Englefontaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Englefontaine
Englefontaine
Mairie et église.
Blason de Englefontaine
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Avesnes-sur-Helpe
Canton Avesnes-sur-Helpe
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Mormal
Maire
Mandat
Michel Manesse
2014-2020
Code postal 59530
Code commune 59194
Démographie
Gentilé Englefontainois, Englefontainoises
Population
municipale
1 312 hab. (2015 en augmentation de 0,54 % par rapport à 2010)
Densité 284 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 11′ 32″ nord, 3° 38′ 37″ est
Altitude Min. 128 m
Max. 152 m
Superficie 4,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Englefontaine

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Englefontaine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Englefontaine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Englefontaine
Liens
Site web Site officiel

Englefontaine est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Englefontaine se situe dans le Nord, dans l'Avesnois, entre Landrecies et Louvignies-Quesnoy.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Englefontaine
Louvignies-Quesnoy Raucourt-au-Bois
Englefontaine Locquignol
Poix-du-Nord Hecq

Histoire[modifier | modifier le code]

Il existe deux versions pour l'origine du nom de la ville, la première proviendrait d'une légende, lors du passage de Saint Georges accompagné d'un groupe de soldats anglais, son cheval aurait fait jaillir une fontaine à l'aide de ses sabots. La seconde tire son nom de la fontaine du village, appelé fontaine des ingélés.

Proche de la ville de Bavay (ville gallo-romaine) et de la chaussée Brunehaut, l'on retrouve beaucoup d'indices d'une présence gallo-romaine.

  • Au XIXe siècle, l'un des atout du village est la présence d'argile d'excellente qualité. L'activité liée à la tuilerie se developpe. Il y avait une rue complète consacrée à cette activité, la rue des Tuileries. Le village atteint 2 000 habitants dont un tiers travaille dans la fabrication de terre cuite. Avant la 1re guerre mondiale, on dénombrait 7 tuileries industrielles et un atelier de poterie. La tuile couvrait un grand marché local étendu sur la moitié du département. La fabrication était consacrée aux carreaux rouges qui ressemblent à des tomettes mais avec des dimensions et forme bien spécifiques. De la poterie utilitaire était également façonnée. Un recensement effectué par le préfet du Nord en 1802 ou 1804 évoque des milliers voire des millions de pièces fabriquées en une année. Celles-ci étaient cuites au four à bois de boulanger. L'autre spécialité du village était la confection de plats avec des scènes de la vie courante, un peu naïves. De l'activité d'avant guerre sont restés une poterie culinaire jusque dans les années 1930 et une briquetterie jusque dans les années 1950. (cf supplément spécial L'Observateur du 20/07/2012).
  • Guerre 1914-1918 : le village est détruit à 80 - 90 %.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Englefontaine (Nord).svg

Les armes d'Englefontaine se blasonnent ainsi :"De vair à trois pals de gueules" .

Mairie, poste, salle des fêtes

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
en cours Michel Manesse PS Conseiller général (2008-2015)
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2015, la commune comptait 1 312 habitants[Note 1], en augmentation de 0,54 % par rapport à 2010 (Nord : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1999281 1521 3781 5721 6801 6961 7751 685
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 7141 8821 9491 9661 9021 9001 8991 8881 823
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 7181 6761 5111 3281 3631 2491 1721 0861 156
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1 1891 3231 3371 3491 3541 3271 3431 3051 312
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Englefontaine en 2011 en pourcentage[5].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,4 
75 à 89 ans
9,5 
15 
60 à 74 ans
15,2 
19,3 
45 à 59 ans
19 
20,5 
30 à 44 ans
19,9 
18,6 
15 à 29 ans
16,5 
20,4 
0 à 14 ans
19,3 
Pyramide des âges du département du Nord en 2011 en pourcentage[6].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
75 à 89 ans
8,7 
11,8 
60 à 74 ans
13,1 
19,4 
45 à 59 ans
19,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,2 
21,8 
15 à 29 ans
20,1 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Georges
  • Fontaine Saint-Georges de 1948
  • Le lavoir
  • Chapelle place Jeanne d'Arc
  • Le plus vieil arbre d'Englefontaine, un chêne planté au moment de la révolution de 1789, se trouve Place Eugène Thomas.
  • Le monument aux morts de la commune et les monuments dans l'église
  • Dans le cimetière britannique d'Englefontaine se trouvent 170 tombes de guerre de la Commonwealth War Graves Commission de soldats tués en octobre-novembre 1918[7].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]