Stefan Kuntz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stefan Kuntz
Image illustrative de l’article Stefan Kuntz
Stefan Kuntz, 2018
Situation actuelle
Équipe Turquie (sélectionneur)
Biographie
Nationalité Allemand
Naissance (59 ans)
Neunkirchen
Taille 1,80 m (5 11)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1980-1983 Borussia Neunkirchen
1983-1986 VfL Bochum109 (44)
1986-1989 Bayer Uerdingen113 (43)
1989-1995 FC Kaiserslautern199 (93)
1995-1996 Besiktas JK034 (11)
1996-1998 Arminia Bielefeld069 (27)
1998-1999 VfL Bochum021 0(6)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1993-1997 Allemagne025 0(6)[1]
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1999-2000 Borussia Neunkirchen15v 2n 5d
2000-2002 Karlsruher SC30v 20n 29d
2003 SV Waldhof Mannheim1v 1n 6d
2003 LR Ahlen4v 1n 8d
2016-2021 Allemagne espoirs38v 7n 8d
2021 Allemagne olympique1v 1n 1d
2021- Turquie5v 1n 2d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 7 juin 2022

Stefan Kuntz, né le à Neunkirchen, est un joueur au poste d'attaquant, et un dirigeant de football allemand.

Élu footballeur allemand de l'année en 1991, il remporte avec l'Allemagne le Championnat d'Europe en 1996. En 2008, plusieurs années après sa retraite sportive, il devient le président du FC Kaiserslautern, club avec lequel il a joué de 1989 à 1995.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

La carrière de footballeur professionnel de Stefan Kuntz s'étend de 1983 à 1999, pendant laquelle il dispute notamment 449 matchs et marque 179 buts en Bundesliga, la première division du championnat allemand. Il porte successivement les maillots du VfL Bochum, du Bayer 05 Uerdingen, du 1. FC Kaiserslautern et d'Arminia Bielefeld en Allemagne. En 1986 et 1994 il termine meilleur buteur du championnat allemand, avec respectivement 22 et 18 réalisations[2]. Avec Kaiserslautern il remporte la Coupe d'Allemagne en 1990 et le Championnat en 1991 ; il est élu footballeur allemand de l'année en 1991, après avoir particulièrement brillé par sa polyvalence à cause des nombreux blessés. En 1995-1996 il joue une saison au Beşiktaş JK, en Turquie.

Kuntz est sélectionné en équipe nationale de 1993 à 1997, alors qu'il a passé la trentaine. Il est appelé pour la Coupe du monde de 1994, dont il dispute le huitième de finale face à la Belgique[3]. Il est également de la sélection pour le Championnat d'Europe de 1996. D'abord remplaçant, il devient titulaire pendant le tournoi. Il réalise une performance mémorable en demi-finale face à l'Angleterre, pays organisateur, où il égalise. Lors de la finale remportée sur la République tchèque, il est titulaire en attaque aux côtés de Jürgen Klinsmann. Il honore en sa 25e et dernière sélection, sur un total de six buts. Il n'a jamais été battu avec la sélection (vingt victoires et cinq matchs nuls)[2].

Carrière de dirigeant[modifier | modifier le code]

Après sa retraite sportive, il se reconvertit dans l'encadrement. Entre 2001 et 2004 il est successivement l'entraîneur du Borussia Neunkirchen, du Karlsruher SC, du SV Waldhof Mannheim et du LR Ahlen, en deuxième division allemande[4]. De 2006 à 2008, il est directeur sportif du VfL Bochum, son premier club.

À la fin 2007, alors que le FC Kaiserslautern est proche de descendre en Regionalliga (le club ne sauvera sa place que lors du dernier match), il reprend le club et en devient le président. La situation du club se rétablit assez vite et remporte le championnat de 2e division en 2010 avec une équipe jeune et des finances assainies. Kaiserslautern retrouve ainsi l'élite, quittée en 2006, mais se trouve de nouveau relégué en 2012.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Allemagne

FC Kaiserslautern

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Stefan Kuntz [2],[5]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. M. B. M. B. Comp. M. B. M. B.
1980-1981 Drapeau de l'Allemagne Borussia Neunkirchen 2. Bundesliga Süd 1 0 - - - - - - - 1 0
1981-1982 Drapeau de l'Allemagne Borussia Neunkirchen Oberliga Südwest - - 2 0 - - - - - 2 0
1982-1983 Drapeau de l'Allemagne Borussia Neunkirchen Oberliga Südwest - - - - - - - - - 0 0
Sous-total 1 0 2 0 - - - - - 3 0
1983-1984 Drapeau de l'Allemagne VfL Bochum Bundesliga 32 8 1 0 - - - - - 33 8
1984-1985 Drapeau de l'Allemagne VfL Bochum Bundesliga 34 11 3 3 - - - - - 37 14
1985-1986 Drapeau de l'Allemagne VfL Bochum Bundesliga 34 22 5 0 - - - - - 39 22
Sous-total 100 41 9 3 - - - - - 109 44
1986-1987 Drapeau de l'Allemagne Bayer Uerdingen Bundesliga 29 6 4 2 - - C3 6 1 39 9
1987-1988 Drapeau de l'Allemagne Bayer Uerdingen Bundesliga 32 13 5 5 - - - - - 37 18
1988-1989 Drapeau de l'Allemagne Bayer Uerdingen Bundesliga 33 13 4 3 - - - - - 37 16
Sous-total 94 32 13 10 - - - 6 1 113 43
1989-1990 Drapeau de l'Allemagne FC Kaiserslautern Bundesliga 32 15 6 5 - - - - - 38 20
1990-1991 Drapeau de l'Allemagne FC Kaiserslautern Bundesliga 27 11 1 2 1 1 C2 2 1 31 15
1991-1992 Drapeau de l'Allemagne FC Kaiserslautern Bundesliga 31 11 3 1 1 1 C1 2 0 37 13
1992-1993 Drapeau de l'Allemagne FC Kaiserslautern Bundesliga 26 6 1 1 - - C3 1 2 28 9
1993-1994 Drapeau de l'Allemagne FC Kaiserslautern Bundesliga 26 18 5 2 - - - - - 31 20
1994-1995 Drapeau de l'Allemagne FC Kaiserslautern Bundesliga 28 14 4 1 - - C3 2 1 34 16
Sous-total 170 75 20 12 2 2 - 7 4 199 93
1995-1996 Drapeau de la Turquie Besiktas JK 1.Lig 30 9 2 0 - - C1 2 2 34 11
Sous-total 30 9 2 0 - - - 2 2 34 11
1996-1997 Drapeau de l'Allemagne Arminia Bielefeld Bundesliga 33 14 2 0 - - - - - 35 14
1997-1998 Drapeau de l'Allemagne Arminia Bielefeld Bundesliga 32 11 2 2 - - - - - 34 13
Sous-total 65 25 4 2 - - - - - 69 27
1998-1999 Drapeau de l'Allemagne VfL Bochum Bundesliga 20 6 1 0 - - - - - 21 6
Sous-total 20 6 1 0 - - - - - 21 6
Total sur la carrière 480 188 51 27 2 2 - 15 7 548 224
En sélection
Année Matchs Buts
1993 2 1
1994 6 1
1995 6 0
1996 10 4
1997 1 0
Total 25 6

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]