Duisbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Duisburg (Belgique).
image illustrant une ville d’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant une ville d’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Duisbourg
Duisburg
l'église du Sauveur
l'église du Sauveur
Blason de Duisbourg
Héraldique
Drapeau de Duisbourg
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of North Rhine-Westphalia (state).svg Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
Düsseldorf
Arrondissement
(Landkreis)
Duisburg (ville-arrondissement)
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
46
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Sören Link SPD
2012-2017
Code postal 47001-47279
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 1 12 000
Indicatif téléphonique +49-203,
+49-2065, +49-2066,
+49-2151, +49-2841
Immatriculation DU
Démographie
Population 485 465 hab. (31 décembre 2014[1])
Densité 2 085 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 25′ 29″ Nord 6° 45′ 03″ Est / 51.424833, 6.750833
Altitude 31 m
Superficie 23 282 ha = 232,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Duisbourg

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Duisbourg
Liens
Site web www.duisburg.de

Duisbourg (Duisburg [ˈdyːsbʊɐ̯k] en allemand Prononciation du titre dans sa version originale Écouter) est une ville indépendante (Kreisfreie Stadt) d'Allemagne, située dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et dans le district de Düsseldorf (Regierungsbezirk Düsseldorf). La ville est membre de la « communauté de communes du secteur de la Ruhr » (Regionalverband Ruhr), structure intercommunale regroupant environ 5,5 millions d'habitants ainsi que de l'Euro-région germano-néerlandaise Rhein-Waal.

Duisbourg est une grande ville industrielle (aciéries), commerciale (port sur le Rhin) et le siège, conjointement avec Essen, de l'université de Duisbourg et Essen.

Géographie[modifier | modifier le code]

Duisbourg est située au sud de la grande plaine de l'Allemagne du nord, au confluent de la Ruhr et du Rhin, en bordure ouest du bassin houiller de la Ruhr. L'altitude de la ville varie de 14,9 à 82,5 mètres avec une moyenne de 33,5 mètres.

Le centre de la ville ancienne s'étend sur la rive gauche de la Ruhr et sur la rive droite du Rhin.

Le pont routier Friedrich-Ebert sur le Rhin à Duisburg

Organisation administrative[modifier | modifier le code]

Villes limitrophes[modifier | modifier le code]

Duisbourg est limitrophe des villes de Oberhausen, Mülheim an der Ruhr, Ratingen, Düsseldorf, Krefeld, Moers, Rheinberg et Dinslaken.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Les subdivisions administratives de Duisbourg

La ville est divisée en sept arrondissements municipaux (Stadtbezirk) composés de 46 quartiers (Ortsteil).

arrondissements habitants
Déc. 2009
habitants
Juil. 2013
Mitte (centre historique) 105 961 105 925
Rheinhausen 77 933 76 882
Meiderich-Beek 73 881 71 126
Süd 73 321 72 230
Hamborn 71 891 70 627
Walsum 51 528 50 211
Homberg-Ruhrort-Baerl 41 153 39 745

Démographie[modifier | modifier le code]

Année Habitants
1798 4 530
1852 9 579
1871 30 533
1900 92 729
1913 251 750
1919 248 225
1928 277 671
1930 441 158
1939 434 646
Année Habitants
1945 322 301
1956 476 523
1961 504 975
1974 428 594
1975 591 635
1985 518 260
1995 535 250
2005 501 562
2008 492 870
2013 486 746

Tout au long du XXe siècle, plusieurs villes et communes ont été progressivement intégrées dans les limites administratives de Duisbourg.

En 1929, les communes de Rahm (5 957 habitants en 2008), Huckingen (9 541 habitants en 2008, 2 400 en 1930) et surtout la ville de Hamborn (132 547 habitants en 1928) ont été absorbées par la ville de Duisbourg. À la suite de cette transformation, la ville a porté le nom de Duisburg-Hamborn jusqu'en 1935.

En 1974, ce sont les villes de Homberg (15 098 habitants en 2008), Rheinhausen (70 000 habitants en 1974), Walsum (40 000 habitants en 1958, 51 406 en 2008), Rumeln-Kaldenhausen (17 725 habitants en 2008) et Baerl (5 007 habitants en 2008) qui ont été absorbées par Duisbourg.

En 2013, la population de Duisbourg a progressé, cette progression est due uniquement à l'augmentation de l'immigration. En effet celle-ci a compensée une perte de la population dite « de souche » allemande.

La population « de souche » a diminué de 2 319 individus pour s'établir à 407 933 personnes.

La population immigrée a augmenté de 2 423 individus pour s'établir à 78 813 personnes.

Économie[modifier | modifier le code]

Le bassin du Innenhafen du port de Duisburg.

Duisbourg est le premier port intérieur du monde, situé dans la plus puissante région industrielle d'Europe. En 1995, aucun conteneur n'était traité dans les installations portuaires, en 2007, plus d'un million sont traités annuellement. Le port a un trafic annuel de 40 millions de tonnes de marchandises et voit passer 20 000 bateaux.

Article détaillé : Ruhrort.

Duisbourg est une très grande ville industrielle : 49 % de l'acier et 34 % de la fonte allemands y sont produits. La ville est aussi le siège des brasseries König Brauerei.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Le Wedaustadion était le second plus grand stade en Allemagne lors de son inauguration en 1921.

De nombreux clubs sportifs existent à Duisbourg :

En 2005 ont eu lieu à Duisbourg les Jeux mondiaux de 2005, réunissant 40 sports non reconnus par les Jeux olympiques.

Construction d'une nouvelle archive centrale du Land de Rhénanie-du-nord-Westphalie[modifier | modifier le code]

Le nouveau bâtiment d'administration et de stockage des archives du Land à Duisbourg

Un nouveau bâtiment d'archives pour le Land de Rhénanie-du-nord-Westphalie a été construit pour réunir des archives disséminées dans le Land[2]. Selon des rapports de presse[3], les coûts de construction pour ce nouveau bâtiment ont atteint 195 millions d'euros pour un budget initial de 30 millions, soit un dépassement de 550 %. De nombreux articles de presse ont évoqué des affaires de corruption, et une commission d'enquête parlementaire du Land a été désignée pour élucider l'affaire.

Hommage aux victimes dix jours après le drame du 24 juillet 2010.

Drame de la Love Parade[modifier | modifier le code]

En 2010, la Love Parade est organisée à Duisbourg. Le 24 juillet, à 17 h, devant l’affluence des spectateurs voulant se rendre au festival (1,4 million de participants alors que le site de la Love Parade avait obtenu l'autorisation d'accueillir seulement 250 000 personnes[4]), l'unique voie d'accès au site est fermée après un tunnel ; la foule est donc repoussée dans le tunnel déjà encombré par ceux qui cherchent à rejoindre le festival. Le passage n’étant pas assez large pour supporter un tel mouvement, de très nombreuses personnes sont écrasées, plaquées au sol, et piétinées. Vingt-et-une personnes perdent la vie et 510 seront blessées[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Destatis
  2. Voir, par exemple, l'installation provisoire dans le château de Kalkum.
  3. (de) Liegenschaftsbetrieb NRW: Skandal Anach Kostenexplosionen - Projekt Magazin, 22 mai 2014
  4. Love Parade: une 20ème victime - L'Express/AFP, 27 juillet 2010
  5. Funeste "Love Parade" en Allemagne - Le Monde/AFP/Reuters, 24 juillet 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]