Les Tuche 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Tuche 3
Description de l'image Les Tuche 3.jpg.
Titre original Les Tuche 3
Réalisation Olivier Baroux
Scénario Olivier Baroux
Nessim Chikhaoui
Julien Hervé
Philippe Mechelen
Jean-Paul Rouve
Musique Martin Rappeneau
Acteurs principaux
Sociétés de production Eskwad
Pathé Films
TF1 Films Production
Gialla Productions
Jouror Productions
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 92 minutes
Sortie 2018

Série Les Tuche

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Tuche 3 est une comédie française coécrite et réalisée par Olivier Baroux, tourné en 2017 et sorti en 2018.

Il s'agit du troisième volet des Tuche.

Ayant réussi la meilleure performance d'un film français au box-office national en 2018, il a été récompensé par le César du public en 2019.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Présentation générale[modifier | modifier le code]

Deux ans après le rêve américain, la famille Tuche revient à ses anciennes habitudes. Élu maire de Bouzolles, Jeff décide de se présenter à l'élection présidentielle car le TGV qui devait s'arrêter à Bouzolles ne fera que passer par le village. Il ressort grand vainqueur de l'élection avec 57 % des voix. Le nouveau président de la République va devoir exercer son pouvoir sur la France...

Synopsis détaillé[modifier | modifier le code]

La famille Tuche est revenue à Bouzolles. Jeff porte toujours sa coiffure « moussue », Cathy prépare des frites et leurs enfants les entourent : Stéphanie n'a plus son petit-ami Georges, Wilfried est divorcé de Juan et cultive son look de rappeur, et le cadet, Donald, en pleine crise d'adolescence mais dont l'intelligence et le calme tranchent avec le reste de la famille, renonce à aller à Polytechnique. Maire de la commune, Jeff Tuche inaugure le passage du TGV dans sa commune. À sa grande surprise, le TGV passe bien à l'heure prévue, mais ne s'arrête pas. Il téléphone alors à l'Élysée, sans parvenir à joindre le président Papin. Il décide alors de se présenter à l'élection présidentielle, non pas pour être élu mais pour obtenir l'arrêt du TGV à Bouzolles.

Classé cinquième au premier tour d'après les premiers résultats, il se retrouve deuxième face à l'actuel président Papin, après l'éviction de trois candidats placés avant lui, tous pris dans des affaires révélant leur corruption ou leurs contradictions. Le débat entre les deux candidats tourne à l'avantage de Jeff Tuche qui, par ses provocations, pousse Papin à insulter l'ensemble des Français. Jeff est élu avec 57 % des voix.

La famille Tuche s'installe à l'Élysée, sans véritablement modifier ses manières ni son mode de vie. Cathy lave le linge, fait les courses au supermarché du quartier et apprend au chef cuisinier de l'Élysée à préparer les frites à sa manière. Stéphanie se lie avec un auteur de pièces de théâtre branché, Barna Bé. La grand-mère, mamie Suze, devient par ses excentricités l'égérie d'une marque de vêtements. Quant à Donald, il suit une thérapie.

Le secrétaire général de l'Élysée, Bichon, se place au service de Jeff Tuche, mais reste secrètement fidèle à Papin. Il s'arrange pour se faire nommer Premier ministre, les amis de Jeff ayant refusé le poste pour ne pas s'éloigner de Bouzolles. Jeff vend dix avions Rafale à l'Allemagne en pariant avec la chancelière Angela Merkel sur la victoire de la France à un match de football entre les deux pays : un coup de téléphone de sa part aux joueurs à la mi-temps suffit à les motiver pour remporter la rencontre. Donald revient de sa thérapie, transformé par sa première expérience avec une fille, et propose à Jeff de rétablir les finances de la France en taxant les entreprises du CAC 40. Jeff parvient à faire accepter ce projet en organisant la première grève de l'histoire de la présidence de la République. Jeff lance aussi une série de projets qu'il a élaborés sur des petits papiers stockés dans un sac banane accroché à sa ceinture. Il rajoute ainsi un jour férié avant et après chaque jour férié.

Enfin Stéphanie annonce à son petit-ami Barna Bé qu'elle est enceinte. Celui-ci la quitte brutalement : il ne s'était lié avec elle que pour obtenir la matière d'un livre se moquant indirectement de la famille de Tuche. Sept mois plus tard, Stéphanie accouche d'un enfant métis, alors que Stéphanie et Barna sont tous deux blancs : le père est en réalité Georges, l'ancien amoureux de Stéphanie, qui se remet alors en couple avec elle. Le bébé est présenté à l'Élysée : il porte une coiffure « moussue » semblable à celle de Jeff : c'est bien un Tuche.

Dans une scène du générique, Jeff Tuche est par la suite élu pape à Rome, salue la foule depuis le balcon de la Basilique Saint-Pierre et présente sa femme.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Info Simple.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Préproduction[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la suite du film Les Tuche 2 : Le Rêve américain sorti en 2016.

L'acteur Jean-Paul Rouve annonce sur son compte twitter que l'écriture du scénario avait été terminée début 2017[11].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le [12]. Le réalisateur Olivier Baroux confirme que ce troisième volet sera tourné en partie à Paris, notamment sur la passerelle Debilly. Une scène est également tournée au magasin Netto de La Norville[13], ainsi qu’à la gare de Beynes, et au terrain de rugby Jean-Loustau de Pontoise avec l'équipe du RCACP. Le tournage s'achève fin .

Initialement, le réalisateur Olivier Baroux souhaitait tourner au Palais de l'Élysée[14], mais le plan Vigipirate en vigueur à cette époque, fut incompatible avec les exigences du tournage d'un long métrage. Le château de Voisins dont l'architecture est proche de la résidence présidentielle, accueille donc le film comme il l'avait fait pour l'équipe d'Hunger Games : La Révolte, partie 2[15].

Le jeudi , l'affiche du film fut dévoilée[16].

Deux faux raccords sont visibles dans le film[17] :

  • Lorsque la télévision diffuse le trajet des Tuche vers l'Élysée, une phrase s'inscrit au bas de l'écran, « Le porte-clé de la névada du président est un mini-décapsuleur. ». le N de Nevada est inscrit en minuscule alors qu'il s'agit d'un nom propre.
  • Lorsque Cathy interpelle l'employé du supermarché, celui-ci termine de poser ses articles dans le rayon. Sur le plan qui suit, l'image de la caméra de surveillance montre que l'employé repose à nouveau les articles.

Accueil[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Le film sort le en France[18]. Le film était en séance spéciale au Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez[19].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film est mal reçu tant par la presse que par les spectateurs : le site Allociné indique une moyenne de 2,5/5 pour la critique de presse et 2,1/5 pour les spectateurs[20].

La majorité des critiques de presse (Télérama, Le Parisien, Écran large, etc.) donnent une critique négative du film.

Le film emballe les critiques des journaux Le Monde et Le Figaro, qui attribuent au film une note de 4/5. Isabelle Régnier, pour le premier, pense qu'« on est loin de l’écriture calibrée symptomatique du tout-venant de la comédie française contemporaine, de ses gags appuyés qui donnent envie de regarder ailleurs pour tuer l’ennui. Ce qui fait rire ici a plutôt à voir avec le rythme, le contre-pied, la joie anarchiste et bon enfant avec laquelle les acteurs s’abandonnent à la folie de leur univers et vous invitent joyeusement à leur emboîter le pas »[21]. François Aubel, du second journal, est « pour » le film : « Ce renversement des valeurs, le pays d'en bas qui goûte aux privilèges d'en haut, ne doit pas faire oublier que Les Tuche reste une comédie. Plus corrosive que dans les deux premiers volets. Encore plus drôle aussi, digne des riches heures des Nuls de Chabat ou [sic] Carette[22]. »

Jean-Baptiste Morin, du magazine Les Inrockuptibles, est plus mitigé : « Certes, les blagues ne sont pas toujours drôles, mais, une fois de plus, Rouve et Nanty sont drôles en eux-mêmes, même quand ils ne disent rien, ne font rien. Ils sont grands[23]. »

Quant à Guillaume Loison et Nicolas Didier, des magazines Le Nouvel Observateur et Télérama, ils sont nettement moins convaincus. Le premier y voit « méfiance hargneuse des élites, conservatisme rampant : sous son burlesque de sous-bois, ce troisième volet dégouline de démagogie »[24]. Quant au second, il trouve qu'« Olivier Baroux voudrait brocarder la condescendance des élites politiques. Il ne propose qu’une succession de sketchs paresseux et prévisibles »[25].

Box-office[modifier | modifier le code]

Le jour de sa sortie, le film réunit 401 042 spectateurs[26] et s'offre le douzième meilleur démarrage d'un film au box-office en France. Il établit un record car le démarrage des deux films précédents réunis, Les Tuche et Les Tuche 2 : Le Rêve américain, ne dépassent pas le nombre d'entrées du troisième[27]. Au bout d'une semaine d'exploitation en salles, le film rassemble 2 201 007 spectateurs et effectue le meilleur démarrage du box-office français annuel[28]. La semaine suivante, le film se retrouve à la seconde place du box-office derrière Cinquante nuances plus claires en réunissant 1 254 001 spectateurs supplémentaires et cumule 3 455 008 entrées[29]. Le film érotique de James Foley réunit 3 649 spectateurs de plus que la comédie d'Olivier Baroux cette semaine-là[28]. Avec 5 687 200 entrées lors de la 10e semaine, Les Tuche 3 s'installe à la première place du box-office français de 2018, avant d'être dépassé par Les Indestructibles 2 au mois d'octobre.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 5 687 200 entrées[30] 10

Monde Total mondial 6 053 966 entrées[30] 10

Distinction[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Suite[modifier | modifier le code]

  • Une troisième suite est sortie en 2021 : Les Tuche 4[33].
  • Une quatrième suite est en préparation, ce Tuche 5 devrait se tourner au printemps 2023 et sortir en février 2024[34].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Références à d'autres œuvres[modifier | modifier le code]

Lorsque Donald revient, Mamie Suze lui annonce qu'elle va jouer dans Game of Thrones.

Lorsqu'une journaliste demande à Jeff son programme présidentiel, ce dernier pense qu'elle lui demande son programme télévisé préféré et répond qu'il hésite entre The Voice et Koh-Lanta.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Les Tuche 3 - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  2. a et b « Les Tuche 3 », sur Unifrance.org (consulté le ).
  3. « Budget du film Les Tuche 3 », sur JP box-office.com (consulté le ).
  4. (en) « Les Tuche 3 - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  5. (en) « Les Tuche 3 - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  6. a et b « Les Tuche 3 », sur cinebel.dhnet.be (consulté le ).
  7. « Les Tuche 3 », sur cineman.ch (consulté le ).
  8. (en) « Les Tuche 3 - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  9. « Visa et Classification - Fiche œuvre Les Tuche 3 », sur CNC (consulté le ).
  10. « Guide Parental suisse », sur filmrating.ch (consulté le ).
  11. « Actus du film Les Tuche 3 », sur Allociné (consulté le ).
  12. « Les Tuche 3 "sur une campagne politique" en tournage en mai prochain », sur Première, (consulté le ).
  13. Maxime Chataigner, « Les Tuche 3 en tournage à La Norville », sur Le Républicain, (consulté le ).
  14. « VIDÉO - "Les Tuche 3" à l'Élysée ? Le réalisateur Olivier Baroux confirme à LCI », sur LCI, (consulté le ).
  15. « Les secrets de tournage du film Les Tuche 3 », sur Allociné (consulté le ).
  16. Laëtitia Forhan, « Les Tuche débarquent à l'Elysée sur l'affiche du 3e », sur Allociné, .
  17. « Les (Folles ?) ERREURS de la Trilogie LES TUCHE - Faux raccord » sur YouTube.
  18. « Les Tuche 3 a une date de sortie et parlera d’une campagne électorale », sur Première, (consulté le ).
  19. « Sélection Officielle 2018 - Festival de l'Alpe d'Huez », sur Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez (consulté le ).
  20. « Les Tuche 3 - Critiques presse », sur allocine.fr (consulté le )
  21. « "Les Tuche 3" : un vent de folie douce souffle à l'Elysée », Quotidien,‎ (lire en ligne)
  22. « "Les Tuche 3" à l'Élysée: faut-il ou pas voter pour la famille de Bouzolles ? », Quotidien,‎ (lire en ligne)
  23. « "Les Tuche 3": la seule saga qui s'améliore à chaque film », Hebdomadaire,‎ (lire en ligne)
  24. « "Les Tuche 3" : un sommet de nanar populiste », Hebdomadaire,‎ (lire en ligne)
  25. « “Les Tuche 3”, méchamment fainéant, gentiment navrant », Hebdomadaire,‎ (lire en ligne)
  26. « Box-office des films sortis le 31 janvier : "Les Tuches 3" au sommet », sur La Dépêche du Midi (consulté le ).
  27. « Les Tuche 3 s'offre un démarrage record au box-office français », sur BFMTV (consulté le ).
  28. a et b « Box-office France : Les Tuche 3 font plus de deux millions d’entrées en une semaine », sur Allociné, (consulté le ).
  29. « Box-office France : Cinquante Nuances plus claires et Les Tuche 3 sont à tuche-tuche », sur Allociné, (consulté le ).
  30. a et b « Les Tuches 3 », sur JPBox-Office.
  31. (en) « Les Tuche 3 - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  32. « Palmares du film Les Tuche 3 », sur Allociné (consulté le ).
  33. Les Tuche 4, sur Allociné, (consulté le 23 février 2019)
  34. Mathilde Trocellier, « Les Tuches 5 : Olivier Baroux a "une idée complètement dingue" », sur premiere.fr, (consulté le ).
  35. De même, on apprend l'état civil complet des autres personnages principaux :

Liens externes[modifier | modifier le code]