Uwe Seeler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Uwe Seeler
Image illustrative de l’article Uwe Seeler
Uwe Seeler, 2016
Biographie
Nationalité Allemand
Naissance (85 ans)
Hambourg (Allemagne)
Taille 1,69 m (5 7)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1953-1972 Hambourg SV573 (543)
1978 Cork Celtic001 00(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1954-1970 Allemagne de l’Ouest072 0(43)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Uwe Seeler, né le à Hambourg en Allemagne, est un footballeur international allemand, qui jouait au poste d'attaquant pour le Hambourg SV et pour l'équipe d'Allemagne.

Avec le Brésilien Pelé, le Portugais Cristiano Ronaldo et l'Allemand Miroslav Klose, il fait partie des seuls joueurs à avoir marqué dans quatre Coupes du monde différentes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Uwe Seeler est le troisième enfant d'Anny et Erwin Seeler, son père était footballeur dans les années 1920 à 1940 et joue notamment au Hambourg SV, comme son frère Dieter Seeler (de), Uwe est inscrit au club en 1946. Son père travaillait dans le port de Hambourg, et Uwe suivit une formation de commercial dans la logistique.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Uwe Seeler en 1968

Depuis 1946, Uwe Seeler joue dans les équipes jeunes de Hambourg, en 1953 il est appelé la première fois dans l'équipe première à 16 ans pour disputer un match amical[1], puis régulièrement depuis 1954 en championnat avec une permission exceptionnelle de la fédération allemande. Il joue son premier match officiel le 1 août 1954, dans une rencontre de Coupe de la Ligue du Nord de l'Allemagne, et marque 4 buts contre Holstein Kiel (score final 8-2).

Dès son premier match de championnat, il marque également un but et sera dès lors titulaire en pointe de l'attaque du Hambourg SV. Uwe Seeler marque régulièrement une trentaine de buts par saison en Oberliga Nord, et remporte neuf fois le championnat entre 1955 et 1963, marquant 267 buts en 237 matchs. En 1957 et 1958, il sera finaliste du championnat d'Allemagne mais ne terminera que vice-champion. Il faudra attendre la fin de la saison 1959-1960, où Hambourg rencontre en finale du championnat d'Allemagne le FC Cologne, Uwe Seeler marque deux buts lors de la victoire 3 à 2, et remporte son premier titre de champion. La même année il sera élu meilleur footballeur en Allemagne.

Seeler joue ensuite 239 matchs en Bundesliga avec le Hambourg SV, marquant 137 buts. Avec cette équipe, il remporte un championnat d’Allemagne en 1960 et une coupe allemande (DFB-Pokal), victoire en 1963 par 3-0, avec un triplé de Seeler. Il ne remporte toutefois aucun trophée européen, son meilleur résultat étant une place de finaliste lors de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1968.

Malgré des offres de grands clubs étrangers, notamment l'Inter Milan, il reste fidèle au club de Hambourg[1], décision qui contribue beaucoup à la popularité d'Uns' Uwe (Notr'Uwe en français)[2]. Au sein du club il est surnommé Der Dicke (le Gros)[3]. Avec Hambourg, il joue au total 29 rencontres européennes, inscrivant 21 buts.

Seeler termine meilleur buteur du championnat allemand à quatre reprises, et il est par ailleurs le premier meilleur buteur de la Bundesliga lors de sa création en 1963-1964. Toutes compétitions confondues, il marque plus de 400 buts dans sa carrière.

Il est élu « Meilleur joueur allemand » en 1960, 1964 et 1970.

En 1978, il fait très brièvement un retour à la compétition en jouant un match dans le championnat d'Irlande.

Carrière en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Seeler fait ses débuts en équipe d'Allemagne en octobre 1954 contre l'équipe de France.

Entre 1954 et 1970, Seeler reçoit 72 sélections en équipe d'Allemagne, marquant 43 buts[1].

Seeler participe à la phase finale de la coupe du monde de 1958, puis de la coupe du monde de 1962, de la coupe du monde de 1966 (défaite en finale contre l'équipe d'Angleterre) et enfin de la coupe du monde de 1970. Il joue au total 21 matchs de Coupe du monde, marquant 9 buts.

Seeler est à 40 reprises capitaine de l'équipe d'Allemagne. Après sa carrière, il est nommé capitaine d'honneur de l'équipe allemande (décoration concédée seulement à trois autres joueurs : Fritz Walter avant Seeler, Franz Beckenbauer et Lothar Matthäus plus tard).

Carrière après le football[modifier | modifier le code]

Dès 1961, Seeler travaille comme représentant d'Adidas[1] ; après sa carrière, il fonde d'ailleurs une entreprise de vêtements. Il est l'un des premiers joueurs allemands à faire de la publicité au cinéma et à la télévision (pour une lotion d'après-rasage, entre autres).

Il forme également une "équipe nationale de tradition" (Uwe-Seeler-Traditionself) avec environ 60 anciens professionnels qui disputent 10 à 15 matchs de charité par an.

En 1995, Seeler prend la présidence du club de Hambourg SV, poste qu’il occupe pendant deux ans et demi.

En 2003, le Sénat de Hambourg lui décerne le titre de « Citoyen d'honneur de la ville ».

Son petit-fils Levin Öztunalı (le fils de sa fille Frauke) est également footballeur professionnel[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statue en bronze du pied droit d'Uwe Seeler devant le Volksparkstadion.

Palmarès en club[modifier | modifier le code]

Hambourg SV
 

Palmarès en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Allemagne de l’Ouest

Statistiques[modifier | modifier le code]

Seeler joue 239 matchs en Bundesliga avec le Hambourg SV, marquant 137 buts[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Uwe Seeler, Hambourg mon amour », sur FIFA.com (consulté le )
  2. Ali Farhat, Charles Alf Lafon, Sophie Serbini et Côme Tessier, « Ils ont marqué le foot allemand, de 10 à 6 », sur SoFoot.com, (consulté le )
  3. (de) « Der Dicke vom Rothenbaum », sur https://www.n-tv.de,
  4. (en) Uli Hesse, « Levin Öztunali – The tale of the Prodigal Grandson »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), cricketsoccer.com, (consulté le )
  5. « Fiche d’Uwe Seeler », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :