tout comme pour sa sortie en vidéo cf. site officiel. Die Harder est un sous-titre utilisé pour des supports promotionnels ou certains sorties vidéos notamment les DVD de 2006 et le Blu-ray de 2007.
  2. Voir Piège de cristal (Die Hard)
  3. Le Val Verde est un pays fictif sud-américain.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Budget et box-office sur Box Office Mojo.
  2. « Fiche de doublage VF du film », sur Doublage Séries Database (consulté le 28 novembre 2019).
  3. a b c d e et f (en) trivia sur l’Internet Movie Database
  4. (en) Action Speaks Louder: Violence, Spectacle, and the American Action Movie, page 165
  5. a b c et d Secrets de tournage - Allociné
  6. Commentaire audio de 58 minutes pour vivre par Renny Harlin, inclus dans le coffret quadrilogie DVD Die Hard
  7. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  8. a et b (en) « Die Hard 2 Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 23 mars 2020)
  9. a et b (en) « Die Hard 2 (1990) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 23 mars 2020)
  10. a et b « 58 minutes pour vivre - critiques presse », sur Allociné (consulté le 23 mars 2020)
  11. jpbox-office.com.
  12. (en) Awards sur l’Internet Movie Database
  13. Extrait de Pearl Harbor sur YouTube.
  14. http://www.allocine.fr/video/video-19206882 Émission Faux raccord d'Allociné].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]