Ligue des nations de l'UEFA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ligue des nations
de l'UEFA
Description de l'image UEFA Nations League.svg.
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 2018
Organisateur(s) UEFA
Éditions 2 (2020-2021)
Périodicité 2 ans
Lieu(x) Europe green light.svg Europe
Statut des participants Professionnel
Site web officiel fr.uefa.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Portugal Portugal
Plus titré(s) Drapeau : Portugal Portugal (1)
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Romelu Lukaku (9)
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau : Espagne Marco Asensio (5)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Ligue des nations de l'UEFA 2020-2021

La Ligue des nations de l'UEFA est une compétition masculine européenne de football entre nations. Instaurée en 2018, elle est organisée par l'UEFA. Annoncée comme une compétition de sélections internationales annuelle, ce qui la différencie de la Ligue des champions (compétition de clubs), elle est organisée pour la première fois en 2018 comme une compétition biennale (tous les 2 ans). La première édition se tient en 2018 et 2019. En 2019, le Portugal est la première nation à remporter le titre.

Origines[modifier | modifier le code]

Le but du projet est de remplacer les matchs amicaux internationaux, qui n'ont souvent que peu d'intérêt pour les sponsors[1], avec de faibles oppositions. Pour les grandes équipes, c'est l'occasion de disputer un nouveau trophée alors que les petites et moyennes équipes peuvent y gagner une place pour l'Euro, ainsi que la chance de pouvoir participer à des matchs équilibrés pour apprendre à gagner et à s'améliorer. Pour les supporters, c'est une occasion d'avoir une nouvelle compétition dans laquelle ils peuvent soutenir leurs équipes. Des matchs amicaux seront toujours disputés mais à une cadence plus modérée et en privilégiant des équipes venant d'autres continents[2].

Format[modifier | modifier le code]

La Ligue des nations se déroule en deux phases : d'abord entre septembre et novembre se tient la phase de groupe, puis en juin de l'année suivante a lieu la phase finale de la Ligue des nations. Les équipes nationales des 55 associations membres de l'UEFA participent à cet événement.

Pour la première édition (2018-2019), selon le modèle proposé[3],[2] (seulement pour la première édition), les 55 équipes nationales sont réparties en quatre divisions en fonction du coefficient UEFA des nations établi le (à l'issue de la fin des éliminatoires de la Coupe du monde 2018). À partir de la deuxième édition (2020-2021), les équipes sont réparties en fonction de leur position au classement général de l'édition précédente, mais cette répartition change[4] :

  • 16 équipes dans la division A ;
  • 16 équipes dans la division B ;
  • 16 équipes dans la division C ;
  • 7 équipes dans la division D.

Les divisions A, B et C sont divisées chacune en quatre groupes de quatre équipes, et la division D en deux groupes : un de trois équipes et l'autre de quatre équipes. Ainsi, chaque équipe joue entre quatre et six matchs dans sa poule (matchs aller-retour), entre septembre et novembre.

Dans chaque ligue (A, B, C, D), le classement général est calculé en fonction de la position des équipes dans leurs groupes, puis des points marqués, de la différence de buts, des buts marqués, des buts marqués à l'extérieur, des victoires, des victoires à l'extérieur, des critères disciplinaires et des coefficients UEFA. Dans la Ligue D, les résultats face à l’équipe quatrième ne sont pas pris en compte afin de comparer les équipes classées première, deuxième et troisième de chaque groupe.

Les équipes sont en compétition pour la promotion et la relégation à une division supérieure ou inférieure. Dans chaque division, les vainqueurs de poules (sauf la division A) sont promus en division supérieure, tandis que les dernières équipes classées de chaque poule (exception faite de la division D) sont reléguées. Dans la division A, les équipes sont en compétition pour devenir les champions de la Ligue des nations de l'UEFA. Les quatre vainqueurs de poules de la division A sont qualifiés pour le « carré final », qui se joue en juin et le vainqueur de la finale est couronné « champion de la Ligue des nations ».

Qualification pour le Championnat d'Europe et la Coupe du monde[modifier | modifier le code]

La Ligue des nations de l'UEFA offre en seconde chance des possibilités de qualification pour le Championnat d'Europe et la Coupe du monde de la FIFA.

La première édition (et toutes les éditions impaires qui suivront) est liée par les éliminatoires du Championnat d'Europe de football donnant seulement 20 des 24 places pour le tournoi final, laissant ainsi encore quatre places à déterminer. Les 55 équipes participant aux éliminatoires de l'Euro sont réparties en 10 groupes (cinq groupes de cinq équipes et cinq groupes de six équipes), les deux meilleures équipes de chaque groupe sont qualifiées pour la phase finale. Chaque division de la Ligue des nations se voit attribuer l'une des quatre places restantes pour l'Euro 2020. Dans chaque division, les quatre meilleures équipes non encore qualifiées pour la phase finale de l'Euro sont en compétition dans des barrages, à jouer en . Les places pour ces barrages sont d'abord attribuées aux gagnants de chaque poule dans chaque division, et si l'un des vainqueurs de poules est déjà qualifié pour la phase finale de l'Euro, elle est remplacée par l'équipe suivante la mieux classée dans la même division. Dans le cas où, dans une division, il y aurait moins de quatre équipes non encore qualifiées pour l'Euro, les places en barrages sont attribuées à l'équipe suivante la mieux classée dans la division inférieure. Les équipes participantes aux barrages de chaque division s'affrontent dans une phase finale à élimination directe (2 demi-finales et une finale en match simple), les 4 vainqueurs des barrages rejoignent les 20 équipes déjà qualifiées pour l'Euro 2020.

La deuxième édition (et toutes les éditions paires qui suivront) est liée par les éliminatoires de la Coupe du monde de football. À l'issue des qualifications, seules les deux meilleurs nations au classement général non qualifiées pour la phase finale de la compétition, disputeront les barrages et donc une possibilité de se qualifier pour la compétition.

Autour de la compétition[modifier | modifier le code]

Le trophée[modifier | modifier le code]

Trophée de la Ligue des nations.

La compétition permet à des équipes de toutes envergures (ligues A à D) de disputer des barrages de qualification pour le prochain Championnat d'Europe. De plus, elle offre en récompense à la nation gagnante de la phase finale (réservée à la Ligue A) le titre et le trophée de la « Ligue des nations de l'UEFA ».

Le trophée est directement inspiré du logo de la compétition. Il est entièrement composé d'argent sterling et comporte les couleurs de la compétition reflétées sur la surface argentée[5]. Le trophée pèse 7,5 kilogrammes pour 71 centimètres.

Hymne officiel[modifier | modifier le code]

À l'image de la Ligue des champions, la Ligue des nations a son propre hymne, qui est joué à l'entrée des joueurs sur le terrain, lors des cérémonies ainsi qu'à la télévision. Cet hymne a été enregistré auprès d'un orchestre philharmonique et de choristes en latin, en mélangeant style classique à l'électronique pour donner un rendu plus contemporain[6].

Nation organisatrice[modifier | modifier le code]

La phase finale ne peut être organisée que par une des quatre nations qualifiées, c'est pourquoi seules les nations de la Ligue A peuvent postuler. Une candidature n'est recevable que si elle se compose de deux stades de plus de 30000 places assises, distants de moins de 150 kilomètres. Il y a quatre matchs : les deux demi-finales, le match pour la troisième place et la finale.

Aspects financiers[modifier | modifier le code]

Comme pour chaque compétition, l'UEFA attribue des primes aux équipes nationales divisées en 3 parties:

  • Versements de solidarité (ou versements de participation) en phase de groupe
  • Prime de résultat (pour les vainqueurs de groupe)
  • Prime de résultat (pour les finalistes de la Ligue A)
Redistribution des revenus[9] aux nations participantes en 2018-2019 (en millions d'euros)[10]
Destinataires Prime Montant par nation Montant total
55 nations participantes Versements de solidarité Ligue A 2,25 73,875
Ligue B 1,5
Ligue C 1,125
Ligue D 0,75
16 nations vainqueurs de groupe
Prime de résultat
Ligue A 2,25 22,5
Ligue B 1,5
Ligue C 1,125
Ligue D 0,75
4 nations finalistes (Ligue A)
Quatrième 2,5 16,5
Troisième 3,5
Finaliste perdant 4,5
Vainqueur 6

Palmarès[modifier | modifier le code]

Par édition[modifier | modifier le code]

Palmarès de la Ligue des nations de l'UEFA
Saison Édition Pays hôte de la phase finale Finale Match pour la troisième place
Médaille d'or, Europe Champion Score Médaille d'argent, Europe Finaliste Médaille de bronze, Europe Troisième Score Quatrième
1re 2018-2019 Drapeau : Portugal
Portugal
Drapeau : Portugal
Portugal
1 − 0 Drapeau : Pays-Bas
Pays-Bas
Drapeau : Angleterre
Angleterre
0 − 0 ap
(6 − 5) tab
Drapeau : Suisse
Suisse
2e 2020-2021 Drapeau : Italie
Italie
Drapeau : Inconnu Drapeau : Inconnu Drapeau : Inconnu Drapeau : Inconnu
3e 2022-2023 Drapeau : Inconnu Drapeau : Inconnu Drapeau : Inconnu Drapeau : Inconnu Drapeau : Inconnu

Individuel[modifier | modifier le code]

Palmarès individuel de la Ligue des nations
Édition No  Meilleur(s) buteur(s) Meilleur(s) passeur(s) Meilleur(s) buteur(s) en phase finale Meilleur(s) passeur(s) en phase finale Meilleur jeune joueur en phase finale Meilleur joueur en phase finale Sélectionneur vainqueur
2018-2019 1er Drapeau : Serbie Aleksandar Mitrović (6) Drapeau : Espagne Marco Asensio (5) Drapeau : Portugal Cristiano Ronaldo (3) Drapeau : Portugal Bernardo Silva (2) Drapeau : Pays-Bas Frenkie de Jong Drapeau : Portugal Bernardo Silva Drapeau : Portugal Fernando Santos
2020-2021 2e Drapeau : Norvège Erling Haaland (6) Drapeau : Arménie Tigran Barseghyan (4)

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Buteurs tous matchs confondus
Buts Joueur Équipe Détails par édition Ligue
9 Romelu Lukaku Drapeau : Belgique Belgique 4 en 2018, 5 en 2020 A
8 Aleksandar Mitrović Drapeau : Serbie Serbie 6 en 2018, 2 en 2020 C en 2018, B en 2020
7 Danel Sinani Drapeau : Luxembourg Luxembourg 4 en 2018, 3 en 2020 D en 2018, C en 2020
6 Erling Braut Haaland Drapeau : Norvège Norvège 6 en 2020 B
Christian Eriksen Drapeau : Danemark Danemark 2 en 2018, 4 en 2020 B en 2018, A en 2020
Haris Seferović Drapeau : Suisse Suisse 5 en 2018, 1 en 2020 A
Eran Zahavi Drapeau : Israël Israël 1 en 2018, 5 en 2020 C en 2018, B en 2020
5 Ezgjan Alioski Drapeau : Macédoine du Nord Macédoine du Nord 3 en 2018, 2 en 2020 D en 2018, C en 2020
Stanislav Dragun Drapeau : Biélorussie Biélorussie 5 en 2018 D
James Forrest Drapeau : Écosse Écosse 5 en 2018 C
Yura Movsiyan Drapeau : Arménie Arménie 5 en 2018 D
Teemu Pukki Drapeau : Finlande Finlande 3 en 2018, 2 en 2020 C en 2018, B en 2020
Sergio Ramos Drapeau : Espagne Espagne 3 en 2018, 2 en 2020 A
Cristiano Ronaldo Drapeau : Portugal Portugal 3 en 2019, 2 en 2020 A
Timo Werner Drapeau : Allemagne Allemagne 1 en 2018, 4 en 2020 A
Georginio Wijnaldum Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 2 en 2018, 3 en 2020 A
Buteurs en phase finale
Buts Joueur Équipe Détail par édition
3 Cristiano Ronaldo Drapeau : Portugal Portugal 3 en 2019
1 Matthijs De Ligt Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 1 en 2019
Gonçalo Guedes Drapeau : Portugal Portugal 1 en 2019
Quincy Promes Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 1 en 2019
Marcus Rashford Drapeau : Angleterre Angleterre 1 en 2019
Ricardo Rodríguez Drapeau : Suisse Suisse 1 en 2019

Buteurs en Ligue A
Buts Joueur Équipe Détail par édition
9 Romelu Lukaku Drapeau : Belgique Belgique 4 en 2018, 5 en 2020
6 Haris Seferović Drapeau : Suisse Suisse 5 en 2018, 1 en 2020
5 Sergio Ramos Drapeau : Espagne Espagne 3 en 2018, 2 en 2020
Timo Werner Drapeau : Allemagne Allemagne 1 en 2018, 4 en 2020
Georginio Wijnaldum Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 2 en 2018, 3 en 2020
4 Michy Batshuayi Drapeau : Belgique Belgique 2 en 2018, 2 en 2020
Memphis Depay Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 2 en 2018, 2 en 2020
Christian Eriksen Drapeau : Danemark Danemark 4 en 2020
Olivier Giroud Drapeau : France France 1 en 2018, 3 en 2020
Antoine Griezmann Drapeau : France France 2 en 2018, 2 en 2020
André Silva Drapeau : Portugal Portugal 3 en 2018, 1 en 2020
Ferran Torres Drapeau : Espagne Espagne 4 en 2020
Buteurs en Ligue B
Buts Joueur Équipe Détail par édition
6 Erling Braut Haaland Drapeau : Norvège Norvège 6 en 2020
5 Eran Zahavi Drapeau : Israël Israël 5 en 2020
3 Denis Cheryshev Drapeau : Russie Russie 2 en 2018, 1 en 2020
Edin Džeko Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine 3 en 2018
Artyom Dziouba Drapeau : Russie Russie 1 en 2018, 2 en 2020
Fredrik Jensen Drapeau : Finlande Finlande 3 en 2020
Patrick Schick Drapeau : Tchéquie Tchéquie 3 en 2018
Alexander Sørloth Drapeau : Norvège Norvège 3 en 2020
Buteurs en Ligue C
Buts Joueur Équipe Détail par édition
6 Aleksandar Mitrović Drapeau : Serbie Serbie 6 en 2018
5 James Forrest Drapeau : Écosse Écosse 5 en 2018
4 Sokol Cikalleshi Drapeau : Albanie Albanie 4 en 2020
Stevan Jovetić Drapeau : Monténégro Monténégro 4 en 2020
Stefan Mugoša Drapeau : Monténégro Monténégro 3 en 2018, 1 en 2020
Rauno Sappinen Drapeau : Estonie Estonie 4 en 2020
Ádám Szalai Drapeau : République populaire de Hongrie Hongrie 4 en 2018
Haris Vučkić Drapeau : Slovénie Slovénie 4 en 2020
Buteurs en Ligue D
Buts Joueur Équipe Détail par édition
5 Stanislav Dragun Drapeau : Biélorussie Biélorussie 5 en 2018
Yura Movsiyan Drapeau : Arménie Arménie 5 en 2018
4 Giorgi Chakvetadze Drapeau : Géorgie Géorgie 4 en 2018
Klæmint Olsen Drapeau : Îles Féroé Îles Féroé 4 en 2020
Danel Sinani Drapeau : Luxembourg Luxembourg 4 en 2018
Arbër Zeneli Drapeau : Kosovo Kosovo 4 en 2018

Bilan par nation[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente le bilan par nation ayant atteint au moins une fois le dernier carré.

Bilan de la Ligue des nations de l'UEFA par nation
Rang Équipe Vainqueur Finaliste Troisième Quatrième Édition(s) gagnée(s) Participation(s) à la phase finale
1 Drapeau : Portugal Portugal Médaille d'or, Europe 1 - - - 2019 1
2 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas - Médaille d'argent, Europe 1 - - - 1
3 Drapeau : Angleterre Angleterre - - Médaille de bronze, Europe 1 - - 1
4 Drapeau : Suisse Suisse - - - 1 - 1
- Drapeau : Belgique Belgique - - - - - 1
- Drapeau : Espagne Espagne - - - - - 1
- Drapeau : France France - - - - - 1
- Drapeau : Italie Italie - - - - - 1

Performances des équipes par saison[modifier | modifier le code]

Légende
  • Médaille d'or, Europe : Vainqueur
  • Médaille d'argent, Europe : Finaliste
  • Médaille de bronze, Europe : Troisième
  • 4 : Quatrième
  • en augmentation : Promotion
  • en stagnation : Maintien
  • en stagnation* : Maintien après barrages de rélégation (Ligue C → Ligue D)
  • en diminution : Relégation
  • en diminution* : Relégation après barrages de relégation (Ligue C → Ligue D)
  • BR : Admission aux barrages de relégation (Ligue C → Ligue D)
  • Q : Qualification pour la Phase finale
  • Le bord rouge indique que le pays est hôte de la phase finale
Performances en Ligue des nations de l'UEFA
Équipe 2018-2019 2020-2021 2022-2023
L Cla P/R[Note 1] L Cla P/R L Cla P/R
Drapeau : Albanie Albanie C 34 en stagnation C 35 en augmentation B
Drapeau : Allemagne Allemagne A 11 en stagnation A 8 en stagnation A
Drapeau : Andorre Andorre D 53 en stagnation D 55 en stagnation D
Drapeau : Angleterre Angleterre A Médaille de bronze, Europe en stagnation A 9 en stagnation A
Drapeau : Arménie Arménie D 45 en augmentation C 36 en augmentation B
Drapeau : Autriche Autriche B 18 en stagnation B 18 en augmentation A
Drapeau : Azerbaïdjan Azerbaïdjan D 46 en augmentation C 43 en stagnation C
Drapeau : Belgique Belgique A 5 en stagnation A Q en stagnation A
Drapeau : Biélorussie Biélorussie D 43 en augmentation C 38 en stagnation C
Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine B 13 en augmentation A 15 en diminution B
Drapeau : Bulgarie Bulgarie C 29 en augmentation B 31 en diminution C
Drapeau : Chypre Chypre C 36 en stagnation C 46 BR C ou D
Drapeau : Croatie Croatie A 9 en stagnation A 12 en stagnation A
Drapeau : Danemark Danemark B 15 en augmentation A 7 en stagnation A
Drapeau : Écosse Écosse C 25 en augmentation B 23 en stagnation B
Drapeau : Espagne Espagne A 7 en stagnation A Q en stagnation A
Drapeau : Estonie Estonie C 37 en stagnation C 47 BR C ou D
Drapeau : Finlande Finlande C 28 en augmentation B 21 en stagnation B
Drapeau : France France A 6 en stagnation A Q en stagnation A
Drapeau : Géorgie Géorgie D 40 en augmentation C 42 en stagnation C
Drapeau : Gibraltar Gibraltar D 49 en stagnation D 49 en augmentation C
Drapeau : Grèce Grèce C 33 en stagnation C 37 en stagnation C
Drapeau : République populaire de Hongrie Hongrie C 31 en augmentation B 20 en augmentation A
Drapeau : Îles Féroé Îles Féroé D 50 en stagnation D 50 en augmentation C
Drapeau : Irlande Irlande B 23 en stagnation B 28 en stagnation B
Drapeau : Irlande du Nord Irlande du Nord B 24 en stagnation B 32 en diminution C
Drapeau : Islande Islande A 12 en stagnation A 16 en diminution B
Drapeau : Israël Israël C 30 en augmentation B 26 en stagnation B
Drapeau : Italie Italie A 8 en stagnation A Q en stagnation A
Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan D 47 en augmentation C 45 BR C ou D
Drapeau : Kosovo Kosovo D 42 en augmentation C 44 en stagnation C
Drapeau : Lettonie Lettonie D 51 en stagnation D 53 en stagnation D
Drapeau : Liechtenstein Liechtenstein D 52 en stagnation D 51 en stagnation D
Drapeau : Lituanie Lituanie C 39 en stagnation C 41 en stagnation C
Drapeau : Luxembourg Luxembourg D 44 en augmentation C 39 en stagnation C
Drapeau : Macédoine du Nord Macédoine du Nord D 41 en augmentation C 40 en stagnation C
Drapeau : Malte Malte D 54 en stagnation D 52 en stagnation D
Drapeau : Moldavie Moldavie D 48 en augmentation C 48 BR C ou D
Drapeau : Monténégro Monténégro C 35 en stagnation C 34 en augmentation B
Drapeau : Norvège Norvège C 26 en augmentation B 22 en stagnation B
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas A Médaille d'argent, Europe en stagnation A 6 en stagnation A
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles B 19 en stagnation B 17 en augmentation A
Drapeau : Pologne Pologne A 10 en stagnation A 10 en stagnation A
Drapeau : Portugal Portugal A Médaille d'or, Europe en stagnation A 5 en stagnation A
Drapeau : Roumanie Roumanie C 32 en augmentation B 25 en stagnation B
Drapeau : Russie Russie B 17 en stagnation B 24 en stagnation B
Drapeau : Saint-Marin Saint-Marin D 55 en stagnation D 54 en stagnation D
Drapeau : Serbie Serbie C 27 en augmentation B 27 en stagnation B
Drapeau : Slovaquie Slovaquie B 21 en stagnation B 30 en diminution C
Drapeau : Slovénie Slovénie C 38 en stagnation C 33 en augmentation B
Drapeau : Suède Suède B 16 en augmentation A 14 en diminution B
Drapeau : Suisse Suisse A 4 en stagnation A 11 en stagnation A
Drapeau : Tchéquie Tchéquie B 20 en stagnation B 19 en augmentation A
Drapeau : Turquie Turquie B 22 en stagnation B 29 en diminution C
Drapeau : Ukraine Ukraine B 14 en augmentation A 13 en diminution B

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'UEFA annonce une Ligue des nations à partir de 2018, L’Équipe.fr.
  2. a et b : Tout sur l'UEFA Nations League.
  3. : Format du tournoi (en).
  4. « Changement de formule pour l'UEFA Nations League 2020/21 », sur fr.uefa.com (consulté le 24 septembre 2019).
  5. « UEFA Nations League, le trophée dévoilé », sur fr.uefa.com, (consulté le 24 janvier 2018).
  6. « UEFA Nations League, l'hymne dévoilé », sur fr.uefa.com, (consulté le 24 janvier 2018).
  7. « Nations League, la phase finale au Portugal », (consulté le 17 novembre 2020)
  8. « Phase finale de l'UEFA Nations League, octobre 2021 », (consulté le 17 novembre 2020)
  9. hors billetterie
  10. « Hausse des versements de solidarité et des primes de l’UEFA Nations League », sur fr.uefa.com, (consulté le 12 octobre 2018).
  1. Aucune relégation lors de la première édition.