Rodolphe Pires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rodolphe Pires
Image illustrative de l’article Rodolphe Pires
Rodolphe Pires lors de la rencontre France - Nouvelle Zélande comptant pour la coupe du monde de rugby à XIII 2013.

Naissance (49 ans)
Albi
Nationalité Française
Profession journaliste
Spécialité Rugby à XV, rugby à XIII
Autres activités Politique
Médias actuels
Pays Drapeau de la France France
Média Télévision
Fonction principale Commentateur sportif
Présentateur de Rugby Pack
Historique
Presse écrite Treize Magazine (début des années 2000)
Télévision Canal+ (1998-2012)
BeIn Sports (depuis 2012 )

Rodolphe Pires, né le à Albi, est un journaliste sportif français et un homme politique français.

Depuis 2012, il travaille sur beIN Sports. Commentateur sportif, parfois journaliste de presse écrite, on l'associe étroitement au rugby à XIII, même s'il n'est pas « cantonné » à cette discipline : il commente également les matchs « premium  » de rugby à XV internationaux ainsi que ceux des coupes d'Europe de rugby.

En 2021, il entame une carrière politique sous l'étiquette « Les Républicains ».

Carrière journalistique[modifier | modifier le code]

Début de carrière dans les années 1990[modifier | modifier le code]

Après avoir commencé sa carrière professionnelle au début des années 1990, Pires travaille sur de nombreuses chaînes du câble et du satellite avant de rejoindre le groupe Canal+ en 1998.

Il rédige également des articles pour l'ancienne revue de rugby à XIII, Treize Magazine, jusqu'à la disparition de la publication début des années 2000.

Pires assure les commentaires de matches de rugby à XV et de rugby à XIII. Aux côtés de Louis Bonnery, Yves Osmont et Hervé Guiraud, il a commenté pour la chaîne Sport+ plus de 500 matches de rugby à XIII.

Il commente les matches de rugby à XV pour Sport+ et Canal+ Sport.

Ses domaines d’activité sont le Top 14, le championnat d’Angleterre de Rugby à XV, le Super 14, la Coupe d’Europe H Cup et les matches internationaux.

À partir de 2008, il assure les commentaires du catch dans le magazine « WWE Afterburn  » sur Canal+ Sport, et les commentaires des pay-per-view de catch sur « Ciné + » avec Philippe Velghe, précédé par Karl Olive du au [1].

En 2010, il assure les commentaires du championnat d'Algérie de football, sur « Canal+ Maghreb » , en compagnie de Moussa Saïb et de Ouassila Batiche.

En 2011, il commente la Coupe du monde de rugby à XV 2011 en Nouvelle-Zélande avec Yann Delaigue pour Canal+.

Rodolphe Pires est engagé par la chaîne qatarie beIN Sports en , où il occupe les fonctions de responsable du rugby sur la chaîne. Il commente les matches de rugby à XIII et de rugby à XV et présente l'émission rugby hebdomadaire de la chaîne : Rugby Pack tous les dimanches à 11 heures[2].

Style de journaliste[modifier | modifier le code]

Dans la presse écrite[modifier | modifier le code]

La collaboration du journaliste avec Treize Magazine, début des années 2000, permet de se faire une idée sur son style à l'écrit.

Pires emploie une langue imagée mais dépourvue de vulgarité. Ses articles montrent une très bonne connaissance du rugby à XIII et du monde anglo-saxon.

Il écrit aussi souvent avec causticité et n'hésite pas à fustiger , par exemple, les «  hypnotisés d'internet  » (une référence probable aux premiers sites consacrés au rugby à XIII qui apparaissent dès le milieu des années 1990), et «  l'absence de réflexe Finale » des Treizistes qui ne se déplacent pas assez , comme quand la finale du championnat est délocalisée et organisée à Paris au Stade Charlety[3].

Il dénonce parfois l'accueil du sport en France à travers ses propres difficultés pour suivre le rugby à XIII lorsqu'il était plus jeune ou même pour se procurer Treize Magazine.[réf. souhaitée]

Dans le commentaire sportif[modifier | modifier le code]

Lorsqu'il commente le rugby à XIII, Rodolphe Pires s'efforce de « faire en sorte d’être à la fois précis pour les initiés sans pour autant faire fuir les profanes »[4].

Lors de la retransmission de la finale du championnat de France en 2008, la vidéo d'un de ses commentaires, entendu alors qu'il croyait ne pas avoir repris l'antenne, devient virale[5].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Au mois d'octobre 2021, Rodophe Pires annonce son entrée dans la vie politique.

Il souhaite « être candidat à l'investiture auprès des Républicains en vue des élections législatives de 2022 dans la première circonscription du Tarn »[6],[7].

Après avoir été investi par les Républicains, il ne réunit que 4,16 % des voix au premier tour des élections législatives de 2022[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tony Cotte, « Le catch de retour à l’antenne du groupe Canal+ », sur toutelatele.com, (consulté le ) : « Les commentaires des différentes rencontres seront assurés par Rodolphe Pires et Karl Olive. »
  2. Nicolas Chambaud, « Rodolphe Pirès (beIN Sports) : « On est plutôt sur le partage et sur le bonheur d’être ensemble » », sur mediasportif.fr, Média Sportif, (consulté le )
  3. Rodolphe Pirès, « Télévision : Ceux qui m'aiment auront pris le train », Treize Magazine, no 217,‎ , p. 12 13 (ISSN 0220-5807) :

    « Vous le voyez, nous touchons ici le cœur du problème. Ce qui demeure le plus préoccupant c'est l'absence "du réflexe finale" chez beaucoup de treizistes. Et cette lacune pourrait causer un tort fatal à la discipline. »

  4. Esteban, « Rodolphe Pires, la voix du XIII », sur treizemondial.fr, Treize Mondial, (consulté le )
  5. « Rodolphe Pires se lâche », sur youtube.com, (consulté le )
  6. Baptiste Gay, « INFO LA DEPECHE. Le patron du rugby sur Bein Sports, Rodolphe Pirès, veut se lancer en politique dans le Tarn », sur ladepeche.fr, (consulté le )
  7. « Législatives 2022 : Le journaliste albigeois de Bein Sport, Rodolphe Pirès dans les starting-block », sur L'Agglorieuse, (consulté le )
  8. H.M., « Le journaliste sportif Rodolphe Pirès ne transforme pas l'essai », sur www.20minutes.fr, (consulté le )