Chelsea Football Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CFC.
Chelsea FC
Logo du Chelsea FC
Généralités
Nom complet Chelsea Football Club
Surnoms The Blues
Fondation (114 ans)[1]
Couleurs Bleu et blanc
Stade Stamford Bridge
(40 853 places)
Siège Fulham Road
Londres SW6 1HS
Championnat actuel Premier League
Propriétaire Drapeau : Israël Drapeau : Russie Roman Abramovitch
Président Drapeau : États-Unis Bruce Buck
Entraîneur Drapeau : Angleterre Frank Lampard
Joueur le plus capé Drapeau : Angleterre Ron Harris (795)
Meilleur buteur Drapeau : Angleterre Frank Lampard (211)
Site web chelseafc.com
Palmarès principal
National[2] Championnat d'Angleterre (6)
Coupe d'Angleterre (8)
Coupe de la Ligue (5)
Community Shield (4)
International[2] Ligue des champions (1)
Coupe des Coupes (2)
Ligue Europa (2)
Supercoupe de l'UEFA (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2019-2020 du Chelsea FC
0
Localisation du stade de Stamford Bridge par rapport à la ville de Londres.

Chelsea Football Club (CFC) est un club de football professionnel anglais fondé le à Londres. Son siège est situé dans le quartier de Fulham, au sein du borough de Hammersmith et Fulham. Il évolue actuellement en Premier League et a passé la majorité de son histoire dans la plus haute division du football anglais. Leur stade est Stamford Bridge, qui comprend 41 637 places[3], et où le club évolue depuis sa fondation. César Azpilicueta est le capitaine du club depuis août 2018 et Frank Lampard est l'entraîneur de l'équipe première. Chelsea a fait partie du Big Four anglais des années 2000 aux côtés d'Arsenal, de Liverpool et de Manchester United. Bien que possédant un palmarès moins impressionnant que celui des autres « grands » du championnat, les Blues disposent du quatrième palmarès d'Angleterre avec 29 titres et sont classés dixièmes au classement mondial des clubs de l'IFFHS entre 1991 et 2010.

Chelsea rencontre son premier grand succès en 1955, en remportant le championnat. Le club remporte également plusieurs compétitions dans les années 1960, 1970, 1990 et 2000. Depuis 1996, Chelsea connaît la période la plus faste de son histoire. En tout, le club a remporté six championnats, huit FA Cups, cinq Coupes de la Ligue et quatre FA Community Shields. De plus, outre ses succès nationaux, le club a aussi remporté des compétitions au niveau continental, avec deux Coupes d'Europe des vainqueurs de coupe, une Supercoupe de l'UEFA, deux Ligue Europa, et une Ligue des champions. En 2009-2010, le club remporte son premier doublé[4], et en 2012, devient le premier club londonien à remporter la Ligue des champions[5],[6]. Le 15 mai 2013, Chelsea remporte la Ligue Europa. Ce succès permet aux Blues de rejoindre l'Ajax, le Bayern Munich, la Juventus et Manchester United dans le cercle très fermé des clubs ayant remporté les trois coupes d'Europe. Il permet aussi au club de détenir entre le 16 mai 2013 et le 25 mai 2013, les deux compétitions majeures de l'UEFA, la Ligue des champions en tant que tenant du titre et la Ligue Europa en tant que nouveau vainqueur. Chelsea devient le troisième club à gagner les deux coupes européennes consécutivement après Liverpool entre 1976 et 1977 et Porto entre 2003 et 2004.

Depuis 1912, Chelsea porte traditionnellement des maillots et shorts de couleur bleu royal avec des chaussettes blanches. Le logo du club a été changé plusieurs fois afin de le moderniser ou de le renouveler ; le logo actuel, comportant un lion tenant un bâton, est une version modifiée de celui adopté dans les années 1950[7]. Le club possède la cinquième plus grande affluence moyenne de l'histoire du football anglais. Son affluence à domicile pour la saison 2012-2013 est de 41 462 spectateurs, la sixième la plus importante en Premier League[8]. Depuis 2003, le club est détenu par le milliardaire russe Roman Abramovitch[9]. En juin 2017, le club est classé par Forbes septième club au monde en termes de valeur avec 1,44 milliard de livres, soit 1,85 milliard de dollars[10].

Repères historiques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire du Chelsea Football Club.

Fondation et débuts[modifier | modifier le code]

Stamford Bridge en 1905

En 1904, Gus Mears fait l'acquisition du stade d'athlétisme de Stamford Bridge avec l'intention d'en faire un terrain de football. Le rejet d'une proposition de location par le club environnant de Fulham pousse Mears à fonder sa propre équipe pour utiliser le stade. L'équipe de Fulham usant déjà du nom de l'arrondissement, le nom de l'arrondissement adjacent de Chelsea est choisi pour le nouveau club ; des appellations telles que Kensington FC, Stamford Bridge FC et London FC ont également été considérées[11].

Équipe première en septembre 1905.

Ainsi, le club de Chelsea est fondé le 10 mars 1905 au pub The Rising Sun (aujourd'hui nommé The Butcher's Hook), en face de l'entrée principale du stade sur Fulham Road. Chelsea intègre la Football League peu de temps après[1],[12].

Graphique montrant l'évolution des résultats de Chelsea depuis la saison 1905-1906.

L'affluence pour les grands débuts des Blues à domicile en championnat est décevante (6 000). Toutefois, une foule de 67 000 personnes a été enregistrée lors de cette première saison, contre Manchester United.


Chelsea est promu en première division dès sa deuxième saison mais les résultats ne suivent pas et le club connait pour la première fois la relégation en 1910 avant de remonter deux ans plus tard.

Équipe de Chelsea lors de la saison 1911-12.

Le football anglais connaîtra une interruption suite à la Première Guerre mondiale à la fin de la saison 1914-1915 où le club atteindra quand même la finale de la FA Cup contre Sheffield United (3-0). Cette rencontre, dernier match de la saison sera surnommée « The Final kaki » en raison d'un nombre considérable d'uniformes militaires visibles dans les tribunes.

À noter que Nils Middelboe (1913-1922), connu sous le nom de « The Great Dane » était le premier joueur étranger à signer à Chelsea et a été immensément populaire au club.

Après la guerre, Chelsea termine notamment à la troisième place du championnat en 1920, ce qui constitue le meilleur résultat du club à ce stade[13].


Ces premières années, Chelsea provoquent finalement l'attrait rapide de plusieurs milliers de spectateurs à Stamford Bridge, dont la plupart deviendront fans du club. L'arrivée de grands joueurs en est la principale raison. On peut citer notamment le gardien international anglais Willie Foulke (1905-1906), surnommé « Fatty » au vu de sa carrure, ou encore l'avant-centre George Hilsdon (1906-1912), surnommé « Gatling Gun », qui est l'un des premiers joueurs du club à être adoré par la foule. Son partenaire en attaque, Jimmy Windridge (1905-1911), a été le premier joueur à avoir réalisé un triplé au sein du club, contre Hull City (5-1). Avec 4 attaquants de classe internationale, voir 50 000 spectateurs n'était pas rare à cette décennie pré-guerre mondiale, malgré le fait que les résultats ne soient pas du goût de tous les supporteurs. Dès sa troisième saison d'existence, Chelsea est d'ailleurs le club enregistrant les meilleures affluences du pays.

Nouvelle photo d'équipe cette fois en 1929

Chelsea dispose d'une large audience et acquiert une notoriété pour signer des joueurs à la réputation établie, mais le club ne remporte aucun trophée lors de l'entre-guerre[14],[15].

L'après-guerre : Un titre sans lendemain[modifier | modifier le code]

L'équipe de Chelsea, juste après la seconde guerre mondiale.

L'ancien attaquant d'Arsenal et de l'équipe d'Angleterre Ted Drake devient entraîneur en 1952 et souhaite procéder à la modernisation du club. Drake se fait remarquer par une déclaration fustigeant le manque de sérieux des joueurs de Chelsea : « Trop de joueurs viennent à Stamford Bridge juste pour voir un simple match plutôt que de jouer pour Chelsea. Les joueurs doivent avoir un sacré mental pour avoir joué plusieurs années avec cette étiquette sur le dos. Nous allons avoir des gens qui mangeront, dormiront et boiront Chelsea ». Afin de réussir cette modernisation, il bannit le surnom de « The Pensioners » ainsi que le blason du club, représentant un « Pensioner ». Il lance une politique de recrutement réfléchie avec l'achat de plusieurs joueurs qui proviennent de divisions inférieures mais sont motivés par la perspective de remporter des trophées. Les progrès espérés se réalisent plutôt lentement, mais Drake réussit tout de même son pari à l'issue de sa première saison à la tête d'une équipe rajeunie. Les résultats en championnat sont remarquables avec une 8e place ; mais le meilleur reste encore à venir au cours de la saison suivante (1954-1955). Cette année est le résultat d'un important travail du manager ainsi que de l'équipe, qui parvient à remporter le premier titre du club, leur premier championnat en devançant l'immense équipe de Wolverhampton. Le match clé de la saison opposant ces deux équipes a lieu à Stamford Bridge lors du mois d'avril. Chelsea n'a alors que 4 points d'avance sur les tenants du titre. Les locaux tiennent bon et obtiennent le nul (0-0) ; Chelsea conserve ensuite la place de leader jusqu'à la fin de la saison. Avec 52 points à l'issue de la saison, les londoniens sont champions d'Angleterre pour la première fois de leur histoire.

Ken Armstrong, champion en 1955 et grand joueur de l'époque.

La création par l'UEFA de la Coupe d'Europe des clubs champions ayant eu lieu la même année, les Blues auraient dû être le premier club anglais à y participer. Mais alors que l'UEFA et la FIFA font le maximum pour décider les Anglais à participer à la compétition, la FA reste inflexible : c'est non ! La fédération juge cette compétition hasardeuse et dédaigne cette initiative continentale. Chelsea y aurait pourtant volontiers participé, mais se voit contraint de renoncer… Le forfait de Chelsea est rendu officiel le 26 juillet 1955 ; le club est remplacé par le Gwardia Varsovie.

L'exploit du titre reste sans lendemain et le club passe la majorité des années 1950 dans le milieu de tableau du championnat avec des saisons compliquées. Seul point positif, l'éclosion de Jimmy Greaves, un jeune issu du centre de formation et qui reste encore à ce jour, l'un des meilleurs joueurs jamais produits par le club. Champion du monde 1966 avec l'équipe d'Angleterre, Greaves marquera 132 buts en 169 matchs avec les Blues avant de partir pour l'AC Milan en 1961.

1960-1975 : Des titres nationaux et un premier succès européen[modifier | modifier le code]

Le départ de Greaves vers l'Italie fait mal à l'équipe et le club est relégué en seconde division à la fin de la saison 1961-1962. Drake est alors limogé et est remplacé par l'entraîneur-joueur Tommy Docherty[16]. Docherty forme dés lors une nouvelle équipe construite autour d'un groupe de jeunes joueurs talentueux provenant de l'équipe de jeunes du club comme Peter Osgood, Ron Harris ou encore Peter Bonetti.

Tom Docherty, entraîneur de 1961 à 1967.

Cette bonne équipe permet à Chelsea de remonter facilement en 1re Division et réalisera ensuite une très bonne série de résultats puisqu'ils termineront à chaque fois dans les sept premiers du championnat pendant neuf années consécutives (1964-1972). Cela contribue à l'arrivée de plus en plus de supporteurs en faveur du club, dont certains ont pris l'habitude plus de se retrouver dans une zone de la terrasse sud qui a pris le nom de « The Shed ». Ce nom est encore aujourd'hui, le nom d'une des quartes tribunes de l'actuel Stamford Bridge. Lors de la saison 1964-1965, Chelsea est présent dans 3 compétitions, la FA Cup, la League cup et le championnat. En FA Cup, Chelsea perd en demi-finale contre une équipe de Liverpool beaucoup plus forte. En championnat, alors en tête à deux journées de la fin, Chelsea est tout proche d'un deuxième sacre national. Cependant, avec deux défaites à Burnley et à... Liverpool les hommes de Docherty terminent à la troisième place. Mais les blues remporte la Carling Cup en battant le club de Leicester sur le score de 3-2. C'est le premier succès en Coupe à élimination direct de Chelsea.

L'année suivante, l'équipe réalise une nouvelle bonne saison en terminant cinquième et en participant à l'édition 1965-1966 coupe des villes de foire, l'ancêtre de l'actuelle Europa League grâce à leur victoire en League cup l'année précédente. Malgré un bon parcours au cours duquel ils éliminent notamment l'AC Milan, les "blues" sont éliminés en demi-finale face au futur vainqueur, le FC Barcelone.

Peter Bonetti (no. 1) avec Chelsea face à Rivera lors d'un match face au Milan AC à San Siro lors de l'édition 1965-1966 de la Coupe des villes de foire.

Pour la seconde fois d'affilée , Chelsea parvient à atteindre la demi-finale de la Cup. Comme l'année précédente, les londoniens s'inclinent aux portent de la finale cette fois-ci face à Sheffield Wednesday. Cette défaite est vécue comme un tremblement de terre car personne n'aurait imaginé Chelsea menacé contre une faible équipe de Sheffield, alors menacée de relégation. Mais sur un terrain accidenté, le club du Yorkshire a su mieux l'exploiter que son adversaire, et l'emportera 2-0. Une déroute que Docherty aura du mal à digérer. Il finira par « déchirer » son équipe, alors à son apogée. La relation entre lui et le capitaine, Terry Venables, a atteint un point de rupture, ce qui provoque le départ de ce dernier. Il sera alors remplacé par un jeune prodige écossais, Charlie Cook. Agile et très bon dribleur, Cooke est l'un des plus grands artistes à avoir foulé la pelouse de Stamford Bridge; ses compétences créatives combinant parfaitement avec Peter Osgood. Osgood avait en quelque sorte échappé à l'attention des clubs professionnels jusqu'à l'âge de 17 ans, mais une fois à Chelsea, il a pu montrer tout son talent, et sera bientôt surnommé « Roi de Stamford Bridge ».

Durant la saison 1966-1967, Docherty est de nouveau dans la tourmente, et c'est cette fois-ci avec le conseil administratif que les relations se sont aggravées. Joe Mears, le président du club et neveu de Gus, le limogera. Un remplaçant a été trouvé en la personne de Dave Sexton, qui entrainait le Leyton Orient. Les défenseurs John Dempsey et David Webb, ainsi que le brave attaquant Ian Hutchinson, acheté pour seulement 5 000 £ (la moitié du prix de Hughie Gallacher près de 40 ans plus tôt) arrivent au club afin d'entamer un nouveau chapitre. Malgré le départ de Docherty, l'équipe reste compétitive. Peter Bonetti était devenu un gardien de but exceptionnel. Ron Harris, Eddie McCreadie, Webb et Dempsey formaient une ligne intransigeante. John Hollins et Charlie Cooke, au milieu de terrain, s'entendaient parfaitement et réalisaient de bonnes combinaisons.

Dave Sexton, remporte la FA Cup en 1970 en battant Leeds United 2-1 lors de la finale rejouée. Lors de ces années fastes, le club remporte également la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football en 1971 lors d'une autre finale rejouée à Athènes contre le prestigieux Real Madrid[17].

Ron Harris (no.6) en action face à Feyenoord en 1974.

Ces années de succès seront marquées par la réussite de l'attaquant anglais Peter Osgood. Formé au club, celui qui sera plus tard surnommé "The King of Stamford Bridge", il marqua 103 buts en 279 matchs avec les blues et est, encore aujourd'hui, le seul joueur à avoir sa statue à l'entrée du stade.

1975-1992 : Les années sombres[modifier | modifier le code]

La fin des années 1970 et le début des années 1980 s'avèrent être une période difficile pour le club. Un ambitieux projet de réaménagement de Stamford Bridge met en péril la stabilité financière du club. De nombreux joueurs-clés sont vendus, ce qui mène l'équipe vers la relégation[18]. D'autres problèmes perdurent tout au long des années, notamment le hooliganisme qui vaudra à Chelsea de nombreuses sanctions infligées par la fédération[19]. Ken Bates, un homme d'affaires qui avait déjà été impliqué dans les petits clubs dans le Nord, a été invité à investir.

Bates a finalement acheté le club de Chelsea ainsi que des dettes pour 1 £. Cependant, le stade et le nom du club sont restés sous la société immobilière Marler Estates puis par la suite Cabra Estates.

La saison suivante (1982-1983) ne va pas bien. Chelsea est sur le bord de la relégation en troisième division, une descente aux enfers qui aurait pu être fatale. Un jeu de « do-or-die » se lance à Bolton. Les londoniens était dans l'impasse jusqu'à ce que, dans les dernières minutes, Clive Walker a déclenché un tir imparable pour une victoire vu de la même manière qu'une victoire en finale de coupe. Un match nul dans le dernier match, à domicile, a sécurisé le maintien en deuxième division. À la fin de la saison, un grand nombre de joueurs ont été mis à la porte. Avec un budget modeste, le malin Neal réussis à trouver des remplaçants. Il a fait des merveilles. Six joueurs ont signé à l'été 1983 pour un minimum d'argent et l'équipe new-look s'est rapidement bien constitué, remportant le premier match 5-0. Chelsea a pris d'assaut le championnat de deuxième division et finira 1er sans forcer (1984). La montée rapide s'est poursuivie avec une sixième place en tant que promu en Division One, Kerry Dixon remporte le Soulier d'or avec 24 buts en championnat et 36 toutes compétitions confondues. Dixon était destiné à devenir le deuxième meilleur buteur du club après Booby Tambling, il trouvera 193 fois le chemin des filets. En 1985, une maladie oblige Neal à se retirer de son poste d'entraîneur.John Hollins le remplace. Il a déjà été joueur de Chelsea (1963-1975). Chelsea termine une seconde fois à la sixième place, l'équipe s'est bien consolidé et a été renforcée par des joueurs de qualité, y compris Steve Clarke et Tony Dorigo, le milieu de terrain Micky Hazard et Gordon Durie devant.

Steve Clarke, grand défenseur de Chelsea de 1987 à 1998

Mais l'esprit du vestiaire se détériore, des joueurs importants ont été vendus et Chelsea a dégringolé en bas de tableau, jusqu'à descendre une nouvelle fois en Division Two (1988) après quatre ans en Division One. Hollins est dans le même temps limogé et remplacé par Bobby Campbell. Une descente vite oublié puisque Chelsea remonte l'année suivante. En tant que promu, Chelsea termine à une belle 5e place (1990). Mais si sur le terrain, les progrès se font sentir, en dehors, c'est une autre lutte aussi difficile pour le club. En effet, l'avenir de Chelsea à Stamford Bridge est compromis et à la suite d'une longue bataille juridique, le futur de Chelsea au stade est assuré et les travaux de rénovation reprennent. Les parties nord, ouest et sud de l'enceinte sont converties en des tribunes places assises et celles-ci sont désormais plus proches de la pelouse; un processus achevé en 2001. Ce sont des millions de livres qui ont été dépensés dans cette affaire, et qui n'ont donc pu être utilisé pour le recrutement de nouveau joueur, mais cette dépense était nécessaire selon Ken Bates. Sur le terrain, l'équipe connaît des difficultés similaires, et manque de peu la relégation en troisième division pour la première fois de son histoire. En 1983, l'entraîneur John Neal forme une nouvelle équipe compétitive avec des ressouces limitées. Chelsea remporte la deuxième division en 1983-1984 et parvient à se maintenir en première division, avant de connaître une nouvelle fois la relégation en 1988. Le club réintègre l'élite immédiatement en remportant le championnat de deuxième division en 1988-1989[20]. En 1993, Matthew Harding, un homme d'affaires anglais et supporteur du club, décida d'investir 26 millions de livres dans le club, répondant ainsi favorablement à une demande du président Ken Bates. Malgré cette contribution importante, de nombreuses tensions apparurent entre Harding et Bates quant à la manière dont devait être géré le club.

Les débuts en Premier League et renaissance du club[modifier | modifier le code]

Glenn Hoddle, personnage central du renouveau des Blues.

Le club participe à la saison inaugurale de la Premier League en 1992-93, avec Mick Harford comme tout premier buteur du club dans cette compétition. Les performances de Chelsea dans la nouvelle Premier League sont très moyennes, mais le club atteint tout de fois la finale de la FA Cup en 1994 avec Glenn Hoddle[21]. L'arrivée de Ruud Gullit en tant qu'entraîneur-joueur en 1996 marque un tournant dans les performances du club. Grâce au recrutement de plusieurs joueurs d'envergure internationale comme les Français Marcel Desailly, Franck Leboeuf, le Norvégien Tore André Flo ou encore l'Italien Gianfranco Zola et sous le capitanat de Dennis Wise, le club gagne en renommée et parvient à remporter de nombreux trophées.

En octobre 1996, le club londonien est frappé par la mort d'un de ses plus célèbres supporteurs, Matthew Harding. Ce dernier revenait d'un match opposant les Blues à Bolton lorsque son hélicoptère s'écrasa. Sa mort marquera fortement les supporteurs et le club, qui lui rendent fréquemment hommage durant les matchs.

Le 17 mai 1997, Chelsea joue une nouvelle finale de Coupe d'Angleterre. Cette année, l'obstacle à franchir se nomme Middlesbrough. Par rapport à la dernière finale, le club est plus armé. Il a fallu seulement 43 secondes à Di Matteo – un record en finale de FA Cup – pour ouvrir la marque. Eddie Newton a scellé la victoire de 2-0 contre Middlesbrough en deuxième mi-temps. Les célébrations qui ont suivi le lever du trophée ont été les plus longues dans l'histoire du vieux Wembley. Il s'agit du premier titre du club depuis 26 ans et le titre en Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1971.

Gianfranco Zola, légende de Chelsea

Durant l'été 1997, le recrutement continue avec l'arrivée du milieu de terrain et buteur Gustavo Poyet, l'attaquant norvégien Tore André Flo, ainsi que Célestine Babayaro, l'arrière droit anglais Graeme Le Saux, qui a déjà joué pour les Blues (1987-1993) et le gardien Ed de Goey. Ces cinq joueurs joueront un grand rôle dans la réussite des prochaines saisons.

