Uli Hoeness

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Uli Hoeneß
Image illustrative de l’article Uli Hoeness
Uli Hoeneß en 2019
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne Bayern Munich (Président)
Biographie
Nom Ulrich Hoeneß
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemand
Naissance (67 ans)
Lieu Ulm, Wurtemberg-Bade, RFA
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. 1970-1979
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1959-1965 Drapeau : République fédérale d'Allemagne VfB Ulm
1965-1970 Drapeau : République fédérale d'Allemagne TSG Ulm 1846
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1970-1979 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Bayern Munich239 (86)
1978-1979 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Nuremberg011 0(0)
1970-1979 Total250 (86)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1972-1976Drapeau : République fédérale d'Allemagne Allemagne de l’Ouest035 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Ulrich Hoeneß dit Uli Hoeneß, né le à Ulm, est un footballeur allemand. Joueur professionnel au cours des années 1970, il occupe le poste de manager du Bayern Munich entre 1979 et 2009. Il en devient le président le 27 novembre 2009. Son frère, Dieter Hoeneß, a également joué au Bayern et en équipe nationale.

Il est l'un des meilleurs joueurs ouest-allemands de son époque, indissociable des grands succès de l'équipe de RFA et du Bayern Munich des années 1970. Vainqueur du Championnat d'Europe des nations en 1972 et de la Coupe du monde en 1974, il a aussi remporté trois Coupes d'Europe des clubs champions en 1974, 1975 et 1976.

Compte tenu de cette notoriété, son incarcération en 2014 pour fraude fiscale est très médiatisée.

Il est le président du Bayern Munich de 2009 jusqu'à son retrait fin 2019, il reste au club mais ne candidate pas à sa succession[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

1982-paraguay-wm-spain-3-uli.JPG

Carrière en clubs[modifier | modifier le code]

Recruté en 1970 par l'entraîneur Udo Lattek au sein de l'effectif du Bayern Munich, Uli Hoeneß a joué 250 matches de Bundesliga et inscrit 86 buts entre 1970 et 1979. Il a remporté trois coupes des champions en 1974, 1975 et 1976 (il inscrit un doublé lors de la finale de 1974 contre l'Atletico Madrid) et une coupe intercontinentale en 1976.

Sérieusement blessé à un genou lors de la finale de Coupe des clubs champions européens contre le club anglais de Leeds United en 1975, Uli Hoeneß aura du mal à récupérer totalement de cette blessure.

Joueur emblématique du Bayern Munich entre 1970 et 1978, Hoeneß termine sa carrière au FC Nuremberg lors de la saison 1978-1979. Du fait de sa blessure en 1975, il sera contraint de mettre fin à sa carrière assez prématurément, en 1979, alors qu'il n'avait que 27 ans.

Carrière en sélection[modifier | modifier le code]

Avec la Mannschaft, ce joueur talentueux est l'un des plus jeunes joueurs de l'équipe à remporter le Championnat d'Europe des Nations en 1972. Il sera surtout Champion du monde avec la RFA en 1974. En finale contre les Pays-Bas, il provoque un pénalty en faisant une faute sur Johan Cruyff dès la première minute, ce qui n'empêchera pas les Allemands de remporter le titre. En 1976, lors de la finale de l'Euro, il rate le tir au but décisif qui donne la victoire à l'équipe de Tchécoslovaquie. En sélection, il fut le grand ami de Paul Breitner et formait avec lui un duo exceptionnel.

Carrière de dirigeant[modifier | modifier le code]

À la fin de sa carrière de joueur en 1979, Hoeneß devient manager du Bayern Munich. Le 27 novembre 2009, il succède à Franz Beckenbauer à la présidence du club. Le 18 novembre 2018, l'assemblée générale des actionnaires du Bayern Munich entérine son maintien au poste de président jusqu'en 2022[2].

Uli Hoeneß est très connu pour ses coups de gueule en Bundesliga notamment vis-à-vis des entraîneurs adverses comme Christoph Daum (en 1989 avec Cologne et 2000 avec Leverkusen) et meme vis-à-vis des entraineurs du Bayern comme Louis van Gaal.

Il forme avec Franz Beckenbauer et Karl-Heinz Rummenigge le trio de joueurs de légende qui sont les dirigeants du Bayern depuis 15-20 ans.

Affaires extra-sportives[modifier | modifier le code]

En 2013, Hoeneß est soupçonné d'avoir dissimulé plus de 10 millions d'euros au fisc et se retrouve au cœur de l'un des plus gros scandales de l'histoire du sport allemand[3],[4].

Le 13 mars 2014, le Parquet de Munich le condamne à trois ans et demi de prison pour avoir fraudé le fisc de plus de 28 millions d'euros. Il ne fera par la suite pas appel de la décision[5]. Il est incarcéré le 2 juin 2014.

7 mois après son incarcération, le 2 janvier 2015, il bénéficie d'un régime de semi-liberté. Il bénéficie d'une liberté conditionnelle puis est libéré le 29 février 2016.

Sensibilité politique[modifier | modifier le code]

Hoeneß soutient le parti CDU de la Chancelière allemande Angela Merkel[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec le Bayern Munich[modifier | modifier le code]

Avec la RFA[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bayern-munich-uli-hoeness-ne-sera-plus-president
  2. « Bayern Munich : Uli Hoeness réélu président du conseil de surveillance », sur lequipe.fr, Groupe Amaury, (consulté le 18 décembre 2018).
  3. Scandale financier à la tête du Bayern de Munich, Le Figaro, 22 avril 2013.
  4. Angela Merkel éclaboussée par l'« affaire Hoeneß », Le Figaro, 3 mai 2013.
  5. Uli Hoeneß (Bayern Munich) condamné à trois ans et demi de prison, Eurosport, 13 mars 2014.
  6. « Fraude et évasion fiscales : ces 2 000 milliards qui plombent l'Europe », Bastamag,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :