Abe Vigoda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abe.
Abe Vigoda
Description de cette image, également commentée ci-après

Abe Vigoda en 1975.

Naissance
New York (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 94 ans)
Woodland Park (New Jersey)
Profession Acteur

Abraham Charles Vigodah[1] dit Abe Vigoda est un acteur américain né le à New York (États-Unis) et mort le à Woodland Park (New Jersey, États-Unis)[2]. Abe Vigoda est surtout connu pour avoir incarné le rôle de Sal Tessio dans Le Parrain de Francis Ford Coppola.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vigoda naît à New York dans une famille de russes juifs émigrés[3] établis dans le Lower East Side. Son père exerce la profession de tailleur et Abe est l'aîné d'une famille de 3 enfants[4].

Il étudie le théâtre à la Theater School of Dramatic Arts de Carnegie Hall[5]. Il tient son premier rôle à 17 ans et abandonne alors le H final de son nom[1]. Il fait par ailleurs ses premières apparitions télévisées dans les séries Suspense (1949), Studio One in Hollywood (1949) et All Star Revue in 1951. Il joue en outre un petit rôle dans le film Trois chambres à Manhattan de Marcel Carné[6].

Il joue toutefois principalement au théâtre : il tient des rôles dans la Danse de Mort d'August Strindberg en 1960[7], dans Richard III de William Shakespeare en 1960 et 1961, dans La Cerisaie d'Anton Tchekhov en 1962-1963, ou encore dans La Persécution et l'Assassinat de Jean-Paul Marat de Peter Weiss en 1967[6].

Abe Vigoda dans le rôle du détective Phil Fish (1977).

En 1972, sa carrière connaît un tournant lorsque Francis Ford Coppola lui propose de jouer, dans le film Le Parrain, le rôle de Sal Tessio, figure du traître qui tente d'assassiner Michael Corleone[8]. Vigoda a alors plus de 50 ans et est relativement inconnu du grand public[1]. Il fait également une apparition dans le deuxième film de la trilogie en 1974 lorsque Michael se remémore en flash-back le Noël de 1942.

Abe Vigoda en 2007.

Il a aussi prêté ses traits au véritable truand Paul Castellano dans Mafia: La trahison de Gotti et a incarné le détective Phil Fish dans la série Barney Miller[7], rôle qu'il tint de 1975 à 1977[9]. Son succès dans ce rôle est tel qu'il lui vaut trois nominations consécutives aux Emmy Awards (1976, 1977, 1978)[8] et donne lieu à la création d'un spin-off centrée sur son personnage, intitulé Fish, diffusé entre 1977 et 1978[5].

Dans les années 1980, il partage l'affiche avec Burt Reynolds dans Cannon Ball 2 (1984) puis avec John Travolta et Kirstie Alley Allô maman, ici bébé! (1989). Il joue aux côtés de Tom Hanks dans Joe contre le volcan (1990).

Avant son décès, sa mort avait été annoncée par erreur à de multiples reprises[3], la première fois en 1982 par People magazine : Vigoda y avait répondu en posant assis sur un cercueil, tenant le magazine en main[7]. Par la suite, l'annonce de son décès était devenue une plaisanterie récurrente, donnant même lieu à la création d'un site Internet annonçant en permanence si l'acteur était toujours vivant[4].

Ses obsèques ont eu lieu le en l'église Riverside Memorial Chapel de Manhattan à New York.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]