Mondorf-les-Bains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mondorf-les-Bains
(lb) Munneref
(de) Bad Mondorf
Mondorf-les-Bains
L’église.
Blason de Mondorf-les-Bains
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Canton Remich
Bourgmestre
(Buergermeeschter)
Mandat
Steve Reckel (DP)
2018-2023
Codes postaux (liste détaillée)
Code UAL 2 LU0001204
Indicatif téléphonique (+352)
Démographie
Gentilé Mondorfois(e)
Population 5 359 hab.[1] ()
Densité 392 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 30′ 00″ nord, 6° 17′ 00″ est
Altitude Min. 186 m
Max. 317 m
Superficie 13,66 km2 [2]
Élections
Communales
(mode de scrutin)
Scrutin proportionnel plurinominal
Législatives Circonscription Est
Européennes Circonscription Luxembourg
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canton de Remich
Voir sur la carte topographique du Canton de Remich
City locator 14.svg
Mondorf-les-Bains
Géolocalisation sur la carte : Luxembourg
Voir sur la carte administrative du Luxembourg
City locator 14.svg
Mondorf-les-Bains
Géolocalisation sur la carte : Luxembourg
Voir sur la carte topographique du Luxembourg
City locator 14.svg
Mondorf-les-Bains
Liens
Site web www.mondorf-les-bains.lu

Mondorf-les-Bains (en luxembourgeois : Munneref Écouter et en allemand : Bad Mondorf) est une localité luxembourgeoise et le chef-lieu de la commune portant le même nom située dans le canton de Remich.

La localité est connue pour sa ville thermale et les sources thermales utilisées à des fins thérapeutiques situées au sein de son centre thermal.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune est située au sud de la commune de Remich et au nord de Mondorff en Lorraine, région de France, tout près de la frontière allemande à l’est. La localité est la plus vaste du canton de Remich.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Dalheim Rose des vents
Frisange N Schengen
O    Mondorf-les-Bains    E
S
Mondorff (F)

Sections de la commune[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune est reliée au réseau routier national par l'A13 et par la route nationale 16 (N16). Une antenne de cette dernière, la N16A, permet rejoindre la France et se prolonge par la route départementale 1 (D1) du département de la Moselle.

Mondorf-les-Bains est desservie par le Régime général des transports routiers (RGTR). En outre, elle opère un service « City-Bus » régulier, le « Mondi Bus ».

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

De nombreux criminels de guerre nazis, dont Hermann Göring, Joachim von Ribbentrop (ministre des affaires étrangères) et Gerd von Rundstedt, furent internés à l’Hôtel Palace à Mondorf en attente de leur procès à Nuremberg. L’hôtel, qui n’existe plus de nos jours, fut alors surnommé Ashcan, ce qui veut dire « cendrier » en anglais. La véritable dénomination de ce camp de prisonniers était Central Continental Prisoner of War Enclosure No. 32.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des bourgmestres[modifier | modifier le code]

Liste des bourgmestres successifs
Période Identité Étiquette Qualité
17 janvier 2014[3] 5 décembre 2018 Lex Delles DP  
21 décembre 2018[4] En cours Steve Reckel DP  
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Mondorf fait partie d’un réseau de communes jumelées comprenant[5] :

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans le pays depuis 1821. Les recensements décennaux de la population permettent de caler les chiffres sur la composition de la population par sexe, âge, nationalité et commune de résidence. Entre deux recensements, la population au 1er janvier de l’année est évaluée en ajoutant à la population au 1er janvier de l’année les soldes naturel (naissances décès) et migratoire (arrivées départs) de l'année. La même méthode est appliquée pour la répartition par âge au 1er janvier et les effectifs totaux par nationalité. Depuis le , le Luxembourg dénombre 102 communes.

Au , la commune comptait 5 359 habitants.

           Évolution démographique de Mondorf-les-Bains. [ modifier ]
1821 1851 1871 1880 1890 1900 1910 1922 1930
1 2171 6511 6321 4231 3221 4551 4821 5631 586
1935 1947 1960 1970 1978 1979 1981 1983 1984
1 7321 7391 7572 0622 4392 4582 5102 6002 690
1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993
2 6902 6902 6902 6412 7432 8212 8832 9853 011
1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
3 1223 1763 2333 2923 4193 4833 5933 6383 690
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
3 7473 8473 9674 0004 0814 2224 4474 5304 393
2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
4 4454 4464 6374 6514 8004 9995 0825 2735 359
Jusqu'en 1970 et pour les années 1981, 1991, 2001 et 2011 : date du recensement général de la population ; pour les autres années : situation au 1er janvier.
(Sources : STATEC depuis 1821 et CTIE à partir de 2017[1].)
           Histogramme de l'évolution démographique


Sports[modifier | modifier le code]

La commune a été la ville de départ vers Vittel de la 4e étape du Tour de France 2017 le [6].

Économie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de la zone d'appellation du Crémant de Luxembourg.

Le centre thermal[modifier | modifier le code]

Le centre thermal et de santé de Mondorf-les-Bains, ouvert au public en 1847, est l'unique établissement thermal du pays.

Le casino[modifier | modifier le code]

Mondorf-les-Bains accueille le seul casino du pays, le Casino 2000 qui est aussi une salle de spectacle, de convention ou d'exposition.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Michel, rue Saint-Michel.
  • La synagogue, rue du Moulin.
  • La fontaine D'Maus Ketti par Wil Lofy
  • Le monument en l’honneur de John Grün
  • Le musée de l'aviation luxembourgeois « Fligermusée »
  • Le parc, créé en 1886 par Édouard André
  • La statue de Youri Gagarine. Le , une statue à son effigie a été inaugurée devant le Musée de l'aviation luxembourgeoise (lb) en présence de l'ambassadeur de Russie Victor Sorokin et du cosmonaute Alexandre Missourkine. Il s'agit d'une sculpture de bronze qui rappelle le premier homme dans l'espace[7].

Les villas Art Nouveau[modifier | modifier le code]

Mondorf-les-Bains est l'une des localités comptant le plus de réalisations de style Art nouveau au Luxembourg. Quelques maisons sont aussi répertoriées à Luxembourg-ville ainsi qu'à Esch-sur-Alzette. Ces demeures de style Art nouveau sont des villas situées principalement sur l'avenue des Bains.

Elles sont l'œuvre de l'architecte belge Eugène Fichefet à la suite d'une commande de l'industriel luxembourgeois Charles Bettendorff. Les mosaïques qui ornent ces villas sont signées Federspiel. Ces demeures furent bâties aux environs de 1901.

Un des fleurons de cette architecture Art nouveau se trouve au no 8 de l'avenue des Bains. L'entrée de cette villa est remarquable. Les huit marches extérieures conduisent à une loggia toute en courbes, décorée de mosaïques champêtres. Le balcon au-dessus de l'entrée est constitué d'une ferronnerie en coup de fouet d'une audace que n'aurait pas reniée Gustave Strauven.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Auguste Liesch (1874-1949), homme politique et écrivain luxembourgeois, est né à Mondorf-les-Bains.
  • Jozef Cleymans (1899-1938), prêtre flamand et fondateur du mouvement de jeunesse chrétien de Flandre (Chiro), est mort dans un accident à Mondorf-les-Bains.

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason de Mondorf-les-Bains Blason
D'or au sautoir de gueules cantonné de quatre quintefeuilles de gueules, feuillées et boutonnées de sable.
Détails
Armoiries de la commune luxembourgeoise de Mondorf-les-Bains.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population par canton et commune », sur http://www.statistiques.public.lu/, STATEC, (consulté le 1er avril 2020).
  2. « Superficie par canton et commune », sur http://www.statistiques.public.lu, STATEC, (consulté le 5 mai 2018).
  3. « Assermentation de quatre nouveaux bourgmestres et de cinq nouveaux échevins », sur gouvernement.lu, (consulté le 26 décembre 2018).
  4. « Assermentation d’un bourgmestre et d'un échevin à Mondorf-les-Bains », sur gouvernement.lu, (consulté le 26 décembre 2018).
  5. « Jumelages de Mondorf-les-Bains », sur jumelage.net (consulté le 26 décembre 2018).
  6. « Départ du Tour de France 2017 à Mondorf-les-Bains », sur mondorf-les-bains.com (consulté le 9 mai 2018)
  7. « Inauguration de la statue de Youri Gagarine à Mondorf », RTL 5minutes,‎ (lire en ligne, consulté le 11 novembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]