Toutefois, le club décidé de se séparer de Ruud Gullit en milieu de saison. Il sera remplacé par Gianluca Vialli. Trois mois plus tard, Vialli remporte déjà deux trophées. Middlesbrough, encore une fois, a été battus 2-0 lors de la finale de la Carling Cup ; Frank Sinclair et Di Matteo sont les buteurs. Puis, quelques mois plus tard à Stockholm, le 13 mai 1998, plus de 20 000 fans de Chelsea ont vu Gianfranco Zola marquer le seul but contre Stuttgart, une minute après son entrée pour permettre de ramener une seconde coupe d'Europe des vainqueurs de coupes à Stamford Bridge. Le 28 août 1998, Chelsea remporte sa première Super Coupe d'Europe en dominant le Real Madrid, au stade Louis II de Monaco, sur le score de 1-0, grâce à un but de Gustavo Poyet. En 1999, sa 3e place en championnat lui offre une première qualification pour la Ligue des champions. L'équipe réalisé un très bon parcours et est à deux doigts d'atteindre le dernier carré la plus prestigieuse compétition européenne. Cependant, les "Blues" butent sur le FC Barcelone en quart de finale. Après une victoire étincelante 3-1 au match aller, les hommes de Vialli s'effondrent totalement au Camp Nou et s'incline lourdement 5-1 durant les prolongations.

Le club s'internationalise de plus en plus, et, fin 1999, Chelsea aligne pour la première fois une équipe 100 % non britannique. Malgré de gros investissements, avec l'arrivée de l’entraîneur italien Claudio Ranieri, du milieu anglais Frank Lampard ou de l'attaquant néerlandais Jimmy Floyd Hasselbaink, Chelsea rentre légèrement dans le rang, avec une 5e place en 2000, puis deux 6e place en 2001 et 2002, ainsi qu'une défaite en finale de la Cup en 2002. En difficulté sur le plan financier, Chelsea se qualifie in extremis pour la Ligue des champions à l'issue de la saison 2003 grâce à une victoire 2-1 face à Liverpool. Même si un match nul suffisait aux hommes de Ranieri l'international danois Jesper Grønkjær est connu pour avoir inscrit l'un des buts les plus importants de Chelsea (et de sa carrière). En effet, lors de la dernière journée de Premier League 2002-03 contre Liverpool, il inscrit le but de la victoire (2-1), ce qui permis finir le club à la 4e place et le qualifie in-extremis pour la Ligue des champions (une défaite aurait mis le club en faillite et le Russe Roman Abramovitch n'aurait jamais acquis le club sans une place en C1). La presse britannique estima alors que son but valait « un milliard de livres sterling »[22].

L'ère Abramovitch[modifier | modifier le code]

En juin 2003, Ken Bates cède le club au milliardaire russe Roman Abramovitch pour 140 millions de livres[9]. Ce rachat marque l'avènement d'une nouvelle ère pour le club. Le nouveau propriétaire dépense plus de 100 millions de livres en recrutement et consacre également un budget colossal pour la rénovation du centre d'entrainement de Cobham et la restructuration du centre de formation. Le club dépense sans compter lors de l'été 2003 pour faire venir de bons joueurs confirmés comme Claude Makelele ou Juan Sebastian Veron ainsi que des jeunes joueurs britanniques à fort potentiel comme Damien Duff, Joe Cole ou encore Scott Parker.

Après une première saison réussie avec une deuxième place et la première participation de l'histoire du club aux demi-finale de la Ligue des champions, Ranieri est remercié et est remplacé par le populaire entraîneur portugais José Mourinho, récent vainqueur de la Ligue des champions avec le FC Porto[23],[24]

Jose Mourinho lors de sa première saison

L'été 2004 voit l'arrivée au club de nouveaux joueurs très talentueux et recrutés à prix d'or comme le jeune gardien Petr Cech, les portugais Ricardo Carvalho et Paulo Ferreira et surtout, l'avant centre ivoirien Didier Drogba, débarqué en provenance de la ligue 1 pour plus de 30 millions d'euros. Le succès sous la direction du manager portugais est immédiat. Lors de la saison 2004-2005, Mourinho permet au club de remporter la coupe de la ligue mais surtout, son premier championnat depuis cinquante ans, en pratiquant un football de qualité grâce notamment à l'explosion du milieu anglais Frank Lampard. Cette saison, déjà exceptionnelle pour les Londoniens aurait pu devenir historique. En effet, malgré deux retentissants exploits face au FC Barcelone et au Bayern Munich, Chelsea s'incline une nouvelle fois aux portes de la finale en Ligue des champions, cette fois face à Liverpool. Cette confrontation restera dans l'histoire puisque lors du match retour à Anfield, l'Espagnol Luis Garcia marqua un but qui sera surnommé par la presse "le but fantôme". Ce but à pendant longtemps hanté le club et encore aujourd'hui, personne ne sait si le ballon à bel et bien franchi la ligne. Ce but, le seul inscrit lors de ce double affrontement entre les deux équipes qualifia les "Reds" pour la finale. Cet épisode marque alors le début d'une forte rivalité entre les deux clubs puisque les deux équipes s'affrontent en coupe d'Europe durant cinq saisons consécutives entre 2005 et 2009.

La saison suivante, les Blues parviennent à conserver leur couronne nationale mais échouent une nouvelle fois sur la scène européenne, dés les huitièmes de finale face au FC Barcelone, futur vainqueur de la compétition.

Lors de l'été 2006, Roman Abramovich et José Mourinho, décidés à enfin remporter la prestigieuse coupe européenne décide de frapper très fort sur le marché des transferts. Ainsi, débarquent à Londres deux des plus grandes stars du football mondial, Michael Ballack et Andriy Chevtchenko.

Célébration de la victoire en FA Cup en 2007

Cependant, malgré ces investissement massifs, Chelsea ne parvient pas à remporter une troisième en championnat d'affilée et l'acclimatation des deux recrues phares de l'été est compliqués. Malgré cela, Mourinho et ses hommes ramènent deux nouveaux trophées à Stamford Bridge avec la coupe de la ligue et la coupe d'Angleterre. En Europe, les Blues sont une nouvelle fois malchanceux et s'inclinent De nouveau en demi-finale, une nouvelle fois face aux reds de Liverpool, cette fois-ci aux tirs au but.

La saison 2007-2008 commence difficilement pour l'équipe et après un désaccord avec Abramovitch, Mourinho quitte le club en septembre 2007 après avoir remporté six trophées , plus que n'importe quel autre manager avec les Blues. Il est remplacé par Avraham Grant, qui mène le club à sa première finale de Ligue des champions à Moscou[25]. Les Blues rompent leur malédiction face à Liverpool en parvenant à enfin les éliminer lors d'un nouvel affrontement épique en demi-finale. Toutefois, Chelsea perd aux tirs au but contre Manchester United dans un match mémorable qui voit l'expulsion de Didier Drogba en prolongations.

Avraham Grant n'est finalement pas prolongé et est remplacé par le champion du monde 2002 Luiz Felipe Scolari. Après une période de résultats décevants, le Brésilien est remplacé par le Néerlandais Guus Hiddink, qui permet a Chelsea de remporter une nouvelle fois la FA Cup avec Chelsea[26]. Cependant, les blues échouent à atteindre une deuxième finale de Ligue des champions d'affilée en échouant en demi-finale au terme d'un match houleux marqué par de nombreuses erreurs d'arbitrages face au futur vainqueur, le FC Barcelone.

Successeur de Hiddink, Carlo Ancelotti réalise le premier doublé coupe-championnat de l'histoire du club lors de la saison 2009-2010.

Carlo Ancelotti et John Terry célébrant le doublé en 2010.

Le jeu offensif prôné par l'Italien permet au club de devenir la première équipe à marquer plus de 100 buts en championnat depuis 1963[27]. Didier Drogba marque 29 buts cette saison-là. La saison suivant est un plus compliquée. L'équipe, en fin de cycle ne parvient pas à réitérer les performances offensives de la saison passée et plusieurs cadres souffrent de blessures. Le 31 janviers 2011, le club décide alors de frapper un énorme coup sur le marché des transferts en enrôlant le buteur espagnol de Liverpool, Fernando Torres, contre un chèque de 58 millions d'euros, un record pour le club à l'époque. Malgré cette arrivée retentissante, l'équipe n'arrivent pas à retrouver son meilleur niveau et réalise une saison blanche. C'est lors de la saison 2011-2012 que Chelsea écrira la plus belle page de son histoire.

Arrivé en remplacement de Ancelotti, le Portugais André Villas Boas ne restera que quelques mois à la tête de l'équipe. Après des résultats décevants et une fracture avec les cadres du vestiaire, il est remercié en mars 2012 et est remplacé par son adjoint et ancien joueur du club, Roberto Di Matteo. Sur les trois premières rencontres disputées à la tête de Chelsea, Di Mateo récolte une victoire en FA Cup contre Birmingham (0-2), une victoire en championnat contre Stoke City (1-0) et une superbe victoire en Ligue des champions face à Naples (4-1). Ce résultat qualifie le club pour les 1/4 de finale de la compétition 2011/2012 et annonce le renouveau des Blues et de ses cadres. En 1/4 de finale, Chelsea affronte Benfica et l'emporte à l'extérieur 0-1 sur un but de Salomon Kalou et l'emporte au retour, chez eux, sur le score de 2-1.
La demi finale l'opposera au FC Barcelone, où il l'emporte chez eux 1-0 sur un but de Didier Drogba. Au retour, les Catalans, plus entreprenant, mènent 1-0 puis 2-0 ; à 10 contre 11, on voyait mal Chelsea se qualifier mais il y parvient grâce à des buts de Ramires puis dans le temps additionnel de Fernando Torres.

Composition de Chelsea lors de la finale de la Ligue des champions en 2012

Début mai, DI Matteo mène l'équipe vers une septième victoire en FA Cup face à Liverpool.

Le samedi 19 mai 2012, dans un match haletant, les Blues furent menés à 7 minutes du terme de la rencontre, avant d'égaliser sur une tête de Didier Drogba, à la 88e minute, sur le premier corner des Londoniens (tiré par Mata) ; lors des prolongations, Petr Čech parvient à arrêter un penalty de Robben (concédé par Didier Drogba). L'attaquant ivoirien avait déjà provoqué un pénalty en demi-finale face au FC Barcelone. Lionel Messi ne l'avait pas transformé et avait trouvé le poteau. L'équipe londonienne remporte enfin sa première Ligue des champions face à l'équipe du Bayern Munich au stade de l'Allianz Arena sur le score de 1-1 (3-4 t.a.b). Pour la première fois, un club londonien remporte la C1 (Ligue des champions). L'arrivée de Di Matteo en cours de saison a permis d'ouvrir une nouvelle page dans l'histoire de Chelsea. Les 1,5 milliard d'euros investi par le président Roman Abramovitch lui ont, enfin, permis de gagner le plus prestigieux des trophées européens, la coupe « aux grandes oreilles »[28],[29]. Chelsea devient la première équipe londonienne à accéder au sacre européen.

Chelsea vainqueur de la ligue des champions en 2012...

Après la victoire en Ligue des champions, de nombreux joueurs vieillissant décidèrent de quitter le club. Ce fut le cas de Didier Drogba, héros de la finale face au Bayern et auteur de plus de 160 buts avec les Blues. Désireux de rajeunir l'équipe, les dirigeants londoniens décident d'investir en masse sur le marché des transferts. C'est ainsi qu'arrivent notamment à l'été 2012 deux jeunes espoirs du championnat de France, Eden Hazard et César Azpilicueta.

L'Espagnol Rafael Benitez, entraîneur après le limogeage de Di Matteo, remporte la Ligue Europa en 2013 contre Benfica en finale.-[30]. Cette victoire, arrachée à la dernière minute grâce à une tête du Serbe Branislav Ivanovic démontre une nouvelle fois toute la force de caractère de cette génération dorée, qui remporte là son deuxième trophée européen d'affilée. Grâce à ce succès, Chelsea est l'unique club à être tenant du titre des deux compétitions européennes et accède au cercle fermé des clubs ayant remporté les trois compétitions européennes majeures, avec Manchester United, l'Ajax, la Juventus et le Bayern Munich[31]. L'été 2013 voit le retour de l'emblématique entraîneur José Mourinho. Le Portugais s'appuie sur une ossature jeune et talentueuse avec des joueurs comme Eden Hazard, Diego Costa, César Azpilicueta ou encore le brésilien Willian. Après un exercice 2013-1014 réussi mais ponctué sans le moindre trophée, Chelsea remporte la Coupe de la Ligue en mars 2015[32], puis le championnat deux mois plus tard[33].

Après une succession de mauvais résultats avec Chelsea (16e du championnat le 15 décembre 2015) Mourinho est limogé de son poste le 17 décembre 2015. il est remplacé par Guus Hiddink jusqu'à la fin de la saison. Cependant le club est éliminé de la ligue des champions par le PSG (4-2 sur l'ensemble des 2 matchs) et termine 10e de son championnat, synonyme d'une non qualification en coupes d'Europe. Pour la saison 2016/17, Guus Hiddink est remplacé par le sélectionneur italien Antonio Conte. Dés sa première année à la tête du club, Conte va permettre au club de remporter le championnat en terminant la saison avec 93 points. Cette saison fut historique pour le club puisque l'équipe parvint à établir un nouveau record personnel de 13 victoires consécutives en championnat. Les hommes de Conte réussissent également à battre le record de matchs remportés en une seule saison de Premier league (record battu l'année suivante par Manchester City). L'équipe échouera finalement à réaliser le second doublé de son histoire en étant battue en finale de la FA Cup par Arsenal. A l'issue de la saison 2017-2018, Chelsea parvient à remporter la FA Cup pour la huitième fois de son histoire en battant Manchester United en finale grâce à un penalty d'Eden Hazard. Antonio Conte quitte toutefois le club et est remplacé par son compatriote Maurizio Sarri.

Lors de la première saison de Sarri sur le banc des Blues, Chelsea est finaliste de la Coupe de la Ligue battu par Manchester City aux tirs au but (3-4 0-0 à l'issue du match), mais signe son retour en Ligue des champions en finissant la saison 2018-2019 à la 3e place du championnat avec 72 points.

Chelsea vainqueur de sa seconde Ligue Europa en 2019.

Le 29 mai 2019 à Baku (Azerbaïdjan), Chelsea remporte sa seconde Europa League en battant en finale Arsenal 4 buts à 1[34], grâce à un but de Giroud, Pedro et un doublé d'Eden Hazard dont ce fut la dernière rencontre après sept ans passés au club.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales et internationales[modifier | modifier le code]

Palmarès de Chelsea Football Club
Championnats nationaux Coupes nationales Compétitions internationales
Anciennes compétitions
Compétitions de jeunes
José Mourinho, l'entraîneur le plus titré avec les blues.
Didier Drogba, grand artisan de la victoire en Ligue des champions en 2012
Eden Hazard, double buteur en finale de la Ligue Europa en 2019.


Records et statistiques[modifier | modifier le code]

Joueurs les plus capés
Joueurs Matchs
Ron Harris 795
Peter Bonetti 729
John Terry 716
Frank Lampard 648
John Hollins 592
Meilleurs buteurs
Joueurs Buts
Frank Lampard 211
Bobby Tambling 202
Kerry Dixon 193
Didier Drogba 164
Roy Bentley 150
Peter Osgood 150

Le joueur le plus capé de Chelsea est l'ancien capitaine Ron Harris, qui joue 795 matches en équipe première pour le club entre 1961 et 1980. Le record pour un gardien de Chelsea est détenu par le contemporain de Harris, Peter Bonetti, qui dispute 729 matches (1959-1979). Du haut de ses 106 capes (104 en étant au club) avec l'Angleterre, Frank Lampard est le joueur international le plus capé de Chelsea.

Frank Lampard est le meilleur buteur de l'histoire de Chelsea.

Longtemps Bobby Tambling fut le meilleur buteur de l'histoire de Chelsea, avec un record de 202 buts établit entre 1959 et 1970.

John Terry est le capitaine le plus titré de l'histoire du club.

Mais le 11 mai 2013, alors que Chelsea joue face à Aston Villa pour une place qualificative de Ligue des champions capital pour le club, Frank Lampard permet dans un premier temps d'égaliser pour Chelsea, et par la même occasion le record de Tambling (202 buts), pour finalement inscrire en toute fin de match le but de la victoire qui, en plus d'assurer une place qualificative en Ligue des champions pour la saison prochaine, permet à Frank Lampard de rentrer encore un peu plus dans l'histoire du club en inscrivant alors le 203èmes buts de sa carrière, pour ainsi devenir le meilleur buteur de l'histoire du club. (2. Neuf autres joueurs ont aussi marqué plus de cent buts pour Chelsea : George Hilsdon (1906-1912), George Mills (1929-1939), Roy Bentley (1948-1956), Jimmy Greaves (1957-1961), Peter Osgood (1964-1974 et 1978-1979), Kerry Dixon (1983-1992), Didier Drogba (2004-2012) et Eden Hazard (2012-2019). Greaves détient le record du plus grand nombre de buts inscrits en une saison (43 en 1960-1961). Officiellement, la plus grande affluence de Chelsea à domicile est de 82 905 spectateurs pour un match de Première Division contre Arsenal le 12 octobre 1935[OG 1]. Cependant, une foule estimée à plus de 100 000 personnes assiste à un match amical contre l'équipe soviétique du Dynamo Moscou le 13 novembre 1945. La modernisation de Stamford Bridge pendant les années 1990 et l'introduction des tribunes ne comportant que des places assises signifient que ce record ne sera pas battu dans un avenir proche. La capacité légale actuelle de Stamford Bridge est de 41 841 places.

Chelsea détient de nombreux records dans le football anglais et européen., le plus petit nombre de buts concédés durant une saison de championnat (15), le plus grand nombre de matches sans encaisser de buts en une saison de Premier League (25) (tous établis durant la saison 2004-05), et le plus grand nombre de matches consécutifs sans encaisser de buts à compter de la première journée de championnat (6).

La victoire cumulée du club 21-0 sur l'UN Käerjeng en Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1971 reste un record dans une compétition européenne. Chelsea détient le record de la plus longue série de matches sans défaites à domicile dans l'élite anglaise, qui dure 86 matches du 20 mars 2004 au 26 octobre 2008. Ils établissent ce record le 12 août 2007, battant le précédent record de 63 matches sans défaites établi par Liverpool entre 1978 et 1980.

Chelsea a enregistré plusieurs « premières » dans le football anglais. Avec Arsenal, il est le premier club à jouer avec des numéros sur les maillots, le 25 août 1928 lors d'un match contre Swansea Town. Chelsea est la première équipe anglaise à se rendre par avion à un match national à l'extérieur, en affrontant Newcastle United le 19 avril 1957, et la première équipe de Première Division à joueur un match un dimanche, en rencontrant Stoke City le 27 janvier 1974. Le 26 décembre 1999, Chelsea est devenu le premier club britannique à aligner une composition entièrement étrangère (aucun joueur anglais ou irlandais) dans un match de Premier League contre Southampton. Le 19 mai 2007, Chelsea devient la première équipe à remporter la Coupe d'Angleterre dans le nouveau stade de Wembley, ayant aussi été la dernière à la gagner dans l'ancien Wembley. À la fin de la saison 2007-08, le club s'installe à la première place du classement à coefficients utilisé par l'UEFA dans les compétitions européennes interclubs des saisons suivantes, la première équipe anglaise réussissant cette performance au XXIe siècle. À l'occasion de la dernière journée de la saison 2009-2010, Chelsea devient la première équipe dans l'histoire de la Premier League à marquer au moins cent buts en une seule saison, pour un total de 103 buts, un record qui tiendra jusqu'a que Manchester City établit une nouvelle marque lors de la saison 2017-2018 avec 106 buts inscrits.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Entraîneur Période
Drapeau de l'Écosse John Tait Robtson 1905 – 1907
Drapeau de l'Écosse David Calderhead (en) 1907 – 1933
Drapeau de l'Angleterre Leslie Knighton 1933 – 1939
Drapeau de l'Écosse Billy Birrell (en) 1939 – 1952
Drapeau de l'Angleterre Ted Drake 1952 – 1961
Drapeau de l'Écosse Tommy Docherty 1962 – 1967
Drapeau de l'Angleterre Dave Sexton 1967 – 1974
Drapeau de l'Angleterre Ron Stuart (en) 1974 – 1975
Drapeau de l'Écosse Eddie McCreadie 1975 – 1977
Drapeau de l'Angleterre Ken Shellito (en) 1977 – 1978
Drapeau de l'Ulster Danny Blanchflower 1978 – 1979
Drapeau de l'Angleterre Geoff Hurst 1979 – 1981
Drapeau de l'Angleterre John Neal 1981 – 1985
Entraîneur Période
Drapeau de l'Angleterre John Hollins 1985 – 1988
Drapeau de l'Angleterre Bobby Campbell 1988 – 1991
Drapeau de l'Écosse Ian Porterfield 1991 – 1993
Drapeau de l'Angleterre Glenn Hoddle 1993 – 1996
Drapeau des Pays-Bas Ruud Gullit 1996 – 1998
Drapeau de l'Italie Gianluca Vialli 1998 – 2000
Drapeau de l'Italie Claudio Ranieri 2000 – 2004
Drapeau du Portugal José Mourinho 2004 – 2007
Drapeau d’Israël Avram Grant 2007 – 2008
Drapeau du Brésil Luiz Felipe Scolari 2008 – 2009
Drapeau des Pays-Bas Guus Hiddink 2009
Drapeau de l'Italie Carlo Ancelotti 2009 – 2011
Drapeau du Portugal André Villas-Boas 2011 – 2012
Entraîneur Période
Drapeau de l'Italie Roberto Di Matteo 2012
Drapeau de l'Espagne Rafael Benítez 2012 – 2013
Drapeau du Portugal José Mourinho 2013 – 2015
Drapeau : Pays-Bas Guus Hiddink 2015 – 2016
Drapeau : Italie Antonio Conte 2016 – 2018
Drapeau : Italie Maurizio Sarri 2018 – 2019
Drapeau : Angleterre Frank Lampard 2019 –

Joueurs[modifier | modifier le code]

Joueurs de l'année[modifier | modifier le code]

Année Joueur
1967 Drapeau : Angleterre Peter Bonetti
1968 Drapeau : Écosse Charlie Cooke
1969 Drapeau : Angleterre David Webb
1970 Drapeau : Angleterre John Hollins
1971 Drapeau : Angleterre John Hollins
1972 Drapeau : Angleterre David Webb
1973 Drapeau : Angleterre Peter Osgood
1974 Drapeau : Angleterre Gary Locke
1975 Drapeau : Écosse Charlie Cooke
1976 Drapeau : Angleterre Ray Wilkins
1977 Drapeau : Angleterre Ray Wilkins
1978 Drapeau : Angleterre Micky Droy (en)
1979 Drapeau : Angleterre Tommy Langley (en)
1980 Drapeau : Angleterre Clive Walker (en)
Année Joueur
1981 Drapeau : Serbie Petar Borota (en)
1982 Drapeau : Angleterre Mike Fillery (en)
1983 Drapeau : Pays de Galles Joey Jones
1984 Drapeau : Écosse Pat Nevin
1985 Drapeau : Écosse David Speedie
1986 Drapeau : Pays de Galles Eddie Niedzwiecki
1987 Drapeau : Écosse Pat Nevin
1988 Drapeau : Angleterre Tony Dorigo
1989 Drapeau : Angleterre Graham Roberts
1990 Drapeau : Pays-Bas Ken Monkou (en)
1991 Drapeau : Irlande Andy Townsend
1992 Drapeau : Angleterre Paul Elliott
1993 Drapeau : Jamaïque Frank Sinclair
1994 Drapeau : Écosse Steve Clarke
Année Joueur
1995 Drapeau : Norvège Erland Johnsen
1996 Drapeau : Pays-Bas Ruud Gullit
1997 Drapeau : Pays de Galles Mark Hughes
1998 Drapeau : Angleterre Dennis Wise
1999 Drapeau : Italie Gianfranco Zola
2000 Drapeau : Angleterre Dennis Wise
2001 Drapeau : Angleterre John Terry
2002 Drapeau : Italie Carlo Cudicini
2003 Drapeau : Italie Gianfranco Zola
2004 Drapeau : Angleterre Frank Lampard
2005 Drapeau : Angleterre Frank Lampard
2006 Drapeau : Angleterre John Terry
2007 Drapeau : Ghana Michael Essien
2008 Drapeau : Angleterre Joe Cole
Année Joueur
2009 Drapeau : Angleterre Frank Lampard
2010 Drapeau : Côte d'Ivoire Didier Drogba
2011 Drapeau : République tchèque Petr Čech
2012 Drapeau : Espagne Juan Mata
2013 Drapeau : Espagne Juan Mata
2014 Drapeau : Belgique Eden Hazard
2015 Drapeau : Belgique Eden Hazard
2016 Drapeau : Brésil Willian
2017 Drapeau : Belgique Eden Hazard
2018 Drapeau : France N'Golo Kanté
2019 Drapeau : Belgique Eden Hazard

|

Jeunes joueurs de l'année[modifier | modifier le code]

Année Joueur
1983 Drapeau : Angleterre Keith Dublin (en)
1984 Drapeau : Angleterre Robert Isaac (en)
1985 Drapeau : Angleterre Gareth Hall (en)
1986 Drapeau : Angleterre Micky Bodley (en)
1987 Drapeau : Angleterre Jason Cundy (en)
1988 Drapeau : Angleterre Eddie Cunnington (en)
1989 Non attribué
1990 Non attribué
1991 Drapeau : Angleterre Andy Myers
1992 Drapeau : Angleterre Zeke Rowe (en)
1993 Drapeau : Angleterre Neil Shipperley
1994 Drapeau : Angleterre Mark Nicholls
1995 Drapeau : Angleterre Chris McCann
Année Joueur
1996 Drapeau : Angleterre Jody Morris
1997 Drapeau : Angleterre Nick Crittenden (en)
1998 Drapeau : Angleterre John Terry
1999 Drapeau : Italie Sam Dalla Bona
2000 Drapeau : Angleterre Rhys Evans
2001 Drapeau : Angleterre Leon Knight
2002 Drapeau : Angleterre Carlton Cole
2003 Drapeau : Allemagne Robert Huth
2004 Drapeau : Allemagne Robert Huth
2005 Drapeau : Allemagne Robert Huth
2006 Drapeau : France Lassana Diarra
2007 Drapeau : Nigeria John Obi Mikel
2008 Drapeau : Argentine Franco di Santo
Année Joueur
2009 Drapeau : Angleterre Michael Mancienne
2010 Drapeau : Angleterre Équipe de jeunes U18
2011 Drapeau : Angleterre Josh McEachran
2012 Drapeau : Brésil Lucas Piazon
2013 Drapeau : Pays-Bas Nathan Aké
2014 Drapeau : Égypte Mohamed Salah
2015 Drapeau : France Kurt Zouma

Numéro retiré[modifier | modifier le code]

Un seul numéro a été retiré par le club et ne pourra jamais plus être porté. Il s'agit du numéro 25 de l'italien Gianfranco Zola, joueur entre 1996 et 2003 et unique buteur notamment en finale de la Coupe des vainqueurs de coupes en 1998.

Maillot de Gianfranco Zola floqué du numéro 25

La fédération anglaise interdisant aux clubs de retirer les numéros situés entre 1 et 11, les numéros 8 ou 11 de Frank Lampard ou Didier Drogba ne pourront par exemple jamais être enlevés.

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

Le premier tableau liste l'effectif professionnel du Chelsea FC pour la saison 2019-2020. Le second recense les prêts effectués par le club lors de cette même saison.


Effectif de la saison 2019-2020[35],[36]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[37] Nom Date de naissance Sélection[38] Club précédent Contrat
Gardiens
1 G Drapeau de l'Espagne Arrizabalaga, KepaKepa Arrizabalaga 03/10/1994 (25 ans) Espagne Athletic Bilbao 2018-2025
13 G Drapeau de l'Argentine Caballero, WillyWilly Caballero 28/09/1981 (38 ans) Argentine Manchester City 2017-2020
31 G Drapeau de l'Angleterre Cumming, JamieJamie Cumming 04/09/1999 (20 ans) Angleterre U23 Formé au club 2017-2023
Défenseurs
2 D Drapeau de l'Allemagne Rüdiger, AntonioAntonio Rüdiger 03/03/1993 (26 ans) Allemagne AS Rome 2017-2022
3 D Drapeau de l'Espagne Alonso, MarcosMarcos Alonso 28/12/1990 (28 ans) Espagne AC Fiorentina 2016-2023
4 D Drapeau du Danemark Christensen, AndreasAndreas Christensen 10/04/1996 (23 ans) Danemark Formé au club 2013-2022
15 D Drapeau de la France Zouma, KurtKurt Zouma 27/10/1994 (24 ans) France Everton FC 2014-2023
24 D Drapeau de l'Angleterre James, ReeceReece James 08/12/1999 (19 ans) Angleterre U20 Formé au club 2017-2022
28 D Drapeau de l'Espagne Azpilicueta, CésarCésar Azpilicueta Capitaine 28/08/1989 (30 ans) Espagne Olympique de Marseille 2012-2022
29 D Drapeau de l'Angleterre Tomori, FikayoFikayo Tomori 19/12/1997 (21 ans) Angleterre espoirs Formé au club 2015-2021
33 D Drapeau de l'Italie , EmersonEmerson 13/03/1994 (25 ans) Italie AS Rome 2018-2022
Milieux de terrain
5 M Drapeau de l'Italie Jorginho, Jorginho 20/12/1991 (27 ans) Italie SSC Naples 2018-2023
7 M Drapeau de la France Kanté, N'GoloN'Golo Kanté 29/03/1991 (28 ans) France Leicester City 2016-2023
8 M Drapeau de l'Angleterre Barkley, RossRoss Barkley 05/12/1993 (25 ans) Angleterre Everton FC 2018-2023
12 M Drapeau de l'Angleterre Loftus-Cheek, RubenRuben Loftus-Cheek 23/01/1996 (23 ans) Angleterre Formé au club 2014-2024
17 M Drapeau de la Croatie Kovačić, MateoMateo Kovačić 06/05/1994 (25 ans) Croatie Real Madrid 2019-2024
19 M Drapeau de l'Angleterre Mount, MasonMason Mount 10/01/1999 (20 ans) Angleterre Formé au club 2019-2024
M Drapeau des Pays-Bas van Ginkel, MarcoMarco van Ginkel 01/12/1992 (26 ans) Pays-Bas PSV Eindhoven 2013-2020
Attaquants
9 A Drapeau de l'Angleterre Abraham, TammyTammy Abraham 02/10/1997 (22 ans) Angleterre Formé au club 2017-2022
10 A Drapeau du Brésil , WillianWillian 09/08/1988 (31 ans) Brésil Anji Makhatchkala 2013-2020
11 A Drapeau de l'Espagne , PedroPedro 28/07/1987 (32 ans) Espagne FC Barcelone 2015-2020
18 A Drapeau de la France Giroud, OlivierOlivier Giroud 30/09/1986 (33 ans) France Arsenal FC 2018-2020
20 A Drapeau de l'Angleterre Hudson-Odoi, CallumCallum Hudson-Odoi 07/11/2000 (18 ans) Angleterre Formé au club 2017-2020
22 A Drapeau des États-Unis Pulisic, ChristianChristian Pulisic 18/09/1998 (21 ans) États-Unis Borussia Dortmund 2019-2024
23 A Drapeau de la Belgique Batshuayi, MichyMichy Batshuayi 02/10/1993 (26 ans) Belgique Crystal Palace 2016-2021
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : Italie Paolo Bertelli
  • Drapeau : Italie Davide Ranzato
  • Drapeau : Italie Davide Losi
Entraîneur(s) des gardiens
Médecin(s)
  • Drapeau : Espagne Paco Biosca

Légende

Consultez la documentation du modèle

Joueurs prêtés[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les joueurs en prêt pour la saison 2019-2020.

Joueurs prêtés
P. Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt
G Drapeau de l'Angleterre Baxter, NathanNathan Baxter 08/11/1998 (20 ans) Drapeau : Écosse Ross County
D Drapeau du pays de Galles Ampadu, EthanEthan Ampadu 14/09/2000 (19 ans) Pays de Galles Drapeau : Allemagne RB Leipzig
D Drapeau de l'Angleterre Clarke-Salter, JakeJake Clarke-Salter 22/09/1997 (22 ans) Angleterre espoirs Drapeau : Angleterre Birmingham City
D Drapeau de l'Italie Zappacosta, DavideDavide Zappacosta 11/06/1992 (27 ans) Italie Drapeau : Italie AS Roma
D Drapeau du Ghana Rahman, BabaBaba Rahman 02/07/1994 (25 ans) Ghana Drapeau : Espagne RCD Majorque
D Drapeau des États-Unis Miazga, MattMatt Miazga 19/07/1995 (24 ans) États-Unis Drapeau : Angleterre Reading
D Drapeau de l'Angleterre Chalobah, TrevohTrevoh Chalobah 05/07/1999 (20 ans) Angleterre U20 Drapeau : Angleterre Huddersfield Town
D Drapeau de l'Angleterre Grant, JoshJosh Grant 11/10/1998 (21 ans) Drapeau : Angleterre Plymouth Argyle
D Drapeau de l'Angleterre Sterling, DujonDujon Sterling 24/10/1999 (19 ans) Angleterre U19 Drapeau : Angleterre Wigan Athletic
D Drapeau de l'Angleterre Nartey, RichardRichard Nartey 06/09/1998 (21 ans) Drapeau : Angleterre Burton Albion
M Drapeau de l'Angleterre Gallagher, ConorConor Gallagher 06/02/2000 (19 ans) Angleterre espoirs Drapeau : Angleterre Charlton Athletic
M Drapeau de l'Angleterre McCormick, LukeLuke McCormick 21/01/1999 (20 ans) Drapeau : Angleterre Shrewsbury Town
M Drapeau de l'Angleterre Maddox, JacobJacob Maddox 03/11/1998 (20 ans) Drapeau : Angleterre Tranmere Rovers
M Drapeau de l'Angleterre Baker, LewisLewis Baker 25/04/1995 (24 ans) Angleterre espoirs Drapeau : Allemagne Fortuna Düsseldorf
M Drapeau de la France Bakayoko, TiémouéTiémoué Bakayoko 17/08/1994 (25 ans) France Drapeau : France AS Monaco FC
M Drapeau de l'Angleterre Drinkwater, DannyDanny Drinkwater 05/03/1990 (29 ans) Angleterre Drapeau : Angleterre Burnley FC
M Drapeau du Nigeria Moses, VictorVictor Moses 19/07/1990 (29 ans) Nigeria Drapeau : Turquie Fenerbahçe SK
M Drapeau de la Belgique Musonda Jr, CharlyCharly Musonda Jr 15/10/1996 (23 ans) Belgique espoirs Drapeau : Pays-Bas Vitesse Arnhem
M Drapeau du Brésil , NathanNathan 13/03/1996 (23 ans) Brésil U20 Drapeau : Brésil Atlético Mineiro
M Drapeau du Brésil Kenedy, Kenedy 08/02/1996 (23 ans) Brésil U23 Drapeau : Espagne Getafe CF
M Drapeau de la Croatie Pašalić, MarioMario Pašalić 09/02/1995 (24 ans) Croatie Drapeau : Italie Atalanta Bergame
A Drapeau du Brésil Piazón, LucasLucas Piazón 20/01/1994 (25 ans) Brésil U23 Drapeau : Portugal Rio Ave FC
A Drapeau de l'Espagne Morata, ÁlvaroÁlvaro Morata 23/10/1992 (26 ans) Espagne Drapeau : Espagne Atlético de Madrid
A Drapeau de l'Angleterre Ugbo, IkeIke Ugbo 21/09/1998 (21 ans) Angleterre U20 Drapeau : Pays-Bas Roda JC
A Drapeau de l'Angleterre Brown, IsaiahIsaiah Brown 07/01/1997 (22 ans) Drapeau : Angleterre Luton Town

Gestion du club[modifier | modifier le code]

[39],[40]

Roman Abramovitch, propriétaire du club.
Sir Richard Attenborough a reçu le titre de président à vie.

Chelsea Ltd.

Propriétaire : Drapeau de la Russie Roman Abramovitch

Chelsea FC plc

Président : Drapeau des États-Unis Bruce Buck
Directeur : Drapeau de l'Ukraine Drapeau du Canada Eugene Tenenbaum
Directrice : Drapeau de la Russie Drapeau du Canada Marina Granovskaia

Conseil d'administration

Directeur des finances et des opérations : Drapeau du Royaume-Uni Christopher Alexander
Secrétaire du club : Drapeau du Royaume-Uni David Barnard
Secrétaire général : Drapeau du Royaume-Uni Alan Shaw
Directeur : Drapeau de l'Ukraine Drapeau du Canada Eugene Tenenbaum
Directrice : Drapeau de la Russie Drapeau du Canada Marina Granovskaia

Comité du Chelsea Football Club

Drapeau des États-Unis Bruce Buck
Drapeau de l'Ukraine Drapeau du Canada Eugene Tenenbaum
Drapeau du Royaume-Uni David Barnard
Directeur sportif : Drapeau du Royaume-Uni Mike Forde

Président à vie

Drapeau du Royaume-Uni Lord Attenborough

Équipes de jeunes[modifier | modifier le code]

Plusieurs grands joueurs sont sortis du centre de formation de Chelsea. La première période faste du club au milieu du XXème siècle est notamment dûe à l'émergence au haut niveau de plusieurs joueurs comme Jimmy Greaves, Peter Bonetti ou encore Peter Osgood. En 1973, et alors que le club entame une longue période de déclin, Ray Wilkins est promu en équipe première. Capitaine du club à seulement 18 ans, il reste encore à ce jour l'un dès meilleurs joueurs jamais produits par l'académie londonienne.

Les problèmes financiers rencontrés par le club durant les années 80 et 90 ont cependant eut des répercussions sur la qualité de la formation. En effet, John Terry promu en équipe première en 1998 est durant longtemps resté le dernier joueur produit par la "Chelsea Academy" à s'installer durablement au sein du XI titulaire. Depuis le rachat du club par Roman Abramovitch et le développement du centre d'entraînement à Cobham, Chelsea possède l'un des meilleurs centres de formation d'Angleterre, voire d'Europe. Parmi les plus grands espoirs du club, l'on peut citer Ruben Loftus-Cheek, Tammy Abraham, le danois Andreas Christensen et surtout le milieu offensif Callum Hudson-Odoi, ardemment voulu par le Bayern Munich en janvier 2019 mais que le club a absolument voulu retenir.

Les espoirs de Chelsea, en coupe d'Europe des jeunes en 2018.

Lors de la saison 2011-2012, Chelsea remporte la FA Youth Cup pour la quatrième fois de son histoire (deux ans après l'avoir déjà gagnée et trois ans après avoir perdu en finale).

Les U18 vainqueurs de la FA youth cup en 2015.

Lors de la saison 2012-2013, l'équipe de Chelsea U21 réalise un parcours exceptionnel en NextGen Series (première tentative de créer une coupe d'Europe pour les équipes de jeunes). Après avoir éliminé le FC Barcelone en huitième de finale à 10 contre 11 au Camp Nou, les Blues écrasent la Juventus en quart de finale et éliminent Arsenal en demi-finale, avant de perdre 2-0 contre Aston Villa en finale. Cette saison-là, ils perdent aussi la finale de la FA Youth Cup contre Norwich.

Le club remporte l'UEFA Youth League — la Ligue des champions pour jeunes — en 2015 et 2016 et atteint la finale de la compétition en 2018. Sur le plan national, le club remporte également cinq victoires consécutives en FA Youth Cup (2014, 2015, 2016, 2017, 2018) sur sept finales de rang (2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018).

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Stade[modifier | modifier le code]

B&W photo of the stadium from the air
Vue aérienne de Stamford Bridge en 1909

Chelsea a toujours eu un seul stade, Stamford Bridge, où il joue depuis sa fondation. Il est officiellement ouvert le 28 avril 1877. Lors des vingt-huit premières années de son existence, il est presque exclusivement utilisé par le London Athletics Club comme un stade d'athlétisme, et non pas de football. L'enceinte est acquise par l'homme d'affaires Gus Mears et son frère Joseph, qui se sont auparavant appropriés une autre surface (anciennement utilisée comme un vaste jardin maraîcher) dans le but d'organiser des matches de football sur ce site désormais de 51 000 m².

Stamford Bridge est conçu pour la famille Mears par l'architecte Archibald Leitch, réputé dans le monde du football. Ils offrent un contrat de location du stade à Fulham, mais l'offre est refusée. Par conséquent, les propriétaires décident de créer leur propre club de football, afin de doter son stade d'une équipe résidente. La majorité des clubs de football sont d'abord fondés, puis ils cherchent un terrain sur lequel jouer, mais Chelsea a été fondé pour Stamford Bridge. Puisqu'il existe déjà un club de football nommé Fulham dans l'arrondissement, les fondateurs décident d'adopter pour leur nouveau club le nom de l'arrondissement adjacent, Chelsea, ayant rejeté des noms tels que Kensington FC, Stamford Bridge FC et London FC.

Initialement doté d'un design ouvert et d'une tribune couverte, Stamford Bridge a une capacité originelle d'environ 100 000 places. Le début des années 1930 voit la construction d'une tribune dans la partie sud de l'enceinte, avec un toit recouvrant près d'un cinquième de celle-ci. Elle devient finalement connue sous le nom de « Shed End », base des supporteurs de Chelsea les plus loyaux et bruyants, particulièrement durant les années 1960, 1970 et 1980. Les origines exactes de ce nom restent floues, mais le fait que le toit ressemble à un toit d'abri en fer ondulé y joue. À la fin des années 1960 et au début des années 1970, les propriétaires du club entament une modernisation de Stamford Bridge, dans l'optique d'obtenir un stade de 50 000 places, toutes assises. Les travaux commencent sur l'East Stand au début des années 1970, mais le projet est en proie à des problèmes et son coût met le club en grandes difficultés, celui-ci vendant notamment la propriété foncière à des promoteurs. Ce n'est pas avant le milieu des années 1990, à la suite d'une longue bataille juridique, que le futur de Chelsea au stade est assuré et que les travaux de rénovation reprennent. Les parties nord, ouest et sud de l'enceinte sont converties en des tribunes places assises et celles-ci sont désormais plus proches de la pelouse; un processus achevé en 2001.

Quand Stamford Bridge est rénové durant l'ère Ken Bates, de nombreux aménagements supplémentaires sont ajoutées au complexe incluant deux hôtels, appartements, bars, restaurants, le Chelsea Megastore, et une attraction interactive pour les visiteurs appelée Chelsea World of Sport. L'objectif est que ces aménagements rapportent des recettes supplémentaires, mais ils sont moins fructueux qu'espéré, et avant qu'Abramovitch ne rachète le club en 2003, la dette contractée pour les financer est un lourd fardeau pour le club. Peu après le rachat, une décision est prise pour renoncer à la marque « Chelsea Village » et recentrer Chelsea comme un club de football. Cependant, le stade est toujours parfois considéré comme une partie du « Chelsea Village » ou « The Village ». En février 2011, Roman Abramovitch annonce la rénovation et la réouverture du night-club « The Purple » situé sous la tribune ouest, initialement fermé en même temps que le Chelsea Village.

Stade actuel

Le stade actuel date de la fin des années 90 et a une capacité d'un peu plus de 40,000 places. Il est composé de quatre tribunes : la tribune Matthew Harding (10,884 places), la tribune "The Shed" (6 414 places), "The east stand" (11 000 places) et "The west stand" (13 500 places)

Le terrain de Stamford Bridge, la propriété foncière, les tourniquets et les droits du nom Chelsea sont maintenant détenus par les Chelsea Pitch Owners, une organisation à but non lucratif dans laquelle les fans sont les actionnaires. La CPO est créée pour veiller à ce que le stade ne soit pas encore vendu aux promoteurs. Cela veut aussi dire que si le club changeait de stade, il ne pourrait plus utiliser le nom Chelsea FC.

L'interieur du stade.
La façade extérieur du stade

Afin d’accroitre ses revenues de billetterie sensiblement inférieur aux autres grands club de Premiere League, le club projette à l’augmentation de la capacité de son enceinte de dix à vingt mille places supplémentaires. Le club mene alors plusieurs études en parallèle afin de déterminer les solutions adéquates pour mettre en œuvre ce projet. La localisation de Stamford Bridge pose immédiatement de nombreuses interrogations, stade de Premiere Division anglaise le plus proche de la City, situé entre 2 voies réservées au rail, bordé par le Cimetière de Brompton,seul Fulham Road permet l’accès au stade, insuffisant en vue des normes de sécurité imposé par l'UEFA pour des stades de 50000 places et plus. Même si le club réaffirme son désir de garder Stamford Bridge comme option numéro un, plusieurs rumeurs évoquent aussi qu'un départ de Stamford Bridge pour des lieux incluant l'Earls Court Exhibition Centre, Battersea Power Station et les Chelsea Barracks est envisageable aux yeux de la direction.

Stamford Bridge avant le choc face à Liverpool en quart de finale de la C1 en 2009.
Statue de Peter Osgood trônant devant le stade.

Le 4 octobre 2011, le club transmet par le biais de son site Internet une proposition aux Chelsea Pitch Owners témoignant de sa volonté de racheter l’intégralité des parts de propriété du complexe sportif afin de faciliter les démarches et négociations au sujet de la relocation du stade. Le communiqué fait état d’engagement envers les fans comme la garantie de la présence du club à Stamford Bridge jusqu’en 2020 sauf dans le cas où un site situé dans un rayon de 3 miles (4,8 km) peut être acquis, ainsi les sites de d'Old Oak Common, Wormwoods Scrubs, White City, Earl's Court Exibition centre, Imperial Wharf et Battersea Nine Elms sont des sites accueils évoqués. Le club s'engage aussi à la mise en place d’un minimum de 10 % de la nouvelle capacité (fixée à un minimum de 55 000) à des tribunes familiales comme actuellement à Stamford Bridge.
Le 27 octobre, le comité directeur des Chelsea Pitch Owners officialise le vote des actionnaires répondant à la proposition du club lors d'une assemblée générale extraordinaire. Les chiffres officiels montrent que 61,6 % des votants sont contre la proposition du club, alors que 75 % de voix pour étaient requises pour donner suite au projet.

Stamford Bridge a été utilisé pour une multitude d'autres événements depuis 1905. Il a accueilli la finale de la FA Cup de 1920 à 1922, a hébergé dix demi-finales de FA Cup (la plus récente en 1978), dix matches de Charity Shield (le dernier en 1970) et trois matches internationaux de l'équipe d'Angleterre, le dernier en 1932 ; il a aussi été le lieu d'un match Victory International non officiel en 1946. En octobre 1905, il a été le théâtre d'un match de rugby à XV entre les All Blacks et Middlesex, et en 1914 s'y est tenu un match de baseball entre les New York Giants et les Chicago White Sox. Il a accueilli un match de boxe entre le champion du monde des poids mouches Jimmy Wilde et Joe Conn en 1918.

Le 4 mai 2012, le club officialise une offre pour l'acquisition de la Battersea Power Station[41], située dans le quartier de Battersea historiquement acquis en faveur des Blues de Chelsea. L'offre détaillée dans les médias prévoit un stade de 60000 places avec la préservation d'une grande partie du bâtiment d'origine[42]. Le 7 juin 2012, SP Setia and Sime Darby, une entreprise malaisienne fait part de l’officialisation d'un accord avec les administrateurs d'Ernst et Young pour leur offre de réhabilitation du site en un complexe immobilier[43].

Après que la possibilité d'un déménagement fut définitivement écartée, le club engage en 2014 le projet de porter l'actuel stade de Stamford Bridge à 60 000 places contre 41 600 places actuellement. Les architectes suisses Herzog & de Meuron réputés pour avoir dessiner le stade national de Pekin ou l'Allianz Arena à Munich sont choisis pour ce projet. En 2015, les images du tout nouveau Stamford Bridge sont révélées au public[44]. Due à la complexité de la rénovation, alors que cette éventualité n’était pas prévu à l'initiative de projet, Stamford Bridge sera presque entièrement reconstruit. Le stade des Blues se trouvant au sein d'un tissu urbain très dense avec de nombreux bâtiments à proximité et deux lignes de chemins de fer qui le jouxte. Ainsi il est prévu la destruction de ses bâtiments et la couverture de ces 2 voies de chemin de fer afin de dégager tout l'espace pour la construction du stade et de ses zones d'évacuation. Initialement estimé à 580 millions de livres, le projet serait maintenant estimé à près d' 1 milliard de livres avec une date de livraison repoussée à 2024.

Les tarifs des billets et abonnements pratiqués par le club sont parmi les plus élevés d'Europe[45].

Centre d'entraînement[modifier | modifier le code]

Après le rachat du club par Abramovitch, les centres d'entraînement et de formation étaient une des priorités de développement du club. En effet, Chelsea s'entraînait depuis les années 1970 au centre d'entraînement de Harlington qui était la propriété de l'Imperial College. Harlington était considéré comme obsolète par rapport aux centres d'entraînement des clubs de Manchester United et Arsenal. Lors de son arrivée au club, José Mourinho considérait qu'avoir un nouveau terrain d'entraînement moderne était une étape importante dans les ambitions du club. Dès lors, un permis de construire a été accordé à Cobham, afin d'y implanter le futur complexe : Cobham Training Centre. Cobham se situe dans le Surrey. L'adresse exacte du centre d'entrainement des Blues est le 64 Stoke Road, Stoke D'Abernon, Cobham KT11 3PT, Royaume-Uni. Chelsea a commencé à y s'entraîner en 2005, alors que les travaux n'étaient pas achevés. Les nouveaux aménagements ont été terminés en juillet 2007. En 2008, plusieurs annexes du complexe, dont l'Académie pour la formation des jeunes joueurs, ont été ouverts. Quant au centre d'entrainement de Harlington, il a été racheté par les Queens Park Rangers en 2005.

Identité et culture populaire[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

Depuis la fondation du club, Chelsea a eu quatre logos principaux, bien qu'ils aient tous subi de légères modifications. En 1905, Chelsea adopte comme premier logo l'image d'un « Chelsea pensioner », qui a évidemment contribué au surnom de « pensioner », et qui est conservé pendant un demi-siècle, bien qu'il n'apparaisse jamais sur les maillots. Ted Drake, dans l'optique d'une modernisation du club entamée à partir de 1952, insiste pour que ce blason soit retiré du programme de jour de match et qu'un nouveau logo soit adopté, afin de changer l'image du club. Comme une solution provisoire, un emblème temporaire comprenant simplement les initiales C.F.C. est adopté pour un an.

En 1953, le logo de Chelsea est changé pour un lion bleu se tenant debout, regardant en arrière et tenant un bâton. Ce logo, qui traverse les trois décennies suivantes, est basé sur des éléments du blason du district métropolitain de Chelsea avec le « lion rampant regardant » tiré des armoiries du président du club Earl Cadogan et le personnel des Abbés de Westminster, anciens Lords du Manoir de Chelsea. Il comporte également trois roses rouges, représentant l'Angleterre, et deux ballons de football. C'est le premier blason du club à apparaître sur les maillots, étant donné que la politique consistant à mettre le logo sur les maillots n'est seulement adopté qu'au début des années 1960.

En 1986, avec Ken Bates comme nouveau propriétaire du club, le logo de Chelsea est encore changé dans le cadre d'une nouvelle tentative de modernisation, mais aussi pour capitaliser de nouvelles opportunités marketing. Le nouveau blason comporte un lion non héraldique plus naturel, jaune et non bleu, surmontant les initiales C.F.C.. Il est conservé pendant 19 ans, avec quelques modifications telles que l'utilisation de différentes couleurs. Avec un nouveau propriétaire, et le centenaire du club approchant, il est décidé en 2004 que le logo devrait encore être changé, en accord avec les demandes des fans pour que le blason traditionnel du club soit restauré. Le nouveau logo est officiellement adopté pour le début de la saison 2005-06 et marque un retour à l'ancien design du lion bleu héraldique tenant un bâton. Comme les logos précédents, celui-ci est apparu dans diverses couleurs, incluant le blanc et l'or.

Couleurs[modifier | modifier le code]

Période Manufacturier Sponsor principal
1968–81 Umbro aucun
1981–83 Le coq sportif
1983–84 Gulf Air
1984–86 aucun
1986–87 The Chelsea Collection Grange Farms, Bai Lin Tea, SIMOD
1987–93 Umbro Commodore
1993–94 Amiga
1994-97 Coors
1997-2001 Autoglass
2001-2005 Fly Emirates
2005-2006 Samsung Mobile
2006–2008 adidas
2008-2015 Samsung
2015-2017 Yokohama Tyres & Carabao Energy Drink
2017- Nike

Les joueurs de Chelsea ont toujours porté des maillots bleus, bien que ces derniers aient initialement adopté une teinte plus claire que la version actuelle et porté des shorts blancs et des chaussettes bleu foncé. Le bleu clair était issu des couleurs de l'écurie du président de l'époque, Earl Cadogan. Les maillots bleu ciel sont cependant de courte durée, et remplacés par une version bleu royal aux alentours de 1912. Quand Tommy Docherty devient entraîneur au début des années 1960, il change une nouvelle fois la tenue, ajoutant des shorts bleus (qui ont été conservés depuis cette époque) et des chaussettes blanches, croyant rendre les couleurs du club plus distinctives, étant donné qu'aucune équipe majeure n'utilise cette combinaison ; cet équipement est le premier porté durant la saison 1964-65. Depuis lors, Chelsea a toujours porté des chaussettes blanches avec leur équipement à domicile excepté lors d'une courte période, de 1985 à 1992, où les chaussettes bleues ont été réintroduites.

Les joueurs de Chelsea portant la couleur bleu traditionnelle du club

Les couleurs traditionnelles de Chelsea à l'extérieur sont le jaune, ou le blanc et bleu, mais, comme pour la plupart des équipes, ils ont eu quelques autres couleurs plus inhabituelles. La première tenue extérieure consiste en des bandes noires et blanches et, dans les années 1960, pour un match, l'équipe porte un maillot aux bandes bleues et noires, dans le style de l'Inter Milan, encore à l'initiative de Docherty. D'autres équipements extérieurs mémorables incluent une tenue verre menthe dans les années 1980, une à carreaux rouges et blancs au début des années 1990 et une édition graphite et mandarine au milieu des années 1990.

L'équipement de Chelsea est actuellement manufacturé par Nike. Auparavant, l'équipement était manufacturé par Adidas (2006-2017) Umbro (1968–81), Le coq sportif (1981–86), The Chelsea Collection (1986–87) et encore Umbro (1987–2006). Le premier sponsor à apparaître sur le maillot de Chelsea est Gulf Air, à la suite d'un accord trouvé au milieu de la saison 1983-84. Par la suite, le club est sponsorisé par Grange Farms, Bai Lin Tea et l'entreprise italienne Simod avant qu'un accord à long terme ne soit trouvé avec le fabricant d'ordinateurs Commodore International en 1989; Amiga, une famille de PC de Commodore, est aussi apparu sur les maillots. Chelsea est ensuite sponsorisé par Coors beer (1995–97), Autoglass (1997–2001) et Emirates (2001–05). Le sponsor actuel apparaissant sur le maillot de Chelsea est Yokohama, entreprise japonaise de pneus automobiles.

Supporteurs[modifier | modifier le code]

Tifo des supporteurs de Chelsea avant le 1/4 de finale de retour face au PSG en ligue des champions

Chelsea possède la cinquième plus grande affluence moyenne de l'histoire du football anglais, et attire régulièrement plus de 40 000 fans à Stamford Bridge ; elle est la cinquième équipe la plus supportée en Premier League durant la saison 2009-2010, avec une affluence moyenne de 41 423 spectateurs. La base historique des supporteurs de Chelsea vient des classes ouvrières de l'ouest londonien, comme Hammersmith ou Battersea, ou des classes plus fortunées des quartiers de Chelsea ou Kensington, et des Home Counties. Il existe aussi plusieurs groupes de supporteurs officiels à travers le Royaume-Uni et le monde.

Hommage des supporteurs à Didier Drogba.

En plus des chants de football ordinaires, les fans de Chelsea chantent des chansons telles que « Carefree », « Blue is the Colour », « We all follow the Chelsea » (sur la mélodie de Land of Hope and Glory), « Ten Men Went to Mow », « Zigga Zagga », « Hello! Hello! » et le festif « Celery », ce dernier résultant souvent en un lancer de céleri par les fans. Le légume a toutefois été banni à l'intérieur de Stamford Bridge après un incident impliquant le milieu de terrain d'Arsenal Cesc Fàbregas lors de la finale de la Coupe de la Ligue 2007. Durant les années 80, Chelsea fut un des clubs anglais les plus frappés par le racisme et le hooliganisme. De nombreux « supporteurs » des blues se sont en effet retrouvés dans plusieurs incidents et bagarres. Le 12 avril 1982, lors d'un match de championnat face à Crystal Palace, l'entraîneur John Neal envoie Paul Canoville à l'échauffement. Premier joueur noir à jouer pour les blues, il fut victime d'insultes racistes et décida d'immédiatement rentrer au vestiaire. Il sortira plus tard un livre intitulé Black and Blue dans lequel il explique comment il a vécu cet élément. Plus récemment, en 2015, d'autres « supporteurs » londoniens se sont également fait remarquer lors d'un déplacement à Paris en Ligue des champions en empêchant une personne noire de monter dans le métro parisien. Parmi les fans les plus célèbres de Chelsea, on retrouve Bill Clinton, Ed Sheeran,Jeremy Clarkson, Dominic Thiem,Mark Strong ou encore Channing Tatum.

Rivalités[modifier | modifier le code]

Chelsea n'a pas de rivalité historique de l'envergure du Merseyside derby ou du North London derby; son West London derby avec Fulham n'a pas été si proéminent au fil des ans, les deux clubs jouant souvent dans des divisions différentes. D'après une étude de 2004 de Planetfootball.com[réf. souhaitée], les fans de Chelsea considèrent que leurs principales rivalités avec des clubs sont, dans l'ordre: Arsenal, Tottenham Hotspur et Manchester United. Leur rivalité avec Tottenham Hotspur est connue pour s'être développée à la suite de la finale de la Coupe d'Angleterre 1967, la première finale de Coupe opposant deux clubs londoniens.

Carte montrant la situation géographique de Chelsea par rapport aux autres clubs de Londres.

En outre, une forte rivalité avec Leeds United remonte à des matches houleux et controversés dans les années 1960 et 1970, en particulier la finale de la Coupe d'Angleterre 1970. Une rivalité plus récente s'est développée avec Liverpool, à la suite de plusieurs affrontements en Coupes – en particulier après ce que José Mourinho qualifia de « but fantôme » de Luis García lors de la demi-finale de la Ligue des champions 2004-05, éliminant le club de la compétition. Cette même période a vu naître une forte rivalité avec le FC Barcelone au vu de plusieurs confrontations entre les 2 clubs de 2004 à 2007. Le point d'orgue de cette rivalité fut la demi-finale retour de Ligue des champions en 2009, éliminant les Blues lors d'un match des plus houleux sur le plan de l'arbitrage; où l'on retiendra l'image d'un Didier Drogba ulcéré proclamant « It's a f***ing disgrace ! » aux caméras du monde entier.

Les joueurs de Chelsea face à leurs rivaux d'Arsenal en 2012

Pendant les années 1970 et 1980 en particulier, les supporteurs de Chelsea sont associés au hooliganisme. Le groupe de hooligans du club, initialement les Chelsea Shed Boys, maintenant connus sous le nom de Chelsea Headhunters, est nationalement réputé pour des actes violents contre les hooligans des autres équipes, comme l'Inter City Firm de West Ham United et les Bushwackers de Millwall, que ce soit pendant ou après les matches. La hausse du hooliganisme dans les années 1980 amène le président Ken Bates à proposer la construction d'une clôture électrique pour dissuader les hooligans d'envahir le terrain ; la proposition est rejetée par le Greater London Council. Depuis les années 1990 on observe un déclin prononcé des tensions dans la foule pendant les matches, résultat d'une politique plus stricte, d'une vidéosurveillance aux abords des terrains et l'avènement des stades ne comportant que des places assises. Depuis le début des années 2000, la rivalité avec Tottenham s'est fortement intensifiée. En 2016, à l'occasion d'un match crucial pour le titre de champions qui se disputait entre les Spurs et Leicester, de nombreux épisodes violents ont ébranlé cette rencontre à haute intensité. Le match qui se termina en bagarre générale sera immédiatement surnommé par la presse "la bataille de Stamford Bridge"

Équipementiers[modifier | modifier le code]

En octobre 2016, les Blues ont officialisé leur nouveau contrat avec Nike à partir de la saison 2017-2018. Celui-ci donnait suite à une rupture de contrat anticipé avec l'équipementier Adidas d'une valeur de 30 millions de livres par saison, signé en 2013 et pour une durée de 10 ans.

A l'heure actuelle, ce nouveau contrat de 15 ans avec la marque au Swoosh est le plus lucratif du club. En effet, Chelsea touchera 60 millions de livres par saison soit 900 millions de livres sur 15 ans qui donnent modestement 995 millions d'euros.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Auzias, Guide de l'amateur de football, Nouvelles Editions de l'Université, , 360 p. (ISBN 978-2746951884), p. 243.
  • Autres références
  1. a et b (en) « Team History – Introduction », Chelsea F.C. official website (consulté le 11 mai 2011).
  2. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. (en) « General Club Information », sur chelseafc.com.
  4. (en) « Trophy Cabinet », Chelsea F.C. official website (consulté le 20 mai 2012).
  5. (en) « Chelsea etch new name on trophy », Union of European Football Associations,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Chelsea win breaks London duck », Union of European Football Associations,‎ (lire en ligne).
  7. (en) « Chelsea centenary crest unveiled », BBC Sport, British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne).
  8. (en) « Barclays Premier League Stats: Team Attendance - 2012-13 », ESPN Soccernet (consulté le 19 septembre 2014).
  9. a et b (en) « Russian businessman buys Chelsea », BBC Sport, British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne).
  10. (en) Mike Ozanian, « The World's Most Valuable Soccer Teams 2017 », Forbes Magazine, (consulté le 20 septembre 2017).
  11. Glanvill 2006, p. 55.
  12. (en) « CLUB HISTORY – 1900 », Chelsea FC (consulté le 28 octobre 2014).
  13. (en) « Club History – 1920 », Chelsea FC (consulté le 28 octobre 2014).
  14. (en) « Between the Wars – Big Names and Big Crowds », Chelsea F.C. official website (consulté le 7 mai 2012).
  15. Brian Glanville, « Little sign of change for Chelsea and their impossible dreams », The Times, UK,‎ (lire en ligne).
  16. (en) Brian Glanville, « The great Chelsea surrender », The Times, UK,‎ (lire en ligne).
  17. Glanvill 2006, p. 196.
  18. Glanvill 2006, p. 84–87.
  19. Glanvill 2006, p. 143–157.
  20. Glanvill 2006, p. 89–90.
  21. Glanvill 2006, p. 90–91.
  22. Gronkjaer a sauvé Chelsea. - Lequipe.fr
  23. (en) « Chelsea sack Ranieri », British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne).
  24. (en) « Chelsea appoint Mourinho », British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne).
  25. (en) « Chelsea name Grant as new manager », British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne).
  26. (en) « Chelsea 2–1 Everton », British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne).
  27. (en) « Chelsea 8–0 Wigan », British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne).
  28. (en) Phil McNulty, « Chelsea 2–1 Liverpool », British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne).
  29. (en) Phil McNulty, « Bayern Munich 1–1 Chelsea (aet, 4–3 pens) », British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne).
  30. (en) « Benfica 1–2 Chelsea », BBC Sport,‎ (lire en ligne).
  31. (en) « Chelsea claim last-gasp Europa League triumph », AFP,‎ (lire en ligne).
  32. (en) « Chelsea 2–0 Tottenham Hotspur », BBC,‎ (lire en ligne).
  33. (en) Phil McNulty, « Chelsea 1-0 Crystal Palace », BBC Sport,‎ (lire en ligne).
  34. « Chelsea remporte la Ligue Europa en corrigeant Arsenal », sur L'ÉQUIPE (consulté le 30 mai 2019)
  35. (en) « Effectif professionnel actuel », sur chelseafc.com (consulté le 8 juin 2019).
  36. (en) « Squad of Chelsea FC », sur transfermarkt.co.uk (consulté le 8 juin 2019).
  37. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  38. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  39. (en) « Chelsea personnel », Chelsea (consulté le 27 octobre 2014).
  40. (en) Dominic Fifield, « Chelsea give formal role to Abramovich aide Marina Granovskaia », Daily Mail,‎ (lire en ligne).
  41. (en-GB) « Chelsea make offer to buy Battersea Power Station », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 17 décembre 2018).
  42. « Power surge! Chelsea show they're still fighting for Battersea with detailed images », sur Mail Online, (consulté le 17 décembre 2018).
  43. (en-GB) « Chelsea loses bid for Battersea », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 17 décembre 2018).
  44. (en) « Design: Stamford Bridge – StadiumDB.com », sur stadiumdb.com (consulté le 24 janvier 2018).
  45. Olivier Pironet, « Les pauvres chassés des stades anglais », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne, consulté le 21 septembre 2018).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Clive Batty, Kings of the King's Road: The Great Chelsea Team of the 60s and 70s, Vision Sports Publishing Ltd, (ISBN 0-9546428-1-3)
  • (en) Clive Batty, A Serious Case of the Blues: Chelsea in the 80s, Vision Sports Publishing Ltd, (ISBN 1-905326-02-5)
  • (en) Rick Glanvill, Chelsea FC: The Official Biography – The Definitive Story of the First 100 Years, Headline Book Publishing Ltd, (ISBN 0-7553-1466-2)
  • (en) Rob Hadgraft, Chelsea: Champions of England 1954–55, Desert Island Books Limited, (ISBN 1-874287-77-5)
  • (en) Harry Harris, Chelsea's Century, Blake Publishing, (ISBN 1-84454-110-X)
  • (en) John Ingledew, And Now Are You Going to Believe Us: Twenty-five Years Behind the Scenes at Chelsea FC, John Blake Publishing Ltd, (ISBN 1-84454-247-5)
  • (en) Tony Matthews, Who's Who of Chelsea, Mainstream Publishing, (ISBN 1-84596-010-6)
  • (en) Brian Mears, Chelsea: A 100-year History, Mainstream Sport, (ISBN 1-84018-823-5)
  • (en) Brian Mears, Chelsea: Football Under the Blue Flag, Mainstream Sport, (ISBN 1-84018-658-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]