Mats Hummels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mats Hummels
Image illustrative de l’article Mats Hummels
Hummels avec le Bayern Munich en 2017
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund
Numéro 15
Biographie
Nom Mats Julian Hummels
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemande
Naissance (31 ans)
Lieu Bergisch Gladbach (Allemagne)
Taille 1,91 m (6 3)
Poste Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1995-2006Drapeau : Allemagne Bayern Munich
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2007-2009Drapeau : Allemagne Bayern Munich002 0(0)
2008-2009 Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund030 0(1)
2009-2016Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund 279 (24)
2016-2019Drapeau : Allemagne Bayern Munich116 0(8)
2019-Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund038 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007Drapeau : Allemagne Allemagne -20 ans001 0(0)
2007-2010Drapeau : Allemagne Allemagne espoirs021 0(5)
2010-2018Drapeau : Allemagne Allemagne070 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 13 juin 2020

Mats Hummels, né le à Bergisch Gladbach, est un footballeur international allemand évoluant au poste de défenseur central au Borussia Dortmund.

Il est considéré par de nombreux médias comme l'un des meilleurs défenseurs de son époque[1],[2]. En 2013, il est finaliste de la Ligue des champions avec le Borussia Dortmund. Il remporte la Coupe du monde 2014 avec l'équipe d'Allemagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Né d'un père footballeur et d'une mère journaliste de football, le jeune Mats Hummels fait ses classes dans le centre de formation du FC Bayern Munich. À 17 ans, il devient l'un des cadres réguliers de l'équipe espoirs du club bavarois.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Bayern Munich (2006-2009)[modifier | modifier le code]

Barré par la concurrence[modifier | modifier le code]

Promu en équipe première en , le jeune défenseur allemand dispute son premier match professionnel de Bundesliga contre le 1. FSV Mainz 05, le . Néanmoins, Hummels n'arrive pas à s'imposer en équipe première face à la concurrence de Daniel van Buyten, Lúcio et Martin Demichelis. En , durant le mercato d'hiver, le Bayern Munich recrute le prometteur défenseur brésilien Breno et Hummels est prêté au Borussia Dortmund pour un an et demi.

Prêt à Dortmund (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Épanouissement d'un talent[modifier | modifier le code]

Sous les couleurs du club de la Ruhr, Mats Hummels dispute 13 matchs lors de la seconde partie de la saison 2007-2008. Durant la saison, il affronte son ancien club du Bayern en finale de la Coupe où il est battu en prolongation 1-2 puis prend sa revanche en Supercoupe d'Allemagne avec le score inverse. Lors de la saison 2008/2009, Il s'impose progressivement en défense centrale au sein de l'équipe du Borussia Dortmund mais une grave blessure coupe son élan et il est écarté des terrains pendant la dernière partie de la saison.

Borussia Dortmund (2009-2016)[modifier | modifier le code]

Indispensable dès le début (2009-2011)[modifier | modifier le code]

Le , il signe un transfert définitif au Borussia Dortmund pour 4 millions d'euros et contrat d'une durée de 4 ans[3]. À partir du début de la saison 2009/2010, il devient un titulaire régulier en défense centrale au côté de Neven Subotić et dispute 30 matchs, inscrivant 5 buts. La saison suivante est plus brillante puisqu'il est l'un des grands artisans de la victoire du Borussia Dortmund dans le championnat d'Allemagne de football 2010/2011, disputant 32 matchs et inscrivant 5 buts. Le magazine allemand Kicker référence en matière de football en Allemagne, lui attribue la meilleure note au classement du meilleur joueur de la saison en 2010-2011[4].

Pilier du Borussia (2011-2016)[modifier | modifier le code]

En 2012, il remporte à nouveau et pour la deuxième année consécutive le championnat d'Allemagne de football et le , il prolonge son contrat jusqu'en 2017. Le magazine Kicker le classe premier dans la catégorie des défenseurs[5]. Son style de jeu, ses performances sur le terrain lui valent d'être comparé à Franz Beckenbauer[6],[7],[8],[9].

Mats Hummels sous les couleurs du Borussia Dortmund.

En 2013, le Borussia Dortmund ne peut rivaliser avec le Bayern Munich en championnat et laisse échapper le titre de champion. En revanche, le club brille en Ligue des champions et Hummels est l'un des grands artisans de la qualification en finale de la compétition. Le club s'inclinera en finale contre le Bayern Munich (2-1). Quelques mois plus tard, en prologue de la saison 2013-2014, c'est le Borussia Dortmund qui prend sa revanche sur le club bavarois en remportant la Supercoupe d'Allemagne 4 - 2. Mais le reste de la saison est plus compliqué pour le Dortmund qui voit une large partie de son effectif se blesser tout au long de la saison. Mats Hummels connaît aussi des difficultés: il récolte le premier carton rouge de sa carrière le , lors d'un match de championnat contre le Borussia Mönchengladbach et est écarté des terrains pendant deux mois, après une blessure contractée lors d'un match amical international contre l'Angleterre en novembre[10]. À peine revenu des terrains fin janvier, il est de nouveau écarté[11] et ne fait son retour que le contre le 1. FC Nürnberg. Un retour qu'il signe par un but et qui coïncide à une montée en puissance de son équipe, qui arrive à se hisser à la seconde place du championnat, à battre le Bayern Munich 3 à 0 à l'Allianz Arena et à réussir à faire douter le Real Madrid, futur vainqueur de la Ligue des champions, en demi-finale de cette compétition. Néanmoins, comme la saison précédente, celle-ci sera vierge de titre. Le Borussia Dortmund s'incline 2 à 0 en prolongations de la finale de la Coupe d'Allemagne de football contre le Bayern Munich. Une finale entachée d'une polémique puisque Mats Hummels avait inscrit un but parfaitement valable qui avait été refusé par l'arbitre, lors du temps réglementaire[12].

Le , Jürgen Klopp nomme Mats Hummels capitaine du Borussia Dortmund pour la saison 2014-2015. Il prend la succession de Sebastian Kehl[13]. En , il prolonge avec le club allemand[14],[15]. Le , il se marie avec l’animatrice Cathy Fischer, qu’il connaît depuis 2007[16].

En , Hummels annonce vouloir quitter Dortmund pour rejoindre son club formateur du Bayern Munich[17]. Pourtant, le champion du monde 2014 nie les faits quelques jours plus tard, expliquant : « Tout est possible. Rien n’est décidé encore. Ce stupide communiqué a créé une fausse impression. Je ne sais pas pourquoi ça a été fait »[18]. Finalement, il rejoint le Bayern après plusieurs jours de controverses et attentes. Hummels laisse une lettre pour le club et ses fans, expliquant son choix : « À la fin, j'ai choisi de commencer à réaliser un nouveau défi, dans ma ville natale, où vivent ma famille et beaucoup d'amis. Il est clair que ce sera difficile pour certaines personnes de comprendre ma décision. Mais après huit ans et demi de moments vraiment superbes à Dortmund, il était temps pour moi d'essayer quelque chose de nouveau. »[19]. Le , il joue son dernier match en tant que Borussen lors d'une défaite en finale de Coupe d'Allemagne face à son futur club. Malgré son statut de star chez les jaunes et noirs, Hummels n'aura pas eu de cérémonie d'adieux au Signal Iduna Park[20].

Retour au Bayern (2016-2019)[modifier | modifier le code]

Le , il est officiellement transféré au Bayern Munich son club formateur, pour la saison 2016-2017[21],[22]. Il signe un contrat de 5 ans[23]. Durant la finale de la Supercoupe d'Allemagne, il délivre une passe décisive de la tête pour Thomas Müller qui inscrit le deuxième but lors de la victoire de son équipe contre son ancien club de Borussia Dortmund. Aligné en défense centrale, Hummels remporte avec le club bavarois, le Championnat d'Allemagne 2016-2017 et s'illustre notamment en réalisant ce que beaucoup de médias considèrent comme le "tacle de la saison" lors d'un match contre l'Eintracht Francfort, en empêchant l'attaquant Branimir Hrgota de marquer un but.

Patron de la défense centrale, il remporte à nouveau le Championnat d'Allemagne en 2018 et 2019, disputant 82 matchs toutes compétitions confondues, inscrivant 6 buts.

Retour au Borussia Dortmund[modifier | modifier le code]

Le est annoncé le retour de Mats Hummels au Borussia Dortmund. Il signe un contrat courant jusqu'en 2022 et son transfert est estimé à 38 millions d'euros[24].

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Mats Hummels à la lutte avec Sergio Agüero pendant la finale de la coupe du monde 2014.

Sélectionné dans les sélections allemandes espoirs, Hummels est gravement blessé[25] et manque toute la seconde partie de la saison 2008/09. Il revient à temps pour disputer et remporter l'Euro espoir 2009 avec la équipe d'Allemagne des moins de 21 ans en . Au sein de cette équipe, il est titulaire aux côtés de futurs coéquipiers en sélection nationale: Jerome Boateng, Benedikt Höwedes, Sami Khedira ou Mesut Özil. En , lors d'un match de qualification pour l'Euro espoirs 2011 face à Saint-Marin, Hummels inscrit un triplé, contribuant ainsi à la plus large victoire de l'histoire de l'équipe (11-0). Néanmoins, l'Allemagne arrivera troisième de son groupe et ne se qualifiera donc pas pour l'Euro espoirs 2011.

Un an plus tard, le , il obtient une première sélection avec l'équipe d'Allemagne de football contre Malte. Il n'est cependant pas retenu pour la Coupe du monde 2010 qui se déroule quelques semaines plus tard. Il est titularisé pour la première fois en sélection le , lors d'un match amical, face à la Suède. Sélectionné avec l'équipe d'Allemagne de football lors des éliminatoires de l'Euro 2012, il inscrit son premier but sous le maillot allemand lors d'un match amical contre la Suisse, le . Hummels est retenu dans la sélection appelée à disputer l'Euro 2012. Il est titularisé lors de la compétition aux côtés de Holger Badstuber en défense centrale en lieu et place de Per Mertesacker, hors de forme. Il dispute tous les matchs de son équipe qui perd en demi-finale contre l'Italie, 2 à 1. Malgré la défaite, il impressionne les médias par ses performances[1],[2],[6],[7],[8],[9].

En 2014, il est retenu dans la sélection appelée à disputer la Coupe du monde 2014 qui a lieu au Brésil. Titularisé dès le premier match de poule, Hummels marque le second but de son équipe contre le Portugal, le . Blessé, il est contraint de déclarer forfait pour le match de huitième de finale contre l'Algérie. De retour pour les quarts de finale, il s'illustre en marquant le seul but du match face à la France, le , permettant à son équipe de se qualifier pour les demi-finales face au Brésil. Le , il dispute et remporte la finale de la Coupe du monde contre l'Argentine.

Deux ans plus tard, il dispute l'Euro 2016 avec la sélection allemande. Blessé[26], il ne dispute pas le premier match contre l'Ukraine et fait son retour contre la Pologne. Son association avec Jérôme Boateng est efficace, puisque son équipe n'encaisse qu'un seul but lors des matchs où les deux joueurs sont alignés: un pénalty consécutif à une main de Boateng contre l'Italie en quart de finale. Suspendu suite à l'accumulation de deux cartons jaunes[27],[28], il ne peut participer à la demi-finale de l'Euro contre la France qui voit l'Allemagne s'incliner 2-0.

En , il est sélectionné par Joachim Löw pour participer à la Coupe du monde 2018. Titulaire lors du premier match face au Mexique (défaite 0-1), Hummels se blessera par la suite et ne pourra participer à la rencontre face à la Suède, ce qui n'empêchera pas l'Allemagne de remporter le match 2-1. Hummels fait son retour lors de la défaite 0-2 face à la Corée du Sud, défaite qui entrainera l'élimination des Allemands au Mondial.

Le , Joachim Löw annonce qu'il ne compte plus sélectionner Jérôme Boateng, Thomas Müller et Mats Hummels[29].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il rencontre la journaliste allemande Cathy Fischer en 2007, ils se marient en 2015. Ils ont un fils prénommé Ludwig qui est venu au monde le [30].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Hummels est un défenseur central complet et un élément clef du système défensif de son équipe. De part sa grande taille (1,91 m), il est à l'aise et dominant dans le jeu aérien, marquant la plupart de ses buts de cette façon. Les observateurs soulignent également la qualité de ses tacles, comparable à ceux de Thiago Silva, et qui permettent fréquemment de récupérer le ballon sans commettre de faute[2].

Hummels possède un bagage technique développé pour son poste ainsi qu'une élégance dans l’exécution de ses gestes[31]. Il se démarque par la précision de ses passes et son apport dans la construction du jeu de l'équipe, n'hésitant pas à se projeter vers l'avant. Malgré un poste reculé et voué à la défense, Hummels peut se muer en passeur décisif, chose rare chez un central. Son habileté à combiner un jeu défensif et offensif lui vaut des comparaisons avec son compatriote Franz Beckenbauer, talentueux libéro connu pour sa finesse technique[6],[9],[32]. Composé et calme, l'international allemand est considéré comme l'un des meilleurs défenseurs de sa génération[33].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Mats Hummels au 27 juin 2020[34],[35]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Allemagne Allemagne Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2006-2007 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 1 0 0 1 0 0 0 0 0 C1 - - - - - - 2 0 0
2007-2008 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 0 0 0 0 0 0 0 0 0 C3 - - - - - - 0 0 0
Sous-total 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 2 0 0
2007-2008 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund (prêt) Bundesliga 13 0 0 3 0 0 - - - - - - - - - - 16 0 0
2008-2009 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund (prêt) Bundesliga 12 1 0 1 0 0 - - - C3 1 0 0 - - - 14 1 0
2009-2010 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 30 5 1 3 0 1 - - - - - - - 1 0 0 34 5 2
2010-2011 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 32 5 1 2 0 0 - - - C3 8 1 0 6 0 0 48 6 1
2011-2012 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 33 1 4 6 1 0 1 0 0 C1 6 1 0 12 1 1 58 4 5
2012-2013 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 28 1 3 2 1 0 1 0 0 C1 11 1 1 5 0 1 47 3 5
2013-2014 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 23 2 2 4 0 0 1 0 0 C1 6 0 0 12 3 1 46 5 3
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 24 2 0 4 0 0 0 0 0 C1 4 0 0 3 0 0 35 2 0
2015-2016 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 30 2 2 6 0 0 - - - C3 14 1 2 11 0 0 61 3 4
Sous-total 225 19 13 31 2 1 3 0 0 - 50 4 3 50 4 3 359 29 20
2016-2017 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 27 1 1 5 2 0 1 0 1 C1 9 0 0 7 0 1 49 3 3
2017-2018 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 26 1 1 5 1 1 1 0 0 C1 9 1 0 9 1 0 50 4 2
2018-2019 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 21 1 1 5 0 1 1 0 0 C1 6 1 0 4 0 0 37 2 2
Sous-total 74 3 3 15 3 2 3 0 1 - 24 2 0 20 1 1 136 9 7
2019-2020 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 31 1 3 2 0 0 - - - C1 8 0 0 - - - 41 1 3
Sous-total 31 1 3 2 0 0 - - - - 8 0 0 - - - 41 1 3
Total sur la carrière 331 23 19 49 5 3 6 0 1 - 82 6 3 70 5 4 538 39 30

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Drapeau : Allemagne Allemagne

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Hummels, le conquérant allemand », sur Europe 1,
  2. a b et c (en) Clark Whitney, « Why Dortmund's Mats Hummels Is the Most Complete Center-Back in Europe », sur bleacherreport.com,
  3. « Hummels à Dortmund pour 4 ans », sur lequipe.fr,
  4. (de) « 1. Bundesliga Topspieler 2010/11 » (consulté le 2 juin 2020)
  5. (de) « 1. Bundesliga Topspieler 2011/12 », sur kicker.de (consulté le 2 juin 2020)
  6. a b et c (en) « Hummels is like Beckenbauer, says Thon », sur goal.com (consulté le 2 juin 2020)
  7. a et b (en) Caleb Cousens, « Euro 2012: Mats Hummels – leading Germany from the back », sur backpagefootball.com,
  8. a et b (en) Chris Bascombe, « Euro 2012: Germany's Mats Hummels at a loss to explain England's failings on world stage », sur telegraph.co.uk,
  9. a b et c « Euro 2012: Mats Hummels, le nouveau Kaiser de l'Allemagne », sur 20minutes.fr,
  10. « Hummels out 2 mois - Foot - ALL - Dortmund », sur L'Équipe, (consulté le 9 juin 2020).
  11. http://www.goal.com/fr/news/71/allemagne/2014/02/05/4597053/dortmund-hummels-absent-deux-semaines
  12. (nl) « Le Bayern Munich favorisé par l'arbitrage », sur 7sur7.be, (consulté le 9 juin 2020).
  13. « Officiel : Hummels nouveau capitaine », sur borussia.fr,
  14. « Mats Hummels va rester à Dortmund, assure le directeur sportif », sur lequipe.fr,
  15. Florian Maussion, « Après avoir prolongé Reus, Dortmund va garder Hummels », sur mercato.eurosport.fr,
  16. (de) « Die Geschichte ihrer Liebe », sur gala.de, (consulté le 25 avril 2018).
  17. Alessandro Pitzus, « Mats Hummels veut rejoindre le Bayern Munich, annonce le Borussia Dortmund », sur eurosport.fr, Eurosport,
  18. Max Franco Sanchez, « Borussia Dortmund : le rétropédalage de Mats Hummels ! », sur footmercato.net,
  19. « La lettre d'adieu de Mats Hummels au Borussia Dortmund, après son transfert au Bayern Munich », sur lequipe.fr,
  20. Samuel Sarfati, « Borussia Dortmund, pas de cérémonie d'adieux pour Mats Hummels », sur goal.com,
  21. « Transfert : Mats Hummels (Dortmund) et Renato Sanches (Benfica) au Bayern Munich », sur lequipe.fr,
  22. « Football : le Bayern Munich met le grappin sur Mats Hummels », sur lemonde.fr, Le Monde,
  23. « Hummels a signé un contrat de 5 ans avec le Bayern Munich », sur RTBF Sport, (consulté le 9 juin 2020).
  24. « Mercato : Mats Hummels (Bayern) de retour à Dortmund (officiel) », sur L'Équipe,
  25. Hummels blessé
  26. WELT, « EM 2016: Mats Hummels’ Verletzung ist keine Kleinigkeit », Die Welt,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juin 2020).
  27. « Euro 2016 : Hummels suspendu, Khedira blessé... l'Allemagne affaiblie pour les demies », sur RMC SPORT, RMC SPORT (consulté le 9 juin 2020).
  28. (de) Sport1 News Reporter, « Hummels gesperrt, Khedira verletzt : Löw muss umbauen », sur Sport1.de, (consulté le 9 juin 2020).
  29. (de) « Löw plant ohne Müller, Hummels, Boateng », sur dfb.de,
  30. (de) GLAMOUR, « Cathy Hummels schwanger: Das Baby ist da! », GLAMOUR,‎ (lire en ligne, consulté le 2 août 2018)
  31. Ali Farhat, « Mats Hummels, l'élégance allemande », sur So Foot,
  32. (en) « Bayern Munich and Germany defensive rock Mats Hummels: the new Franz Beckenbauer », sur bundesliga.com (consulté le 1er juin 2020)
  33. (en) « 10 greatest Bayern Munich academy graduates in Bundesliga history », sur sportskeeda.com,
  34. (en) « Fiche de Mats Hummels », sur ESPN FC.com
  35. « Fiche de Mats Hummels », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :