Warhem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Warhem
Warhem
La mairie.
Blason de Warhem
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Dunkerque
Canton Wormhout
Intercommunalité Communauté de communes des Hauts de Flandre
Maire
Mandat
Pierre Bouttemy
2014-2020
Code postal 59380
Code commune 59641
Démographie
Gentilé Warhemois
Population
municipale
2 051 hab. (2016 en diminution de 0,49 % par rapport à 2011)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 58′ 35″ nord, 2° 29′ 38″ est
Altitude Min. 0 m
Max. 26 m
Superficie 27,84 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Warhem

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Warhem

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Warhem

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Warhem
Liens
Site web http://www.warhem.fr/

Warhem est une commune française située dans le département du Nord (59), en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Warhem dans son canton et son arrondissement

Situation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Warhem
Téteghem-Coudekerque-Village Uxem Les Moëres
Hoymille Warhem Hondschoote

Killem

Quaëdypre West-Cappel Rexpoëde

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • D'un nom de personne germanique + heim[1].
  • Warheem (1067), Werhem (1164).
  • Warrem en flamand[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Everard, seigneur de Warhem, fils ou petit-fils de Gobert de Steelandt, seigneur de Groenbergh (surnom de Bergues à l'époque) fut châtelain de Bergues, châtellenie dont dépendait Warhem, autour de l'an 1000 comme son ascendant l'avait été (864 à 938?). Everard acheta la terre de Warhem à l'époque d'Arnoul Ier Comte de Flandre entre 918 et 964 et la donna à l'abbaye Saint-Winoc de Bergues. Il entoura la ville de Bergues de murs[3].
  • L'Abbaye de Saint-Winoc possédait la dime de Warhem en 1067 [4]. Le village dépendait de la châtellenie de Bergues.
  • En 1292, Guillaume de Warhem représente le comte de Flandre lors de la vente d'un fief acheté par Wautier de Bourbourg[5].
  • Avant la Révolution française, on retrouve parmi les principaux dirigeants communaux (le magistrat) de Bergues, soit poortmestre ou chef des bourgeois soit chef de la Loi, plusieurs personnes dites de Warhem : Pierre de Warhem en 1439 (le même qu'à Loon Plage ci dessous?), Robert de Warhem en 1464 et 1466[6].
  • En 1458, Pierre de Warhem est titulaire de l'ammanie ou mayerie (l'amman représente un châtelain) de Loon-Plage dans la châtellenie de Bourbourg. Après lui, le titulaire en est Copkin de Warhem, fils de Robert (voir Seigneurs de Loon-Plage à la page Loon-Plage).
  • Egalement en 1458, Philippe de Warhem est possesseur d'un autre fief dans la châtellenie de Bourbourg. Lui succède dans ce fief Anna de Warhem, tante de Catherine de Zinneghem, fille de Jacques de Zinneghem, (Seigneurie de Zinneghem) et femme de Husbrecht de Handschoewerker[7].
  • En 1526, Marguerite de Warhem devient abbesse de l'abbaye des Filles de Saint-Victor située à Bergues[8].
  • En 1566, Christian de Warhem est le gouverneur de la maison des lépreux de Dunkerque[9].
  • Comme tous les villages environnants, Warhem fut concernée de près par l'affaire du siège de Dunkerque menée par les armées coalisées contre la France en août septembre 1793. A cette occasion, Warhem connut stationnement et/ou passage de troupes (ennemies ou françaises) voire affrontements. L'opération prit fin avec la victoire française remportée lors de la Bataille de Hondschoote qui amena le départ des troupes ennemies.
  • En 1895, avant le développement de l'automobile, et à l'époque des petits trains dans les campagnes, une voie ferrée dite des Flandres relie Bergues à Hondschoote via Warhem, Rexpoëde, Killem. Trois trains circulent par jour dans les deux sens, le trajet dure 45 minutes[10].

Héraldique[modifier | modifier le code]

armes de Warhem

Les armes de Warhem se blasonnent ainsi : Echiqueté d'argent et de sable de douze pièces.[11]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

L'église.

Maire en 1854 : M. Bollengier[12].
Maire en 1883 : Adolphe Galle[13].
Maire de 1892 à 1914 : Charles Vandaele[14].

Maire de 1922 à 1926 : C. Didier[15].

Maire de 1926 à 1939 ː A. Vermersch[16].

Maire de 1951 à 1969 ː H. Vandaele[17].

Maire de 1969 à 1978 au moins ː Marcel Vermersch[18].


Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1842 ? François Desaunois    
1887 1892 François Didier    
         
mars 2008 Jean-Pierre Catry    
En cours Pierre Bouttemy DVD Ingénieur
2e vice-président de la CC des Hauts de Flandre
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[19]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[20].

En 2016, la commune comptait 2 051 habitants[Note 1], en diminution de 0,49 % par rapport à 2011 (Nord : +0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 3432 2462 1272 4272 5242 5742 5892 5712 547
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 4652 4542 4572 4032 4292 2832 2372 1982 117
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 0002 0581 9861 8201 7601 6531 5391 4381 429
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 4021 3211 3631 6671 9161 8312 0292 0612 051
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[21] puis Insee à partir de 2006[22].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Warhem en 2007 en pourcentage[23].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,1 
90 ans ou +
0,5 
3,3 
75 à 89 ans
3,9 
9,1 
60 à 74 ans
10,5 
27,6 
45 à 59 ans
25,0 
21,8 
30 à 44 ans
23,5 
17,1 
15 à 29 ans
15,9 
21,0 
0 à 14 ans
20,8 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[24].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le cimetière britannique.

Depuis 2009, Warhem fait partie du réseau Village Patrimoine, coordonné par les Pays de Flandre.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Auguste Achte M.Afr. (1861-1905) missionnaire et ethnographe en Afrique.
  • Paul Verschave (1878-1947) créateur de l'école de journalisme.
  • Jean Schepman : conseiller général du canton et vice-président du conseil général du nord.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Toponymie générale de la France: Tome 2, Formations non-romanes - Ernest Nègre
  2. http://proussel.voila.net/pages/noms_flamands.htm
  3. Louis de Baecker, Recherches historiques sur la ville de Bergues (lire en ligne), p. 123
  4. Eugène Mannier, Études etymologiques, historiques et comparatives sur les noms des villes, bourgs et villages de département du Nord, - Auguste Aubry, 1861 - [1]
  5. Mémoire de la Société dunkerquoise pour l'encouragement des sciences, des lettres et des arts, Années 1853-1854, p. 383, lire en ligne
  6. Louis de Baecker, Recherches historiques sur la ville de Bergues (lire en ligne), p. 123 à 125
  7. Georges Dupas, Seigneuries et seigneurs de la châtellenie de Bourbourg, Coudekerque-Branche, Galaad Graal, , p. 112
  8. Louis de Baecker, Recherches historiques sur la ville de Bergues (lire en ligne), p. 146
  9. Mémoire de la Société dunkerquoise pour l'encouragement des sciences, des lettres et des arts, Année 1855, page 156, lire en ligne
  10. Le Journal de Bourbourg et du canton de Gravelines, n° 744 du 2 janvier 1895
  11. http://www.labanquedublason2.com/lecture_fiche_commune.php3?page=f59641
  12. Almanach du commerce Département du Nord 1854
  13. Annuaire Ravet Anceau du département du Nord Année 1883
  14. Annuaire Ravet Anceau du département du Nord Années 1893 à 1914
  15. Annuaire Ravet Anceau Département du Nord Années 1922 à 1926
  16. Annuaire Ravet Anceau Département du Nord Années 1927 à 1939
  17. Annuaire Ravet Anceau Département du Nord Années 1952 à 1969
  18. Annuaire Ravet Anceau Département du Nord Années 1970 à 1979
  19. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  20. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  22. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  23. « Évolution et structure de la population à Warhem en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)
  24. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)