Laurence Fishburne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Laurence Fishburne
Description de cette image, également commentée ci-après
Laurence Fishburne en 2017.
Nom de naissance Laurence John Fishburne III
Naissance (60 ans)
Augusta (Géorgie, États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Producteur
Réalisateur
Films notables Apocalypse Now
Tina
(Saga) Matrix
Boyz N the Hood
Mystic River
Séries notables Les Experts
Madiba
Black-ish
Hannibal

Laurence Fishburne est un acteur, producteur et réalisateur américain, né le à Augusta (Géorgie[1]).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Après avoir passé son enfance à Brooklyn, Laurence John Fishburne III suit ses études secondaires à la High School of Performing Arts (en) de Manhattan[2], puis il intègre le célèbre cours d'art dramatique, l'Actors Studio, où il apprend le métier d'acteur[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Parfois crédité sous le prénom de Larry, il commence sa carrière en 1976, alors qu'il n'a que 14 ans, en rejoignant Francis Ford Coppola dans Apocalypse Now[4].

Les années 1990 viennent marquer l'apogée de cet acteur afro-américain. Il est même nommé pour l'Oscar du meilleur premier rôle masculin pour son interprétation d'Ike Turner, le mari violent de Tina Turner dans le film consacré à la vie de la chanteuse : Tina.

En 1995, il est le premier afro-américain à jouer dans Othello. Il acquiert définitivement sa place à Hollywood avec son rôle de Morpheus dans Matrix en 1999.

Le dans un communiqué, CBS a déclaré que Laurence Fishburne remplacerait l'acteur William Petersen dans la série Les Experts lors du 10e épisode de la saison 9 (2008-2009), qui est le dernier épisode dans lequel le personnage de Gil Grissom interprété par Petersen apparaîtra. Après avoir tourné dans la série lors de la moitié de la saison 9, et la totalité des saisons 10 et 11, il ne renouvelle pas son contrat pour la saison 12 afin de se recentrer sur le cinéma et le théâtre.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a épousé le Gina Torres, rencontrée sur le tournage de Matrix, qui est plus connue pour ses rôles dans les séries télévisées Angel, 24 heures chrono et Suits. Ensemble, ils ont une fille, Delilah Torres Fishburne. En 2018, ils divorcent.

Il a eu un fils, Langton, et une fille, Montana Fishburne, de son union avec Hajna O. Moss.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Dramaturge[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Riff-Raff de Laurence Fishburne

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Années 2020[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Once in the Life d'après sa pièce Riff-Raff (également producteur)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix francophones[modifier | modifier le code]

À ses débuts et avant les années 2000, plusieurs comédiens se sont succédé pour le doubler en France. Med Hondo[5] l'a doublé entre 1984 et 1993 dans Cotton Club, The King of New York, Boyz N the Hood et Tina, Emmanuel Jacomy l'a doublé dans Cadence en 1990 et Pilotes de choix en 1995, Jacques Martial l'a doublé deux fois en 1995[5] dans Juste Cause et Fièvre à Columbus University. Il avait également été doublé par José Luccioni dans Un justicier dans la ville 2[6] Bachir Touré dans Rusty James[5], Robert Liensol dans Les Griffes du cauchemar[5], Benoît Allemane dans Affaire non classée[6], Serge Faliu dans Dernière limite'[6] et Sady Rebbot dans À la recherche de Bobby Fischer[5]. À noter que Christophe Lemoine l'a doublé dans le redoublage de Apocalypse Now Redux.

Parmi ses voix régulières, Pascal Renwick[5] l'a doublé à huit reprises entre 1985 et 2005, soit 1 an avant son décès tandis que Thierry Desroses[6] l'a doublé entre 1995 et 1997 dans Duo mortel, Liens d'acier, Event Horizon, le vaisseau de l'au-delà et Les Seigneurs de Harlem, puis de manière occasionnelle, en 2007 dans Kill Bobby Z, en 2010 dans Predators, en 2015 dans Men of Fire et en 2017 dans Madiba.

A partir de 2003 et le film Mystic River; Paul Borne[7],[5] est devenu sa voix régulière, le doublant dans presque toutes ses apparitions. Il ne se sera remplacé qu'à quelques reprises, outre Renwick et Desroses cités plus haut, Jean-Michel Martial l'a doublé dans Bobby, Robert Guilmard dans Black-ish, Olivier Peissel dans Running with the Devil[6]. Quant à Saïd Amadis, il l'a doublé dans les films John Wick ainsi que dans The Ice Road. Si Paul Borne le double dans la version télévisuelle de Akeelah, Jean-Michel Vovk l'a doublé dans la version cinéma[5],[8].

Au Québec, l'acteur est régulièrement doublé par Éric Gaudry[9]. Guy Nadon[9] l'a également doublé à cinq reprises dans 21, L'homme d'acier, Batman v Superman : L'Aube de la justice, Passagers et John Wick : Chapitre 3 - Parabellum. Il a également été doublé par Jean-Marie Moncelet[9] dans Fuir et Bobby, Benoît Rousseau[9] dans Ant-Man et la Guêpe et Bernadette a disparu, Jean Galtier dans L'Agent double[9], Denis Roy dans L'Assaut du poste 13[9] et Patrick Chouinard dans Contagion[9].

Versions françaises
  • Paul Borne dans Mystic River, Mission impossible 3, Las Vegas 21, les séries Les Experts, Contagion, Hannibal, films DC Comics, Racines, Ant-Man et la Guêpe, La Muleetc.
  • Pascal Renwick (*1954 - 2006) dans La Couleur pourpre, Double Détente, La Rage de survivre, trilogie Matrix, Biker Boyz, Assaut sur le central 13
Versions québécoises
  • Éric Gaudry dans Scorpion Noir, Osmosis Jones, Les mots d'Akeelah, Échec et Mort, Bobby Z, Les Prédateurs, La colonie, John Wick : Chapitre 2, La Mule[9]etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mini-biographie sur IMDb.
  2. (en-US) « Laurence Fishburne | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le )
  3. (en) « James Lipton Remembered by Laurence Fishburne: "He Really Adored Actors" », sur The Hollywood Reporter (consulté le )
  4. (en) « Laurence Fishburne | Biography & Facts », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  5. a b c d e f g et h Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  6. a b c d et e « Comédiens ayant doublé Laurence Fishburne en France », sur RS Doublage.
  7. « Doublages effectués par Paul Borne », sur Doublage Séries Database.
  8. Carton du doublage français lors de la diffusion télévisuelle.
  9. a b c d e f g et h « Comédiens ayant doublé Laurence Fishburne au Québec » sur Doublageqc

Liens externes[modifier | modifier le code]