Pradelles (Nord)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pradelles.
Pradelles
La mairie.
La mairie.
Blason de Pradelles
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Dunkerque
Canton Bailleul
Intercommunalité Communauté de communes de Flandre intérieure
Maire
Mandat
Joël Fournier
2014-2020
Code postal 59190
Code commune 59469
Démographie
Gentilé Pradellois
Population
municipale
376 hab. (2014)
Densité 115 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 43′ 58″ nord, 2° 36′ 19″ est
Altitude Min. 17 m – Max. 62 m
Superficie 3,27 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Pradelles

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Pradelles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pradelles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pradelles

Pradelles (Pradeels en néerlandais, Poerdiëls en flamand occidental) est une commune française, située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Pradelles est située dans la Flandre française, dans le nord de la France, à 5 km à l'est d'Hazebrouck[1], 20 km à l'ouest d'Armentières[2], 25 km au nord de Béthune[3], 35 km de Lille[4] et Dunkerque[5] et 210 km de Paris[6].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Pradelles
Caëstre
Borre Pradelles Flêtre
Vieux-Berquin Strazeele

Accès et transports[modifier | modifier le code]

Pradelles est située sur l'ancienne route nationale 42 (aujourd'hui RD 642) vers Boulogne-sur-Mer, Saint-Omer et l'A26 (vers Calais) à l'ouest, et l'A25 (vers Armentières et Lille) à l'est.

Passant à l'origine par le centre du village, un contournement fut réclamé pendant plus de 40 ans à cause du fort trafic (18 000 véhicules par jour, dont plus de 3 000 poids lourds), de la pollution sonore et des nombreux accidents graves (29 entre 1981 et 2006, dont la mort du maire, Jean-Jacques Vanhoost, en 2006 - lui même engagé pour un changement du tracé depuis le début de son mandat). Les villageois obtiennent gain de cause avec la déviation du tracé inaugurée le [7],[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Pradelles (59) Nord-France.svg

Les armes de la ville de Pradelles se blasonnent ainsi : «  D'argent au chevron de gueules, accompagné de trois merlettes de sable. »

Les armes de la famille van Pradeels connue depuis le XVe siècle se blasonnent écartelé d'or et de sable chargé d'une bande de gueules. Devise : la lenteur avance souvent plus

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Maire en 1854 : L. Légillon[9].

Maire en 1893 : Didier[10].


Commune dans le canton d'Hazebrouck-Sud
et dans l'arrondissement de Dunkerque
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2006 Jean-Jacques Vanhoost   Tué en traversant la D642[8]
mars 2014 Laurent Waymel    
2014 en cours Joël Fournier    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[12],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 376 habitants, en augmentation de 4,44 % par rapport à 2009 (Nord : 1,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
337 330 424 339 341 372 376 376 377
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
378 362 332 314 335 295 331 329 351
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
318 311 256 167 182 175 160 169 167
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
157 144 158 160 184 184 359 370 376
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Pradelles en 2007 en pourcentage[15].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,6 
3,1 
75 à 89 ans
2,4 
3,1 
60 à 74 ans
6,0 
19,4 
45 à 59 ans
16,1 
29,8 
30 à 44 ans
28,0 
13,1 
15 à 29 ans
16,7 
31,4 
0 à 14 ans
30,4 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[16].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église.
  • L'église.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Distance à vol d'oiseau entre Pradelles et Hazebrouck », sur www.lion1906.com (consulté le 1er mars 2017)
  2. « Distance à vol d'oiseau entre Pradelles et Armentières », sur www.lion1906.com (consulté le 1er mars 2017)
  3. « Distance à vol d'oiseau entre Pradelles et Béthune », sur www.lion1906.com (consulté le 1er mars 2017)
  4. « Distance à vol d'oiseau entre Pradelles et Lille », sur www.lion1906.com (consulté le 1er mars 2017)
  5. « Distance à vol d'oiseau entre Pradelles et Dunkerque », sur www.lion1906.com (consulté le 1er mars 2017)
  6. « Distance à vol d'oiseau entre Pradelles et Paris », sur www.lion1906.com (consulté le 1er mars 2017)
  7. Le contournement de Pradelles et Borre inauguré ce dimanche : la fin d’une route maudite dans La Voix du Nord, le 29 juin 2014
  8. a et b Thibaut Schepman, « Ils chassent la grand-route de leurs villages mais déjà, les voitures reviennent », Rue89, 14 novembre 2014.
  9. Annuaire du commerce Département du Nord 1854
  10. Annuaire Ravet Anceau du département du Nord Année 1893
  11. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  15. « Évolution et structure de la population à Pradelles en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 31 juillet 2010)
  16. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 31 juillet 2010)