Sami Khedira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sami Khedira
Khedira Espanyol 2010.png
Khedira sous le maillot du Real de Madrid
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie Juventus
Numéro 6
Biographie
Nom Sami Khedira
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la Tunisie Tunisien
Nat. sportive Drapeau : Allemagne Allemand
Naissance (28 ans)
Lieu Stuttgart (Allemagne)
Taille 1,89 m (6 2)[1]
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
1995-2004 Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2006-2010 Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart 132 (17)
2010-2015 Drapeau : Espagne Real Madrid CF 161 0(9)
2015- Drapeau : Italie Juventus 000 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2007-2009 Drapeau : Allemagne Allemagne espoirs 015 0(5)
2009- Drapeau : Allemagne Allemagne 055 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 9 juin 2015

Sami Khedira est un footballeur international allemand, né le à Stuttgart. Il évolue au poste de milieu de terrain à la Juventus Turin. .

Ce milieu de terrain infatigable et polyvalent[2] d'origine tunisienne a fait partie de l'équipe d'Allemagne qui a remporté la Coupe du monde de football de 2014. Capitaine de la sélection espoirs qui remporte le Championnat d'Europe des moins de 21 ans en 2009, il a par ailleurs remporté la Ligue des champions 2014 avec le Real Madrid.

Il est le frère aîné de Rani Khedira, milieu de terrain au RB Leipzig[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Né d'un père tunisien et d'une mère allemande, Sami Khedira commence le football au TV Oeffingen, club d'un village proche de Stuttgart. En 1995, il rejoint l'équipe des jeunes du VfB Stuttgart et débute en 2004, en Regionalliga Süd (équivalent de la Troisième division en France). Il fait ses débuts professionnels à 19 ans en Bundesliga le 1er octobre 2006, contre le Hertha Berlin.

VfB Stuttgart[modifier | modifier le code]

À peine un mois après ses débuts, alors qu'il dispute son quatrième match, il inscrit deux buts contre Schalke 04. Sami Khedira s'installe vite comme titulaire au sein de son club : lors de sa première saison, il dispute 22 matchs et inscrit 4 buts. Les saisons qui suivent le voient s'affirmer comme l'un des grands espoirs du football allemand.

En 2007, il remporte avec son club le titre de champion de la Bundesliga grâce à son but décisif pour le titre face à l'Energie Cottbus (victoire de Stuttgart 2-1).

Real Madrid CF[modifier | modifier le code]

Suite à sa probante Coupe du Monde, le 30 juillet 2010, Khedira s'engage pour 5 ans avec le Real Madrid CF aux côtés de son coéquipier de la Mannschaft, Mesut Özil[4]. L'indemnité de transfert est évaluée à treize millions d'euros. Le 18 octobre 2011, il marque son premier but officiel en phases de poules de la Ligue des champions, face à l'Olympique lyonnais.

Malgré la forte concurrence au sein du club madrilène, il s'impose rapidement comme un des joueurs-clés de l'entraîneur José Mourinho, qui le tient en grande estime[5]. S'il n'est pas le joueur le plus brillant de l'effectif, son abattage physique, sa versatilité et sa polyvalence lui permettent de s'illustrer aussi bien dans un rôle offensif que dans les tâches défensives[5],[2]. En 2011, il remporte son premier titre avec le club madrilène: la Coupe d'Espagne.

La saison suivante, il remporte le Championnat d'Espagne. Il s'illustre notamment en inscrivant le premier but de son équipe lors de la victoire 2-1, contre le grand rival, le FC Barcelone, le 21 avril 2012. Sur la scène européenne, le club échoue à accéder à la finale de la Ligue des champions. Trois fois d'affilée, le Real Madrid perd en demi-finales: contre le FC Barcelone en 2011, le Bayern Munich en 2012 et le Borussia Dortmund en 2013.

Au début de la saison 2013-2014, l'entraîneur italien Carlo Ancelotti remplace José Mourinho. Khedira se blesse le 15 novembre 2013 lors d'un match amical de l'équipe d'Allemagne contre l'équipe d'Italie. Victime d'une déchirure des ligaments croisés, il est écarté des terrains de longs mois et sa participation à la Coupe du monde de football de 2014 est compromise[6]. Il réussit cependant à revenir à temps pour disputer et remporter la finale de la Ligue des champions 2014 contre l'Atletico Madrid (4-1).

La saison 2014-2015 se révèle extrêmement compliquée pour Khedira[7]. L'arrivée de son compatriote Toni Kroos au Real Madrid semble signifier pour de nombreux médias que Khedira est poussé vers la sortie[8][9]. Même s'il est annoncé à Arsenal FC ou à Chelsea FC, il reste au club pour disputer sa dernière année de contrat. Non content de certaines décisions du club[10], critiqué par les médias madrilènes[10] et le public, Khedira qui n'entre plus dans les plans d'Ancelotti, ne joue que 14 matches sous les couleurs du Real Madrid.

Juventus[modifier | modifier le code]

Le 9 juin 2015, il décide de s'engager pour quatre ans avec la Juventus Turin, club qu'il rejoindra à la date de l'écheance de son contrat avec le Real Madrid. Initialement, il devait porter le n°28 mais du fait du changement de numéro de Paul Pogba qui prend le n°10 laissé vacant par Carlos Tévez, il en profite pour prendre le n°6 du français.

Lors d'un match amical contre l'Olympique de Marseille, il se blesse et sort sur civière ce qui laisse présager une absence assez longue.[11]

En sélection[modifier | modifier le code]

Sami Khedira, en équipe nationale allemande

International espoir allemand, il est le capitaine de la sélection allemande qui remporte le Championnat d'Europe des moins de 21 ans.

Il est sélectionné avec l'équipe nationale pour participer au Mondial 2010. Destiné à être remplaçant dans un premier temps, la blessure au dernier moment de la star et capitaine de l'équipe Michael Ballack ainsi que celle du relayeur du Bayer Leverkusen, Simon Rolfes, ont pour conséquence de pousser Joachim Löw à lancer Khedira dans le grand bain, où il aura la lourde tache de succéder au joueur du Chelsea FC et d'épauler Bastian Schweinsteiger.

Le 29 mai 2010, lors d'un match de préparation contre l'équipe de Hongrie, Khedira livre une prestation remarquée, ce qui lui vaudra d'être titularisé tout au long du tournoi sud africain, devant la défense, aux côtés de Bastian Schweinsteiger. Il inscrit son premier but en sélection contre l'Uruguay, une tête piquée suite à un corner d'Özil lors de la petite finale du Mondial 2010. C'est d'ailleurs cette réalisation qui offrira la troisième place du Mondial aux hommes de Joachim Löw.

Constamment appelé durant les Éliminatoires de l'Euro 2012, il débute cette compétition avec un statut de titulaire indiscutable.

Le 22 juin 2012, au cours du quart du finale de ce même Euro face à la Grèce, il inscrit l'un des plus beaux buts du tournoi, son second but avec l'équipe nationale d'Allemagne, d'une reprise de volée surpuissante en pleine lucarne portant le score à 2-1 en faveur de la Mannschaft (score finale 4-2)[12]. Khedira est éliminé de l'Euro 2012 en demi-finales contre l'Italie (1-2) dans un match où il sera l'un des seuls allemands à son niveau. Il est considéré dans son pays comme le meilleur joueur allemand de la compétition.

Le vendredi 15 novembre 2013, lors d'un choc avec Pirlo lors d'un match amical opposant l'Allemagne à l'Italie, il est touché au ligament interne du genou. Si sa participation à la Coupe du monde de football de 2014 est un temps compromise, il réussit cependant à revenir et à intégrer le groupe pour le tournoi. Titulaire au milieu du terrain, il est ménagé lors du dernier match de poule contre les États-Unis. En huitième de finale, son entrée en jeu à la 70e minute permet à son équipe malmenée contre l'Algérie de reprendre les commandes du match (victoire 2-1). En demi-finale, il marque l'un des sept buts inscrits par l'Allemagne contre le Brésil.

Cependant, il ne dispute pas la finale de la Coupe du monde de football de 2014 contre l'Argentine. Blessé à l'échauffement, il est contraint de céder sa place à Christoph Kramer. L'Allemagne remportera néanmoins le trophée en battant l'Argentine 1-0.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Après avoir évolué en équipe de jeunes au VfB Stuttgart de 1995 à 2004, Sami Khedira est promu en équipe première lors de la saison 2006-2007. C'est lors de cette même année qu'il remporte son premier titre, le championnat d'Allemagne, après avoir disputé 22 matchs pour 4 buts. Transféré au Real Madrid à la fin de la Coupe du monde de football de 2010 pour treize millions d'euros, Khedira remporte la Coupe d'Espagne en 2011, à l'issue de sa première saison au sein du club madrilène. La saison 2011-2012 lui permet d'ajouter une ligne à son palmarès, le real terminant premier du championnat d'Espagne avec un total de 100 points, devant le FC Barcelone. Il remporte ensuite la Supercoupe d'Espagne en 2012. L'année 2014 est une année faste, engrangeant la Ligue des champions après une victoire en finale 4-1 contre l'Atlético Madrid, ainsi qu'une Coupe du monde des clubs de la FIFA disputée au Maroc. Enfin, Le Real Madrid remporte la Coupe d'Espagne en 2014 (victoire 2-1 en finale face au grand rival du FC Barcelone). Khedira, blessé pour la finale, n'a pas participé à la rencontre gagnée par son équipe.

International[modifier | modifier le code]

Sami Khedira fêtant son titre de champion d'Allemagne, en 2007 avec le VfB Stuttgart.

Statistiques détaillées par saison[modifier | modifier le code]

Statistiques de Sami Khedira au 10 mars 2015[13]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Allemagne Allemagne Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2006-2007 Drapeau de l'Allemagne VfB Stuttgart Bundesliga 22 4 2 4 0 1 - - - - - - - 26 4 3
2007-2008 Drapeau de l'Allemagne VfB Stuttgart Bundesliga 24 1 2 5 0 1 C1 5 0 1 - - - 34 1 4
2008-2009 Drapeau de l'Allemagne VfB Stuttgart Bundesliga 27 8 3 2 0 0 CI+C3 2+6 0+1 1 - - - 37 9 4
2009-2010 Drapeau de l'Allemagne VfB Stuttgart Bundesliga 25 2 5 2 1 0 C1 8 0 2 12 1 - 47 4 7
Sous-total 98 15 12 13 1 2 - 21 1 4 12 1 - 144 18 18
2010-2011 Drapeau de l'Espagne Real Madrid CF Liga 25 0 1 7 0 1 C1 8 0 1 8 0 - 48 0 3
2011-2012 Drapeau de l'Espagne Real Madrid CF Liga 28 2 2 6 1 1 C1 8 1 0 12 1 - 54 5 3
2012-2013 Drapeau de l'Espagne Real Madrid CF Liga 25 3 2 8 1 2 C1 11 0 2 7 1 - 51 5 6
2013-2014 Drapeau de l'Espagne Real Madrid CF Liga 13 1 1 - - - C1 5 0 0 13 2 - 31 3 1
2014-2015 Drapeau de l'Espagne Real Madrid CF Liga 11 0 0 3 0 0 C1 3 0 0 2 0 - 19 0 0
Sous-total 102 6 6 24 2 4 - 35 1 3 42 4 - 203 13 13
Total sur la carrière 200 21 18 37 3 6 - 56 2 7 54 5 0 347 31 31

Vie privée[modifier | modifier le code]

Depuis 2011, Sami Khedira vit avec le mannequin allemand Lena Gercke. En février 2012, suite à une séance photo du couple pour le magazine GQ allemand, Nasreddine Ben Saïda, le directeur de publication du quotidien tunisien Attounissia, journal qui avait également diffusé les images, est emprisonné par la police tunisienne pour « atteinte aux bonnes mœurs » du pays. Il est libéré quelques semaines plus tard, et doit payer une amende[14],[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.realmadrid.com/en/football/squad/sami-khedira
  2. a et b http://www.football-espana.net/25386/importance-being-sami-khedira
  3. Les frères “DE” : E1 – Das alles ist Deutschland, www.toutlemondesenfoot.fr, 18 mai 2015.
  4. Khedira 5 ans au Real, francefootball.fr
  5. a et b http://www.goal.com/en-us/news/88/spain/2012/08/05/3288964/mourinho-khedira-is-the-best-in-his-position
  6. http://nesn.com/2013/11/sami-khediras-knee-injury-is-blow-to-real-madrid-world-cup-but-premier-league-could-benefit/
  7. http://www.goal.com/en/news/10/italy/2015/06/12/12663052/khedira-real-madrid-exile-the-toughest-part-of-my-career
  8. http://www.independent.co.uk/sport/football/transfers/sami-khedira-to-arsenal-real-madrid-signing-of-toni-kroos-paves-the-way-for-germans-exit-9607010.html
  9. http://www.beinsports.fr/news/title/real-madrid--kroos-en-approche-khedira-vers-la-sortie-/article/1ig76d580z4q41wvjwj58ceqve
  10. a et b http://www.theguardian.com/football/2013/oct/15/sami-khedira-scapegoat-real-madrid-mourinho
  11. http://www.sofoot.com/khedira-encore-blesse-205711.html
  12. Euro/Allemagne: Lahm-Khedira, le danger vient de derrière, Le Parisien
  13. Statistiques de Sami Khedira sur footballdatabase.eu
  14. (fr) A.P., « Trois journalistes tunisiens arrêtés pour avoir publié les photos osées de Khedira et sa copine », sur 20 minutes,‎
  15. (fr) Laurène Daycard, « Un journaliste condamné en Tunisie pour "atteinte aux bonnes mœurs" », sur L'Express,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :