Noussair Mazraoui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Noussair Mazraoui
Image illustrative de l’article Noussair Mazraoui
Mazraoui lors d'un entraînement avec
l'Ajax Amsterdam.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam
Numéro 12
Biographie
Nationalité Drapeau : Maroc Marocaine
Drapeau : Pays-Bas Néerlandaise[1]
Nat. sportive Drapeau : Maroc Marocaine
Naissance (21 ans)
Lieu Leiderdorp (Pays-Bas)
Taille 1,83 m (6 0)[2]
Période pro. Depuis 2017
Poste Arrière droit / Milieu relayeur
Pied fort Droit[3]
Parcours junior
Saisons Club
2003-2005Drapeau : Pays-Bas AVV Alphen
2005-2006Drapeau : Pays-Bas Alphense Boys
2006-2014Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2016-2018Drapeau : Pays-Bas Jong Ajax0530(11)
2017-Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam 059 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2013Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -15 ans 000 0(0)
2015-2017Drapeau : Maroc Maroc -20 ans 003 0(0)
2019-Drapeau : Maroc Maroc olympique 001 0(0)
2018-Drapeau : Maroc Maroc 005 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Noussair Mazraoui (en arabe : نصير مزراوي[4]), né le à Leiderdorp aux Pays-Bas[5],[6], est un footballeur international marocain évoluant au poste d'arrière droit à l'Ajax Amsterdam en Eredivisie.

Formé à l'Ajax Amsterdam, le joueur passe par l'équipe des Jong Ajax pendant deux saisons aux côtés de Matthijs de Ligt et Abdelhak Nouri avant d'intégrer l'équipe A entraînée par Erik ten Hag en fin de saison 2017-2018. Jeune joueur talentueux, il est particulièrement aisé dans l'agressivité du jeu ajacide. Il gagne en notoriété en 2018 en Ligue des champions de l'UEFA, dans le cœur du jeu de la belle équipe de l'Ajax Amsterdam, lui permettant de gagner son premier titre majeur individuel du meilleur talent de la saison de l'Ajax Amsterdam.

Il possède également la nationalité néerlandaise. Après avoir honoré l'équipe des Pays-Bas -15 ans en 2013 sur le banc, il finit par opter pour la sélection du Maroc, où il devient un joueur cadre, prenant part à la Coupe d'Afrique 2019.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Naissance et jeunesse[modifier | modifier le code]

Alphen-sur-le-Rhin, ancien quartier où a grandi Noussair.

Noussair Mazraoui, souvent surnommé « Nous »[7],[8], naît à Leiderdorp à l'ouest des Pays-Bas de parents marocains originaires de Tétouan, une ville située au nord du Maroc[9]. Il grandit dans la ville d'Alphen-sur-le-Rhin à quelques kilomètres de La Haye aux Pays-Bas. Son père, Mustafa Mazraoui, quitte le Maroc dans les années 1980 pour les Pays-Bas. Il a un frère et une sœur et possède la double nationalité néerlandaise et marocaine. Jouant régulièrement au football avec ses amis dans son quartier, son père l'inscrit dans le club le plus proche, l'AVV Alphen, club dans lequel le petit frère de Noussair évoluera également. Étant à son enfance un élève très studieux à l'école, il aura comme objectif de devenir avocat aux Pays-Bas. Il débute à ses 17 ans les études de droits dans les matières des sciences de l'éducation en université ayant pour but d'empocher un VWO-diploma (Baccalauréat universitaire). En 2016, lors de ses débuts professionnels dans le football, il met un terme à ses objectifs universitaires[10].

Ayant la peur de jouer au football, il est motivé par Marcel Keizer en 2016 pour continuer le sport et de ne pas se décourager[11]. « Étant jeune, on était tous les deux de grands supporters de Zinédine Zidane, des Oranges et des Lions de l'Atlas. » déclare Naoufal Mazraoui au média NOS.

Ajax Amsterdam[modifier | modifier le code]

2006-2016 : Formation à l'Ajax Amsterdam[modifier | modifier le code]

Noussair Mazraoui débute sa carrière avec son petit frère Naoufal Mazraoui très jeune dans le club amateur de l'AVV Alphen (nl). Pendant que son frère met un terme à sa carrière à peine commencée, Noussair continue et joue pendant deux ans avant d'être transféré dans le club des Alphense Boys (nl). Jouant très souvent au quartier dans un petit terrain de foot près de sa maison ainsi que dans son nouveau club où il participe à plusieurs compétitions, il est très vite aperçu par les scouts de l'Ajax Amsterdam. Âgé alors de 8 ans, l'Ajax Amsterdam recrute très tôt le jeune joueur[12]. Jouant rarement avec les jeunes de l'Ajax Amsterdam des moins de 17 ans, Mazraoui voit en lui peu de chances d'intégrer l'équipe A de l'Ajax Amsterdam et démotive. Il déclare dans une interview en 2018[13] : « Des fois on m'appelait, des fois on m'appelait pas.. C'était un peu chiant de faire le trajet d'Alphen-sur-le-Rhin jusqu'à Amsterdam pour qu'à la fin, je ne fasse aucune entrée en jeu. J'ai vu beaucoup de personnes se faire virer. Je me sentais à un moment mis de côté par le club. Je me suis beaucoup poser la question pourquoi est-ce que je ne jouais pas. Est-ce que j'étais nul pendant les entraînements? Je pense que beaucoup de joueurs sont passés par cette période. » Le joueur voit ses rêves de devenir un footballeur professionnel s'écrouler. Il rajoute : « A coté du football, j'étais également à l'école où j'étudiais les sciences de l'éducation. J'avais pour but de continuer mes études et d'étudier les droits, afin de devenir avocat car j'aimais bien la communication. Souvent, lors de cette mauvaise période, je me posais la question si c'était une bonne idée de continuer le football »[14].

2016-2018 : Premières minutes en équipe A[modifier | modifier le code]
Marcel Keizer (ici en 2011) le lance en deuxième division néerlandaise.

En début de saison 2016-17, Noussair figure sur la liste des convoqués pour participer aux stages des Jong Ajax, l'équipe B de l'Ajax Amsterdam évoluant en deuxième division néerlandaise. Ayant Marcel Keizer comme entraîneur, le coach néerlandais voit en Noussair toutes ses chances d'évoluer au plus haut niveau et décide de laisser la chance au jeune néerlando-marocain de prouver son talent et ses compétences. Mazraoui délaisse très vite les U18 pour une promotion avec les Jong Ajax. Il fait officiellement ses débuts professionnels sous numéro 7 dans un match de championnat en deuxième division face à l'Almere City (victoire, 1-4)[15]. Étant le seul joueur à ne pas avoir reçu de contrat depuis le début de saison, Noussair réclame son départ en fin de saison 2016-17. Dès l'arrivée de Michael Reiziger à la tête des Jong Ajax en début de saison 2017-18, l'entraîneur décide d'utiliser Noussair Mazraoui comme joueur clé de l'équipe amstellodamoise. Mazraoui reçoit alors son contrat et fait enfin ses débuts sous contrat en tant que titulaire aux côtés des coéquipiers tels que Abdelhak Nouri ou Donny van de Beek. Il joue dans ce club en tant que milieu offensif ainsi qu'ailier droit et marque 11 buts en 53 matchs, ce qui attire l'intérêt de l'équipe A de l'Ajax Amsterdam, en manque d'un joueur possédant le même profil que Mazraoui. Il attire également l'intérêt de la sélection marocaine -20 ans sous coaching Mark Wotte.

Erik ten Hag décide d'intégrer Mazraoui dans le onze type ajacide.

En janvier 2018, Erik ten Hag arrive à la tête du club d'Amsterdam. Le coach repère le joueur et lui donne ses chances dans une période délicate. L'entraîneur néerlandais cite: « Quand j'ai commencé à l'Ajax en janvier, je connaissais Noussair par son nom mais je ne connaissais pas toutes ses qualités. Cela a changé rapidement, car la première semaine, au camp d'entraînement au Portugal, il m'a déjà fait très bonne impression. À cette époque, il était clair qu'il était encore fragile. Nous avons commencé à travailler dans les mois qui ont suivi en concertation avec le personnel médical. Un bon plan a été élaboré à cette fin afin qu'il puisse se développer physiquement et devenir plus imposant. Ce processus s'est bien passé, mais après, c'est au joueur de le faire lui-même », analyse-t-il. Ce dernier fait souvent appel à Mazraoui pour le tester dans le poste d'arrière droit en défense dans l'équipe A de l'Ajax Amsterdam[16]. En fin de saison 2017-18, avec l'exclusion de Lasse Schöne en équipe A, Mazraoui en profite et remplace souvent le joueur danois dans le milieu amstellodamois[17]. Après de belles prestations, l'entraîneur décide d'intégrer le joueur dans son 11 de base pour la fin de saison 2017-18, l'utilisant dans le poste d'arrière latéral droit ainsi que dans le poste de milieu récupérateur[18]. Lors de cette période, les Jong Ajax remportent le championnat D2 des Pays-Bas, Mazraoui présent dans les tribunes, ayant joué la totalité des matchs en début de saison, fête le titre en rejoignant ses coéquipiers de début de saison et recevra également la médaille de champion.

2018-2019 : Demi-finaliste en Ligue des champions[modifier | modifier le code]

Le joueur participe en août 2018 aux barrages de la Ligue des champions 2018-19 face au Standard de Liège et le Dynamo Kiev, avec ses coéquipiers marocains Zakaria Labyad et Hakim Ziyech[19]. Choisissant le numéro 12, le joueur forme avec Ziyech (numéro 22), le numéro 34 en hommage à son ancien coéquipier Abdelhak Nouri. En début de saison 2018-2019, l'Ajax dépense presque 10 millions d'euros pour se renforcer sur son flanc avec Luis Manuel Orejuela et Rasmus Nissen. Sauf que c'est le jeune néerlando-marocain de son centre de formation qui se voit prendre la place de titulaire après avoir convaincu l'entraîneur en fin de saison précédente. Il participe ainsi à la Ligue des champions 2018-2019 en tant que titulaire, jouant comme premier match l'AEK Athènes (victoire, 3-0). A l'occasion de son deuxième match de Ligue des Champions, il marque son premier but, et le but égalisateur face au Bayern Munich à la 24e minute (match nul, 1-1)[20]. Très étonné de soi-même, il déclarera à Ajax TV à propos de Franck Ribéry: « Oui, pour être honnête, j'étais nerveux lors des premiers duels. Il vient à toi rapidement, alors tu te demandes ce qu'il va faire. Puis la confiance grandit, tu gagnes tes premiers duels et tu ne penses même plus à qui est devant toi, que ce soit Ribéry ou Alaba. Alors je fais juste mon truc en les empêchant de passer devant moi »[21]. Lors du troisième match de l'Ajax en Ligue des Champions, il réalise de nouveau un exploit en marquant le seul but du match face au Benfica Lisbonne à la dernière minute, rapprochant l'Ajax Amsterdam d'une première qualification en huitième de finale de Ligue des Champions depuis 13 ans. Le 12 décembre 2018, à l'occasion du match retour de Ligue des Champions face au Bayern Münich, Noussair Mazraoui se voit titularisé sous les yeux des scouts de Manchester United[22]. Le joueur fait une prestation remarquable avec un score final de 3-3. En octobre 2018, il est courtisé avec Frenkie de Jong et Matthijs de Ligt par le club catalan du FC Barcelone[23] ainsi que le Valence CF[24],[25]. Cependant, Noussair Mazraoui déclare ouvertement vouloir terminer la saison, voir, prolonger son contrat avec l'Ajax Amsterdam, espérant bâtir une place de titulaire indiscutable dans l'effectif type.

En fin 2018 et au début 2019, le joueur marque ses premiers buts officiels. Le 16 décembre 2018 il est titularisé pour un match de championnat face à De Graafschap. Il marque son premier but en Eredivisie et délivre une passe décisive à Hakim Ziyech (victoire, 8-0). Il célèbre son but avec un hommage à son ancien coéquipier Abdelhak Nouri, plongé dans un coma artificiel depuis juillet 2017[26]. Le 20 janvier 2019, Noussair Mazraoui réalise l'une de ses plus grandes prestations dans un match de championnat face au SC Heerenveen. Il est élu homme du match sur un résultat qui s'achève sur un score final de 4-4. Après le match, le joueur néerlando-marocain fait encore une fois énormément parler de lui sur la toile néerlandaise, notamment dans les émissions d'après-foot ainsi que les médias-web. Cinq jours plus tard, le 25 janvier 2019, il inscrit son premier but en Coupe des Pays-Bas face au SC Heerenveen. L'entraîneur l'avait titularisé dans le milieu en duo avec Frenkie de Jong (victoire, 3-1). Le 13 février, étant meilleur buteur ajacide en Ligue des champions, il est titularisé pour les huitièmes de finales opposant l'Ajax Amsterdam au Real Madrid CF (défaite, 1-2). Le jeune joueur, âgé de 21 ans, sera énormément félicité pour sa prestation au plus haut niveau du football européen. Le 10 mars, Noussair Mazraoui prolonge son contrat avec l'Ajax jusqu'en 2022. Le 31 mars, il dispute un match décisif face au PSV Eindhoven permettant à l'Ajax de se classer dans le haut du classement de l'Eredivisie. Lors de ce match, il vécut l'un des pires moments de sa carrière en sortant du terrain sur un carton rouge après une faute sur l'adversaire. Deux minutes après son expulsion, il voit le PSV égaler le score. Cependant, le match sera remporté par l'Ajax sur une victoire de 3-1. En avril, il élimine la Juventus FC et atteint les demi-finales de la Ligue des champions. Le 8 mai, il voit sa qualification en finale s'envoler après une défaite de 2-3 face à Tottenham Hotspur (score cumulé, 3-3). En mai, il remporte pour la première fois la Coupe des Pays-Bas sur une victoire de 0-4 face à Willem II Tilburg.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Débuts en jeunes et arrivée en A[modifier | modifier le code]

En 2013, il est convoqué parmi les 23 Oranges -15 ans pour participer à un match amical face à l'Estonie. Il ne fera aucune entrée en jeu.

Mark Wotte, entraîneur de Mazraoui avec le Maroc -20 ans.

À l'occasion d'un stage au Portugal pour une double confrontation face à l'équipe portugaise des -20 ans, l'entraîneur néerlandais Mark Wotte fait appel au jeune Noussair Mazraoui pour rejoindre la sélection marocaine[27]. Avec la promotion d'Achraf Hakimi en équipe A du Maroc, le joueur madrilain cède sa place dans le poste d'arrière droit au jeune néerlando-marocain pour les deux matchs amicaux. Parlant seulement le néerlandais et étant le seul joueur issu des Pays-Bas, Noussair rencontre beaucoup de difficultés dans l'intégration en sélection. Mark Wotte décide de laisser Mazraoui sur le banc pour le premier match qui se solde par une défaite. Lors du deuxième match, il le titularise pour la première fois dans un match qui se solde par un match nul. Lors de son troisième match, il prend part à une large défaite de 0-4 face à l'équipe d'Italie des moins de 21 ans dans un match amical. Il entre en jeu à la 82e minute à la place de Hamza Hanouri. Sofian Kiyine, Amine Bassi, Achraf Dari et Youssef En-Nesyri prennent également part au match amical.

Né aux Pays-Bas de parents marocains, le joueur binational fait le choix de sélection définitif. En mai 2018, son nom apparaît dans la liste marocaine des réserves pour la Coupe du monde 2018[28]. Quatre mois plus tard, en septembre, il est mis en contact avec l'entraîneur des Oranges Ronald Koeman pour intégrer la sélection néerlandaise afin d'occuper la défense latérale droite[29]. Le joueur renie toute pré-convocation néerlandaise et déclare vouloir jouer pour le Maroc, tous comme les ex-binationaux néerlando-marocains Hakim Ziyech, Sofyan Amrabat ou Mimoun Mahi. Alors que chaque équipe nationale s'apprête à jouer un match officiel en septembre 2018, les Pays-Bas publient la liste de 24 sélectionnés, une liste où Mazraoui figure absent[30] pour être présent sur la liste d'Hervé Renard dans un match de qualification à la Coupe d'Afrique 2019 face au Malawi (victoire, 3-0), match dans lequel Noussair sera officialisé international marocain en faisant son entrée en jeu à la 80ème minute[31]. L'information fait le buzz sur la toile en début septembre 2018. Noussair Mazraoui déçoit et affole les médias sportifs néerlandais, qui considèrent que la KNVB fait très mal son travail avec les Néerlando-Marocains[32], [33]. Le joueur quant à lui, déclare : « Quand j'étais en contact avec Ronald Koeman, j'avais déjà ce sentiment de choisir que le Maroc et rien d'autre. Au passé, le Maroc m'a donné beaucoup d'opportunités et a montré beaucoup d'intérêts pour moi. Lors de ces trois ans que j'ai évolué avec le Maroc, les Pays-Bas n'avaient jamais montré d'intérêts pour moi. Si quelqu'un place un pistolet sur ma tête et me demande les Pays-Bas ou le Maroc, ça sera pour moi sans aucune hésitation le Maroc »[34].

Suite à cette nouvelle très parlante, la fédération néerlandaise décidera de durcir les règles qui concernent les joueurs marocains qui choisissent de porter les couleurs des Lions de l’Atlas après avoir évolué dans les autres sélections néerlandaises[35]. En substance, les jeunes joueurs doivent exprimer leur choix de jouer soit pour les Pays-Bas ou le Maroc avant d’évoluer avec les U13 et les divisions supérieures[36].

Coupe d'Afrique 2019[modifier | modifier le code]

Le 8 septembre 2018, à l'occasion du match qualificatif à la CAN 2019 face au Malawi, Mazraoui débute sur le banc et fait son entrée officielle à la 70e minute, remplaçant Fayçal Fajr[37]. Le score se solde sur une victoire de 3 à zéro à Casablanca[38],[39]. A l'occasion de son deuxième match, prévu face aux Comores le 13 octobre, le joueur se blesse et se devra de décliner la convocation d'Hervé Renard.

Noussair Mazraoui est titularisé pour la première fois le 16 novembre 2018 dans un match crucial face au Cameroun[40]. L'entraîneur français décidera de faire jouer Mazraoui 90 minutes dans un match où le score se soldera par une victoire de 2-0 qui qualifie les Lions de l'Atlas à la CAN 2019. Quatre jours plus tard, il entre en jeu à la 85ème minute, remplaçant Nordin Amrabat dans un match amical face à la Tunisie à Radès (victoire, 0-1). Il retourne au Maroc en mars 2019 pour préparer un match face à l'Argentine à Tanger où il fera preuve d'une grande prestation, malgré une défaite de 1 à 0 en faveur des Argentins. Après une série de trois victoires dans la phase des poules de la CAN 2019, il est éliminé de la compétition en huitième-de-finales face au Bénin après une séance de tirs au but (1-1).

Il est rappelé en septembre 2019 par Patrice Beaumelle, nouveau sélectionneur de l'équipe du Maroc olympique pour une double confrontation face au Mali dans le cadre des qualifications à la Coupe d'Afrique 2019 des moins de 23 ans. Dès le match aller au Grand Stade de Marrakech, il sort sur blessure, ratant le match retour à Bamako.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Schéma de jeu de l'Ajax en finale de Coupe des Pays-Bas 2018-19, Mazraoui dans le milieu.

Noussair Mazraoui est considéré comme l'un des meilleurs défenseurs latéraux marocains des années 2000. Joueur énergique et rapide, Mazraoui est réputé pour ses capacités défensives et offensives. Défenseur acharné et accrocheur, il se distingue par son anticipation et son sens du tacle. Sa vitesse et ses réflexes font qu'il est capable de revenir sur son adversaire même si celui-ci l'a passé une première fois. Très agressif sur le ballon, il est en revanche un joueur très propre dans ses tacles mais souvent sanctionné. Il évolue classiquement au poste de défenseur latéral droit, mais peut également jouer au poste de milieu relayeur, ancien poste lors de sa saison avec les Jong Ajax. Néanmoins, il est souvent titularisé par Erik Ten Hag dans cette position lors de la saison 2018-2019. Mazraoui est également un des joueurs les plus puissants de l'équipe, un arrière droit très dynamique, et est capable de parcourir de très longues distances lors des matches.

Redoutable dans son couloir, le latéral droit est la rampe de lancement numéro 1 de son compatriote, Hakim Ziyech. Leur entente est l’une des principales armes de l'équipe ajacide dans le côté droit. Il est ainsi le meilleur pourvoyeur de ballons de Ziyech. Lors de la saison 2016-2017, c'est avec Abdelhak Nouri qu'il forme un duo efficace dans le milieu ajacide, créant énormément d'occasions, permettant de faire des raids solitaire en contre-attaque. Avec sa vitesse de course et sa créativité impressionnante, il permet à l'équipe d'impacter facilement sur l'équipe adverse. Du long de ses 1 mètre 83, il utilise souvent son physique pour contrer les attaquants adverses dans l'aile droite de sa défense. Le joueur se sert de sa vitesse de course dans son couloir pour impacter la défense adverse.

Aspects socio-économiques[modifier | modifier le code]

Valeur marchande[modifier | modifier le code]

Valeur marchande de Noussair Mazraoui[41]
(Selon transfermarkt)
Club Période Valeur
Drapeau : Pays-Bas Jong Ajax Juillet 2016 23 000 
Drapeau : Pays-Bas Jong Ajax Juin 2017 180 000 
Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam Juin 2018 1 350 000 
Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam Avril 2019 12 000 000 

Vie privée[modifier | modifier le code]

Célibataire et vivant encore chez ses parents à Alphen-sur-le-Rhin, Mazraoui parle trois langues: le néerlandais, l'anglais et l'arabe marocain.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Noussair Mazraoui au 31 mai 2019[42]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions Drapeau : Maroc Maroc Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2016-2017 Drapeau des Pays-Bas Jong Ajax Jupiler League 33 6 0 - - - - - - - - - - - - - - 33 6 0
2017-2018 Drapeau des Pays-Bas Jong Ajax Jupiler League 20 1 1 - - - - - - - - - - - - - - 20 1 1
2017-2018 Drapeau des Pays-Bas Ajax Amsterdam Eredivisie 5 0 0 - - - - - - - - - - - - - - 5 0 0
2018-2019 Drapeau des Pays-Bas Ajax Amsterdam Eredivisie 28 1 1 3 1 1 C1 17 2 1 - - - - 4 0 0 52 4 3
Total sur la carrière 86 8 2 3 1 1 - 17 2 1 - - - - 4 0 0 110 11 4

En sélection[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les rencontres de l'équipe du Maroc dans lesquelles Noussair Mazraoui a été sélectionné depuis le jusqu'à présent.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Pas de titres

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Avec les Jong Ajax[modifier | modifier le code]

  • 2017 : Meilleur sportif d'Alphen de l'année

Avec l'Ajax Amsterdam[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Documentaires et interviews[modifier | modifier le code]

  • Mazraoui: 'Het kan snel gaan in het voetbal', YouTube, 2018
  • Bij Andy in de auto, YouTube, 2018
  • NOUSSAIR MAZRAOUI | "Ik kan vechten als het moet", Fox Sports, 2018

Sources[modifier | modifier le code]

  • Nabil Djellit, « Noussair Mazraoui, la jeune promesse du Maroc et de l'Ajax Amsterdam », France Football,‎ (lire en ligne)
  • Alexandre Aflalo, « Dix choses à savoir sur Noussair Mazraoui, le latéral du Maroc et de l'Ajax Amsterdam », France Football,‎ (lire en ligne)
  • Camille Belsoeur, « CAN 2019 : Mazraoui et Ziyech, un duo marocain à l’accent néerlandais », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Noussair Mazraoui: "Trotse Marokkaan en trotse Nederlander, waarom kiezen?" », sur www.bladna.nl, .
  2. « Fiche de Noussair Mazraoui », sur footballdatabase.eu
  3. (nl) « Koeman: Mazraoui serieuze optie voor rechtsbackpositie Oranje », sur www.ad.nldate=26 août 2018.
  4. « Fiche de Noussair Mazraoui », sur transfermarkt.fr
  5. « Fiche de Noussair Mazraoui », sur L'Équipe.fr
  6. « NOUSSAIR MAZRAOUI », sur www.football365.fr.
  7. (nl) « Weer fitte ex-captain Joël Veltman over concurrent Nous Mazraoui: ‘Hij doet het heel goed’ », sur www.sportnieuws.nl, .
  8. (nl) « Veltman realistisch: 'Nous doet het heel goed' », sur www.ajaxshowtime.com, .
  9. (nl) « Exclusief: interview met Jong Ajax en Marokko U20 aanvaller Noussair Mazraoui », sur www.nieuws.marokko.nl.
  10. (nl) « Mazraoui over zijn positie op het middenveld », sur www.11lions.nl, .
  11. (nl) « Mazraoui had onzekere jeugd: 'Durfde niets' », sur www.ajaxshowtime.com,
  12. (nl) « Alphenaar Mazraoui leeft zijn droom tussen de sterren bij Ajax », sur www.ad.nl, .
  13. (nl) « Ajax-held Mazraoui dacht wel eens aan stoppen », sur www.telegraaf.nl, .
  14. (nl) « 'Mijn bijrol bij Ajax deed pijn. Ik wilde rechten studeren en advocaat worden' », sur www.voetbalprimeur.nl, .
  15. (nl) « Ajax contracteert Noussair Mazraoui », sur www.ajax.nl,
  16. (nl) « Ajax en Alphenaar Mazraoui langer met elkaar door », sur www.ad.nl,
  17. (nl) « Mazraoui debuteert in wedstrijdselectie bij Ajax, Dijks keert terug », sur www.fcupdate.nl,
  18. (nl) « Mazraoui: 'Ik kom van de bodem, nu wil ik blijven klimmen' », sur www.ajax.nl,
  19. « Ligue des Champions: Ziyech et Mazraoui victorieux », sur www.h24info.ma,
  20. « Mazraoui sauve l'Ajax », sur www.le360.ma,
  21. « Noussair Mazraoui, la jeune promesse du Maroc et de l'Ajax Amsterdam », sur www.francefootball.fr,
  22. (nl) « 'Manchester United scout zes spelers van Ajax' », sur www.voetbalnieuws.be,
  23. « Barcelone : Cet énorme coup à 120M€ qui se préparerait en coulisse ! », sur www.le10sport.com,
  24. (nl) « ‘Valencia ziet het wel zitten in Mazraoui en stuurt scouts’ », sur www.sportnieuws.nl, .
  25. (nl) « Transferverhaal in Spanje: Valencia heeft oogje op 'Europese sensatie' van Ajax »,
  26. (nl) « Mazraoui met eerste Eredivisietreffer tegen De Graafschap (video) », sur www.nieuws.marokko.nl
  27. « Maroc U20: Un stage et deux amicaux contre le Portugal », sur www.africatopsports.com,
  28. (nl) « Ziyech wel in WK-selectie, Labyad niet, Mazraoui reserve », sur 17 mai 2018, www.ajaxlife.nl
  29. « Le Maroc pourrait perdre sa pépite, Noussair Mazraoui », sur www.h24info.ma,
  30. « Noussair Mazraoui sur la liste du Maroc contre le Malawi », sur www.bbc.com,
  31. « Noussair Mazraoui refuse la sélection néerlandaise et opte pour le Maroc », sur www.goal.com,
  32. (nl) « Koeman bracht Mazraoui aan het twijfelen, maar: 'Marokko juiste keuze' », sur www.nos.nl,
  33. (nl) « Koeman zoekt oplossing voor 'Mazraoui-gevallen' », sur www.fcupdate.nl,
  34. (nl) « Mazraoui: 'Voor het gesprek met Koeman dacht ik altijd dat ik het wel wist' », sur www.voetbalprimeur.nl,
  35. « Les Pays-Bas veulent accaparer les joueurs binationaux », sur www.le360.ma,
  36. « Les Pays-Bas en colère contre le Maroc pour « le vol » des joueurs binationaux », sur Bladi.net (consulté le 6 mars 2019)
  37. (nl) « Alphenaar Mazraoui wordt international voor Marokko », sur www.omroepwest.nl, .
  38. (nl) « Marokko boekt ‘magere’ 3-0 zege op Malawi », sur www.11lions.nl, .
  39. (de) « Marokko - Malawi », sur www.sport.de, .
  40. (nl) « Met Mazraoui kiest opnieuw een Marokkaans-Nederlandse speler voor Marokko. Is hun tijd in Oranje voorbij? », sur www.volkskrant.nl, .
  41. « Noussair Mazraoui - Progression de la valeur marchande », sur transfermarkt.fr
  42. « Fiche de Noussair Mazraoui », sur footballdatabase.eu
  43. (nl) « Tagliafico Speler van de Maand, Mazraoui wint talentenprijs », sur www.fcupdate.nl, .
  44. (nl) « Ziyech en Mazraoui verkozen tot speler en talent van het jaar », sur www.ad.nl (consulté le 17 mai 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :