Son Heung-min

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans ce nom, le nom de famille, Son, précède le nom personnel.

Son Heung-min
Image illustrative de l’article Son Heung-min
Son avec la sélection coréenne en 2019.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau : Corée du Sud Sud-Coréen
Naissance (27 ans)
Lieu Chuncheon (Corée du Sud)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 2010 -
Poste Ailier
Pied fort Ambidextre
Parcours junior
Saisons Club
2008 Drapeau : Corée du Sud Dongbuk HS
2008-2010 Drapeau : Allemagne Hambourg SV
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2010-2013Drapeau : Allemagne Hambourg SV 078 (20)
2013-2015Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen 087 (29)
2015-Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur 208 (77)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2008-2009 Drapeau : Corée du Sud C. du Sud -17 ans 018 0(7)
2018Drapeau : Corée du Sud C. du Sud -23 ans 005 0(1)
2016 Drapeau : Corée du Sud C. du Sud olympique 004 0(2)
2010- Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 087 (26)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 7 décembre 2019

Son Heung-min, né le à Chuncheon (Gangwon), est un footballeur international sud-coréen. Évoluant au poste d'ailier droit ou gauche, il joue actuellement avec l'équipe londonienne de Tottenham Hotspur en Premier League.

Il est considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire de la Corée du Sud[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Chuncheon, d'une famille originaire de Séoul.

Il commence le football en 2002, comme énormément de jeunes Sud-Coréens, notamment suite au parcours extraordinaire de la Corée en Coupe du monde 2002.

Son père oblige Heung-min et son frère à s’entraîner jusqu'à tard le soir et les frappaient s'il estimait que le travail de ses fils n’était pas bon. C'est cette éducation qui lui a forgé son mental d'acier. Heung-min avoue même que son père lui a interdit de se marier et d'avoir des enfants avant la fin de sa carrière. Heung-min vit toujours avec ses parents à Londres .

Hambourg SV[modifier | modifier le code]

Il est formé dans son club de cœur à Séoul, le Sporting Séoul Dundee Club.

À l'âge de 16 ans, Son Heung-min quitte la Corée du Sud et rejoint le centre de formation du Hambourg SV. En juillet 2010, il fait ses débuts avec l'équipe professionnelle et signe un contrat de deux ans lors de son 18e anniversaire.

Il impressionne durant les matchs amicaux du Hambourg SV en marquant 9 buts et signe dans la foulée une extension de contrat le liant jusqu'en 2015. Grâce à ses performances durant la pré-saison, il est affectueusement surnommé « Le Müller coréen » et a reçu les éloges de Franz Beckenbauer qui a dit que Son avait ce qu'il fallait pour devenir le prochain Cha Bum-geun, son entraîneur Armin Veh le désigne comme un « joyau ».

Il marque le but de la victoire contre Chelsea en amical (2-1) mais le jeune Coréen se fracture l'orteil en fin de match et doit rester indisponible deux mois. Son effectue son retour en Coupe d'Allemagne le contre l'Eintracht Francfort. Trois jours plus tard, il joue son premier match de Bundesliga sur la pelouse du FC Cologne (3-2) où il marque également son premier but. Le , Son Heung-min réalise un doublé contre Hanovre mais le HSV perd encore le match (3-2).

Bayer Leverkusen[modifier | modifier le code]

Il est transféré au Bayer Leverkusen en début de mercato pour pallier le départ d'André Schürrle, parti à Chelsea. Dès la première journée de championnat de Bundesliga, il inscrit son premier but le SC Friburg (victoire 3-1). Le 9 novembre 2013, lors de la 12e journée du championnat contre son ancien club, le Hambourg SV, Son inscrit un triplé, le premier de sa carrière pour aider son équipe à remporter la victoire (5-3).

Le 27 août 2014, Heung-min Son inscrit dès les premières secondes un but contre le FC Copenhague en barrage retour de la Ligue des Champions (le Bayer Leverkusen l'emporte 4-0 et se qualifie pour les phases de poules). Le 18 octobre, en Bundesliga, Son marque un doublé contre le VfB Stuttgart (3-3) et inscrit un but lors de la victoire contre Hanovre 96 (3-1). Le 29 octobre, lors d'un match de DFB Pokal, le Sud-Coréen est expulsé à la 78e minute à la suite d'un mauvais geste sur le défenseur allemand Silvio Bankert. Le 4 novembre, Son marque un doublé lors de la 4e journée de la phase de groupe de la Ligue des champions permettant à son équipe de s'imposer. L'équipe allemande atteint les huitièmes de finale mais est éliminée aux tirs aux buts par l'Atlético de Madrid. Le 14 février 2015, Son inscrit un triplé contre le VfL Wolsburg mais ne peut empêcher la défaite de son équipe (4-5).

Son termine sa saison avec 18 buts inscrits toutes compétitions confondues, dont 11 en Bundesliga.

Tottenham Hotspur[modifier | modifier le code]

Le , Son s'engage pour quatre ans à Tottenham en échange de trente millions d'euros[2]. Il devient à l'occasion l'un des joueurs asiatiques les plus chers de l'histoire du football.

Il marque son premier but et doublé avec le club lors d'un match d'Europa League, face à Qarabag (victoire 3-1)[3].

Le 20 septembre 2015, il marque un but à l'occasion de la sixième journée de Premier League face à Crystal Palace (victoire 1-0)[4]. Il marque le but de la victoire à la dernière minute d'un match de championnat contre Watford d'une talonnade qui passe entre les jambes du gardien Heurelho Gomes (1-2).

Le 27 septembre 2016, il inscrit l'unique but de la rencontre contre le CSKA Moscou, à l'occasion de la deuxième journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2016-2017. Le 14 octobre 2016, il reçoit le titre de Joueur du mois de septembre de Premier League[5]. Il devient le premier joueur asiatique à recevoir cette récompense. Le 12 mars 2017, Son réalise son premier triplé pour Tottenham durant le quart de finale de FA Cup remporté 6-0 contre Millwall, pensionnaire de troisième division[6]. Il reçoit à nouveau le trophée du Joueur du mois en avril 2017. La saison 2016-2017 est la plus prolifique de sa carrière puisqu'il inscrit un total de 21 buts toutes compétitions confondues dont 14 en Premier League.

Le 13 septembre 2017, il ouvre le score contre le Borussia Dortmund en Ligue des champions (victoire 3-1) et marque également le but de l'égalisation contre les allemands lors du match retour au Signal Iduna Park (victoire finale 1-2). Son inscrit un doublé contre Huddersfield pour une victoire 2-0 le 3 mars 2018. Le 20 juillet 2018, il prolonge son contrat (qui le liait avec Tottenham jusqu'en 2020), jusqu'en 2023[7].

Le 1er mars 2019, Heung-Min Son est récompensé aux Londons Football Awards, qui célèbrent le meilleur du football londonien pour le titre de meilleur joueur. L’ailier sud-coréen de Tottenham, auteur de 16 buts et 9 passes décisives en 34 matches toutes compétitions confondues, s’est imposé devant Harry Kane, Pierre-Emerick Aubameyang et Eden Hazard, comme le rapporte l’Evening Standard[8].

Le 3 avril 2019, il devient le tout premier buteur officiel de l'histoire du Tottenham Hotspur Stadium, le nouveau stade de Tottenham, en marquant lors du match inaugural face à Crystal Palace. Il se distingue comme étant l'un des acteurs majeurs de la campagne européenne exceptionnelle de Tottenham en Ligue des Champions. Peu décisif lors de la phase de groupes, à l'image de son club, Son marque le premier but du match aller des huitièmes de finale contre le Borussia Dortmund pour une victoire 3-0. Il est également indispensable pour les Spurs en quarts de finale contre Manchester City, puisqu'il offre la victoire au Tottenham Hotspur Stadium par un but plein de technique[9]. Il marque également un doublé lors de l'incroyable match retour à l'Etihad Stadium qui permet à son équipe de se qualifier pour les demi-finales malgré la défaite (4-3).

Le 3 novembre 2019, à l'occasion d'un nul 1-1 face à Everton en championnat, Son effectue un tacle lourd sur André Gomes qui est victime d'une grave luxation-fracture de la cheville droite. Son reçoit d'abord un carton jaune, puis devant la gravité de la blessure, l'arbitre l'exclut. Il se montre plus effondré par la grave blessure du Portugais et fond en larmes avant de quitter le terrain[10]. Quelques jours plus tard, après contestation du club et de Mauricio Pochettino, la sanction est annulée[11]. Le 6 novembre, Son inscrit un doublé en Ligue des champions contre l'Étoile rouge de Belgrade et dédie son premier but à Gomes avec une célébration lui rendant hommage, d'un salut les mains jointes[12]. Au milieu du mois de novembre, faute de résultats, Pochettino est limogé par Tottenham qui nomme José Mourinho à la place. Son inscrit un but et délivre une passe durant un succès 2-3 à West Ham le 23 novembre, premier match sous l'ère de l'entraîneur portugais[13]. Le 7 décembre, il inscrit un but en remontant le terrain depuis sa surface sur soixante-dix mètres pour inscrire le troisième but des Spurs face à Burnley (5-0)[14],[15]. Après le match, Mourinho compare Son à Ronaldo et avance que son but est semblable à celui du Brésilien inscrit contre Compostelle en 1996 alors qu'il jouait au FC Barcelone et que le coach portugais y était entraîneur-adjoint[16].

En sélection[modifier | modifier le code]

Parcours avec les sélections de jeunes[modifier | modifier le code]

Avec les moins de 17 ans, il prend part à la Coupe d'Asie des moins de 16 ans 2008. Lors de ce tournoi, il marque quatre buts, dont un doublé face à l'Indonésie (large victoire 0-9). La Corée du Sud s'incline en finale contre l'Iran (2-1).

L'année suivante, il participe à la Coupe du monde des moins de 17 ans 2009 qui se déroule au Nigeria. Lors de ce mondial junior, il joue cinq matchs. Il se met en évidence en délivrant deux passes décisives en phase de poule, contre l'Uruguay et l'Algérie, puis une dernière lors du quart de finale perdu face au pays organisateur[17].

Avec la sélection olympique, il participe aux Jeux olympiques d'été de 2016. Lors du tournoi olympique organisé au Brésil, il joue quatre matchs. Il se met en évidence en inscrivant deux buts, contre la modeste équipe des Fidji, puis contre l'Allemagne. La Corée du Sud s'incline en quart de finale face au Honduras[18].

Il participe ensuite en 2018 aux Jeux asiatiques, qui se déroulent en Indonésie. Il constitue un élément clé de son équipe, avec un but marqué, et cinq passes décisives délivrées[19]. Il remporte, le , ces Jeux en battant le Japon en finale, ce qui lui permet notamment d'échapper au service militaire sud-coréen[20].

Parcours en A[modifier | modifier le code]

Il reçoit sa première sélection en équipe de Corée du Sud le 30 décembre 2010, en amical contre la Syrie (victoire 1-0). Il est alors âgé de seulement 18 ans et 175 jours. Son dispute ensuite quelques semaines plus tard la Coupe d'Asie 2011 qui se déroule au Qatar. Lors de cette compétition, il joue quatre matchs. Il se met en évidence en marquant son premier but en sélection, lors de la large victoire face à l'Inde (4-1). La Corée du Sud se classe troisième du tournoi[21].

Le 6 septembre 2013, il inscrit son premier doublé en sélection, lors d'un match amical contre Haïti (victoire 4-1). L'année suivante, il participe à la Coupe du monde 2014 organisée au Brésil. Lors de cette compétition, il se met en évidence en inscrivant un but contre l'Algérie. Avec un bilan d'un nul et deux défaites, la Corée du Sud ne parvient pas à dépasser le premier tour[21].

L'année suivante, il participe pour la deuxième fois à la Coupe d'Asie. Lors de cette compétition organisée pour la toute première fois en Australie, il joue cinq matchs. Il s'illustre en marquant un doublé en quart de finale face à l'Ouzbékistan, puis un autre but lors de la finale perdue après prolongation face au pays organisateur[21].

Par la suite, le 3 septembre de la même année, il est l'auteur de son premier triplé en équipe nationale, face au Laos. Cette rencontre gagnée sur le score fleuve de 8-0 rentre dans le cadre des éliminatoires du mondial 2018. Deux mois plus tard, lors de ces mêmes éliminatoires, il s'illustre à nouveau contre le Laos, en inscrivant un doublé[21].

Le 10 novembre 2017, il est l'auteur d'un doublé, lors d'une rencontre amicale face à la Colombie (victoire 2-1). L'année suivante, il participe pour la seconde fois à la Coupe du monde. Lors de ce mondial organisé en Russie, il se met en évidence en inscrivant deux buts, contre le Mexique et l'Allemagne. Son Heung-min officie même comme capitaine face aux Allemands. Avec un bilan d'une seule victoire et deux défaites, la Corée du Sud ne parvient pas à dépasser le premier tour[21].

Après le mondial, il s'impose comme le capitaine régulier de la sélection. En janvier 2019, il participe pour la troisième fois à la Coupe d'Asie des nations. Lors de cette compétition organisée aux Émirats arabes unis, il joue trois matchs. Il se met une nouvelle fois en évidence, en délivrant deux passes décisives face à la Chine. La Corée du Sud s'incline en quart de finale face au Qatar[21].

Le 10 octobre 2019, il est l'auteur d'un doublé face au Sri Lanka, lors des éliminatoires du mondial 2022. Il délivre également une passe décisive à cette occasion[21].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Son Heung-min au 7 décembre 2019[22]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2010-2011 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV Bundesliga 13 3 0 1 0 0 - - - - - - - 5 1 0 19 4 0
2011-2012 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV Bundesliga 27 5 0 3 0 0 - - - - - - - 6 0 0 36 5 0
2012-2013 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV Bundesliga 33 12 2 1 0 0 - - - - - - - 6 1 0 40 13 2
Sous-total 73 20 2 5 0 0 - - - - - - - 17 2 0 95 22 2
2013-2014 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 31 10 4 4 2 1 - - - C1 8 0 2 12 5 1 55 17 8
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 30 11 2 2 1 0 - - - C1 10 5 0 14 4 3 56 21 5
2015 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 1 0 0 - - - - - - C1 1 0 0 - - - 2 0 0
Sous-total 62 21 6 6 3 1 - - - - 19 5 2 26 9 4 113 38 13
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur Premier League 28 4 1 4 1 1 1 0 0 C3 7 3 4 5 5 0 45 13 6
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur Premier League 34 14 6 5 6 1 - - - C1+C3 6+2 1+0 0 7 1 2 54 22 9
2017-2018 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur Premier League 37 12 6 7 2 3 2 0 2 C1 7 4 0 15 6 1 68 24 12
2018-2019 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur Premier League 31 12 6 1 1 2 4 3 0 C1 12 4 1 11 1 5 59 21 14
2019-2020 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur Premier League 14 5 7 - - - 1 0 0 C1 5 5 2 6 2 1 26 12 10
Sous-total 144 47 26 17 10 7 8 3 2 - 39 17 7 44 15 9 252 92 51
Total sur la carrière 279 88 34 28 13 8 8 3 2 - 58 22 9 87 26 13 460 152 66

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Buts en sélection de Son Heung-min
No  Date Lieu Adversaire Résultat Compétition
1 Al Gharafa Stadium, Doha, Qatar Drapeau : Inde Inde 4-1 Coupe d'Asie 2011
2 Stade de la Coupe du monde, Séoul, Corée du Sud Drapeau : Qatar Qatar 2-1 Éliminatoires de la Coupe du monde 2014
3 Sungui Arena Park, Incheon, Corée du Sud Drapeau : Haïti Haïti 4-1 Match amical
4
5 Cheonan Stadium, Cheonan, Corée du Sud Drapeau : Mali Mali 3-1
6 Stade Karaïskaki, Le Pirée, Grèce Drapeau : Grèce Grèce 2-0
7 Stade José-Pinheiro-Borda, Porto Alegre, Brésil Drapeau : Algérie Algérie 2-4 Coupe du monde 2014
8 22 janvier 2015 AAMI Park, Melbourne, Australie Drapeau : Ouzbékistan Ouzbékistan 2-0 Coupe d'Asie 2015
9
10 31 janvier 2015 ANZ Stadium, Sydney, Australie Drapeau : Australie Australie 1-2
11 16 juin 2015 Stade Rajamangala, Bangkok, Thaïlande Drapeau : Myanmar Birmanie 2-0  Éliminatoires de la Coupe du monde 2018
12 3 septembre 2015 Hwaseong stadium, Hwaseong, Corée du Sud Drapeau : Laos Laos 8-0
13
14
15 17 novembre 2015 New Laos national Stadium, Vientiane, Laos 5-0
16
17 6 octobre 2016 Stade de la Coupe du monde de Suwon, Suwon, Corée du Sud Drapeau : Qatar Qatar 3-2
18 10 octobre 2017 Tissot Arena, Bienne, Suisse Drapeau : Maroc Maroc 1-3 Match amical
19 10 novembre 2017 Stade de la Coupe du monde de Suwon, Suwon, Corée du Sud Drapeau : Colombie Colombie 2-1
20
21 Stade de Daegu, Daegu, Corée du Sud Drapeau : Honduras Honduras 2-0 Match amical
22 Rostov Arena, Rostov-sur-le-Don, Russie Drapeau : Mexique Mexique 1-2 Coupe du monde 2018
23 Kazan Arena, Kazan, Russie Drapeau : Allemagne Allemagne 2-0
24 Stade de la Coupe du monde, Séoul, Corée du Sud Drapeau : Colombie Colombie 2-1 Match amical
25 Hwaseong Sports Town, Hwaseong, Corée du Sud Drapeau : Sri Lanka Sri Lanka 8-0 Éliminatoires de la Coupe du monde 2022
26

NB : Les scores sont affichés sans tenir compte du sens conventionnel en cas de match à l'extérieur (Corée du Sud-Adversaire)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur

Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud

Distinctions personnelles

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ces joueurs qui ont marqué l'histoire du football coréen », sur https://lepetitjournal.com/ (consulté le 13 décembre 2019)
  2. Khaled Karouri, « Officiel : Tottenham boucle une recrue à 30 M€ ! », sur footmercato.net, (consulté le 20 septembre 2015)
  3. « Match Tottenham Hotspur - Qarabağ - 1è journée UEFA Europa League. Saison 2015/2016 », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le 20 septembre 2015)
  4. « Match Tottenham Hotspur - Crystal Palace - 6è journée Premier League. Saison 2015/2016 », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le 20 septembre 2015)
  5. (en) « Son claims EA SPORTS Player of the Month prize », PremierLeague.com,‎ (lire en ligne, consulté le 14 octobre 2016)
  6. « Tottenham rejoint Arsenal et Manchester City en demi-finales de la Coupe d'Angleterre », sur rds.ca, RDS,
  7. (en) « New contract for Son », sur www.tottenhamhotspur.com,
  8. « Tottenham : Heung-Min Son et Mauricio Pochettino plébiscités », sur http://www.footmercato.net,
  9. « Tottenham 1-0 Manchester City : Heung-min Son vole au secours des Spurs tops - flops », sur 90min.com, 90 min,
  10. Cyril Morin, « Son en larmes après son expulsion, les prières d’Aurier : la terrible blessure de Gomes a choqué », sur eurosport.fr, Eurosport, (consulté le 4 novembre 2019)
  11. « Le carton rouge d'Heung-min Son pour sa faute sur Gomes annulé », sur eurosport.fr, Eurosport,
  12. « Son Heung-min, l'attaquant de Tottenham, rend hommage à André Gomes », sur lequipe.fr, L'équipe, (consulté le 7 novembre 2019)
  13. Romain Dufournier, « Mourinho débloque Tottenham », sur eurosport.fr, Eurosport,
  14. Antoine Hick, « Le magicien Son inscrit l'un des buts de la saison après un solo exceptionnel de 70 mètres », sur rtbf.be,
  15. Vincent Bregevin, « Un bijou de Son, un doublé de Kane et une réaction parfaite de Tottenham », sur eurosport.fr,
  16. « Mourinho compare Son à Ronaldo », sur sport24.lefigaro.fr,
  17. Statistiques avec les moins de 17 ans sur transfermarkt.fr
  18. Statistiques avec la sélection olympique sur transfermarkt.fr
  19. Statistiques avec les moins de 23 ans sur transfermarkt.fr
  20. a et b (en) Reuters, « Son Heung-min spared military service as South Korea take Asian Games gold », sur the Guardian, (consulté le 1er septembre 2018)
  21. a b c d e f et g Statistiques en équipe nationale sur transfermarkt.fr
  22. « Fiche de Son Heung-min », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :