Ochtezeele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ochtezeele
Ochtezeele
L'entrée de la commune d'Ochtezeele
Blason de Ochtezeele
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Dunkerque
Intercommunalité Communauté de communes de Flandre Intérieure
Maire
Mandat
Dominique Deray
2020-2026
Code postal 59670
Code commune 59443
Démographie
Gentilé Ochtezeelois
Population
municipale
383 hab. (2018 en augmentation de 0,79 % par rapport à 2013)
Densité 69 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 49′ 04″ nord, 2° 24′ 10″ est
Altitude Min. 19 m
Max. 62 m
Superficie 5,58 km2
Élections
Départementales Canton de Wormhout
Législatives Quinzième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Ochtezeele
Géolocalisation sur la carte : Nord
Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Ochtezeele
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ochtezeele
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ochtezeele
Liens
Site web http://www.ochtezeele.fr/

Ochtezeele est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ochtezeele dans son canton et son arrondissement.

Située sur la rivière de la Peene Becque.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Ochtezeele
Arnèke
Rubrouck Ochtezeele Wemaers-Cappel
Noordpeene Zuytpeene

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Abbaye de Saint-Winoc de Bergues posséda cent mesures de terres sur le territoire de Ochtezeele par charte de 1183 de Philippe d'Alsace [1].

En 1225, Walter de Buisscheure (Buysscheure) et Pétronille sa femme, (en 1228, sa femme est dite s'appeler Perine[2]) confirment la vente d'une dîme se prélevant à Ochetezeele, faite à l'abbaye Saint-Winoc de Bergues, par Jean fils de Béline et sa femme. Adam, évêque des Morins (évêque de Thérouanne) confirme la vente[3].

En 1228, Adam, évêque des Morins (de Thérouanne) confirme la donation de l'alleu d'Ochtezeele faite à l'abbaye Saint-Bertin de Saint-Omer par Anselme de Crecques[2].

Au XVIIe siècle, Ochtezeele est une seigneurie puis une vicomté détenue par la famille de Massiet puis par celle de Nédonchel, puissants seigneurs, marquis de Nédonchel, de Bouvignies, de Querenaing etc (voir Seigneurs de Ravensberghe).

En 1711, la baronnie de Steenvoorde est érigée en marquisat par Louis XIV par lettres patentes en faveur du baron François Joseph Germain de la Viefville, alors capitaine des gardes wallonnes en Espagne, avec union des terres d'Oudenhove et d'Ochtezeele[4]. L'élévation a lieu sous le nom de marquisat de La Viefville, avec établissement d'une foire. Le marquisat de La Viefville sera tenu en un seul fief du château de Cassel. À l'occasion de la création du marquisat, est dressé un historique rapide de la famille : en 1023, Jean de La Viefville gentilhomme du roi Robert, (Robert II le Pieux), gagna dans un tournoi que le roi fit faire à Montmartre les trois annelets que la maison de La Viefville a depuis portés et porte encore dans ses armes, pour marque d'honneur; la terre de La Viefville (sur Sarcus?) a été érigée en comté par le roi Philippe Auguste; Pierre de La Viefville, vicomte d'Aire a été choisi par le duc de Bourgogne Jean Ier de Bourgogne pour être le gouverneur du bon duc Philippe (Philippe le Bon) son fils; Jeanne héritière de la maison de La Viefville a épousé Antoine de Bourgogne; elle était la dernière de la maison de La Viefville. Philippe de La Viefville, dont descend la branche du suppliant, était en 1460 chambellan du duc de Bourgogne, (Charles le Téméraire), gouverneur de l'Artois, chevalier de la Toison d'Or, et avait épousé Isabelle de Bourgogne, de Brabant etc.[5].

Pendant la Révolution française, la commune va connaitre une certaine agitation en février 1791; elle serait liée à la propagande contraire à la Révolution, répandue par le clergé réfractaire (membres du clergé ayant refusé de prêter le serment exigé par la constitution civile du clergé , qui veut soumettre les ecclésiastiques au pouvoir civil)[6].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Ochtezeele (59) Nord-France.svg

Les armes de Ochtezeele se blasonnent ainsi : "D'azur à la bande d'argent."

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Maire en 1854 : L. Perrier (Pierens?)[7].

Maire de 1922 à 1925 : Henri Outerleys[8].

Maire de 1925 à 1929 : G. Cardon[9].

Maire de 1929 à 1939 ː J. Cousyn[10].

Maire en 1952 ː J. Vaesken [11].

Maire de 1953 à 1956 ː P. Damman (intérim?)[12].

Maire de 1956 à 1971 ː A. Vandenbavière[13].

Maire de 1971 à 1978 au moins ː Gaston Vaesken[14].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1861 31 juillet 1869 Benoit Louis Thomas PIERENS   propriétaire, mort pendant son mandat
1869 1884 Pierre Louis OUTERLEYS    
1884 1890 Louis Justin HAEU   Ancien juge de paix- Chevalier de la Légion d'Honneur
1890 1900 Henri Louis CARDON    
1900 1918 Georges TIBLE    
1918   Henri OUTERLEYS    
         
mars 2014 Bernard Dusautier    
En cours Dominique Deray    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[15]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[16].

En 2018, la commune comptait 383 habitants[Note 1], en augmentation de 0,79 % par rapport à 2013 (Nord : +0,41 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
509554555562545541503521509
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
458467473498488490484485476
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
463450425359344336321299317
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
307291255241221242295303367
2017 2018 - - - - - - -
383383-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[17] puis Insee à partir de 2006[18].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Ochtezeele en 2007 en pourcentage[19].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
3,4 
75 à 89 ans
5,1 
10,2 
60 à 74 ans
9,6 
19,7 
45 à 59 ans
18,6 
26,5 
30 à 44 ans
23,1 
17,7 
15 à 29 ans
20,5 
22,4 
0 à 14 ans
23,1 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[20].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Ochtezeele, la motte féodale

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Grundviller (France)

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Eugène Mannier,Etudes etymologiques, historiques et comparatives sur les noms des villes, bourgs et villages de département du Nord, - Auguste Aubry, 1861 - [1]
  2. a et b Alphonse Wauters,Table chronologique des chartes et diplômes imprimés concernant l'histoire de la Belgique, 10 volumes en 11 tomes, Bruxelles, 1866 à 1904. Tome VII, 2ème partie, Année 1228.
  3. Alphonse Wauters,Table chronologique des chartes et diplômes imprimés concernant l'histoire de la Belgique, 10 volumes en 11 tomes, Bruxelles, 1866 à 1904. Tome VII, 1re partie, Année 1225.
  4. De Vegiano (seigneur de Hovel), Nobiliaire des Pays-Bas, et du comté de Bourgogne...Depuis le régne de Philippe le Bon... jusqu'a la mort de l'empereur Charles VI.pcRaportées par ordre chronologieque, par M.D. **** S.D.H. **, J. Jacobs, (lire en ligne)
  5. Amédée le Boucq de Ternas, Recueil de la noblesse des Pays-Bas, de Flandre et d'Artois, Douai, 1884, p. 384, lire en ligne.
  6. Joseph Deschuytter, L'esprit public et son évolution dans le Nord, de 1791 au lendemain de Thermidor an II (1), FeniXX réédition numérique, (ISBN 978-2-307-02260-2, lire en ligne)
  7. Almanach du commerce du Nord Année 1854
  8. Annuaire Ravet Anceau Département du Nord Années 1922 à 1925
  9. Annuaire Ravet Anceau Département du Nord Années 1926 à 1929
  10. Annuaire Ravet Anceau Département du Nord Années 1930 à 1939
  11. Annuaire Ravet Anceau Département du Nord Année 1952
  12. Annuaire Ravet-Anceau Département du Nord Années 1954 à 1956
  13. Annuaire Ravet Anceau Département du Nord Années 1956 à 1971
  14. Annuaire Ravet Anceau Département du Nord Années 1972 à 1979
  15. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  16. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  18. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  19. « Évolution et structure de la population à Ochtezeele en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 30 juillet 2010)
  20. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 30 juillet 2010)