Herzeele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Herzeele
Vue de l'église d'Herzeele.
Vue de l'église d'Herzeele.
Blason de Herzeele
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Dunkerque
Canton Wormhout
Intercommunalité Communauté de communes des Hauts de Flandre
Maire
Mandat
Régis Laporte
2014-2020
Code postal 59470
Code commune 59305
Démographie
Gentilé Herzeelois
Population
municipale
1 596 hab. (2014)
Densité 93 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 53′ 14″ nord, 2° 32′ 03″ est
Altitude Min. 4 m – Max. 26 m
Superficie 17,17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Herzeele

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Herzeele

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Herzeele

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Herzeele
Liens
Site web http://www.herzeele.fr/

Herzeele est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Herzeele dans son canton et son arrondissement.

Situation[modifier | modifier le code]

La commune est située au cœur de la Flandre dans une ancienne zone d'agriculture bocagère (dite « Houtland » ; qui signifie le « pays du bois » ou « pays des bois »).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Herzeele
Wylder Bambecque
Wormhout Herzeele Houtkerque
Oudezeele Winnezeele

Environnement[modifier | modifier le code]

Le bocage et la prairie ont beaucoup reculé dans le Houtland dans la seconde moitié du XXe siècle, à cause des remembrements qui ont accompagné et permis l'agriculture intensive, et à Herzeele notamment, mais il en reste quelques reliques, dont l'une a justifié un statut de réserve naturelle régionale dans la commune (en 1996) : la Réserve naturelle du Vallon de la Petite Becque. Cette réserve est un des éléments sur lesquels la commune et la région peuvent s'appuyer pour la restauration d'un maillage de corridors biologiques dit en France « Trame verte », depuis le Grenelle de l'Environnement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Maire en 1893 : De Schuttelaere[1]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
en cours Régis Laporte DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 596 habitants, en augmentation de 7,98 % par rapport à 2009 (Nord : 1,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 702 1 822 1 966 1 942 1 905 1 843 1 797 1 857 1 838
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 809 1 712 1 672 1 665 1 679 1 647 1 660 1 597 1 561
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 642 1 668 1 692 1 522 1 394 1 350 1 368 1 360 1 283
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
1 216 1 171 1 118 1 111 1 210 1 293 1 396 1 557 1 596
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Herzeele en 2007 en pourcentage[6].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,3 
5,4 
75 à 89 ans
5,0 
10,1 
60 à 74 ans
12,5 
20,1 
45 à 59 ans
20,0 
22,6 
30 à 44 ans
22,7 
16,0 
15 à 29 ans
18,8 
25,6 
0 à 14 ans
20,7 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame-de-l'Assomption
  • Le Vallon de la Petite Becque (classée réserve naturelle volontaire en 1996)
Vallon de la Petite Becque
  • Le café des Orgues (célèbre pour ses trois orgues de foire datant du début du siècle passé, on y danse tous les dimanches).

Depuis 2012, Herzeele fait partie du réseau Village Patrimoine, coordonné par les Pays de Flandre.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Herzeele (59) Nord-France.svg

Les armes de Herzeele se blasonnent ainsi :"Coupé : en chef, d'or à l'aigle éployée de sable ; en pointe, de gueules au lion d'argent."

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]