Les Rues de feu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Rues de feu
Titre original Streets of Fire
Réalisation Walter Hill
Scénario Walter Hill
Larry Gross
Sociétés de production A Hill-Gordon-Silver Production
RKO Pictures
Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre action
Durée 93 minutes
Sortie 1984

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Rues de feu (Streets of Fire) est un film américain réalisé par Walter Hill en 1984.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La chanteuse Ellen Aim (Diane Lane) est enlevée par un gang de motards, les Bombers, mené par l'impitoyable Raven Shaddocks (Willem Dafoe). Le sort d'Ellen repose alors sur des héros improbables : un soldat de fortune nommé Tom Cody (Michael Paré) et son acolyte, la bagarreuse McCoy (Amy Madigan). Ils sont rejoints par Billy Fish (Rick Moranis), le manager d'Ellen. Le trio ainsi formé s'engouffre dans un univers de courses poursuites et de tueurs sans merci.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Producteur délégué : Gene Levy
Producteur associé : Mae Woods
Drapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse, développement et distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Le titre original du film vient d’une chanson de Bruce Springsteen, présente sur son album Darkness on the Edge of Town sorti en 1978[1].

Initialement, le scénario prévoyait que ce soit un chanteur qui soit kidnappé. le rôle est offert à Paul McCartney. L'artiste préfère cependant se focaliser sur le film Give My Regards to Broad Street. Le rôle est ensuite réécrit pour une femme, Ellen Aim, et finalement incarnée Diane Lane[1],[2].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu à Los Angeles (notamment à Wilmington, Wilshire Boulevard), à Chicago et dans les Universal Studios d'Universal City[3].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Streets of Fire
Music from the Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de divers artistes
Sortie
Enregistré 1983
Durée 41:25
Genre musique de film, pop rock
Format vinyle
Label MCA
Critique

La musique originale du film est composée par Ry Cooder, fidèle collaborateur de Walter Hill. James Horner avait initialement été engagé mais a préféré quitter le projet en cours de route[2]. Les chansons du film sont produites majoritairement par Jimmy Iovine. Pour la voix du personnage Ellen Aim, ce sont deux chanteuses qui sont utilisées : Laurie Sargent et Holly Sherwood, créditées sous le nom de Fire Incorporated. Le groupe fictif The Attackers est constitué des membres du groupe qui accompagne Laurie Sargent, Face to Face. La chanson Streets of Fire de Bruce Springsteen, qui donne son nom au film, devait apparaitre sans le film. Mais Bruce Springsteen a refusé quand il a su qu'elle serait reprise et réorchestrée[2].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Face A
  1. Fire Inc. – Nowhere Fast (6:02)
  2. Marilyn MartinSorcerer (5:06)
  3. The FixxDeeper and Deeper (3:45)
  4. Greg PhillinganesCountdown to Love (3:00)
  5. The BlastersOne Bad Stud (2:28)
Face B
  1. Fire Inc. – Tonight Is What It Means to Be Young (6:58)
  2. Maria McKeeNever Be You (4:06)
  3. Dan HartmanI Can Dream About You (4:07)
  4. Ry CooderHold That Snake (2:36)
  5. The Blasters – Blue Shadows (3:17)

Suites[modifier | modifier le code]

Initialement, Les Rues de Feu devait être le premier volet d'une trilogie composée de The Far City et de The Return of Cody. L'échec cuisant du film condamne ces suites. Finalement, Albert Pyun réalisa en 2012 une suite non-officielle titrée Road to Hell dans laquelle Michael Paré reprend le rôle de Tom Cody et Deborah Van Valkenburgh celui de sa sœur Reva.

Clins d’œil[modifier | modifier le code]

Le night-club Torchy's est présent dans d'autres films de Walter Hill : Driver (1978) et 48 heures (1982). Le nom du personnage campé par Rick Moranis, Billy Fish, vient du personnage incarné par Saeed Jaffrey dans L'Homme qui voulut être roi (1975)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les Rues de feu (Walter Hill, 1984) - Filmosphere.com
  2. a, b, c et d (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  3. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  4. (en) « Original Soundtrack - Streets of Fire », sur AllMusic (consulté le 15 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]