Alisson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alisson
Image illustrative de l’article Alisson
Alisson avec le Brésil en 2018.
Situation actuelle
Équipe Liverpool FC
Numéro 1
Biographie
Nom Alisson Ramses Becker
Nationalité Brésilien
Naissance (29 ans)
Novo Hamburgo (Brésil)
Taille 1,91 m (6 3)
Période pro. 2013-
Poste Gardien de but
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2002-2012 SC Internacional
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2013-2016 SC Internacional 115 0(0)
2016-2018 AS Rome 064 0(0)
2018- Liverpool FC146 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009 Brésil -17 ans 009 0(0)
2013 Brésil -20 ans 005 0(0)
2015- Brésil 051 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Alisson Ramses Becker, né le à Novo Hamburgo au Brésil, est un footballeur international brésilien qui évolue au poste de gardien de but au Liverpool FC.

Il est le gardien titulaire de l'Équipe du Brésil lors de la Coupe du monde de football de 2018, éliminée en quarts de finale par la Belgique. La même année, au moment de son transfert à Liverpool contre 62,5 millions d'euros, il devint le gardien de but le plus cher de l'histoire avant d'être devancé par l'international espagnol Kepa Arrizabalaga lors du même mercato.

Au terme de sa première saison à Liverpool, il reçoit le Trophée du meilleur gardien du championnat anglais de football pour un total de 21 matches sans prendre de but, performance qu'il réédite en finale de la Ligue des champions 2019 où son club s'impose 2-0 face à Tottenham. Il remporte en 2019, avec sa sélection, la Copa América en tant que gardien titulaire, en n’encaissant qu'un seul but.

En 2019, il reçoit le trophée Yachine récompensant le meilleur joueur au poste de gardien de but, ainsi que le titre de meilleur gardien de l'année décerné par l'IFFHS. Il est considéré comme l'un des meilleurs gardien de la planète[1],[2]. Le 16 mai 2021, Alisson Becker marque le premier but de sa carrière face à West Bromwich Albion et permet aux siens de s'imposer 2-1[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

SC Internacional (2013-2016)[modifier | modifier le code]

Alisson avec le SC Internacional en 2015.

Né à Novo Hamburgo, au Rio Grande do Sul, Alisson a rejoint l'académie de l'Internacional en 2002, à l'âge de dix ans[4]. Ayant progressé à travers les équipes de jeunes, il a régulièrement joué avec les moins de 23 ans, avant de faire ses débuts seniors le , en commençant par un nul 1-1 contre Cruzeiro-RS au Championnat Gaúcho. Ses débuts en Série A ont suivi le quand il a débuté dans un match nul 3-3 à domicile contre Goiás. Remplaçant pour son frère Muriel et en compétition pour le second choix avec Agenor, il a terminé sa première saison avec six apparitions. L'année suivante, Alisson se retrouve en compétition avec la légende brésilienne Dida, qui a rejoint l'Internacional de Grêmio. Il a gagné une place de titulaire en octobre et a terminé l'année avec 11 apparitions en championnat à son nom. Il était un titulaire incontesté l'année suivante au cours de laquelle il a joué 57 matchs toutes compétitions confondues. Le , Alisson a signé un pré-contrat avec le club italien de l'AS Roma, signant un contrat de cinq ans pour un montant de 7,5 millions d'euros. Il a joué son dernier match pour les Colorados le , gardant ses cages inviolées lors d'un nul 0-0 à domicile contre Chapecoense. Au cours de ses quatre années avec l'équipe senior d'Internacional, Alisson a fait plus de 100 apparitions toutes compétitions confondues et a gagné le titre de Campeonato Gaúcho à chaque saison.

AS Roma (2016-2018)[modifier | modifier le code]

Le , il signe à l'AS Roma pour 5 années pour 8 millions d'euros[5]. Il joue son premier match sous ses nouvelles couleurs le , lors d'une rencontre qualificative pour la Ligue des champions face au FC Porto. Il est titularisé et les deux équipes se neutralisent (1-1 score final)[6].

Le , alors que son équipe a perdu lors du match aller de la Ligue des champions sur le score de 4-1[7] face au FC Barcelone, Alisson et ses coéquipiers parviennent à l'exploit, le score de 3-0[8] à Rome leur permet de se qualifier[9]. Cependant, l'AS Rome est éliminée en demi-finales par le Liverpool FC. Avec la Roma, il est élu[Par qui ?] meilleur gardien de la Serie A saison 2017/2018.

Liverpool (depuis 2018)[modifier | modifier le code]

Le , il signe à Liverpool pour 6 saisons, contre 62,5 millions d'euros[10]. Il devient le gardien de but le plus cher de l'histoire, avant d'être devancé par Kepa Arrizabalaga, recruté par Chelsea le pour 80 millions d'euros[11]. Alisson portera le numéro 13[12]. Le , il remporte la finale de la Ligue des champions de l'UEFA avec le FC Liverpool contre Tottenham FC (2-0).La saison suivante, il remporte la première league.

En novembre 2019, il succède à Thibaut Courtois, en étant élu meilleur gardien de l'année par l'IFFHS[13],[14].

Le 16 mai 2021, il marque un but de la tête face à West Bromwich Albion, donnant la victoire à Liverpool à la 95e minute [15]. Il devient alors le premier gardien de l'histoire de Liverpool à marquer un but[16].

Carrière en sélection[modifier | modifier le code]

Sélections de jeunes[modifier | modifier le code]

En 2009, Alisson est sélectionné par l'entraineur Lucho Nizzo pour participer à la Coupe du monde des moins de 17 ans au Nigeria. Gardien titulaire, il ne peut éviter l'élimination des siens en phase de groupes[17].

Équipe du Brésil[modifier | modifier le code]

Alisson élu meilleur gardien de la Copa América 2019 avec le Brésil.

En 2013, il remporte avec l'équipe du Brésil des moins de 20 ans le Tournoi de Toulon[18].

Alisson dispute son premier match en équipe nationale A le lors d'un match face au Venezuela (victoire 3-1), à l'occasion des qualifications pour la Coupe du monde 2018[19].

Il dispute par la suite la Copa América Centenario en 2016, mais son équipe est éliminée en phase de poules. En , l'entraineur brésilien Tite fait appel à Alisson pour participer à la Coupe du monde en Russie[20]. Titulaire, le gardien brésilien atteindra les quarts de finale, avant que son équipe ne soit éliminée par la Belgique.

Opinions politiques[modifier | modifier le code]

Lors de l'élection présidentielle brésilienne de 2018, il apporte son soutien au candidat Jair Bolsonaro[21].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Son frère aîné Muriel est aussi gardien. Alisson est marié depuis 2015 à Natalia Loewe, diplômée en médecine, dont il a une fille, Helena (2017), et un fils, Matteo (2019)[22].

Le 24 février 2021, son père José Agostinho Becker décède après s'être noyé près d'un barrage dans sa propriété au Brésil. Il avait 57 ans[23].

Il est d'ascendance allemande.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques d'Alisson Becker au [24]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Championnat Gaúcho Coupe du monde des clubs Brésil Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B M B M B
2013 Drapeau du Brésil SC Internacional Série A 6 0 2 0 - - - - - - - 1 0 - - - - 9 0
2014 Drapeau du Brésil SC Internacional Série A 11 0 0 0 - - - - - - - 3 0 - - - - 14 0
2015 Drapeau du Brésil SC Internacional Série A 26 0 4 0 - - - - CL 12 0 15 0 - - 3 0 60 0
2016 Drapeau du Brésil SC Internacional Série A 1 0 0 0 - - - - - - - 17 0 - - 6 0 24 0
Sous-total 44 0 6 0 - - - - - 12 0 36 0 - - 9 0 107 0
2016-2017 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 0 0 4 0 - - - - C1+C3 1+10 0 - - - - 8 0 23 0
2017-2018 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 37 0 0 0 - - - - C1 12 0 - - - - 14 0 63 0
Sous-total 37 0 4 0 - - - - - 23 0 - - - - 22 0 86 0
2018-2019 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 38 0 0 0 - - - - C1 13 0 - - - - 11 0 62 0
2019-2020 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 29 0 0 0 - - 1 0 C1 5 0 - - 2 0 2 0 39 0
2020-2021 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 33 1 1 0 - - 1 0 C1 7 0 - - - - 2 0 44 1
2021-2022 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 14 0 0 0 - - - - C1 5 0 - - - - 5 0 24 0
Sous-total 115 1 1 0 - - 2 0 - 30 0 - - 2 0 20 0 170 1
Total sur la carrière 196 1 11 0 0 0 2 0 - 65 0 36 0 2 0 51 0 363 1

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Liverpool FC

En sélection[modifier | modifier le code]

Brésil

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « How Liverpool's Alisson replaced David de Gea as the Premier League's number one goalkeeper », sur www.telegraph.co.uk (consulté le )
  2. (en) Liverpool Correspondent, « Alisson Becker - The secrets behind the world's best goalkeeper | Goal.com », sur www.goal.com (consulté le )
  3. « Le gardien de Liverpool marque un but capital à la dernière minute », sur Le HuffPost, (consulté le )
  4. (es) « Antes de ser titular, goleiro do Inter recebeu convite para virar modelo », sur globoesporte.globo.com,
  5. (en) « Club confirms the signing of goalkeeper Alisson », sur www.asroma.com,
  6. « Feuille du match FC Porto - AS Roma », sur transfermarkt.fr
  7. « FC Barcelone - AS Roma, 4 avr. 2018 - UEFA Champions League - Rapport de match » (consulté le )
  8. « AS Roma - FC Barcelone, 10 avr. 2018 - UEFA Champions League - Rapport de match » (consulté le )
  9. Rédaction, « La Roma réussit une folle remontada face au Barça », L'ÉQUIPE (consulté le )
  10. (en) « Liverpool complete Alisson Becker transfer », sur www.liverpoolfc.com,
  11. Rédaction, « Les infos transferts à retenir du 8 août », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. (en) « Why Alisson refused to take Liverpool’s No.1 shirt from Karius », sur Daily Post, (consulté le )
  13. (en) « IFFHS Awards 2019 – The World's Best Goalkeeper Alisson Ramses Becker (Brazil/FC Liverpool) », IFFHS,
  14. « IFFHS Awards 2019 : André Onana dans le top 20 des gardiens de but », sur africafootunited.com,
  15. « Feuille de match : West Bromwich Albion - Liverpool »
  16. « La magnifique tête victorieuse d’Alisson, gardien de Liverpool, en vidéo », sur Sport24, (consulté le )
  17. (en-GB) FIFA.com, « FIFA U-17 World Cup Nigeria 2009 - Teams - Brazil - FIFA.com », sur FIFA.com (consulté le )
  18. (en) Roberto Di Maggio, « Tournoi Espoirs de Toulon 2013 », sur www.rsssf.com (consulté le )
  19. FIFA.com, « Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ - Matches - Brésil-Venezuela - FIFA.com », sur FIFA.com (consulté le )
  20. FIFA.com, « Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ - Infos - Tite annonce la couleur - FIFA.com », www.fifa.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  21. Éric Frosio, « Ces footballeurs brésiliens qui soutiennent Jair Bolsonaro (extrême droite) », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. Liam Prenderville, « Alisson's wife Natalia Loewe who played key role in £65m Liverpool transfer », sur mirror, (consulté le )
  23. « Liverpool: le père d’Alisson est mort noyé au Brésil », sur RMC SPORT (consulté le )
  24. « Fiche d’Alisson », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]