Ebblinghem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ebblinghem
L'église.
L'église.
Blason de Ebblinghem
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Dunkerque
Canton Hazebrouck
Intercommunalité Communauté de communes de Flandre intérieure
Maire
Mandat
Sandrine Keignaert
2014-2020
Code postal 59173
Code commune 59184
Démographie
Gentilé Ebblinghemois (es)
Population
municipale
663 hab. (2014)
Densité 72 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 43′ 58″ nord, 2° 24′ 37″ est
Altitude Min. 29 m
Max. 70 m
Superficie 9,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Ebblinghem

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Ebblinghem

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ebblinghem

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ebblinghem
Liens
Site web http://www.mairie-ebblinghem.fr/

Ebblinghem est une commune française, située dans le département du Nord en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Ebblinghem se situe à 9 km d'Hazebrouck et 11 km de Saint-Omer.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Ebblinghem
Staple
Renescure Ebblinghem
Lynde

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Ebblinghem est située sur l'ancienne route nationale 42 (aujourd'hui RD 642) vers Boulogne-sur-Mer, Saint-Omer et l'A26 à l'ouest, et vers Hazebrouck et l'A25 (vers Armentières et Lille) à l'est. Elle est actuellement l'une des seules communes à être traversée en son centre par cette route qui est une voie rapide sur les trois-quarts de sa longueur. Le trafic dense (17 000 véhicules par jour) et les vitesses élevées des automobilistes poussent les élus à réfléchir à un contournement de la ville depuis de nombreuses années.

La gare d'Ebblinghem est desservie par des TER entre Lille-Flandres et Calais-Ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Humbaldingahem en 826, Abblinghem fin du XVIIIe siècle[1].

Humbaldingahem en 826 : le « domaine d'Humbald », nom de personne germanique.

Ebblinghem : toponyme germanique composé de trois termes: ebbl-ing-hem, traduisible par « demeure du peuple de Ebbl ».

Ebblingem en flamand[2].

En flamand occidental le village est appelé maintenant Appelghem.

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Ce territoire autrefois riche en zones humides et pourvue de sols de qualité a connu une occupation préhistorique et des activités agricoles précoces. Une fouille de prospection faite au Pont d'Asquin en 1984 a montré dans le front de taille de la carrière de la tuilerie les restes de foyers préhistoriques, avec traces de combustion au niveau du sol holocène colluvionné, avec des tessons de poterie (non décorés à pâte évoquant le Néolithique final ou Ghalcolithique), des silex chauffés épars, de nombreux charbons de bois, des cendres, des os animaux brûlés[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Ebblinghem

Les armes d'Ebblinghem se blasonnent ainsi :"D'argent à une fasce d'azur, accompagnée de sept mouchetures d'hermines, quatre en chef et trois en pointe" .

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Maire en 1854 : Nicolas Spanneut[4].

Maire en 1883 : Aug. Dumont[5]

Maire en 1893 : L. de Palmaert[6].

Ebblinghem dans son canton et son arrondissement
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 Bernard Westeel    
2014 en cours Sandrine Keignaert    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 663 habitants, en augmentation de 4,57 % par rapport à 2009 (Nord : 1,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
913 690 761 761 710 708 717 718 720
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
737 751 781 726 693 703 705 696 647
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
646 611 617 572 525 479 468 485 486
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
452 420 413 446 501 554 539 634 663
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Ebblinghem en 2007 en pourcentage[11].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
3,2 
75 à 89 ans
5,8 
7,9 
60 à 74 ans
7,8 
24,7 
45 à 59 ans
25,5 
18,8 
30 à 44 ans
20,1 
21,2 
15 à 29 ans
19,4 
24,1 
0 à 14 ans
21,4 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[12].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Albéric de Palmaert, journaliste, écrivain, historien de l'aviation

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sur la carte de Cassini.
  2. Centre de Recherche généalogique Flandre-Artois
  3. Pierre Leman, Circonscription du Nord-Pas-de-Calais, t. 29-2, Gallia préhistoire, (lire en ligne), p. 381-390
  4. Almanach du commerce Département du Nord 1854
  5. Annuaire Ravet Anceau du département du Nord Année 1883
  6. Annuaire Ravet Anceau du département du Nord Année 1893
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  11. « Évolution et structure de la population à Ebblinghem en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 juillet 2010)
  12. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 juillet 2010)