Kingsley Coman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coman.
Kingsley Coman
Image illustrative de l'article Kingsley Coman
Coman avec le Bayern Munich en 2015.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne Bayern Munich
Numéro 29
Biographie
Nationalité Drapeau de France Français
Naissance (21 ans)
Lieu Paris (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 2013-
Poste Milieu offensif / ailier
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
2002-2005 Drapeau : France US Sénart-Moissy
2005-2013 Drapeau : France Paris Saint-Germain
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
2013-2014 Drapeau : France Paris Saint-Germain 004 00(0)
2014-2017 Drapeau : Italie Juventus FC 022 00(1)
2015-2017 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 059 00(8)
2017- Drapeau : Allemagne Bayern Munich 018 00(3)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
2011-2012 Drapeau : France France -16 ans 009 00(0)
2012-2013 Drapeau : France France -17 ans 008 00(3)
2013-2014 Drapeau : France France -18 ans 006 00(1)
2013-2015 Drapeau : France France -19 ans 007 00(2)
2014-2015 Drapeau : France France espoirs 009 00(2)
2015- Drapeau : France France 015 00(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 9 décembre 2017

Kingsley Coman, né le à Paris, est un footballeur international français qui évolue au poste d'attaquant au Bayern Munich.

Avec l'équipe de France, il participe à l'Euro 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parisien et d'ascendance guadeloupéenne, Kingsley Coman a joué à Moissy-Cramayel dans l'équipe de Senart-Moissy avant d'intégrer le centre de formation du Paris Saint-Germain en 2005[1],[2].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Paris Saint-Germain (2005-2014)[modifier | modifier le code]

À l'âge de neuf ans, il intègre le centre de formation du Paris Saint-Germain, poussé par son père, lui-même fan du club[3]. Durant sa formation, il intègre l'équipe de France dans la catégorie des moins de 16 ans. À seize ans, huit mois et quatre jours, il devient le plus jeune joueur de l'histoire du club à faire ses débuts en championnat, disputant son premier match professionnel en Ligue 1 le face au FC Sochaux-Montbéliard. Il rentre à la 87e minute à la place de Marco Verratti[4].

Le 4 août, lors du Trophée des champions 2013 face aux Girondins de Bordeaux, il entre en jeu en fin de match. Le PSG remporte le trophée en s'imposant 2 buts à 1. Il entre également en jeu et remplace Lucas, toujours face à Bordeaux, lors de la 6e journée de Ligue 1. Sa quatrième et dernière apparition en équipe première a lieu le 18 mai 2014, lors du dernier match de la saison : Paris fête son titre de champion de France au Parc des Princes face à Montpellier et Coman dispute la dernière demi-heure de la rencontre. Continuant son ascension, Kingsley Coman brille en UEFA Youth League et ne tarde pas à attirer les recruteurs des grands clubs étrangers tel que la Juventus, l'AS Rome[5], Newcastle ou bien Arsenal[6].

Juventus (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Coman avec la Juventus en 2015.

Il s'engage avec la Juventus le , après avoir refusé un contrat professionnel au PSG, ayant peur d'obtenir peu de temps de jeu dans ce club lors de la saison suivante. La Juve réussit à le convaincre, alors que d'autres grands clubs s'intéressaient à lui[7]. Il marque son premier but lors de son premier match avec la Juventus lors d'un match amical contre l'Indonesia ISL All Star, le .

Il dispute son premier match officiel avec les bianconeri en tant que titulaire lors de la 1re journée de Serie A, le (victoire 1-0 sur la Chievo Vérone). Il marque son premier but en Coupe d'Italie le 15 janvier 2015 lors de la victoire 6-1 de la Juve face à l'Hellas Vérone. Le 2 mai 2015, il est sacré champion d'Italie lors de la victoire 0-1 de la Juve face à la Sampdoria de Gênes. Le 20 mai 2015, il est vainqueur de la Coupe d'Italie après une victoire 2-1 face à la Lazio mais il reste sur le banc tout le match[style à revoir]. Le 6 juin 2015, il entre en jeu lors de la 89e minute de la finale de la Ligue des champions. Son équipe s'incline 3-1 face au FC Barcelone[8].

Bayern Munich (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Le 30 août 2015, Coman est prêté au Bayern Munich pour deux ans. Le prêt est assorti d'une option d'achat supérieure à 20 millions d'euros[9]. Le 19 septembre 2015, profitant des blessures récurrentes d'Arjen Robben, Mario Götze et Franck Ribéry, Kingsley Coman est titularisé pour la première fois et en profite pour marquer son premier but avec le Bayern lors d'un match de Bundesliga face à Darmstadt (3-0 pour le Bayern)[10]. Il marque à nouveau lors de la 7e journée de Bundesliga à l’occasion d'un déplacement à Mayence. Son but permet au Bayern de s'imposer 0-3[11]. Coman marque son premier but en Ligue des champions le 24 novembre, lors d'un match remporté 4-0 face à l'Olympiakos. Lors de ce match, il délivre également une nouvelle passe décisive[12]. À l'instar de Douglas Costa, les bonnes performances de Coman surprennent et ravissent aussi bien l'entraîneur Pep Guardiola que la presse et le public bavarois[13], au point que leur duo est rapidement surnommé "CoCo" (pour Coman-Costa) en référence au fameux duo "Robbery" (pour Robben-Ribéry), qu'il remplace en l'absence de ce dernier[14]. Kingsley Coman termine sa saison 2015-2016 avec six buts.

Le transfert définitif de Coman au Bayern est confirmé le 27 avril 2017, le joueur s'engageant avec le club jusqu'en 2020 à la fin de la saison pour la somme de 21M€[15].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Kingsley Coman est passé par toutes les sélections internationales françaises, allant de la France -16 ans jusqu'à l'équipe de France[16]. Il est appelé pour la première fois en équipe de France le 5 novembre 2015 par Didier Deschamps en vue des rencontres amicales contre l'Allemagne le 13 novembre 2015 et l'Angleterre le 17 novembre 2015[17],[18]. Il marque son premier but en équipe de France le mardi 29 mars 2016 à l'occasion du match amical contre la Russie. Il fait ensuite partie de la liste des 23 joueurs français sélectionnés pour disputer l'Euro 2016[19]. Il devient alors le plus jeune joueur à disputer une compétition majeure avec l'équipe de France, le 10 juin 2016, en entrant en jeu contre la Roumanie lors du premier match de poule. Il joue six matchs lors de la compétition, y compris la finale face au Portugal, au cours de laquelle il effectue son entrée en 2e mi-temps.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Kingsley Coman est père d'une petite fille nommée Lëyana.

Le 26 juin 2017, il est placé en garde à vue pour violences conjugales envers son ex-compagne le mannequin Sephora Goignan[20]. Ayant reconnu les faits, il est condamné en septembre 2017 à payer une amende de 5 000 euros ainsi qu'un euro de dommages et intérêts à son ex-compagne[21].

À l'origine de l'altercation, Sephora Goignan aurait piraté puis supprimé le compte Instagram du joueur, « ce qui n'aurait toutefois pas prêté à conséquence », selon L'Équipe.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Kingsley Coman au 9 décembre 2017[22]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2012-2013 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 1 0 0 - - - - - - C1 - - - 1 0 0
2013-2014 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 2 0 0 - - - 1 0 0 C1 - - - 3 0 0
Sous-total 3 0 0 0 0 0 1 0 0 - 0 0 0 4 0 0
2014-2015 Drapeau de l'Italie Juventus Serie A 14 0 2 4 1 0 - - - C1 2 0 0 20 1 2
2015-2016 Drapeau de l'Italie Juventus Serie A 1 0 0 - - - 1 0 0 C1 - - - 2 0 0
Sous-total 15 0 2 4 1 0 1 0 0 - 2 0 0 22 1 2
2015-2016 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich (prêt) Bundesliga 23 4 6 4 0 0 - - - C1 8 2 5 35 6 11
2016-2017 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich (prêt) Bundesliga 19 2 1 3 0 0 1 0 0 C1 1 0 0 24 2 1
2017-2018 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 13 2 2 2 1 0 1 0 0 C1 5 1 2 21 4 4
Sous-total 55 8 9 9 1 0 1 0 0 - 14 3 7 79 12 16
Total sur la carrière 73 8 11 13 2 0 4 0 0 - 16 3 7 106 13 18

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques de Kingsley Coman au 16 novembre 2017[23],[24]
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2015-2016 Drapeau de la France France Euro 2016 6 0 0 - - - 5 1 1 11 1 1
2016-2017 Drapeau de la France France - - - - - - - - - - 0 0 0
2017-2018 Drapeau de la France France Coupe du monde 2018 - - - 3 0 0 1 0 0 4 0 0
Total sur la carrière 6 0 0 3 0 0 6 1 1 15 1 1

Liste des matches internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux de Kingsley Coman
Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Stade de France, Saint-Denis, France Drapeau : Russie Russie 4-2 4-2 Amical

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Il est champion de France à deux reprises en 2013 et en 2014 avec le Paris Saint-Germain et remporte le Trophée des champions, en 2013, face aux Girondins de Bordeaux.

