Manuel Neuer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Neuer.
Manuel Neuer
Manuel Neuer 2012 (cropped).jpg
Manuel Neuer en 2012
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne Bayern Munich
Numéro 1
Biographie
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemand
Naissance (29 ans)
Lieu Gelsenkirchen (Allemagne de l'Ouest)
Taille 1,93 m (6 4)
Période pro. Depuis 2006
Poste Gardien de but
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1991-2006 Drapeau : Allemagne Schalke 04
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2006-2011 Drapeau : Allemagne Schalke 04 203 (0)
2011- Drapeau : Allemagne Bayern Munich 203 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2004 Drapeau : Allemagne Allemagne -18 ans 001 (0)
2004-2005 Drapeau : Allemagne Allemagne -19 ans 011 (0)
2005-2006 Drapeau : Allemagne Allemagne -20 ans 004 (0)
2006-2009 Drapeau : Allemagne Allemagne espoirs 020 (0)
2009- Drapeau : Allemagne Allemagne 058 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 19 juin 2015

Manuel Neuer, né le à Gelsenkirchen, est un footballeur international allemand qui évolue au poste de gardien de but au Bayern Munich.

Il est élu meilleur gardien de l'année 2013 par l'IFFHS. Il met ainsi fin à la série d'Iker Casillas élu cinq fois de suite meilleur gardien entre 2008 et 2012[1].

Il obtient également le premier Gant d'or décerné par la FIFA (équivalent du Ballon d'or pour les joueurs de champ) lors de la Coupe du monde 2014.

Parcours en club[modifier | modifier le code]

Schalke 04 (2006-2011)[modifier | modifier le code]

Manuel Neuer à l'entraînement avec Schalke 04 en 2010.

Issu du centre de formation du FC Schalke 04, Neuer fait des débuts dans la réserve, la place de titulaire en équipe première étant attribuée à Frank Rost. Le départ de Rost au Hambourg SV lors du mercato hivernal de la saison 2006-2007, laisse alors le champ libre au jeune gardien qui est titularisé par l'entraîneur de l'époque, Mirko Slomka. Sa première saison est excellente[réf. nécessaire] : le club termine deuxième du championnat et Neuer est élu meilleur gardien de la saison. La saison 2007-2008 est plus délicate, le club faisant face à un gros déficit en attaque, les résultats sont plus mitigés. Neuer commet plusieurs grosses erreurs se soldant parfois par des buts encaissés bêtement.

Néanmoins, malgré son manque de régularité, il arrive parfois à être décisif et à impressionner les observateurs[réf. nécessaire]. Le , contre le FC Porto en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions, Manuel Neuer réalise un match formidable grâce à des parades exceptionnelles (notamment un tacle aérien sur une tête à bout portant et un duel victorieux contre Tarik Sektioui) puis arrête deux tirs lors de la séances de tirs au but et permet à Schalke 04 de se qualifier pour les quarts de finale. Cette prestation lui vaut d'être sur les tablettes du FC Barcelone[2].

Très courtisé après ses très bonnes performances en sélection au Mondial 2010, surtout par Manchester United, qui cherche un successeur au vieillissant Edwin van der Sar, et par le Bayern Munich, toujours à la recherche du successeur d'Oliver Kahn, Neuer demeure néanmoins dans la Ruhr, malgré le très mauvais début de saison de son club, le Schalke 04. Il est décisif lors de la 15e journée de Bundesliga à domicile face au Bayern Munich précisément (victoire de Schalke 2-0) malgré les assauts répétés des Bavarois, il permet à son équipe de ne pas sombrer lors d'une très mauvaise première période, et finalement de décrocher une victoire très importante pour Schalke 04.

Manuel maintient son niveau de jeu durant toute la saison, et forme avec Raúl González la colonne vertébrale de son équipe, permettant à son club de se hisser en demi-finale de la Ligue des champions, après deux succès face au tenant du titre, l'Inter Milan[3]. Manuel Neuer sort une prestation de haut vol lors de la demi-finale contre Manchester United, réalisant de nombreux arrêts face aux attaques mancuniennes. En conférence de presse d'après-match, Sir Alex Ferguson déclare : « C'est peut-être la meilleure prestation d'un gardien de but que j'ai vue dans ma carrière »[4]. Cependant, Schalke 04 est éliminé par le club anglais aux portes de la finale. En avril 2011, il affirme avoir choisi le club avec lequel il évoluera la saison à venir, le Bayern Munich[3], car Manuel souhaite vivement disputer la Ligue des champions, et Schalke 04 n'ayant aucune possibilité de le faire la saison qui vient, le choix de l'international allemand a été fait. Mais si le gardien est décidé, la direction de Schalke 04 négocie ferme, et Uli Hoeness, le président bavarois, annonce qu'il n'a pas l'intention de verser une somme colossale pour le gardien königsblauen[5].

Bayern Munich (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Manuel Neuer s'apprêtant à stopper le tir de Juan Mata lors des tirs-au-but de la finale de la Ligue des champions 2012.

Finalement, le , Schalke 04 annonce le transfert du gardien allemand au Bayern Munich pour un engagement jusqu'en juin 2016[6],[7]. Une somme évoquée de l'ordre de 25 millions d'euros sera perçue par Schalke 04[8]. Le club bavarois s'offre ainsi le digne successeur d'Oliver Kahn, après les échecs de Michael Rensing, Thomas Kraft[9] et Hans-Jörg Butt, parti à la retraite.

Neuer ne tarde pas à justifier son transfert, puisque moins de quatre mois après son arrivée dans la capitale bavaroise, il bat le record d'invincibilité d'Oliver Kahn, qui était de sept matchs consécutifs sans encaisser de but[10],[11]. Impressionnants offensivement en Ligue des Champions, le Bayern atteint facilement le dernier carré de la compétition. Le , Neuer se fait de nouveau remarquer en arrêtant les tirs aux buts de (Cristiano Ronaldo et Kaká) en demi-finale de la Ligue des champions face au Real Madrid, contribuant ainsi grandement à la qualification de son équipe[12]. Disputée à l'Allianz-Arena, le Bayern jouera « sa » finale de Ligue des Champions à domicile. Cependant, le Bayern craque en championnat dans les dernières semaines[13] puis est écrasé en finale de Coupe d'Allemagne par le Borussia Dortmund. Un match qui voit Manuel Neuer et sa défense encaisser cinq buts pour un score final de 5-2[14]. En finale de Coupe d'Europe, Manuel Neuer arrête le tir au but de Juan Mata alors premier tireur de Chelsea avant de marquer le sien, en toute sérénité, pour son équipe[15]. L'issue est cruelle pour les bavarois puisque les londoniens l'emportent au bout du suspense (1-1 ; 4-3 aux t.a.b)[16].

Le Bayern fête le titre de champion d'Allemagne en 2013.

La saison 2012-2013 est la plus prolifique dans la carrière de Neuer puisqu'il réalise le triplé en remportant la Bundesliga, la Coupe d'Allemagne et surtout la Ligue des champions où il avait échoué en finale l'année précédente, face à Dortmund (2-1)[17]. L'intersaison voit l'arrivée du nouvel entraîneur du Bayern Munich : Pep Guardiola[18]. La saison 2013-2014 commence de la meilleure des façons puisque Neuer remporte la Supercoupe d'Europe face à Chelsea où il multiplie les parades[19], avant de glaner un nouveau trophée, la Coupe du monde des clubs au Maroc[20]. Il est nominé logiquement pour le Ballon d'or 2013[21]. Unique gardien parmi les 23 joueurs sélectionnés, il termine dernier ne récoltant que 0,08 % des voix[22]. Cependant, ces performances individuelles et collectives lui valent d'être élu, le , meilleur gardien de l'année 2013 par l'IFFHS loin devant Gianluigi Buffon et Petr Čech (211 votes contre 78 et 64). Il met un terme à une série de cinq titres consécutifs d'Iker Casillas (2008 à 2012)[1]. Neuer ponctue sa saison par un doublé Coupe-Championnat mais est arrêté en demi-finale de Ligue des Champions par le Real Madrid sur une défaite 4-0 à domicile[23]. Selon ses propres dires, l'arrivée de Guardiola a fait progressé Manuel Neuer lui demandant de plus participer au jeu et de sortir loin de ses cages[24],[25].

L'équipe du Bayern en 2015 emmené par Manuel Neuer.

Fort de son sacre en Coupe du monde avec l'Allemagne, Manuel Neuer débute la saison 2014-2015 avec un nouveau statut de meilleur gardien du monde[26],[27]. En novembre, face à l'Eintracht Francfort, il se permet une « aile de pigeon » dans sa propre surface de réparation suscitant l'admiration des médias[28],[29]. À la lutte avec Lionel Messi et Cristiano Ronaldo pour le trophée du Ballon d'or 2014, Neuer fait une sortie médiatique fustigeant les joueurs qui sont « ambassadeur[s] d'une marque ou mannequin[s] qui pose[nt] en sous-vêtements » faisant allusion aux activités extra-sportives de Ronaldo[30]. Finalement, Manuel Neuer termine troisième du classement (15,72 % des voix)[31] mais est le premier gardien de but présent sur le podium depuis Buffon en 2006[32]. Sacré champion d'Allemagne pour la troisième fois consécutive, le Bayern retrouve le FC Barcelone en demi-finale de la Ligue des champions[33]. Peu avant le match, Manuel Neuer déclare que face à Lionel Messi, « il faut faire preuve d'autorité et montrer qui est le patron »[34]. Très bon durant la partie, il cède finalement sur deux buts sublimes de Messi avant d'encaisser un troisième but de Neymar qui compromettent les chances de qualification bavaroises en finale[35]. En Coupe nationale, le Bayern est éliminé en demi-finale par Dortmund aux tirs aux buts lors d'une séance où tous les bavarois ont manquer leur tir, y compris Neuer[36].

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Manuel Neuer avec la Nationalmannschaft en 2011.

Considéré comme un grand espoir à son poste, Neuer (le « nouveau »[37]) remporte en 2009 avec la sélection allemande espoirs, le Championnat d'Europe des moins de 21 ans. La retraite internationale de Jens Lehmann, modifie la hiérarchie des gardiens au sein de l'équipe d'Allemagne. Neuer est appelé en sélection allemande et fait ses débuts le 2 juin 2009, contre l'équipe des Émirats arabes unis. Neuer apparaît comme le no 3 derrière Robert Enke et René Adler. Le décès de Robert Enke puis le forfait de René Adler pour le Mondial 2010 poussent le sélectionneur Joachim Löw à confier le poste de no 1 à Manuel Neuer au détriment de Tim Wiese et Hans-Jörg Butt.

Manuel Neuer, lors de sa sortie sur Higuaín en finale de la Coupe du monde 2014.

Il dispute six matchs lors de la Coupe du monde 2010, n'encaissant qu'un seul but face à la Serbie lors des phases de groupe. Il se distingue lors du match contre l'Angleterre en donnant une balle de but à Miroslav Klose sur un dégagement, lors des huitièmes de finale remportée 4-1 par l'Allemagne. Battue 1 à 0 en demi-finale par l'Espagne, future vainqueur du tournoi, il est remplacé par Hans-Jörg Butt lors de la petite finale déterminant la troisième place face à l'Uruguay et remportée par l'Allemagne. Malgré le retour de blessure d'Adler, il est depuis le titulaire au poste de gardien.

Lors de la coupe du monde 2014 au Brésil, Neuer, au sommet de sa forme, enchaîne les prestations de haute volée, notamment en huitième de finale face à l'Algérie où il sauve l'équipe allemande, en sortant à plusieurs reprises de sa surface[38], puis contre l'équipe de France[39] en quart de finale, avec notamment un arrêt décisif sur Karim Benzema dans les dernières minutes. Lors de la finale face à l'équipe d'Argentine, Neuer est moins sollicité - les Argentins ne parvenant pas à cadrer leurs frappes[40],[41] - et il conserve sa cage inviolée. Toutefois, la finale est marquée par un choc assez violent entre lui et l'attaquant argentin Gonzalo Higuaín[42],[43], semblable à celui de 1982 entre Battiston et Schumacher[44],[45], où il n'est pas sanctionné. Manuel Neuer remporte avec son équipe la coupe du monde et fort logiquement, le titre de meilleur gardien de la compétition (Gant d'or)[46].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Neuer possède toutes les qualités d’un gardien de grand talent[47] : il possède de bons réflexes, a de la vivacité, est capable de relances puissantes et précises (aussi bien au pied qu'à la main), et est un excellent arrêteur de penalty. Il peut aussi assumer un poste analogue à celui du libéro, par exemple lors du match contre l'Algérie en huitième de finale de la Coupe du monde 2014 où il a multiplié les sorties spectaculaires et efficaces[48]. Neuer affirme s'inspirer pour cela des gardiens de handball[49].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Manuel Neuer au 8 janvier 2015[50]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA CM des clubs Drapeau : Allemagne Allemagne Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B M B M B
2006 – 2007 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 Bundesliga 27 0 - - - - - - C3 - - - - - - - - 27 0
2007 – 2008 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 Bundesliga 34 0 3 0 3 0 - - C1 10 0 - - - - - - 50 0
2008 – 2009 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 Bundesliga 27 0 2 0 - - - - C3 5 0 - - - - 1 0 35 0
2009 – 2010 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 Bundesliga 34 0 5 0 - - - - - - - - - - - 10 0 49 0
2010 – 2011 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 Bundesliga 34 0 7 0 - - - - C1 12 0 - - - - 9 0 62 0
Sous-total 156 0 17 0 3 0 - - - 27 0 - - - - 20 0 223 0
2011 – 2012 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 33 0 5 0 - - - - C1 14 0 - - - - 11 0 63 0
2012 – 2013 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 31 0 5 0 - - 1 0 C1 13 0 - - - - 7 0 57 0
2013 – 2014 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 31 0 4 0 - - 1 0 C1 12 0 1 0 2 0 14 0 65 0
2014 – 2015 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 17 0 2 0 - - 1 0 C1 6 0 - - - - 5 0 31 0
Sous-total 112 0 16 0 - - 3 0 - 45 0 1 0 2 0 37 0 216 0
Total sur la carrière 268 0 33 0 3 0 3 0 - 72 0 1 0 2 0 57 0 439 0

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Allemagne Schalke 04

Drapeau : Allemagne Bayern Munich

En sélection[modifier | modifier le code]

Drapeau : Allemagne Allemagne espoirs

Drapeau : Allemagne Allemagne

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Neuer détrône Casillas sur francefootball.fr, le 6 janvier 2013
  2. La Une - FOOTBALL365
  3. a et b http://news.maxifoot.fr/info-136120_110413/football.php
  4. http://fr.fifa.com/world-match-centre/news/newsid/142/492/9/index.html
  5. http://www.topmercato.com/30354,1/bayern-neuer-s-eloigne-encore-plus.html
  6. http://www.goal.com/fr/news/33/transferts/2011/06/01/2513570/transferts-neuer-au-bayern-officiel
  7. http://www.topmercato.com/31999,1/neuer-au-bayern-c-est-enfin-fait.html
  8. http://www.lesdessousdusport.fr/officiel-neuer-signe-au-bayern-munich-pour-25-millions-15205
  9. http://www.sofoot.com/kraft-clashe-neuer-152187.html
  10. « Bayern Munich: Neuer passe la barre des 1000 minutes sans but », sur opl.fr, 1er octobre 2011.
  11. « Le Bayern établit un nouveau record d'imperméabilité », sur 7sur7.be, 2 octobre 2011.
  12. http://www.lepoint.fr/sport/bayern-munich-manuel-neuer-le-heros-26-04-2012-1455574_26.php
  13. http://sport.gentside.com/bayern-munich/bundesliga-le-bayern-munich-dit-adieu-au-titre-schalke-04-a-la-c1_art27572.html
  14. (en)http://www.theguardian.com/football/blog/2012/may/14/bayern-munich-humiliation-borussia-dortmund
  15. http://fr.uefa.com/news/newsid=1894721.html
  16. http://www.franceinfo.fr/sports/football/article/chelsea-remporte-sa-premiere-ligue-des-champions-en-s-imposant-aux-tirs-au-sur-la-pelouse-du-bayern$
  17. http://www.eurosport.fr/football/bundesliga-1/2012-2013/bilan-le-bayern-reussit-le-7e-triple-de-l-histoire-au-terme-d-une-saison-exceptionnelle_sto3784758/story.shtml
  18. http://www.lexpress.fr/actualite/sport/football/bayern-munich-ce-que-va-changer-l-arrivee-de-guardiola_1259811.html
  19. (en)http://news.nationalpost.com/sports/soccer/manuel-neuers-penalty-heroics-lead-bayern-munich-to-uefa-super-cup-win-over-chelsea
  20. http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Le-bayern-passe-la-cinquieme/427017
  21. http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Les-23-nommes/412685
  22. [PDF]http://www.fifa.com/mm/document/ballon-dor/general/02/26/14/03/votes_percentage_al_awards_neutral.pdf
  23. http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Le-real-a-assomme-le-bayern/461031
  24. http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/news/blogs/blog=ucl_blog_germany/postid=2039445.html
  25. http://www.football.fr/allemagne/scans/bayern-neuer-moins-sollicite-sous-guardiola-409898/
  26. http://rmcsport.bfmtv.com/football/neuer-est-meilleur-gardien-monde-632075.html
  27. http://sport24.lefigaro.fr/football/coupe-du-monde/2014-bresil/actualites/neuer-la-muraille-allemande-704502
  28. http://www.metronews.fr/sport/video-bayern-munich-le-geste-genial-de-manuel-neuer/mnki!ItOX6dN4iP9ys/
  29. http://sport.gentside.com/manuel-neuer/la-superbe-aile-de-pigeon-de-manuel-neuer-contre-francfort_art46095.html
  30. http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Neuer-allume-cr7/515814
  31. http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Messi-2e-neuer-3e/527732
  32. http://www.europe1.fr/sport/football/flashs/et-les-trois-finalistes-du-ballon-d-or-sont-2305349
  33. http://www.eurosport.fr/football/ligue-des-champions/2014-2015/demi-finales-le-fc-barcelone-retrouve-le-bayern-munich-de-guardiola-la-juve-defie-le-real_sto4691110/story.shtml
  34. http://www.sofoot.com/neuer-attend-messi-de-pied-ferme-200548.html
  35. http://www.lepoint.fr/sport/football/ligue-des-champions-barcelone-bayern-munich-en-direct-des-20-h-45-06-05-2015-1926665_1858.php
  36. http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Dortmund-elimine-le-bayern-et-se-qualifie-en-finale/554658
  37. « Neuer » signifie « nouveau » en allemand.
  38. http://www.rtbf.be/sport/football/coupedumonde/detail_les-incroyables-statistiques-de-neuer-face-a-l-algerie?id=8305545
  39. https://fr.sports.yahoo.com/news/d%C3%A9fense-grince-neuer-verrouille-224118952.html
  40. http://www.eurosport.fr/football/coupe-du-monde/2014/coupe-du-monde-2014-les-13-stats-qui-installent-un-peu-plus-l-allemagne-sur-le-toit-du-monde_sto4325246/story.shtml
  41. http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1223514-coup-du-monde-la-victoire-logique-de-l-allemagne-dans-une-competition-illogique.html
  42. http://www.thescore.ie/manuel-neur-knee-higuain-head-1569740-Jul2014/
  43. http://www.sport.net/manuel-neuer-clatters-into-gonzalo-higuain-in-world-cup-final_214700
  44. http://www.slate.fr/story/89847/manuel-neuer-harald-schumacher
  45. http://www.dhnet.be/sports/football/mondial-2014/l-intervention-de-neuer-qui-a-rappele-l-attentat-de-schumacher-53c2f43035702004f7d59e07
  46. http://www.europe1.fr/Sport/Coupe-du-Monde-de-football/Articles/Neuer-champion-du-monde-et-meilleur-gardien-du-Mondial-2180835/
  47. http://www.ouest-france.fr/mondial-2014-messi-meilleur-joueur-neuer-meilleur-gardien-2697767
  48. http://www.rfi.fr/sports/20140702-football-coupe-monde-2014-france-allemagne-manuel-neuer-gardien-quarts-maracana/
  49. http://www.topmercato.com/36620,1/bayern-neuer-s-inspire-beaucoup-d-un-autre-sport.html
  50. Statistiques de Manuel Neuer sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :