Fame (film, 1980)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fame
Titre québécois La fièvre des planches
Titre original Fame
Réalisation Alan Parker
Scénario Christopher Gore
Musique Michael Gore
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame musical
Durée 134 minutes
Sortie 1980


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Fame[1] est un film musical américain réalisé par Alan Parker, sorti en 1980. Il raconte le quotidien d'élèves de la High School of Performing Arts, une école artistique très célèbre de New York.

Le film est un succès commercial, ainsi que la bande originale qui l'accompagne et particulièrement la chanson Fame, interprétée par Irene Cara. Une série télévisée, une comédie musicale et un remake seront ensuite développés après ce succès.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Huit nouveaux élèves viennent de réussir l'examen d'entrée de la célèbre et très sélecte High School of Performing Arts de New York : Bruno (dans la section musique), Leroy, Coco, Lisa et Hilary (cours de danse) et Montgomery, Ralph et Doris (dans la section comédie). Au bout des quatre années que dure la formation, Coco finira actrice de films pour adulte tandis qu'Hillary, enceinte, devra avorter.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

David De Silva, sur le tournage du film

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En 1976, l'agent artistique David De Silva (en) assiste à une représentation de la comédie musicale Chorus Line. Il est notamment interpellé par la chanson Nothing, qui parle notamment de la High School of Performing Arts[3]. Cela l'inspire pour créer une intrigue sur l'ambition et les déceptions des étudiants et élèves de filiales artistiques[5]. En 1977, David De Silva est en Floride, où il rencontre le scénariste Christopher Gore. Il le paie 5 000 $ pour écrire une première ébauche, alors intitulée Hot Lunch[5]. David De Silva propose le projet à la Metro-Goldwyn-Mayer, qui achète le script 400 000 $[6].

Le réalisateur britannique Alan Parker reçoit le script peu après la sortie de Midnight Express (1978)[6],[3]. Il rencontre David De Silva à Manhattan. Il est alors accepté qu'Alan Parker pourra réécrire le script[3], laissant toutefois les crédits de scénariste seulement à Christopher Gore[5]. Alan Parker fait par ailleurs appel à Alan Marshall, producteur de ses deux précédents films, Du rififi chez les mômes (1976) et Midnight Express (1978)[3]. Christopher Gore se rend ensuite à Londres, où il élabore une seconde version du script avec Alan Parker[6]. Cette nouvelle version sera plus sombre que l'intrigue d'origine[5].

Durant le développement du script, Alan Parker est souvent en contact avec des élèves de l'école[3]. Il est même invité à une projection midnight de The Rocky Horror Picture Show (1975). Cela inspirera par la suite une scène du film[3],[7].

Durant la production, Alan Parker découvrira sur la 42e rue qu'un film pornographique est également intitulé Hot Lunch. Il est de plus informé que le terme peut désigner en argot une fellation[3]. Alors que la MGM propose plusieurs autres titres, Alan Parker choisit Fame après la chanson du même nom de David Bowie sortie en 1975[6],[3]. Alan Parker avouera plus tard trouver ce titre très ironique, étant donné que le film parle avant tout des échecs et peu de célébrité[8].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

La plupart des acteurs choisis sont des inconnus. Certains en revanche n'en sont pas à leur première apparition au cinéma. Citons Paul McCrane qui est apparu dans Rocky 2 (1979) aux côtés de Sylvester Stallone, Barry Miller qui jouait un des copains de John Travolta dans La Fièvre du samedi soir (1977), ou encore Antonia Franceschi qui a fait de la figuration dans le film Grease (1978).

Albert Hague était réellement professeur à l'école du film lorsqu'il s'est vu proposer le rôle du professeur Benjamin Shorofsky. Ce rôle, qu'il reprendra dans la série télévisée, a relancé sa carrière. Ironiquement, il est un des rares acteurs du film (ou de la série) à qui Fame a apporté une véritable renommée[8].

Tom Cruise, Patrick Swayze ou encore Michelle Pfeiffer ont envisagé pour différents rôles. Emilio Estevez a auditioné pour le rôle de Montgomery MacNeil. Madonna a quant à elle fait des essais filmés pour le film. Finalement non retenue, elle travaillera plus tard avec Alan Parker pour Evita (1996)[8].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a lieu à l'été 1979. Il se déroule à New York. Ne pouvant filmer dans la véritable High School of Performing Arts, la production utilise pour les plans extérieurs l'église, alors abandonnée, Church of Saint Mary the Virgin. Les intérieurs de l'école sont tournés dans le Performance Space 122 et dans la Haaren High School (en). Des scènes sont tournées dans d'autres lieux de Manhattan, notamment sur Times Square[9].

Alan Parker fait appel à Garrett Brown, inventeur du Steadicam, pour filmer la scène de dialogue entre Doris et Ralph dans une station du métro de New York[3].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Fame

Bande originale de Michael Gore
Sortie 1980
2013 (réédition)
Enregistré 1979-1980
Durée 46:37 (réédition)
Genre disco, pop
Format 33 tours
CD (réédition)
Auteur Michael Gore, Lesley Gore, ...
Compositeur Michael Gore
Producteur Michael Gore
Label RSO Records

Singles

  1. Fame
    Sortie : 1980
  2. Out Here on My Own
    Sortie : 1980

La bande originale est composée par Michael Gore. Il remporte l'Oscar de la meilleure partition originale. Fame est le premier film à avoir deux chansons différentes nommées à l'Oscar de la meilleure chanson originale, Fame et Out Here on My Own. Le prix est finalement décerné à Fame.

L'album est les singles sont des succès. Aux États-Unis, la chanson Fame se classe 4e du Billboard Hot 100 alors que l'album est 7e au Billboard 200[10]. La chanson Fame est un succès au Royaume-Uni, où elle sera 3 semaines à la tête du classement UK Singles Chart[11]. Elle restera 16 semaines dans ce classement et sera la seconde meilleure vente de singles de 1982 au Royaume-Uni[11]. Le second single, Out Here on My Own, se classe 19e du on the Billboard Hot 100. Il n'atteindra que la 58e place du UK Singles Chart[12].

Liste des titres
No TitreAuteurInterprètes Durée
1. FameMichael Gore, Dean PitchfordIrene Cara 5:14
2. Out Here on My OwnMichael Gore, Lesley GoreIrene Cara 3:11
3. Hot Lunch JamMichael Gore, Lesley Gore, Robert F. ColesberryIrene Cara 4:10
4. Dogs in the YardDominic Bugatti, Frank MuskerPaul McCrane 3:13
5. Red LightMichael Gore, Dean PitchfordLinda Clifford 6:10
6. Is It Okay If I Call You Mine?Paul McCranePaul McCrane 2:40
7. Never AloneAnthony EvansContemporary Gospel Chorus of the High School of Music and Art 3:23
8. Ralph and Monty (Dressing Room Piano)Michael GoreMichael Gore 1:49
9. I Sing the Body ElectricMichael Gore, Dean PitchfordLaura Dean, Irene Cara, Paul McCrane, Traci Parnell, Eric Brockington 4:59
34:49

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques plutôt positives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 84% d'opinions favorables pour 31 critiques et une note moyenne de 7,2110[14]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 58100 pour 12 critiques[15].

Le film est un succès au box-office. Il récolte 21 202 829 $ rien que sur le sol américain[16]. En France, Fame attire 1 638 000 spectateurs en salles[17]. Il est le 20e meilleur film au box-office annuel français.

Distinctions principales[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Héritage[modifier | modifier le code]

Il a inspiré une série télévisée (1982-1987). Seuls Gene Anthony Ray, Lee Curreri, Albert Hague et Debbie Allen y reprendront leur rôle[8]. Une comédie musicale intitulée Fame – the Musical est jouée dès 1988, au Coconut Grove Playhouse (en) de Miami.

En 2003, MGM Television produit une émission de téléréalité/télé-crochet intitulée Fame, pour surfer sur le succès d’American Idol. L'émission est diffusée à l'été 2003 sur NBC. Elle est notamment présentée par Debbie Allen, qui joue dans le film et dans la série.

Un remake du film sera ensuite produit. Réalisé par Kevin Tancharoen, il sort en 2009. Debbie Allen y incarne cette fois la proviseure Simms.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Debbie Allen, qui jouera Lydia Grant dans la série qui suivra, apparaît lors des auditions de danse.
  • L'une des scènes du film se passe pendant une séance du film culte The Rocky Horror Picture Show[19]. C'est en cherchant des jeunes talents pour le film que Margery Simkin, la directrice de casting, prend contact avec Sal Piro, le président du Fan-Club du film, qui anime les séances de New York. Elle assiste à la séance animée avec le réalisateur, Alan Parker, qui décide alors d'inclure une scène se passant durant la projection du film, où Doris montera sur scène pour danser le Time-Warp, et dans laquelle Sal Piro jouera son propre rôle.
  • Le personnage de M. C. joué par Richard Belzer, reviendra dans un autre film : Scarface.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Litt. « célébrité ».
  2. a et b (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  3. a b c d e f g h i et j (en) Alan Parker, « Fame – The Making of the Film », sur AlanParker.com
  4. Dans la version originale du film, François Lafete (Steve Inwood) est un Français. Dans la version française, le personnage est Italien et se nomme Francisco Laferia.
  5. a b c et d (en) Michael A. Hoey, Inside Fame on Television: A Behind-the-Scenes History, Jefferson, NC, McFarland & Company, , 3–14 p. (ISBN 978-0-7864-5573-7), « 1. How It All Began »
  6. a b c et d (en) « Detail view of Movies Page », sur American Film Institute
  7. (en) « Fame Press Programme », sur Metro-Goldwyn-Mayer, Budmore Publishing Corp., New York (consulté le 11 août 2016)
  8. a b c et d (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  9. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  10. (en) Gary Trust, « Oscar Winners On The Hot 100 », Billboard, (consulté le 7 août 2020)
  11. a et b « Official Singles Chart Results: Fame », sur Official Charts (consulté le 8 août 2016)
  12. « Official Singles Chart Results: Out Here on My Own », sur Official Charts (consulté le 8 août 2016)
  13. (en) « Fame (Original Soundtrack) », sur AllMusic (consulté le 25 juillet 2013)
  14. (en) « Fame (1980) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 14 août 2020)
  15. (en) « Fame Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 14 août 2020)
  16. (en) « Fame », sur Box Office Mojo (consulté le 14 août 2020)
  17. « Fame », sur JP's Box-office (consulté le 14 août 2020)
  18. (en) Distinctions sur l’Internet Movie Database
  19. « Fame », sur thedeadlystings.weebly.com (consulté le 11 mai 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]