Avec la Juventus, il est champion d'Italie en 2015. Il remporte également la Coupe d'Italie 2015 ainsi que la Supercoupe d'Italie 2015. Une belle saison même si le club perd en finale de la Ligue des champions 2015 face au FC Barcelone.

Avec le Bayern Munich, il est champion d'Allemagne en 2016 et 2017. Il remporte également aux tirs aux buts la Coupe d'Allemagne face au Borussia Dortmund et la Supercoupe d'Allemagne en 2016.

En sélection[modifier | modifier le code]

Avec l'équipe de France, il est finaliste de l'Euro 2016.

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Il est meilleur passeur de la Ligue des Champions en 2016 avec 5 passes décisives. Il est élu second au Golden Boy en 2015 et troisième en 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Selon le département des relations publiques du FC Bayern Munich, le 14 septembre 2015
  2. Kingsley Coman a tout d'un grand, leparisien.fr, récupéré le 15 septembre 2015
  3. Coman la dynamite — www.leparisien.fr
  4. « Sochaux-Paris : Record pour Coman », sur psg.fr, Paris Saint-Germain,
  5. La Roma sur Kingsley Coman? — www.paristeam.fr, 4 juin 2014
  6. Ça se bouscule pour arracher Kingsley Coman au PSG !, Sur Footmercato.net, 4 juin 2014.
  7. « Coman à la Juventus (off.) », sur lequipe.fr, (consulté le 22 juillet 2014)
  8. « Juventus 1-3 Barcelona », sur BBC Sport (consulté le 29 octobre 2015)
  9. « Kingsley Coman (Juventus) prêté au Bayern Munich, c'est signé » (consulté le 30 août 2015)
  10. « Match Darmstadt 98 - Bayern Munich - 5è journée Bundesliga. Saison 2015/2016 », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le 19 septembre 2015)
  11. « Match Mainz 05 - Bayern Munich - 7è journée Bundesliga. Saison 2015/2016 », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le 29 octobre 2015)
  12. « UEFA Champions League 2016 - Bayern-Olympiacos – UEFA.com », sur Uefa.com (consulté le 25 novembre 2015)
  13. http://www.francefootball.fr/news/Kingsley-coman-a-tout-d-un-grand/606744
  14. http://www.sport1.de/fussball/bundesliga/2015/09/douglas-costa-und-kingsley-coman-auf-den-spuren-von-robben-und-ribery
  15. « Le Bayern achète Kingsley Coman définitivement », sur lequipe.fr, (consulté le 27 avril 2017)
  16. « Kingsley Coman - player profile - Transfermarkt », sur www.transfermarkt.co.uk (consulté le 7 novembre 2015)
  17. « FOOTBALL - Coman appelé en équipe de France : jeune mais déjà si efficace ! - Goal.com », sur Goal.com, https://plus.google.com/103293707757222394794/ (consulté le 7 novembre 2015)
  18. Equipe de France: Kingsley Coman, le joueur qui pige plus vite que les autres, www.20minutes.fr, 12 novembre 2015.
  19. « Liste des 23 : les Bleus sans Hatem Ben Arfa, avec Lucas Digne à l'Euro », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  20. « Kingsley Coman placé en garde à vue pour violences conjugales », lequipe.fr, 27 juin 2017.
  21. « Kingsley Coman condamné pour violences conjugales », sur SoFoot,
  22. « Statistiques de Kingsley Coman », sur footballdatabase.eu
  23. Statistiques de Kingsley Coman sur http://www.footballdatabase.eu.
  24. « Joueur - Kingsley Coman », sur fff.fr (consulté le 14 octobre 2017)
  25. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.

Annexe[modifier | modifier le code]