Harry Kane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Harry Kane
Image illustrative de l’article Harry Kane
Kane avec l'Angleterre à la Coupe du Monde de la FIFA 2018
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur
Numéro 10
Biographie
Nom Harry Edward Kane
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Nat. sportive Drapeau : Angleterre Anglaise
Naissance (25 ans)
Lieu Walthamstow (Angleterre)
Taille 1,88 m (6 2)[1]
Période pro. 2011 -
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1999-2001Drapeau : Angleterre Ridgeway Rovers
2001-2002Drapeau : Angleterre Arsenal FC
2002-2004Drapeau : Angleterre Ridgeway Rovers
2004Drapeau : Angleterre Watford FC
2004-2011Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2011-Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur216 (142)
2011 Drapeau : Angleterre Leyton Orient018 00(5)
2012 Drapeau : Angleterre Millwall FC027 00(9)
2012 Drapeau : Angleterre Norwich City005 00(0)
2013 Drapeau : Angleterre Leicester City015 00(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010Drapeau : Angleterre Angleterre -17 ans003 00(2)
2010-2012Drapeau : Angleterre Angleterre -19 ans014 00(6)
2013Drapeau : Angleterre Angleterre -20 ans003 00(1)
2013-2015Drapeau : Angleterre Angleterre espoirs012 00(7)
2015-Drapeau : Angleterre Angleterre030 0(19)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 27 août 2018

Harry Edward Kane, né le à Walthamstow, est un footballeur international anglais qui évolue au poste d'attaquant à Tottenham. Il est le capitaine de l'équipe d'Angleterre qui évolue dans la Coupe du monde 2018 et qui atteint les demi-finales où elle est éliminée 2-1 par la Croatie en prolongation, avant d'être battue par la Belgique 2-0 lors de la « petite finale » pour la troisième place. Il termine meilleur buteur de la compétition avec six réalisations (dont 3 sur pénalties).

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation londonienne (2001-2011)[modifier | modifier le code]

Harry Kane commence le football dans le club local de Ridgeway Rovers, où il rencontre David Beckham qui, lui aussi, y a fait ses premiers pas de footballeur[2]. Il est repéré par Arsenal qu'il rejoint à 8 ans[3]. Après une saison, il n'est pas conservé par le club londonien et retourne à Ridgeway Rovers. Il est alors repéré par Watford mais n'y reste que deux mois avant de rejoindre le centre de formation de Tottenham en 2004, éternel rival d'Arsenal. Lors de la saison 2009-2010, le jeune Harry Kane prend part à 22 rencontres avec les U18 de Tottenham et y inscrit 18 buts. Ces statistiques lui permettent d'être retenu pour la première fois dans le groupe professionnel lors du Huitième de finale de Coupe de la Ligue contre Everton le mais reste sur le banc de touche alors qu'il a tout juste 16 ans (2-0). Harry Redknapp le rappelle lors du huitième de finale de FA Cup contre Bolton le mais Kane ne rentre toujours pas en jeu (4-0).

Multiples prêts (2011-2013)[modifier | modifier le code]

Malgré de très bons matchs en équipe de jeunes, Harry Kane ne parvient pas à se faire une place dans le groupe professionnel de Harry Redknapp qui décide de le prêter à Leyton Orient, club de League One, en janvier 2011. Il fait ses débuts professionnels contre Rochdale lors d'un nul (1-1). Le match suivant et la réception de Sheffield Wednesday, Harry Kane inscrit son premier but en professionnel (4-0). Lors de la 32e journée de League One et la réception de Bristol Rovers, Kane entre en jeu à vingt minutes de la fin de la partie et s'offre un doublé en cinq minutes (4-1). Durant ses six mois de prêt, Harry Kane trouvera le chemin des filets à 5 reprises en 18 rencontres mais Leyton Orient termine 7e, à un point des places de barragiste pour l'accession à la division supérieure.

De retour à Tottenham, Harry Kane étrenne pour la première fois le maillot des Spurs à White Hart Lane lors du match retour des barrages de l'Europa Ligue face à Heart of Midlothian (0-0). Harry Redknapp ne comptant pas sur lui en Championnat, Kane doit se contenter de bout de matchs en Coupe d'Europe. Ainsi, il inscrit son premier but professionnel pour Tottenham le face au Shamrock Rovers après être entré en fin de rencontre (0-4). 3e de son groupe, Tottenham est éliminé de la compétition et Harry Kane comprend qu'il va devoir trouver du temps de jeu ailleurs.

Le 29 décembre 2011, il rejoint Millwall club de Championship en compagnie de son coéquipier Ryan Mason. Il prend part à sa première rencontre avec son nouveau club le contre Bristol City mais ne peut éviter la défaite (1-0). Lors du replay du 3e tour de FA Cup, Harry Kane réalise son meilleur match en pro en inscrivant un doublé et donnant une assist pour une victoire 5-0 contre Dagenham & Redbridge. Au tout suivant, c'est Southampton qui fera les frais de la forme de Kane qui donnera deux passes décisives lors du replay gagné à l'extérieur (2-3) avant de se faire éliminer par Bolton en huitièmes (0-2). En Championship, Harry Kane explose à partir de la 33e journée inscrivant 7 buts en 13 journées permettant à son club de se maintenir en D2. Au total, Harry Kane prend part à 29 matchs dont 22 de Championship pour 9 buts toutes compétitions confondues. Le jeune attaquant est élu Meilleur jeune joueur de Millwall de la saison[4].

À son retour à Tottenham, Harry Redknapp est remplacé par André Villas-Boas qui décide d'incorporer Harry Kane au groupe professionnel pour le stage de pré-saison aux États-Unis où il inscrit notamment un triplé contre Southend United en préparation. Le , Harry Kane goutte à ses premières minutes de Premier League en entrant en jeu lors de la défaite contre Newcastle (2-1). Barré par Gareth Bale, Emmanuel Adebayor ou Jermain Defoe, Harry Kane est envoyé en prêt à la toute fin du mercato estival, en Premier League cette fois-ci, à Norwich. Malheureusement pour lui, l'attaquant se blesse et ne rentre jamais dans les plans de son entraîneur, Chris Hughton, ne disputant que 5 matchs dont 3 de Premier League.

Le 29 décembre 2012, Tottenham décide de rappeler son jeune attaquant pour le prêter deux mois plus tard à Leicester, club de Championship visant la montée en Premier League. Il trouve le chemin des filets pour sa deuxième apparition face à Blackburn (3-0) et contribue à la 6e place des siens synonyme de barrage d'accession à la division supérieure. En Play-Off, Leicester s'impose 1-0 contre Watford lors du match aller. Le match retour est un véritable scénario catastrophe puisqu'alors mené 2-1 mais qualifié grâce à la règle du but à l'extérieur, Leicester et Anthony Knockaert obtiennent un penalty à la 90+7e qui pourrait sceller définitivement leur qualification. Knockaert se manque mais alors que la qualification semble tout de même acquise, Watford inscrit un troisième but à la 90+10e qui prive Leicester du match décisif pour la montée (3-1). Durant son prêt à Leicester, Harry Kane aura disputé 15 matchs toutes compétitions confondues pour 2 buts.

Tottenham Hotspur (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Saison 2013-2014[modifier | modifier le code]

Harry Kane a une nouvelle chance de percer dans son club formateur puisque l'entraîneur portugais, André Villas-Boas, compte sur lui après le départ de Gareth Bale au Real Madrid et malgré les arrivées de Nacer Chadli, Roberto Soldado, Christian Eriksen ou encore Erik Lamela. Numéro 37 sur le dos, Kane dispute ses premières minutes face au Dinamo Tbilissi lors du tour préliminaire d'Europa Ligue aller (0-5) puis au retour (3-0) pour une qualification pour la phase de groupes. Le , Kane dispute les dernières minutes de la victoire contre Cardiff lors de la 5e journée de Premier League (0-1). Le , le jeune Kane remplace Nacer Chadli contre Hull City en Huitième de finale de Coupe de la Ligue. Lors des prolongations, l'adversaire prend un but d'avance mais Kane égalise en inscrivant son premier de la saison avant de transformer son tir-au-but et de voir les siens se qualifier (2-2 ap ; 10-9 tab). Harry Kane alors en forme se blesse et est éloigné des terrains pendant un mois. À son retour, André Villas-Boas a été licencié et remplacé par Tim Sherwood, son adjoint, qui décèle en Harry Kane de réelles capacités de buteur[5]. Après une élimination en huitième de finale de C3 par le Benfica Lisbonne (3-1 ; 2-2), Harry Kane connait sa première titularisation en Premier League le lors de la 32e journée contre Sunderland où il inscrit son premier but en Championnat et distribue sa première passe décisive pour Emmanuel Adebayor (5-1)[6]. La journée suivante, il inscrit un nouveau but contre West Bromwich Albion (3-3)[7] puis contre Fulham le match d'après (3-1)[8]. Depuis trois journées, Kane est titulaire et ne sortira plus de l'équipe-type de Sherwood jusqu'à la fin de saison. Pour sa première saison entière à White Hart Lane, Harry Kane aura joué 19 rencontres dont 10 en Premier League pour 4 buts et aura surtout changé de statut grâce à une fin de saison canon permettant aux Spurs de terminer à la 6e place synonyme de qualification pour l'Europa Ligue.

Saison 2014-2015[modifier | modifier le code]

Harry Kane lors du 5-3 de Tottenham face à Chelsea, en janvier 2015.

Avec l'arrivée de Mauricio Pochettino à la place de Tim Sherwood à la tête de l'équipe première de Tottenham[9], Harry Kane se voit récompenser de sa bonne fin de saison dernière et prolonge son contrat jusqu'en 2019 et troque son no 37 pour le no 18[10]. L'Argentin lui donne sa chance dès la 1re journée de Premier League en le faisant entrer en fin de partie contre West Ham où il donne le but de la victoire à Eric Dier au bout du temps additionnel (0-1). Kane est titulaire lors du tour préliminaire d'Europa Ligue face à Limassol et inscrit le but de la victoire en fin de match (1-2) puis récidive au match retour (3-0). Le , il inscrit un triplé contre l'Asteras Tripolis en Coupe d'Europe avant de finir le match dans les cages à la suite de l'expulsion d'Hugo Lloris où il commettra une faute de main (5-1)[11]. Le , alors que son équipe est menée face à Aston Villa, Kane entre en jeu et inverse la tendance en donnant le but de la victoire à la toute fin de match (1-2). Dès lors, Mauricio Pochettino, qui hésitait jusque-là à lui faire confiance[12], en fait son avant-centre titulaire aux dépens de Roberto Soldado. Il marque une nouvelle fois lors de la 12e journée contre Hull City (1-2)[13]. De la 16e à la 18e journée, il marque lors de trois victoires consécutives contre Swansea (1-2), Burnley (2-1) et son ancien club Leicester (1-2). Kane explose littéralement aux yeux de l'Europe avec un début de saison tonitruant, les Anglais en font désormais l'un de leurs grands espoirs pour porter l'équipe nationale à l'Euro 2016[14]. Le , Tottenham Hotspur reçoit l'ogre et leader Chelsea à White Hart Lane, c'est le moment choisi par Harry Kane pour humilier l'équipe de José Mourinho en inscrivant un doublé et en offrant deux passes décisives à Andros Townsend puis Nacer Chadli pour une éclatante victoire 5-3[15]. Auteur de 18 buts en 32 matchs, Harry Kane voit Tottenham lui proposer une nouvelle prolongation jusqu'en 2020 avec un salaire doublé atteignant les 2,5 millions € annuel[16],[17]. Alors qu'une photo de Kane avec le maillot d'Arsenal, éternel rival de son club, à l'âge de 8 ans sort dans les médias et déchaine les passions[18], le jeune attaquant fait taire ses détracteurs lors du derby contre les Gunners en s'offrant un doublé qui permet à son équipe de s'imposer 2-1[19]. Sa superbe saison ne passe pas inaperçue et tape dans l'œil du sélectionneur national, Roy Hodgson qui pourrait lui faire connaître sa première cape[20]. Le , Harry Kane est élu Joueur du mois de janvier avec 5 buts en 3 matchs[21]. En Europa Ligue, Tottenham sort en tête du Groupe C mais se fait éliminer dès les Seizièmes de finale par la Fiorentina, Harry Kane ne faisant qu'entrer en jeu lors des deux matchs (1-1 ; 2-0). Porté par un excellent Harry Kane, les Spurs atteignent la finale de la League Cup où ils échouent face aux Blues de Chelsea trois jours après l'élimination en C3 (2-0)[22]. En match en retard de la 27e journée de Premier League contre les Queens Park Rangers, Harry Kane inscrit un nouveau doublé et porte son total de buts dans la compétition à 14, 26 toutes compétitions confondues[23]. Le 7 mars 2015, il est élu Meilleur jeune londonien de l'année lors des London Football Awards[24] avant d'être élu Joueur du mois de février grâce à 4 buts en 3 matchs et conserver son titre deux mois consécutivement comme Cristiano Ronaldo, Dennis Bergkamp ou Robbie Fowler dans le cercle des doubles vainqueurs consécutifs de cette récompense[25]. Ses statistiques lui valent d'être surnommé "HurryKane" par les Anglais, jeu de mot avec le mot "Hurricane" signifiant "Ouragan" en anglais[26]. Il n'en fallait pas plus pour qu'on le compare déjà à Gareth Bale, ancien chouchou de White Hart Lane[27]. Deux jours après avoir été appelé pour la première fois en sélection nationale, face à Leicester City, son ancien club, Harry Kane s'offre son premier triplé en Premier League et succède à...Gareth Bale, dernier Spur à avoir inscrit un triplé. (4-3). Il devient par la même occasion le meilleur buteur du Championnat avec 19 unités, dépassant ainsi Diego Costa, meilleur réalisateur depuis le début de la saison[28]. Le , lors du match contre Burnley, il est promu capitaine des Spurs en l'absence d'Hugo Lloris, pour la première fois de sa jeune carrière (0-0)[29]. Le , il est élu Meilleur jeune joueur de Premier League pour la saison 2014-2015 devançant ainsi Eden Hazard qui sera élu meilleur joueur de l'année devant lui[30]. Il inscrit son 20e but contre Newcastle (1-3) mais face à son rival en la matière Sergio Agüero et Manchester City, il perd son duel de buteur, l'Argentin inscrivant le seul but de la rencontre et portant son total à 22 réalisations cette saison (1-0)[31]. Il ne retrouvera le chemin des filets que lors de l'ultime journée et un déplacement périlleux à Everton où il inscrit le seul but du match (0-1) permettant aux siens de terminer à la 5e place du Championnat synonyme de qualification directe en Ligue Europa. Au total cette saison, Harry Kane aura pris part à 51 rencontres pour 31 buts toutes compétitions confondues dont 21 en Championnat pour 31 matchs faisant de lui le 2e meilleur buteur de la compétition.

Saison 2015-2016[modifier | modifier le code]

Porteur du numéro 10 depuis le départ d'Emmanuel Adebayor, il faut attendre la 7e journée de Premier League et le carton face à Manchester City pour voir Harry Kane débloquer son compteur but (4-1)[32]. Le 25 octobre et le déplacement à Bournemouth, Harry Kane inscrit un triplé (1-5)[33] avant d'inscrire deux nouveaux buts lors de la victoire contre Aston Villa (3-1) et du nul lors du North London derby à Arsenal (1-1) entrecoupés d'une réalisation en Ligue Europa pour battre Anderlecht (2-1)[34]. Lors du Boxing Day face à Norwich, Kane s'offre un doublé et devient le meilleur buteur de l'histoire de Tottenham sur une année civile avec 27 réalisations en 2015, battant ainsi Teddy Sheringham et ses 26 buts lors de l'année 1993[35]. Quelques jours après l'élimination de Spurs en Huitièmes de finale de l'Europa League par le Borussia Dortmund (3-0 ; 1-2), Kane s'offre un doublé lors de la 31e journée contre Bournemouth (3-0), devenant ainsi le meilleur buteur de la Premier League avec 21 réalisations, soit autant que la saison passée puis le dépasse le 2 avril 2016 lors du déplacement à Liverpool où il inscrit le but égalisateur, son 22e de la saison et est élu Jour du Mois de Mars[36]. Lors de la 38e et dernière journée, les Spurs explosent en plein vol face au relégué de Newcastle (5-1) et perdent la 2e place au profit de l'ennemi intime d'Arsenal, mais cette 3e permettra aux Londoniens de jouer la Ligue des champions la saison prochaine. Second la saison dernière derrière Sergio Agüero, Harry Kane tient sa revanche d'un petit but sur l'Argentin et est sacré Meilleur Buteur de Premier League, une première pour un Anglais depuis 16 ans, avec 25 buts inscrits en 38 matchs pour celui qui aura donc pris part à chacune de rencontres de son club en Championnat cette saison[37]. Toutes compétitions confondues, l'Anglais enregistre 28 buts en 50 parties disputées.

Saison 2016-2017[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2016-2017, Harry Kane finit pour la 2e fois consécutive meilleur buteur de Premier League avec 29 buts en 30 matchs et 35 buts toutes compétitions confondues en 38 matchs.

En juin 2017, sa valeur de transfert est estimée à 153,6 millions d'euros par le Centre international d’économie du sport, soit la 3e plus forte valeur dans le monde après Neymar et Dele Alli[38].

Saison 2017-2018[modifier | modifier le code]

Le 7 décembre 2017, Harry Kane est classé au 10e rang du Ballon d'or.

Le 23 décembre 2017, l’international anglais inscrit un triplé (victoire 0-3 des Spurs) à Burnley lors de la 19e journée de Premier League. Celui-ci compte alors 53 buts sur l'année civile 2017 dont 36 dans ce championnat d'Angleterre soit autant qu'Alan Shearer en avait inscrit en 1995.

Trois jours plus tard, le 26 décembre 2017, l'attaquant de Tottenham récidive (à nouveau auteur d'un triplé pour une victoire 5-2 des siens contre Southampton) lors de la 20e journée de Premier League, dernière rencontre de l'année 2017.

C'est ainsi qu'Hurrykane dépasse le record de buts marqués dans le championnat anglais sur une année civile (39) et se retrouve également le meilleur buteur de la planète sur cette même période (56 en 54 matches) devant Lionel Messi qui en compte 54 en 64 parties[39]. Le 4 février 2018, il inscrit son 100éme but en Premier League.

En juin 2018, il est évalué par l'Observatoire du football du Centre International d'etude du Sport (CIES) comme le joueur ayant la plus haute valeur de transfert sur le marché, à hauteur de 201,2 millions d'euros[40].

En sélection[modifier | modifier le code]

Kane passe par toutes les sélections de jeunes de l'Angleterre U17 à l'Angleterre U20 avant d'être appelé pour la première fois en Espoirs face à l'Écosse espoirs et une victoire 6-0. Il est de nouveau appelé lors des éliminatoires de l'Euro espoirs 2015 face à la Moldavie espoirs (1-0) puis le Finlande espoirs (1-1). Le , il marque un coup de chapeau lors d'un match de l'Angleterre espoirs et l'équipe de Saint-Marin (0-4)[41]. Il marque le but de la victoire contre la Lituanie U21 (0-1) avant d'inscrire une nouvelle réalisation face à la Moldavie espoirs (0-3). Lors des barrages face à la Croatie U21 il marque le but de l'égalisation à l'aller (2-1) avant de délivrer une assist au retour (1-2) et d'assurer la qualification pour l'Euro espoirs 2015[42]. Il connait pour la première fois la défaite en Espoirs lors d'un match amical face à la France espoirs malgré un doublé de l'attaquant anglais (3-2)[43].

Le 19 mars 2015, Kane, auteur de 26 buts toutes compétitions confondues, est retenu dans le groupe anglais qui affrontera la Lituanie et l'Italie[44].

Pour sa première sélection le , il entre à la place de Wayne Rooney à la 72e minute et marque le 4e but de l'Angleterre, son premier en sélection, contre la Lituanie à peine 79 secondes après être entré en jeu (4-0). Le 31 mars, Kane effectue sa première titularisation contre l'Italie, mais il ne marque pas (1-1). Le 5 septembre, à Saint-Marin, il remplace Wayne Rooney peu avant l'heure de jeu et marque vingt minutes plus tard (0-6) dans le match qui envoie sa sélection à l'Euro 2016. Le match suivant, face à la Suisse à Wembley, Kane sort du banc une nouvelle fois avant l'heure de jeu pour débloquer la situation moins de dix minutes plus tard (2-0) prouvant sa bonne forme en sélection malgré un début de saison très difficile en club.

Le 16 mai 2016, Kane est convoqué en équipe d'Angleterre par le sélectionneur Roy Hodgson pour faire partie de l'effectif provisionnel de l'Euro 2016.

Kane est sélectionné pour la Coupe du monde 2018. Pour le premier match contre la Tunisie, il inscrit un doublé pour une victoire 2-1. Kane réalise un triplé contre le Panama lors d'une écrasant succès 6-1. Grâce à ses cinq réalisations lors des deux premiers matchs de poule, Kane s'empare de la tête du classement des buteurs au terme des deux premières journées. Il devance alors le Belge Romelu Lukaku et le Portugais Cristiano Ronaldo, seconds ex-aequo avec quatre buts. Il marque un sixième but sur pénalty en huitième de finale contre la Colombie et devient le meilleur buteur de la Coupe du monde 2018[45].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Ce tableau présente les statistiques en carrière de Harry Kane[46],[47].

Statistiques de Harry Kane au 21 aout 2018[48]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions Drapeau : Angleterre Angleterre Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Leyton Orient FC (prêt) League One 18 5 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 18 5 0
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Milwall FC (prêt) Championship 22 7 2 5 2 3 - - - - - - - - - - - - - 27 9 5
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Norwich City FC (prêt) PL 3 0 0 1 0 0 1 0 1 - - - - - - - - - - 5 0 1
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Leicester City FC (prêt) Championship 13 2 0 - - - - - - - - - - 2 0 0 - - - 15 2 0
Sous-total 56 14 2 6 2 3 1 0 1 - - - - 2 0 0 - - - 65 16 6
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur FC PL - - - - - - - - - C3 6 1 0 - - - - - - 6 1 0
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur FC PL 1 0 0 - - - - - - C3 - - - - - - - - - 1 0 0
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur FC PL 10 3 2 - - - 2 1 0 C3 7 0 0 - - - - - - 19 4 2
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur FC PL 34 21 4 2 0 0 6 3 1 C3 9 7 0 - - - 2 1 0 53 32 5
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur FC PL 38 25 1 4 1 0 1 0 0 C3 7 2 1 - - - 13 4 1 63 32 3
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur FC PL 30 29 7 3 4 0 - - - C1+C3 3+2 2+0 0 - - - 4 3 0 42 38 7
2017-2018 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur FC PL 37 30 2 4 4 0 - - - C1 7 7 2 - - - 11 11 1 59 52 5
2018-2019 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur FC PL 2 1 0 - - - - - - C1 - - - - - - - - - 2 1 0
Sous-total 152 109 16 13 9 0 9 4 1 - 41 19 3 - - - 30 19 2 245 160 22
Total sur la carrière 208 123 18 19 11 3 10 4 2 - 41 19 3 2 0 0 30 19 2 310 176 28

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec Tottenham[modifier | modifier le code]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

2012

  • Meilleur jeune joueur de Millwall de la saison 2011-2012.

2015

2016

2017

2018

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Harry Kane », sur tottenhamhotspur.com (consulté le 13 octobre 2017).
  2. Quand Harry Kane rencontrait Beckham sur sofoot.com, le 3 mars 2015.
  3. Harry Kane ex-Gunner sur soffot.com, le 9 janvier 2015.
  4. Millwall boss Jackett hands award to Spurs loanee Kane sur newsatden.co.uk, le 27 avril 2012.
  5. Tottenham: Sherwood remplace Villas-Boas sur foot-sur7.fr, le 24 décembre 2013.
  6. Tottenham se reprend sur lequipe.fr, le 7 avril 2014.
  7. Tottenham a su réagir sur lequipe.fr, le 12 avril 2014.
  8. Tottenham s'accroche sur lequipe.fr, le 19 avril 2014.
  9. Mauricio Pochettino nommé entraîneur de Tottenham sur lequipe.fr, le 28 mai 2014.
  10. Nouveau bail pour Kane sur lequipe.fr, le 14 août 2014.
  11. L'attaquant Harry Kane signe un triplé puis commet une floche monumentale...en tant que gardien sur sudinfo.be, le 24 octobre 2014.
  12. Kane, la montée des marches sur sofoot.com, le 23 novembre 2014.
  13. Tottenham sait voyager sur lequipe.fr, le 23 novembre 2014.
  14. Berahino, Ings et Kane : l'avenir leur appartient sur lequipe.fr, le 6 décembre 2014.
  15. Chelsea a pris l'eau (5-3) sur lequipe.fr, le 1er janvier 2015.
  16. Harry Kane va doubler son salaire sur sofoot.com, le 29 janvier 2015.
  17. Kane prolonge sur lequipe.fr, le 2 février 2015.
  18. Kane avec Arsenal : ses explications sur sofoot.com, le 2 février 2015.
  19. Le festival de Kane ! sur lequipe.fr, le 7 février 2015.
  20. Kane impressionne Hodgson sur lequipe.fr, le 1er février 2015
  21. Premier League : Kane joueur du mois ! sur footmercato.net, le 13 février 2015.
  22. Premier trophée pour Mourinho II sur lequipe.fr, le 1er mars 2015.
  23. Harry Kane porte Tottenham contre les QPR sur lequipe.fr, le 7 mars 2015.
  24. Harry Kane jeune londonien de l'année sur sofoot.com, le 7 mars 2015.
  25. Harry Kane joueur du mois de février sur sofoot.com, le 13 mars 2015
  26. Harry Kane, Prince de Londres sur beinsports.fr, le 8 mars 2015.
  27. Harry Kane, sur les traces de Gareth Bale ? sur goal.com, le 11 février 2015.
  28. Harry Kane, meilleur buteur de Premier League, affole les compteurs sur lequipe.fr, le 21 mars 2015.
  29. Harry Kane promu capitaine sur lequipe.fr, le 5 avril 2015.
  30. Eden Hazard (Chelsea) élu joueur de l'année de Premier League ! sur lequipe.fr, le 27 avril 2015.
  31. Manchester City assure l'essentiel face à Tottenham sur lequipe.fr, le 3 mai 2015.
  32. Kane et Tottenham matent City sur lematin.ch, le 26 septembre 2015.
  33. Les Spurs cartonnent avec un triplé de Harry Kane sur eurosport.fr, le 25 octobre 2015.
  34. Anderlecht mal payé à Tottenham sur rtl.be, le 5 novembre 2015.
  35. Un nouveau record pour Kane ! sur footmercato.net, le 27 décembre 2015.
  36. Premier League : Harry Kane, meilleur joueur de mars sur lequipe.fr, le 8 avril 2016.
  37. Harry Kane termine roi des buteurs et c'est un petit évènement sur eurosport.fr, le 15 mai 2016.
  38. Jérôme Latta, « Neymar : le « transfert du siècle » est celui de l’époque », sur latta.blog.lemonde.fr, (consulté le 8 août 2017).
  39. « Football : le joueur anglais Harry Kane devient le meilleur buteur de 2017, devant Lionel Messi », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).
  40. Guillaume Maillard-Pacini, « Kane 1er, Messi 4e, Ronaldo bien loin : le CIES publie le classement des joueurs les plus chers », sur eurosport.fr, (consulté le 5 juin 2018).
  41. Saint-Marin U21-Angleterre U21 sur footmercato.net, 10 octobre 2013.
  42. L'Angleterre revient sur la Croatie sur uefa.com, le 10 octobre 2014.
  43. France - Angleterre : 3-2 sur lequipe.fr, le 17 novembre 2014.
  44. Kane est évidemment là sur lequipe.fr, le 19 mars 2015.
  45. Harry-kane-meilleur-buteur-de-la-coupe-du-monde
  46. « Profil de Harry Kane », sur fr.soccerway.com (consulté le 13 mai 2018)
  47. « Player profile of Harry Kane », sur espnfc.us (consulté le 13 mai 2018).
  48. « Fiche de Harry Kane », sur footballdatabase.eu

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :