Raphaël Guerreiro (football, 1993)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Raphaël Guerreiro
Image illustrative de l’article Raphaël Guerreiro (football, 1993)
Raphaël Guerreiro lors de la Coupe du monde 2018 avec le Portugal
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund
Numéro 13
Biographie
Nom Raphaël Adelino José Guerreiro
Nationalité Drapeau : France Français
Drapeau : Portugal Portugais
Nat. sportive Drapeau : Portugal Portugais
Naissance (27 ans)
Lieu Le Blanc-Mesnil (France)
Taille 1,70 m (5 7)
Période pro. Depuis 2012
Poste Arrière gauche/Milieu gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
2005-2008 Drapeau : France INF Clairefontaine
2008-2012 Drapeau : France SM Caen
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2012-2013 Drapeau : France SM Caen04100(1)
2013-2016 Drapeau : France FC Lorient1110(10)
2016-Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund1560(29)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2013-2015Drapeau : Portugal Portugal espoirs013 0(0)
2014-Drapeau : Portugal Portugal050 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 27 juin 2021

Raphaël Guerreiro, né le au Blanc-Mesnil, est un footballeur international portugais évoluant au poste d'arrière gauche ou de milieu gauche au BV Borussia 09 Dortmund.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en région parisienne d'un père portugais et d'une mère française, Raphaël Guerreiro possède les deux nationalités[1],[2]. Il débute dans le club du Blanc-Mesnil et étudie au Campus Montsouris. En 2005, il intègre l'INF Clairefontaine. Il y est repéré en 2008 par le Stade Malherbe Caen[3] alors qu'il évolue sous les couleurs de la JA Drancy en Seine-Saint-Denis. Alors qu'il a déjà signé avec le club normand, il est victime lors d'un match amical entre l'INF et les U16 de Caen d'une fracture tibia-péroné qui l'éloigne huit mois des terrains[3].

Le , il est fait Comendador da Ordem do Mérito[4], un ordre honorifique portugais.

Formation et débuts au SM Caen (2008-2013)[modifier | modifier le code]

Il joue une saison avec les U17 avec le club normand puis une saison avec les U19 où il est surclassé par Philippe Tranchant[3]. En 2010, il évolue avec l'équipe réserve en CFA[3]. En 2011, il signe un contrat élite avec le Stade Malherbe[3]. D'après son formateur, il peut évoluer à tous les postes sur le côté gauche. Entre 2010 et 2012, il est un cadre de l'équipe réserve puisqu'il dispute 57 rencontres de Championnat de France amateur[5]. Lors de la saison 2011-2012, il dispute les 34 matchs de l'équipe en championnat

Le , il dispute son premier match professionnel lors de la rencontre GFC Ajaccio-Caen comptant pour la première journée de Ligue 2[6]. Il devient vite un titulaire indiscutable au poste d'arrière gauche[1].

Il distribue sa première passe décisive le lors de la victoire de son équipe face au Havre[7],[8]. En fin de saison, il est élu meilleur latéral gauche aux Trophées UNFP.

FC Lorient (2013-2016)[modifier | modifier le code]

Le il signe un contrat de 4 ans en faveur du FC Lorient dans le cadre d'un transfert estimé à 3 millions d'euros[9].

Le 2013 il joue son premier match en Ligue 1 contre Lille a l'extérieur, il joue la totalité de cette rencontre perdue par son équipe (1-0)[10].

Le , repositionné en milieu gauche, il marque un but décisif face au RC Lens dans la course au maintien lors de la 14e journée de Ligue 1 (victoire 1-0[11]). Il frappe à nouveau la journée suivante, le , face à Toulouse pour une nouvelle précieuse victoire (3-2[12]).

BV Borussia 09 Dortmund (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

Le mercredi , au lendemain de sa première titularisation avec le Portugal à l'Euro contre l'Islande (1-1), il passe sa visite médicale à Dortmund. Puis il signe son contrat de quatre ans dans la foulée. Le transfert est estimé à 12 millions d'euros (plus un bonus de 20 % sur le prix de revente du joueur par le club en cas de plus-value)[13]. Non-entré en jeu en Supercoupe d'Allemagne, il dispute son premier match officiel en Coupe d'Allemagne le , remplaçant Ousmane Dembélé à la 69e alors que le score (3-0) est acquis face à l'Eintracht Trèves, club de Regionalliga. Il est titulaire pour la première fois avec son nouveau club, contre le Legia Varsovie, en Ligue des Champions, le mercredi . Guerreiro marquera d'ailleurs le quatrième but, pour une victoire du Borussia 0-6.

Son entraîneur Thomas Tuchel fait principalement évoluer Guerreiro au milieu de terrain, que ce soit au centre ou sur le côté gauche, pour exploiter davantage ses aptitudes offensives[14].

En sélection[modifier | modifier le code]

En , il est présélectionné pour un match amical avec les équipes espoirs du Portugal et de la France mais décline ces invitations pour jouer avec son club[1]. En , il annonce qu'il a choisi de représenter le Portugal[1]. Le , il marque son premier but professionnel d'une demi-volée face au CS Sedan-Ardennes[15]. En , convoqué avec les espoirs du Portugal [16], il effectue sa première sélection le face à la Suède[17].

Le , il marque son premier but en sélection lors d'un match amical de prestige entre le Portugal et l'Argentine à Old Trafford, offrant la victoire aux Portugais à la minute 90+1[18].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Raphaël Guerreiro au 27 juin 2021[5]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Portugal Portugal Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2012-2013 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 38 1 1 1 0 0 2 0 0 - - - - - - - - - - 41 1 1
Sous-total 38 1 1 1 0 0 2 0 0 - - - - - - - - - - 41 1 1
2013-2014 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 34 0 1 - - - - - - - - - - - - - - - - 34 0 1
2014-2015 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 34 7 3 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - 2 1 0 38 8 3
2015-2016 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 34 3 3 5 0 0 2 0 0 - - - - - - - 10 1 2 51 4 5
Sous-total 102 10 7 6 0 0 3 0 0 - - - - - - - 12 2 2 123 12 9
2016-2017 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 24 6 3 5 0 1 - - - - - - C1 6 1 1 8 0 4 43 7 9
2017-2018 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 9 1 1 2 0 0 - - - - - - C1+C3 3+1 1+0 0+0 8 0 2 23 2 3
2018-2019 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 23 2 6 3 0 0 - - - - - - C1 6 4 0 6 0 1 38 6 7
2019-2020 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 27 8 2 1 0 0 - - - 1 0 1 C1 7 0 0 5 0 0 41 8 3
2020-2021 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 27 5 10 5 0 1 - - - - - - C1 7 1 0 11 1 1 50 7 12
Sous-total 109 22 20 16 0 2 - - - 1 0 1 - 30 7 1 38 1 8 194 30 32
Total sur la carrière 246 32 27 23 0 2 5 0 0 1 0 1 - 30 7 1 50 3 10 355 42 41


Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les buts inscrits par Raphaël Guerreiro avec l'Équipe du Portugal.

Buts internationaux de Raphaël Guerreiro
But Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Old Trafford, Manchester, Angleterre Drapeau : Argentine Argentine 1 - 0 V 1 - 0 Match amical
2. Estadio do Dragao, Porto, Portugal Drapeau : Norvège Norvège 2 - 0 V 3 - 0
3. Puskás Aréna, Budapest, Hongrie Drapeau : République populaire de Hongrie Hongrie 1 - 0 V 3 - 0 Euro 2020

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

 

Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund

En sélection[modifier | modifier le code]

 

Drapeau : Portugal Portugal Espoirs

 

Drapeau : Portugal Portugal

Distinction individuelle[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Guillaume Lainé, « SM Caen : Raphaël Guerreiro, le temps de la révélation », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  2. Guillaume Lainé, « Pour Raphaël Guerreiro, c'est l'année d'après », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  3. a b c d et e Gaëtan Briard, « Guerreiro, petit prodige au grand talent », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  4. (pt) « CIDADÃOS NACIONAIS AGRACIADOS COM ORDENS PORTUGUESAS - Página Oficial das Ordens Honoríficas Portuguesas », sur www.ordens.presidencia.pt (consulté le 14 mars 2017)
  5. a et b « Fiche de Raphaël Guerreiro », sur footballdatabase.eu
  6. « Cinq baptêmes en Corse » [archive du ], sur smcaen.fr,
  7. Guillaume Lainé, « Caen : Raphaël Guerreiro, la petite bête qui monte », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  8. « Buteurs/Passeurs : les statistiques », sur smcaen.fr,
  9. Guerreiro et Aboubakar à Lorient
  10. « Feuille du match LOSC Lille - FC Lorient », sur transfermarkt.fr
  11. « Lorient - Lens : Lorient n'est plus relégable (1-0) », sur lequipe.fr,
  12. « Toulouse - Lorient : Toulouse a craqué, Lorient réaliste (2-3) », sur lequipe.fr,
  13. (en) « Borussia Dortmund sign Raphaël Guerreiro », sur www.bvb.de,
  14. AFP, « Ligue des champions - Benfica-Dortmund : l'heure de Raphaël Guerreiro est arrivée », sur eurosport.fr,
  15. Vincent Coté, « Raphaël Guerreiro ne se fait plus chambrer », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  16. « R.Guerreiro retenu avec le Portugal », sur smcaen.fr,
  17. « Guerreiro a joué avec le Portugal », sur smcaen.fr,
  18. « PORTUGAL - ARGENTINE : Guerreiro libère la Seleção ! (1-0) », sur lequipe.fr,
  19. (pt) « Seleção recebe insígnias de Marcelo no Porto - DN », sur www.dn.pt (consulté le 4 août 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :