Kingsley Coman

Cette page est en semi-protection longue.
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kingsley Coman
Image illustrative de l’article Kingsley Coman
Kingsley Coman à l'entrainement avec le Bayern Munich.
Situation actuelle
Équipe Bayern Munich
Numéro 11
Biographie
Nom Kingsley Junior ComanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité Française
Naissance (27 ans)
Paris (France)
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. Depuis 2013
Poste Ailier
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2002-2004 US Sénart-Moissy
2004-2013 Paris Saint-Germain
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2013-2014 Paris Saint-Germain 004 0(0)
2014-2017 Juventus FC 022 0(1)
2015-2017 Bayern Munich 062 0(8)
2017- Bayern Munich 231 (55)
Total 319 (64)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011-2012 France -16 ans 009 0(0)
2012-2013 France -17 ans 008 0(3)
2013-2014 France -18 ans 006 0(1)
2013-2015 France -19 ans 007 0(2)
2014-2015 France espoirs 009 0(2)
2015- France 055 0(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Kingsley Coman, né le à Paris, est un footballeur international français qui évolue au poste d'ailier au Bayern Munich.

D'origine guadeloupéenne, Coman grandit à Moissy-Cramayel en banlieue parisienne et intègre dans sa jeunesse le Paris Saint-Germain. Il obtient son premier contrat professionnel avec la Juventus FC en 2014. Il y reste le temps d'une saison avant d'être prêté au Bayern Munich en 2015, ce dernier finissant par l'acheter en 2017. Il empile à travers ses trois clubs les titres de championnats (deux avec Paris, deux avec la Juventus, huit avec le Bayern) et remporte avec le Bayern la Ligue des champions en 2020 en inscrivant en finale le but de la victoire (0-1) contre son club formateur.

Avec l'équipe de France, il prend notamment part à l'Euro 2016 dont il dispute la finale perdue à domicile face au Portugal. Non retenu pour la Coupe du monde 2018, que la France remporte, il est toutefois régulièrement rappelé en sélection depuis et participe à la Coupe du monde 2022 dont il dispute la finale perdue face à l'Argentine.

Biographie

Enfance et formation

Kingsley Coman nait à Paris de parents guadeloupéens. Ses parents, Christian et Katia, lui donnent le prénom « Kingsley » pour rendre hommage à l'histoire de clandestins africains qui avaient pris un bateau pour tenter de rejoindre l'Europe et avaient failli être jetés par-dessus bord par des marins, l'un de ces clandestins se prénommait « Kingsley ». Le père, ému, avait lu l'histoire dans Le Parisien[1]. Il est aussi le cousin de Corinne Coman, la Miss France 2003.

Kingsley Coman joue à Moissy-Cramayel dans le club de l'US Senart-Moissy avant d'intégrer le centre de formation du Paris Saint-Germain en 2005[2],[3]. À l'âge de neuf ans, il intègre le centre de formation du PSG, poussé par son père, lui-même fan du club[4]. En juin 2011, avec la sélection de la Ligue de Paris-Île-de-France, il termine troisième de la Coupe nationale des Ligues U15, aux côtés de Moussa Dembélé et Jonathan Bamba[5]. Durant sa formation, il intègre l'équipe de France dans la catégorie des moins de 16 ans.

À seize ans, huit mois et quatre jours, il devient le plus jeune joueur de l'histoire du club à faire ses débuts en championnat, disputant son premier match professionnel en Ligue 1 le face au FC Sochaux-Montbéliard. Il entre à la 87e minute à la place de Marco Verratti[6].

Le , lors du Trophée des champions 2013 face aux Girondins de Bordeaux, il entre en jeu en fin de match. Le PSG remporte le trophée en s'imposant 2 buts à 1. Il entre également en jeu et remplace Lucas Moura, toujours face à Bordeaux, lors de la 6e journée de Ligue 1. Sa quatrième et dernière apparition en équipe première a lieu le , lors du dernier match de la saison : Paris fête son titre de champion de France au Parc des Princes face à Montpellier et Coman dispute la dernière demi-heure de la rencontre. Continuant son ascension, Kingsley Coman brille en UEFA Youth League et ne tarde pas à attirer les recruteurs des grands clubs étrangers tel que la Juventus, l'AS Rome[7], Newcastle ou bien Arsenal[8].

Titres à la Juventus puis au Bayern malgré les blessures

Coman avec la Juventus en 2015.

Il s'engage avec la Juventus le , après avoir refusé un contrat professionnel au PSG, ayant peur d'obtenir peu de temps de jeu dans ce club lors de la saison suivante. La Juve réussit à le convaincre, alors que d'autres grands clubs s'intéressaient à lui[9].

Coman marque son premier but lors de son premier match avec la Juventus lors d'un match amical contre l'Indonesia ISL All Star, le .

Il dispute son premier match officiel avec les Bianconeri en tant que titulaire lors de la première journée de Serie A, le (victoire 1-0 sur la Chievo Vérone). Il marque son premier but en Coupe d'Italie le lors de la victoire 6-1 de la Juve face à l'Hellas Vérone. Le , il est sacré champion d'Italie lors de la victoire 0-1 de la Juve face à la Sampdoria de Gênes. Le , il est vainqueur de la Coupe d'Italie après une victoire 2-1 face à la Lazio, sans être entré en jeu au cours de ce match. Le , il entre en jeu à la 89e minute de la finale de la Ligue des champions. Son équipe s'incline 3-1 face au FC Barcelone[10].

Le , Coman est prêté pour deux saisons avec option d'achat au Bayern Munich[11]. Il joue son premier match sous ses nouvelles couleurs le 12 septembre 2015, en entrant en jeu lors d'une victoire en championnat face au FC Augsbourg[12].

Le , profitant des blessures récurrentes d'Arjen Robben, Mario Götze et Franck Ribéry, Kingsley Coman est titularisé pour la première fois et en profite pour marquer son premier but avec le Bayern, lors du match de Bundesliga face à SV Darmstadt (3-0)[13]. Il marque à nouveau lors de la 7e journée de Bundesliga à Mayence (0-3)[14]. Coman marque son premier but en Ligue des champions le , lors d'un match remporté 4-0 face à l'Olympiakos. Lors de ce match, il délivre également une nouvelle passe décisive[15]. À l'instar de Douglas Costa, les bonnes performances de Coman surprennent et ravissent aussi bien l'entraîneur Pep Guardiola que la presse et le public bavarois[16], au point que leur duo est rapidement surnommé « CoCo » (pour Coman-Costa) en référence au duo « Robbery » (pour Robben-Ribéry), qu'il remplace en l'absence de ce dernier[17]. Kingsley Coman termine sa saison 2015-2016 avec six buts.

Le transfert définitif de Coman au Bayern est confirmé le , le joueur s'engageant avec le club pour trois ans à la fin de la saison pour 21 millions d'euros[18]. Le 21 décembre 2017 Coman prolonge son contrat avec le Bayern jusqu'en 2023[19].

Le , lors de la finale de la Ligue des champions 2019-2020, il marque de la tête l'unique but du match face au Paris Saint-Germain permettant au Bayern de gagner sa sixième Ligue des champions[20],[21].

Le , Coman réalise un triplé de passes décisives contre le RB Leipzig, concurrent direct au titre, lors de la 10e journée de Bundesliga (3-3)[22].

Le , il prolonge avec le Bayern jusqu'en juin 2027. Selon L'Équipe, il devient le troisième salaire du club[23],[24].

En équipe nationale

Coman durant l'Euro 2016.

Le 2 juin 2014, à seulement 17 ans, Coman a fait sa première apparition pour l'équipe espoirs française, commençant dans une victoire amicale de 6-0 contre Singapour et marquant une fois lors du match[25].

Le 5 novembre 2015, Coman a été sélectionné pour la première fois dans l'équipe nationale française pour affronter l'Allemagne et l'Angleterre lors de matchs amicaux[26]. Il a fait ses débuts huit jours plus tard au Stade de France, entrant en tant que remplaçant à la 69e minute à la place d'Anthony Martial lors d'une victoire 2-0 contre les champions du monde allemands, éclipsée par les tirs et explosions autour du stade[27].

Le 29 mars suivant, contre la Russie, lors du premier match dans le stade depuis les attentats, Coman a remplacé Martial à la mi-temps et a marqué son premier but international sur une passe de Dimitri Payet, confirmant une victoire 4-2[28].

En mai 2016, Coman a été nommé dans l'équipe de 23 joueurs de l'équipe nationale dirigée par Didier Deschamps pour l'Euro 2016, qui se déroulerait sur le sol national[29]. À la suite de ses performances tout au long du tournoi, alors que son pays atteignait la finale, pour finalement perdre 1-0 contre le Portugal en prolongation, Coman a été nommé pour le prix du Jeune Joueur du Tournoi, qui est finalement allé au Portugais Renato Sanches[30].

Coman a fait partie des onze joueurs mis en attente pour l'équipe de France lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2018 en Russie[31]. Coman n'a pas été convoqué pour la Coupe du Monde 2018 en raison d'une blessure[32].

Le 2 juin 2019, Coman a fait son retour en équipe de France contre la Bolivie après 19 mois sans jouer pour l'équipe nationale. Coman est entré en tant que remplaçant à la 65e minute[33].

En juin 2021, Coman a été inclus dans la liste finale de 26 joueurs pour l'Euro 2020 reporté[34]. Le 9 novembre 2022, il a été inclus dans la liste finale pour la Coupe du monde de football 2022 au Qatar[35]. Le 18 décembre 2022, il est entré en tant que remplaçant d'Antoine Griezmann lors de la Finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 contre l'Argentine. Le match s'est terminé sur un score de 3-3 et est allé aux tirs au but. Coman a tiré le deuxième penalty de la France lors de la séance de tirs au but, mais il a été arrêté par le gardien Emiliano Martínez, l'Argentine remportant finalement 4-2 aux tirs au but[36].

Style de jeu

Considéré comme l'un des jeunes joueurs les plus prometteurs de sa génération[37],[38], Coman est un ailier rapide, talentueux et techniquement doué, avec de bonnes compétences en dribble, une vision du jeu, et une vitesse et une accélération explosives. Il est capable de jouer sur les deux flancs, voire au centre, en tant que milieu offensif ou attaquant. Bien qu'il soit naturellement droitier, sa position préférée est sur le côté gauche, ce qui lui permet de dépasser les adversaires en un contre un, de repiquer au centre sur son pied droit, et soit de tirer au but, de créer des occasions pour ses coéquipiers, ou d'effectuer des courses offensives dans la surface[39],[40]. En 2015, Don Balón l'a désigné comme l'un des 101 meilleurs jeunes joueurs du monde[38].

Sous la direction de Julian Nagelsmann au Bayern et de Didier Deschamps en équipe nationale senior de France, Coman a occasionnellement joué en tant qu'arrière droit offensif[41],[42].

Vie personnelle

En juin 2017, Coman a été arrêté pour violence domestique après avoir prétendument agressé physiquement le mannequin Sephora Goignan, son ex-petite amie et mère de son premier enfant. Coman aurait reconnu les accusations sur Instagram. En septembre 2017, Coman a plaidé coupable devant un tribunal français et a accepté de verser 5 000 € à Goignan[43]. En juin 2021, il a eu son deuxième enfant avec sa petite amie Sabrina, originaire de Suède, et le couple possède un appartement à Stockholm[44],[45].

Statistiques

Statistiques de Kingsley Coman au
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Coupe du monde des clubs Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2012-2013 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 1 0 0 - - - - - - C1 - - - - - - 1 0 0
2013-2014 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 2 0 0 - - - 1 0 0 C1 - - - - - - 3 0 0
Sous-total 3 0 0 - - - 1 0 0 - - - - - - - 4 0 0
2014-2015 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 14 0 2 4 1 0 - - - C1 2 0 0 - - - 20 1 2
2015-2016 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 1 0 0 - - - 1 0 0 C1 - - - - - - 2 0 0
Sous-total 15 0 2 4 1 0 1 0 0 - 2 0 0 - - - 22 1 2
2015-2016 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich (prêt) Bundesliga 23 4 6 4 0 0 - - - C1 8 2 5 - - - 35 6 11
2016-2017 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich (prêt) Bundesliga 19 2 1 3 0 0 1 0 0 C1 2 0 0 - - - 25 2 1
2017-2018 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 21 3 3 5 2 1 1 0 0 C1 6 2 2 - - - 33 7 6
2018-2019 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 21 6 4 5 2 0 1 1 1 C1 3 1 0 - - - 30 10 5
2019-2020 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 24 4 3 4 1 1 1 0 0 C1 9 3 1 - - - 38 8 5
2020-2021 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 29 5 9 0 0 0 1 0 0 C1 7 3 3 2 0 0 39 8 12
2021-2022 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 21 6 3 1 0 0 1 0 0 C1 9 2 3 - - - 32 8 6
2022-2023 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 24 8 6 3 0 0 1 0 0 C1 7 1 1 - - - 35 9 7
2023-2024 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 15 3 3 2 0 0 1 0 0 C1 6 2 0 - - - 24 5 3
Sous-total 197 40 39 27 5 2 8 1 1 - 57 16 15 2 0 0 291 62 57
Total sur la carrière 214 40 39 31 6 2 10 1 1 - 59 16 15 2 0 0 316 63 57


En sélection nationale

Statistiques de Kingsley Coman au [46],[47]
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2015-2016 Drapeau de la France France Euro 2016 6 0 0 - - - 5 1 1 11 1 1
2016-2017 Drapeau de la France France - - - - - - - - - - 0 0 0
2017-2018 Drapeau de la France France Coupe du monde 2018 - - - 3 0 0 1 0 0 4 0 0
2018-2019 Drapeau de la France France - - - - 1 0 0 1 0 0 2 0 0
2019-2020 Drapeau de la France France - - - - 5 3 0 - - - 5 3 0
2020-2021 Drapeau de la France France Euro 2020 2 0 0 8 1 0 0 0 0 10 1 0
2021-2022 Drapeau de la France France - - - 7 0 1 1 0 0 8 0 1
2022-2023 Drapeau de la France France Coupe du monde 2022 6 0 0 3 0 1 - - - 9 0 1
2023-2024 Drapeau de la France France - - - - 4 2 1 2 1 0 6 3 1
Total sur la carrière 14 0 0 31 6 3 10 2 1 55 8 4

Liste des matchs internationaux

Buts internationaux

Palmarès

Avec 27 titres collectifs, Kingsley Coman est le second joueur français le plus titré de l'histoire derrière Karim Benzema, club et sélection confondus.

Palmarès collectif de Kingsley Coman (27 titres)
Paris Saint-Germain (3) Juventus (4) Bayern Munich (20) Équipe de France (0)

En club

Kingsley Coman est, avec le PSG, champion de France en 2013 et en 2014 et remporte le Trophée des champions en 2013.

Avec la Juventus, il est sacré champion d'Italie en 2015 et 2016. Il remporte également la Coupe d'Italie en 2015 ainsi que la Supercoupe d'Italie la même saison. La Juventus s'incline en finale de la Ligue des champions en 2015 face au FC Barcelone.

Champion d'Allemagne en 2016, 2017[49], 2018[50], 2019[51], 2020, 2021, 2022 et 2023 avec le Bayern Munich, Coman remporte également la Coupe d'Allemagne en 2016, 2019 et 2020, la Supercoupe d'Allemagne en 2016 (en), 2017, 2018 et 2020 ainsi que la coupe du monde des clubs en 2020. En 2018, Coman dispute la finale de la Coupe d'Allemagne perdue face à l'Eintracht Francfort. Cinq ans après, il participe à la défaite munichoise en Supercoupe d'Allemagne contre le RB Leipzig. Il remporte, avec le club bavarois, la Ligue des champions 2019-2020, en marquant l'unique but de la finale contre le Paris Saint-Germain, son club formateur[52].

Kingsley Coman est champion douze fois en 11 saisons depuis ses débuts professionnels.

En sélection

Kingsley Coman est finaliste de l'Euro 2016 et de la Coupe du monde 2022 avec l'équipe de France.

Affaire judiciaire

En , Coman est condamné à 5 000  d'amende pour violences conjugales à l'encontre de son ex-compagne, le mannequin Sephora Goignan, avec qui il a une fille Lëyana, alors âgée d'un an et demi[53].

Notes et références

  1. « Les parents de Kingsley Coman se sont inspirés d'un clandestin africain pour trouver son prénom », sur lefigaro.fr, .
  2. Selon le département des relations publiques du FC Bayern Munich, le 14 septembre 2015
  3. « Kingsley Coman a tout d'un grand », sur leparisien.fr,
  4. « Coman la dynamite », sur leparisien.fr,
  5. « Hugo JACQUEMIN sélectionné pour la Coupe Nationale – USCL » (consulté le )
  6. « Sochaux-Paris : Record pour Coman », sur psg.fr, Paris Saint-Germain,
  7. La Roma sur Kingsley Coman? — www.paristeam.fr, 4 juin 2014
  8. Ça se bouscule pour arracher Kingsley Coman au PSG !, Sur Footmercato.net, 4 juin 2014.
  9. « Coman à la Juventus (off.) », sur lequipe.fr, (consulté le )
  10. « Juventus 1-3 Barcelona », sur BBC Sport (consulté le )
  11. « Kingsley Coman (Juventus) prêté au Bayern Munich, c'est signé » (consulté le )
  12. « Feuille du match Bayern Munich - FC Augsbourg », sur transfermarkt.fr
  13. « Match Darmstadt 98 - Bayern Munich - 5e journée Bundesliga. Saison 2015/2016 », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le )
  14. « Match Mainz 05 - Bayern Munich - 7e journée Bundesliga. Saison 2015/2016 », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le )
  15. « UEFA Champions League 2016 - Bayern-Olympiacos – UEFA.com », sur Uefa.com (consulté le )
  16. Kingsley Coman a tout d'un grand, francefootball.fr, 10 novembre 2015.
  17. (de) « CoCo startet stärker als Robbery », sur sport1.de
  18. « Le Bayern achète Kingsley Coman définitivement », sur lequipe.fr, (consulté le )
  19. (en) « FC Bayern extend Kingsley Coman's contract », sur fcbayern.com,
  20. « Kingsley Coman (Bayern) neuvième buteur français en finale de la Ligue des champions », sur L'Équipe,
  21. « Kingsley Coman (Bayern Munich ) : "Il faut respecter ce que Paris a fait" », sur L'Équipe,
  22. (en) « Thomas Müller doubles up as Bayern Munich and RB Leipzig draw six-goal thriller », sur bundesliga.com, .
  23. Johan Rigaud, « Kingsley Coman prolonge au Bayern Munich jusqu'en 2027 (officiel) », sur lequipe.fr, (consulté le )
  24. (en) « Kingsley Coman extends contract with Bayern until 2027 », sur fcbayern.com, (consulté le )
  25. « Match – France – Singapour – FFF » [« Match – France – Singapour »], Fédération Française de Football, (consulté le )
  26. « Équipe de France : Didier Deschamps ne convoque pas Mathieu Valbuena, Hatem Ben Arfa appelé » [« Équipe de France : Didier Deschamps n'appelle pas Mathieu Valbuena, Hatem Ben Arfa est sélectionné »], L'Équipe, Paris,‎ (lire en ligne, consulté le )
  27. Chris Burke, « La France bat les champions du monde allemands », UEFA,‎ (lire en ligne, consulté le )
  28. « France 4-2 Russie », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  29. « Pogba mène l'équipe de France pour l'Euro 2016, Schneiderlin et Ben Arfa ne sont pas sélectionnés », sur FourFourTwo, Future, (consulté le )
  30. « Renato Sanches élu Jeune Joueur du Tournoi », UEFA, (consulté le ) : « Le nouveau champion européen Renato Sanches a été choisi devant Kingsley Coman et son coéquipier portugais Raphael Guerreiro pour le prix du Jeune Joueur du Tournoi SOCAR. »
  31. Michael Benson, « Coupe du Monde 2018 : Les stars de Chelsea, Manchester United et Manchester City incluses dans l'équipe de France pour les finales », Talksport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  32. « Toutes les listes des équipes de la Coupe du Monde 2018 : Brésil, France, Espagne et plus » (consulté le )
  33. « Retour international réussi pour Coman », fcbayern.com (consulté le )
  34. « La liste des vingt-six Bleus », sur Fédération Française de Football, (consulté le )
  35. Vincent Orsini, « La liste des vingt-cinq pour le Mondial », French Football Federation, (consulté le )
  36. « Argentine 3 France 3 (4-2 aux tirs au but) », sur BBC Sport, (consulté le )
  37. Nick Ames, « Dix jeunes footballeurs à surveiller en 2016 », The Guardian, London,‎ (lire en ligne, consulté le )
  38. a et b (it) « La liste dei 101 migliori giovani talenti del calcio mondiale », Eurosport, (consulté le )
  39. (it) Simone Eterno, « Non chiamatelo 'il nuovo Pogba': ecco chi è Coman », Yahoo, (consulté le )
  40. Lorenzo Bettoni, « Kingsley Coman révèle pourquoi il a décidé de quitter la Juventus », sur CalcioMercato.com, Calcioinfinito, (consulté le )
  41. « Bayern Munich : Kingsley Coman prêt à jouer le rôle d'arrière latéral pour la France »,
  42. « Kingsley Coman sur sa transition en arrière latéral : "Je me suis déjà adapté à la position" – Get French Football News »,
  43. Mark Lovell, « Bayern Munich's Kingsley Coman accepts domestic violence charge », sur ESPN FC, (consulté le )
  44. « Euro 2021 : Kingsley Coman quitte les Bleus pour assister à la naissance de son enfant », sur Le Parisien,
  45. (sv) Felix Tornberg, « Kingsley Coman bekräftar: Har lägenhet i Stockholm », sur Göteborgs-Posten, (consulté le )
  46. « Fiche de Kingsley Coman », sur footballdatabase.eu
  47. « Fiche de Kingsley Coman », sur FFF.fr
  48. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.
  49. Bayern Munich: le palmarès complètement dingue de Coman (à seulement 20 ans), www.rmcsport.bfmtv.com, 30 avril 2017.
  50. Coman, 21 ans et déjà sept titres de champion !, www.football.fr, 8 avril 2018.
  51. « Huit titres de champion pour Kingsley Coman... à 22 ans », sur lequipe.fr, .
  52. Adrien Hemard, « PSG - Bayern Munich : Kingsley Coman, bons baisers de Paris », France Télévisions,
  53. « Seine-et-Marne : le footballeur Kingsley Coman condamné pour violences conjugales », sur leparisien.fr,

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :